Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 485
Membres
1 067 122

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Terre noyée, Tome 1 : L'élite



Description ajoutée par ileanamaboitedepandore 2020-10-02T14:09:54+02:00

Résumé

Transpercer les mystères pour survivre.

En 2182, Capitalia, dernier îlot d’humanité, abrite quelques centaines d’âmes. Lorsque l’École de l’Élite lui propose de rejoindre ses rangs, l’opportunité dont rêve Annaëlle s’offre enfin à elle : un apprentissage rude, mais passionnant entouré de camarades matures !

Bien vite, ses espoirs s’envolent. D’étranges lueurs dans leur regard, des dessins de créatures innommables, une respiration rauque et profonde derrière sa porte de chambre… Malgré sa peur, Annaëlle est décidée à percer les terribles secrets des autres élèves et à comprendre l’Élite, qui gère beaucoup plus de choses qu’il n’y paraît à Capitalia.

Afficher en entier

Classement en biblio - 32 lecteurs

extrait

Elle (la Terre) vivait. Et comme tout être vivant, elle possédait un instinct de survie colossal. Elle nous avait remis à notre pace d'invités, de simple espèce qu'elle accueillait sur son ventre dodu et maternel, à condition de ne pas lui faire de mal.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

L’Élite, premier tome, nous entraîne dans les pas d’Annaëlle, jeune Capitalianne de vingt-et-un ans, qui ne se sent pas à sa place parmi la population.

Nous découvrons un monde simplifié par rapport au nôtre et contrôlé, où Annaëlle peine à suivre les règles. Rebelle au fond d’elle, elle saisit l’occasion de s’affranchir et intègre l’École de l’Élite. Là-bas, elle va aller de découvertes en découvertes pour le meilleur et pour le pire.

Je lis assez peu de dystopies. Ce n’est pas un genre avec lequel je me sens bien et souvent je m’y sens perdue et surtout effrayée. Si dans chaque histoire, il se cache une part de réalité, ce genre frôle toujours de trop près les inquiétudes de notre temps.

Iléana Métivier a su me saisir dès les premières pages. Le monde décrit est hallucinant. Si le concept des humains asservis pour plus de contrôle est déjà-vu, j’ai aimé le retrouver avec la plume de cette autrice. Ayant peu de comparaisons à vous offrir, je vais plutôt me concentrer sur la manière dont j’ai vécu cette lecture.

J’ai une affection particulière pour les héroïnes capables de militer et porter leurs convictions, tout en gardant une certaine capacité d’adaptation et ouverture d’esprit. Je sens qu’Annaëlle pourrait être de celles-là. Je l’ai aimée même quand elle a commis l’erreur de s’intéresser au garçon qui n’est pas le bon (il fallait bien quelque chose pour m’agacer). Ce qui évolue par la suite.

Je ne peux donc pas dire que j’ai adoré la « romance » dans ce premier tome mais ce qui tombe plutôt bien, c’est que l’essentiel de l’histoire ne gravite pas autour des choix amoureux de notre héroïne. L’univers est posé, accessible et bien établi. Les secrets de l’Élite sont découverts petit à petit par Annaëlle qui pourra compter sur son petit cercle d’amis, bien qu’à ce stade, il est encore difficile d’affirmer les positions de chacun vis-à-vis de la politique mise en place.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Zéa, en particulier ses capacités et son lien avec la nature.

L’ambiance est incroyable, la tension palpable, si j’ai mis du temps avant de réussir à atteindre le second chapitre (merci le quotidien), je n’ai pas voulu lâcher le livre avant la fin.

Afficher en entier
Or

✨J’ai adoré cette lecture ! La plume de l’autrice est addictive et fluide.

Ce livre tourne entre la dystopie et la fantaisie.

Et ce mélange des deux genres se marient parfaitement.

L’autrice met en avant un point important dans cette histoire : le réchauffement climatique et les catastrophes naturelles qui en découlent.

Ce rajoute à ceci, dès êtres surnaturels : vampires, fées, loups-garous etc …

✨On va suivre Annaëlle, habitante de Capitalia, une ville sur le Mont Blanc isolée et entourée d’eau de tout les côtés. La population a été décimée par une catastrophe naturelle d’une ampleur mondiale il y a plusieurs années….

