Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de TERVERCHANTAL : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
La Rebelle du clan MacRae La Rebelle du clan MacRae
Shana Abé   
Ce livre est bien, l'histoire est bien construite, les personnages attachants et l'écriture très fluide. On entre rapidement dans ce livre, il contient moins de sensualité que les Highlanders du nouveau monde ou que les McLeods mais n'en est pas dépourvu pour autant. On passe un moment agréable en le lisant.

par ccmars
Drakons, Tome 1 : Le voleur de diamants Drakons, Tome 1 : Le voleur de diamants
Shana Abé   
Ah le voleur de brume ! Je l'ai attendu tellement longtemps ! Et enfin je le possède ! Et bien, que dire de ce livre tellement intriguant ? Une grosse déception.
Le synopsis m'avait emballé, mais malheureusement, le cas n'est pas réciproque pour l'histoire. Je m'attendais à mieux, à beaucoup mieux. L'histoire en elle-même est bien, le scénario est aussi mais tout se déroule trop vite. Bien sûr, j'aurai dû m'en douter vu l'épaisseur du livre, mais malgré ça, j'aurai aimé que l'évolution de la relation entre Christoff et Tess se fasse progressivement et non soudainement. Je crois au coup de foudre bien entendu, mais vouloir posséder quelqu'un après un bref regard et quelques secondes de discussions, cela me paraît très euh... pervers. De plus, pour ma part, les personnages ne sont pas très attachants. Tess, femme qui pour moi devrait être coriace, forte mentalement, cède totalement au charme de notre prince. Certes, elle résiste ( avec du mal ), mais cette carapace n'a pas du tout duré ! Christoff, pur charmeur et faux poète, devrait être "mignon" et "protecteur envers Tess. Il est protecteur mais de ce qui est mignon, il ne l'est pas du tout. J'appelle cela une "faim" de vouloir dévorer une femme.
Bref. Passons. L'idée du Drakos ainsi que son utilisation et son importance dans l'histoire, est un point positif pour le roman. La chute de la fin l'est tout aussi et sincèrement je ne m'y attendais pas ( enfin si, j'avais quelques doutes...).

En conclusion, malgré que ce bouquin soit une déception à mes yeux, cela ne vous empêche pas de ne pas l'aimer. Alors si vous adorez les romans d'amours où un homme beau comme un dieu veut absolument coucher et posséder une femme qui cédera à son charme très peu de temps après, ce roman est pour vous.

La Destinée de Kyla La Destinée de Kyla
Shana Abé   
Une romance historique agréable.

Kyla, fille du baron Warwick, se retrouve livrée à elle-même.

Contrainte de se lier avec le comte de Lorlreau (qu'elle considère comme son ennemi) pour éviter le pire, elle va découvrir un homme bien plus complexe que ce qu'elle pouvait s'imaginer de prime abord et une communauté qui lui est dévouée.

Dès son arrivée sur les terres du comte, Kyla se sent épiée, qui lui veut du mal ? Si cette intrigue apparait relativement rapidement, elle n'est pas réellement traitée et est résolue un peu abruptement sur la fin.

D'autres personnages sont attachants, notamment Marla et la nièce du comte.

par Vivi78
Rose Soie Rose Soie
Camille Adler   
http://aliceneverland.wordpress.com/2014/10/25/rose-soie-camille-adler/

J’ai énormément apprécié me plonger dans ce Paris de la fin du XIXème siècle. Je n’avais jusque là jamais lu de romances historiques se déroulant dans notre belle capitale, ce fut donc une très belle découverte !

On part à la rencontre de Rose de Saulnay, épouse depuis deux ans du Marquis de Saulnay, un homme violent que l’on vient très vite à détester. Cherchant à lui plaire autant que possible, et surtout à éviter de le faire rentrer dans de grandes colères dont elle fait toujours les frais, Rose est totalement effacée, discrète, et prude, conséquence d’un enseignement au couvent lorsqu’elle était jeune fille. Mais Rose cache un esprit libre et pur, et se plaît dans la confection de ses robes. Sa rencontre avec Alexander Wright, grand couturier anglais très en vogue dans la capitale française, va être le déclencheur d’une remise en question de Rose quant à sa vision de l’amour et de la vie.

J’ai été beaucoup touchée par le personnage de Rose, qui est très émouvant, très touchant. Elle reflète assez les femmes de cette époque, si soumises au dictat de leur maris et qui n’osent rien faire malgré un simili de droits que l’on commence à leur accorder. Car Camille Adler nous offre une fenêtre des plus réalistes sur le Paris de cette année 1884, sur la nostalgie du siècle passé, de la royauté perdue, à travers une noblesse qui se mêle à la riche bourgeoisie pour subsister, et le frémissement d’une loi sur le divorce qui s’instaure tout doucement.