On découvre la vie des habitants de cette ville plutôt monotone, avec un décor se ressemblant dans chaque partie qui la compose.

Annaëlle en soif de s’instruire, passionnée de lecture s’ennuie.

Un beau jour, elle a la chance d’intégrer une école nommée « L’Élite ».

✨Elle découvre que les élèves présents dans cette institution sont différents, mais surtout surnaturels.

Elle va se lier d’amitié, tomber amoureuse et faire de nombreuses découvertes.

Afficher en entier
Pas apprécié

De la dystopie pour les adolescents remixé avec des créatures fantastiques. Ce premier tome est un fixe entre twilight et divergente : triangle amoureux, monde transformée par les actions de l'homme, élite complotiste et un élan de rébellion. Rien de bien original si ce n'est dans la combinaison de ces deux types en une seule série. L'autre originalité est dans la présentation de l'héroïne qui ne possède aucun pouvoirs surnaturels (du moins pour le moment). Un tome très court (moins de 300 pages) sans grandes surprises mais rapide à lire.

Afficher en entier
Or

Terre noyée - L'Élite (Tome 1) - Iléana Métivier

Merci à l'autrice pour ce service presse via Simplement pro et sa confiance.

J'ai adoré cette dystopie qui pourrait survenir dans quelques centaines d'années effectivement ! Tout pas forcément évidemment 😅. Cette relation avec la Nature est forte et permet de nous rappeler qu'elle est bien supérieure aux humains que nous sommes.

Après de terribles événements, Capitalia, est tout ce qui reste de l'humanité. Annaëlle se sent différente de ses semblables, plus intelligente, ne suit pas les autres sans se poser de questions. Rebelle dans l'âme, elle voit l'opportunité de sa vie de se sortir de sa routine infernale lorsque l'école de L'Élite lui propose d'intégrer ses rangs. Cette école forme les futurs dirigeants de Capitalia et elle est ravie de pouvoir enfin être avec des personnes plus mâtures et intelligentes que ses anciens camarades.

Sauf qu'elle ne se doute pas une seconde de ce qui l'attend dans cette école ! Annaelle va tout simplement être projeté dans un autre monde, quelque chose qu'elle ne soupçonnait même pas l'existence.

J'ai adoré cet univers plein de surnaturel, qui ne parle pas d'une seule créature magique mais de différentes et c'est très plaisant de découvrir tous ces personnages et leurs capacités en même temps qu'Anna.

Évidemment on s'attache plus ou moins à eux. Le groupe des 4 personnages plus présents et finalement très soudés permettent de plus s'attacher à eux qu'à d'autres et j'ai aimé l'amitié entre Annaëlle et Zéa tout comme celle entre Adrian et Matthiew, presque fraternelle.

Par moments, j'aurais bien aimé être à la place d'Anna, à d'autres, beaucoup moins 🤣

La plume de l'autrice est très fluide et prenante. On tourne les pages les unes après les autres avec l'envie d'en savoir plus, de découvrir cet univers et savoir comment ça va se passer.

J'ai vraiment hâte de connaître la suite de leur aventure !!!

Le seul petit bémol pour moi c'est que je m'attendais trop à certains moments donc un petit manque de suspense. J'aurais bien aimé être encore plus surprise 😅

Je ne peux que vous conseiller cette lecture !

Note : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

#passionlivres #fantastique #dystopie #romance #chronique #lecture #avislecture

Afficher en entier
Or

Annaëlle est le personnage principal. Son comportement est celui d’une ado, dans ses réactions, ses pensées. Elle n’est pas « attardée », c’est l’éducation qui veut ça. Tous les jeunes sont logés à la même enseigne. Tout est tellement guidé et contrôlé que l’individualité s’éteint, la curiosité est devenue inexistante. En intégrant cette école, Annaëlle va devoir balayer tout ça, mais pour découvrir quoi ?

C’est un personnage attachant, volontaire et déterminé que l’on prend plaisir à suivre. L’écriture est fluide, ce qui fait qu’on se laisse emporter dans l’histoire. J’ai passé un bon moment de lecture, et je pense que le public cible appréciera encore plus.

L’univers est bien pensé, les questions que je me posais ont trouvé une certaine forme de réponse. Et ce n’est pas fini puisqu’il s’agit d’un premier tome… Qui d’ailleurs se termine de façon à donner envie d’avoir la suite.

A travers ce livre, l’auteure nous délivre un message sur l’écologie, la force de l’amitié, la tolérance et le respect. Un premier tome prometteur pour la suite.

Afficher en entier
Argent

Quand le dernier bastion qui reste sur la Terre rencontrera les créatures fantastiques...

Nous sommes en 2182, la Terre a été ravagée par tout les éléments météorologiques possibles ainsi que par l'égoïsme des Humains. Capitalia est le dernier bastion de l'humanité qu'il reste, une petite centaines de personnes sont sur une île où leur quotidien est rythmé par le bourrage de crâne que leur impose l'Élite. En effet, ce groupe qui dirige d'une main de fer veut éviter une nouvelle catastrophe.

Annaëlle est une jeune femme de 21 ans qui remets tout en question, qui espère faire plus de sa vie que se faire bourrer le crâne. Quand l'Élite lui demande de venir intégrer leur école et ainsi rencontrer des jeunes jeunes comme elle, assez intelligents pour voir plus loin, elle n'hésite pas une seconde. Sauf qu'elle ne sais pas dans quoi elle s'est embarquée. Mais quels sont ces bruits étranges qu'elle entends tout les soirs, et surtout à qui appartient ce souffle derrière sa porte? À travers ses premiers émois amoureux, elle va vite se rendre compte que l'Élite n'est peut-être pas si blanche que ça et surtout cache tout à ses habitants

J'ai été agréablement par ce roman auto-édité qui mélange fantastique et dystopie. Je ne m'attendais qu'à un SF, j'avoue que je n'ai pas trop lu le résumé, mais cela m'a permis de ne pas partir sur un préjugé et c'est tant mieux.

L'intrigue est très intéressante, très bien menée. D'un côté nous avons des jeunes qui essayent de comprendre ce qui s'est passe dans le passé, pourquoi la Terre en est arrivée là et d'un autre, nous avons une école qui essaye de cacher des créatures qui ne sont pas censées exister.

Et ce dernier point je l'ai adoré, on retrouve toutes les créatures fantastiques possibles.

Côté personnages je les ai trouvés fades, sans réellement de personnalité. En effet, nous avons à faire ici à des jeunes adultes avec des comportements d'adolescents. Les premiers émois amoureux sont niais à souhait mais en ce moment j'avoue que ça fais du bien. J'ai eu l'impression d'être de retour dans Vampire Diaires ou bien Twilight avec les relations amoureuses compliquées.

Je peux comprendre que ces jeunes n'ai rien connu au final, sur Capitalia c'est l'Élite qui gère tout, jusqu'au relation amoureuses.

Après j'ai tout de même aimé la ténacité d'Annaëlle, qui malgré les bruits et faits étranges qu'elle peut voir et entendre, reste dans l'école et travaille d'arrache pied jusqu'au moment fatidique où tout va basculer. Le fait que l'autrice fasse référence à des œuvres littéraires déjà existantes m'a beaucoup plu, et j'aurai aimé qu'Annaëlle les lises pour nous faire part de ses impressions sur les Humains d'avant.

Ce roman est aussi une façon de nous démontrer que nous courrons à notre perte, on y parle d'écologie, de catastrophes naturelles, d'environnement. Cela fait réfléchir, mais les réactions que peuvent avoir nos protagonistes sont vraiment réelles. Je pense que ce sont nos réflexions qui se reflètent à travers eux.

Concernant la plume de l'autrice, elle est fluide, sans chichis, on y prends goût. Elle est entraînante, ici pas de temps mort, on a de l'action tout le long.

Je lirai la suite avec certitude tellement j'ai été absorbée par ma lecture et la plume de l'autrice.

En bref, un très bon YA fantastique dystopique avec des personnages niais mais qui font du bien.

Afficher en entier
Diamant

Avec Terre noyée : L'élite, je retrouve Iléana Métivier, une autrice que je suis depuis quelques années et dont j'apprécie le style et les idées.

L'humanité a vécu égoïstement malgré les avertissements de la nature. Un beau jour, la terre l'a mise à mal à travers les Grandes Catastrophes maintenant celle-ci vit réfugiée sur un bout de terre dans les Alpes entourée d'eau.