La mode tient une grande place dans ce roman, c’est ce qui permet à Rose de s’évader dans son quotidien terne et monocorde. Les descriptions, les confections des tenues sont énormément fournies, et dans un style assez élégant empli de finesse, et on se plait à imaginer ses robes que nous décrit Camille Adler.

Quant à la romance en elle-même, elle sert plutôt ici d’élément déclencheur à l’envol de Rose vers sa liberté, ses rêves. L’auteur ne s’est pas du tout focalisée dessus, mais sur les sentiments et la personnalité de Rose. Du coup, lors de sa rencontre avec Alexander Wright, notre héroïne ne va pas uniquement trouver en lui l’homme de sa vie, mais va y voir un homme libre qui a réalisé ses rêves à partir de rien, et qui ne doit son succès qu’à lui-même, et qu’elle va doucement envier pour cela.

Malgré tout, l’histoire devient très vite des plus prévisibles, et la fin reste des plus clichées du genre. Mais j’ai passé un très bon moment dans cette lecture fraîche, agréable et sans prise de tête. Un très bon premier livre de Camille Adler, j’ai hâte de découvrir ses prochains romans !

par Kesciana
La Petite Couturière du Titanic La Petite Couturière du Titanic
Kate Alcott   
J'ai tout simplement adoré !
Secrets de famille, Tome 1 : Un prince de rêve Secrets de famille, Tome 1 : Un prince de rêve
Victoria Alexander   
http://place-to-be.net/index.php/litterature/romances/historique/3419-secrets-de-famille-tome-1-un-prince-de-reve-ecrit-par-victoria-alexander

Voici une nouvelle série qui m'a immédiatement fait de l’œil ! Tout dans le résumé, le titre ou encore la couverture nous invite à nous plonger dans une délicieuse romance, et j'avoue ne pas avoir été déçue de ce côté là !

On fait ainsi la connaissance de Camille et de sa sœur jumelle Beryl. Toutes deux ont fait des mariages arrangés afin de garantir leur situation financière. Aujourd'hui, Camille est une jeune veuve et cherche ainsi à passer la bague au doigt de l'homme qu'elle s'est choisi : un prince, rien de moins. Pourtant, Beryl, qui aujourd'hui est amoureuse de son mari, lui conseille vivement de chercher à faire un mariage d'amour. Sauf que Camille a déjà aimé, une fois, mais cette expérience l'a incroyablement déçue. Mais tandis qu'elle se prépare à recevoir, à l'occasion des fêtes de Noël, Nicolai Pruzinsky, prince d'un petit royaume et passionné des noëls traditionnels anglais, quelle va être sa surprise lorsqu'elle va se retrouver face à Grayson, cet amour de jeunesse qui s'était enfui après sa déclaration la veille de son précédent mariage...

J'ai passé un très, très bon moment de lecture avec ce premier tome. Un prince de rêve regorge de situations cocasses, pleines d'humour et de quiproquos à prendre véritablement au second degrés. J'ai également énormément aimé le parallèle fait avec les histoires de Charles Dickens, même si cet environnement se prêtait plus à une lecture au coin du feu en hiver...

J'ai ainsi été un peu dérangée par le fait que cette histoire se déroule en plein hiver, juste avant Noël. Du coup, je n'ai pas trop compris pourquoi la parution se faisait maintenant alors qu'elle aurait été bien plus adaptée au mois de décembre. Car on retrouve ici toute une thématique autour de l'amour et de la seconde chance, le tout servi dans une ambiance de Noël idéale. Alors lire une telle histoire avec un superbe soleil et trente huit degrés au compteur, c'était plutôt dépaysant, mais tout de même rafraichissant.

Camille peut paraitre d'un premier abord assez superficielle, voire hautaine. Mais j'ai au contraire trouvé que sa psychologie se prêtait idéalement au personnage qu'elle incarne. Parfois absurde, parfois douce, le plus souvent fantasque, elle apporte à elle seule toute l'originalité dont l'histoire avait besoin. Elle m'a très vite capturée, et je l'ai suivie dans ses idées farfelues avec plaisir. Et j'ai encore plus apprécié la retrouver démunie à certains moments face à un Greyson combattif, sûr de lui et avec une volonté à toute épreuve.

L'histoire nous propose des situations pleines de vivacité et d'esprit. Les moments doux et tendres se succèdent à ceux plus cocasses et plus drôles, et ce fut un véritable plaisir de passer de l'un à l'autre. La romance est certes prévisible et peut manquer parfois d'originalité, mais elle se rattrape par son environnement, son cadre et les personnes qui l'incarnent.

En définitive, j'ai passé un excellent moment de lecture, très divertissant et apaisant. Malgré tout, je reste déçue de ne pas avoir découvert ce titre lors de la période de Noël, ce qui l'aurait bien plus mis en valeur. Je me suis tout de même bien amusée à travers cette lecture qui a su agréablement me surprendre !

par Kesciana
Secrets de Famille, Tome 2 : Un Séducteur de Rêve Secrets de Famille, Tome 2 : Un Séducteur de Rêve
Victoria Alexander   
Une très bonne romance historique

J'ai beaucoup apprécié ma lecture.
La plume de l'auteure est fluide, les pages défilent toutes seules.
Les protagonistes sont attachants, surtout Miranda & Winfield. Leurs joutes verbales sont exquises au possible, on se délecte de chacune de leurs piques.
L'histoire en elle-même est sympathique, mais la fin est un peu précipitée à mon goût.

Toutefois, ça reste une très bonne lecture sans prise de tête & rapide à lire.

par themusik
Danger & Desire, Tome 1 : La rose du Bengale Danger & Desire, Tome 1 : La rose du Bengale
Louise Allen   
http://leslecturesdeveralice.blogspot.com

A vrai dire, je n'ai pas particulièrement vibré à cette lecture. Pourtant assez bien écrit, ce roman manque de souffle, à mon avis, et le caractère plutôt égocentrique et muffle du héros a fini par me lasser.
Certains éléments de l'intrigue m'ont génée
[spoiler]Il a couché avec elle sous l'emprise de l'alcool et par dépit amoureux alors qu'elle n'avait que 16 ans, et il n'en n'a gardé aucun souvenir - elle retrouve sa famille après 8 ans d'exil, mais rien ne laisse entendre que cette séparation a pu être difficile lors des retrouvailles, et l'on a l'impresion qu'elle rentre de week-end - Sa réputation a été totalement ruinée, mais elle est reçue dans la haute société comme si de rie n'était, à part quelques regards ou propos désobligeants, or l'intrigue a lieu en 1808,... [/spoiler]
Pour ce qui est de l'écriture, je n'y ai pas retrouvé la verve ni l'originalité de certains romans de cette auteur. Mais comme j'aime assez l'idée du naufrage, le thème général de cette série, et malgré le caractère un peu plat du tout, je lirai tout de même les tomes suivants.

par everalice
Danger & Desire, Tome 2 : Prisonnière du capitaine Danger & Desire, Tome 2 : Prisonnière du capitaine
Louise Allen   
Une belle et agréable histoire d'amour !
Et une belle aventure des plus exaltante j'ai beaucoup aimer..
Marquise66
Danger & Desire, Tome 3 : Une proposition inconvenante Danger & Desire, Tome 3 : Une proposition inconvenante
Louise Allen   
http://leslecturesdeveralice.blogspot.com

Encore une fois, je n'ai pas retrouvé la verve qui égaie parfois les romans de Louise Allen. Elle raconte ici une histoire plus feutrée et conventionnelle, et il ne faut pas s'attendre à y trouver une de ces héroïnes habitées souvent par un petit grain de folie.
Sophia Langley a été fiancée une dizaine d'années à Daniel Chatterton, son ami d'enfance, que l'on a rencontré dans le tome 1. Quelques mois après l'annonce de sa mort, son frère jumeau, Callum, lui propose un mariage de convenance : elle est en passe de devenir une vieille fille employée comme gouvernante, tandis que lui, miné par la douleur de son deuil impossible - original, c'est le frère mort qui se place en rival dans la relation entre les deux héros - souhaite se marier pour s'établir. Tous deux trouvent leur compte dans cet arrangement, et le roman déroule leur installation dans leur vie maritale, sans grand heurt, avec les défis du quotidiens, et des sentiments qui évoluent tout doucement.
Car l'amour ne va pas de soi, loin s'en faut, Sophia ne grimpe pas aux rideaux dès qu'il la touche, et lui la trouve plutôt bien adaptée à son nouveau rôle d'épouse, mais sans plus. Le défi, pour Allen, c'était de les amener à s'aimer, et le roman est réussi, en ce sens que, sans grande envolée, elle parvient plutôt bien au résultat escompté.
-> La suite sur mon blog si le cœur vous en dit...

par everalice