Si dans Capitalia le gouvernement subvient à tous les besoins, Annaëlle, une jeune femme de vingt-et-un ans ne supporte pas sa situation. Dépendre de papa-maman, voir du télé-achat tout le temps, avoir un magazine de publicité, tout cela l'ennui. Son esprit rebelle et sa curiosité lui ont permis de découvrir une librairie. Lire des romans la fait rêver d'un autre monde.

Un jour, elle est contactée par une femme mystérieuse qui lui propose d'intégrer l'Élite, école qui forme les dirigeants de Capitalia. Séduite, elle accepte sans hésitation.

Avec sa vivacité d'esprit, Annaëlle va vite se poser des questions. Quelque chose cloche chez ses camarades et malgré les amitiés qui se nouent et les premiers émois, elle va découvrir que sa vie est en danger. L'école est composée de créatures magiques.

Une histoire où les rapports de force sont inversés puisque les elfes, les sorciers, les loups-garous, les vampires détiennent le pouvoir. Ils détiennent aussi le savoir et gardent certains détails secrets vis-à-vis de leurs enfants et surveillent tout le monde. Annaëlle porteuse d'incroyables secrets va devoir fuir et se cacher dans Capitalia.

Comme d'habitude avec Iléana Métivier en plus de romance, d'aventure et de fantastique , de nombreux thèmes sont explorés : la tolérance, le respect des autres et de la nature, car il est question d'écologie, de savoir, de pouvoir, de liberté. Une histoire qui n'est pas sans me faire penser à 1984 par certains côtés.

J'aime beaucoup cette histoire où finalement la Terre a redistribué les cartes en donnant le pouvoir à des êtres comme les elfes et bien d'autres très proches de la nature. J'ai vraiment hâte de lire la suite.

Merci Iléana pour ce SP via Simplementpro.

Afficher en entier
Or

C’est le deuxième livre de l’auteure que je lis. La découvrir dans du fantastique était magique.

Ce tome nous plonge dans le futur, j’irai jusqu’à pousser en disant dans notre futur, notre Terre n’existe plus. Il n’y a qu’une infime partie restante.

Aux côtés d’Annaëlle, jeune femme d’une vingtaine d’années qui n’en peut plus de ce qu’elle subit. Ses parents la couvent comme une enfant,tout comme les autres jeunes, voici le monde dans lequel Capitalia élève les plus jeunes.

Son endroit préféré ? Aux cotes d’Andrew, le libraire de cette ville, le seul qui la comprend, et ne la traite pas comme une gosse à couver.

Grâce à lui, elle découvrira la liberté, ce qu’elle désire le plus, en entrant à l’École de l’Élite, une école préparant les futurs dirigeants de Capitalia.

Sa découverte de l’école sera inimaginable, mais elle découvrira bien plus que de simples écoliers, de simple professeurs, ou de simples enseignements. Un monde différent du sien l’attend.

Le gouvernement préserve ses jeunes prodiges formant l’Élite.

J’ai beaucoup aimé les amis qu’elle se fait dans l’école, il y a donc, Zéa, Mattew et Adrian. Évidement, il faut une bête noire, et celle-ci se prénomme Justine, elle voit l’entrée d’Annaëlle au sein de l’école d’un mauvais œil.

Une école qui cache bien son jeu. Anna découvrira avec ses amis, les complots, les secrets et d’étranges discussions lors de son séjour dans ce lieu. Elle n’est pas préparée à ce qu’elle subira par la suite.

Je ne souhaite pas en dévoiler davantage sur ce qu’elle découvrira, prenez juste le temps de bien regarder ma photo, beaucoup d’indices s’y cachent…

L’auteure appuie beaucoup son récit sur ce que deviendra notre Terre suite au non-respect de ses habitants, et du coup, j’ai trouvé son récit beaucoup plus humain.

J’ai adoré le changement de police lors d’un moment où nous nous retrouvons aux côtés (et dans la tête) d’Adrian.

Cette fin annonce une suite mouvementée pour nos personnages et Capitalia pour son futur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anam 2021-09-22T16:16:36+02:00
Bronze

Le contexte de départ rappelle L’arche de Noé: une société s’est reconstruite au haut d’une montagne après une montée des eaux qui a tout détruit. On est donc dans un univers dystopique /post-apo, mais des éléments surprenants viendront aussi s’ajouter au portrait…

J’ai bien aimé cette lecture! L’univers dystopique est intriguant. Le personnage principal se fait inviter d’intégrer une prestigieuse école secrète. J’ai beaucoup aimé découvrir avec elle ce lieux et les personnages secondaires. Il y a plusieurs couches de mystère au travers desquelles il faut passer. Le personnage est aussi bien intéressant. Elle aime étudier et apprendre et je me suis reconnue.

Un aspect aussi plutôt particulier est que les personnages ont autour de 20 ans, mais se comportent comme s’ils étaient beaucoup plus jeunes. Dans cette société dystopique, on est un enfant beaucoup plus longtemps. Je n’ai ni aimé ni détesté cet aspect, c’était simplement différent!

Là où je me suis un peu déconnectée de l’histoire, c’est quand l’amour entre en jeu. Ça prenait trop de place pour moi et je voulais plutôt avancer dans la part de mystère autour de l’école et de ses élèves. J’ai aussi un peu moins aimé les chicanes entre les élèves, mais c’est un goût personnel parce que je déteste toujours ce genre de scènes de crêpage de chignon.

C’était donc une chouette lecture qui est bien agréable si vous cherchez une dystopie dans laquelle on retrouve amour et éléments inattendus.

Afficher en entier
Or

Aujourd'hui je viens vous parler de mon 1er Service Presse que j'ai eu la chance de beaucoup aimer ! Terre Noyée Tome 1 L'élite de Iléana Métivier. Un roman qui mélange dystopie et fantastique (tous ce que j'aime) avec de l'aventure et de la romance sur un fond de young adult : le combo gagnant !

Synopsis : En 2182, Capitalia, dernier îlot d’humanité, abrite quelques centaines d’âmes. Lorsque l’École de l’Élite lui propose de rejoindre ses rangs, l’opportunité dont rêve Annaëlle s’offre enfin à elle : un apprentissage rude, mais passionnant entouré de camarades matures ! Bien vite, ses espoirs s’envolent. D’étranges lueurs dans leur regard, des dessins de créatures innommables, une respiration rauque et profonde derrière sa porte de chambre… Malgré sa peur, Annaëlle est décidée à percer les terribles secrets des autres élèves et à comprendre l’Élite, qui gère beaucoup plus de choses qu’il n’y paraît à Capitalia.

Mon Avis : J'ai tout de suite embarqué pour Capitalia! On se retrouve projeté dans un monde post apocalyptique plutôt plausible (enfin jusqu'à l'arrivé du fantastique hein...). On sent vraiment que l'auteure veux faire passer un message et les terriens de notre époque en prennent plein la tête concernant notre responsabilité vis à vis de la planète qui a fini par se retourner contre nous en "s'auto nettoyant". Je n'ai pas forcément trouvé Annaëlle très attachante au début, elle m'a même plutôt agacé par moment mais on peut facilement comprendre son état d'esprit et lorsque l'école l'a contacté j'étais ravie pour elle. Je me suis fait happer par l'histoire très rapidement, elle est addictive, bien écrite et la tournure des évènements est palpitante. J'ai beaucoup aimé les personnages qu'Annaëlle rencontre à l'école, Mattew, Adrian, Zea mais aussi Colin, Justine et les profs vont donner une dimension très intéressante au récit. Surtout lorsqu'on comprend que la surface est lisse mais ce n'est pas le cas des profondeurs de l'Elite qui gouverne le pays... Je n'ai pas lâché ma lecture alors que j'étais en vacances, le moindre trajet en métro me permettait de lire une ou deux malheureuses pages mais je ne pouvais m'en empêcher ! J'ai la chance que l'Auteure m'ai envoyé le second tome que j'ai commencé dans la foulée ! Ah oui : et cette couverture on en parle ? Elle est magnifique ! Je l'adore ! Le seul reproche que je peux faire à ce livre : il est trop court !

Je remercie vraiment @Iléana pour sa confiance qui me touche beaucoup !

Afficher en entier

Activité récente

ninzaaa l'ajoute dans sa biblio or
2023-04-11T23:06:23+02:00
Povahe le place en liste or
2021-03-10T23:34:51+01:00
DiAnna l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-29T23:18:51+01:00
Lydie-9 l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-27T14:44:27+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 32
Commentaires 29
extraits 4
Evaluations 20
Note globale 8.21 / 10