Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de tessa8 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Vertige, tome 1 : Wrecked Vertige, tome 1 : Wrecked
Amie Kaufman    Meagan Spooner   
Pas vraiment apprécié ce livre. Pourtant ça commençait bien! Une histoire dans un vaisseau spatial, avec plein de nouvelles planètes conquises et à conquérir, franchement ça promettait du lourd! Mais voilà, les personnages ne m'ont pas accrochés... Et c'est quoi cette histoire de fantastique qui débarque au beau milieu d'un livre de SF?? Trop nulle... Rah... Je ne suis peut-être pas objective ^^ Mais sinon c'était divertissant.
Ghost Huntress, Tome 2 : Le Guide Ghost Huntress, Tome 2 : Le Guide
Marley Gibson   
  http://mon-univers-lecture.skyrock.com/3201467113-Ghost-huntress-t2-Le-guide-de-Marley-Gibson.html  



Ce second tome était étonnant. J'ai beaucoup apprécié l'histoire raconté. On continue de suivre la chasse aux fantômes de Kendall et cette fois on découvre un homme de la guerre de Sécession. M'intéressant à cette partie de l'histoire des États Unis,  j'ai plus qu'aimé découvrir des choses sur cette guerre. Mais pour en revenir à Kendall,  jvoir comment se poursuit son éveil était bien. Les chasses aux fantômes aussi. C'est surtout cette partie que j'aime bien. Découvrir pourquoi ils sont coincé ici et voir des personnes de différentes époques.     
 Par contre une chose que je n'ai pas aimé,  c'est que parfois des événements tombent comme ça sans qu'on s'y attende. Un exemple: la mère de Kendall l'emmène voir un psy car elle ne croit pas que sa fille soit médium. Au moment où celle-ci revient d'un scanner, Madame Moorehead dis à Kendall qu'elle l'accepte comme elle est et qu'elle voudrait s'intéresser à ces enquêtes.     
 Hum... Je crois que je n'ai plus rien à dire sur ce livre. Ah si! J'ai juste trop hâte que le troisième tome sorte car il y a un suspens de malade à la fin. Bonne lecture à tous!

par gotika
La Tour La Tour
Cécile Duquenne   
Alors avant de rentrer dans le vif du sujet, je tenais à remercier l'auteur de m'avoir fait parvenir un SP pour son nouvel ouvrage. Et par la même occasion tant que j'y suis, je trouve la couverture vraiment très belle !

Concernant maintenant l'histoire, déjà je trouve qu'on rentre très rapidement dedans, il y a pas mal de suspense, mais pas du style à avoir toutes les révélations à la fin, mais plutôt au fur et à mesure des étages, l'auteur nous en apprend un peu plus sur la personnage principale Jessica, mais également sur la Tour avec les hypothèses qu'émet Jess (je vais pas rentrer dans les détails, je veux pas spoiler, mais j'avoue que quand l'utilité de la tour est dévoilée on est surpris, même si ça faisait partie de mes nombreuses hypothèses, je n'en ai été sur qu'au moment où le personnage finit pas le découvrir vers la fin du récit).

J'ai trouvé le tout très bien construit, on rentre rapidement dedans comme je l'ai dis, et puis je sais pas si c'est la façon dont c'est écrit, on perd pas de temps, c'est presque un peu du temps réel (enfin c'est comme ça que je l'ai perçu) quand on suit l'avancement de Jessica. Et pour le coup je trouve que ça fait bien ressortir le côté "survie" de l'histoire.

Au final, j'ai donc passé un très bon moment à suivre le parcours de Jessica à travers les différents étages de la Tour.

par Gkone
Comme par magie - Vivre sa créativité sans la craindre Comme par magie - Vivre sa créativité sans la craindre
Elizabeth Gilbert   
Si comme Elizabeth Gilbert nous le conseille si bien, on ne se laisse pas dominer par nos craintes, hantises, peurs, on peut toutes et tous réaliser de grandes et belles choses. Peu importe qu'elles ne soient parfaites, ce n'est pas si important. Non, l'essentiel est de franchir un cap. La technicité, on peut toujours l'acquérir, la perfectionner...
Créer, c'est mettre un peu de sel dans notre existence où la performance, l'efficience est trop souvent de mise.

Elizabeth Gilbert expose des cas précis et nous donne la voie à suivre. Il nous suffit de tirer le meilleur de cet enseignement souvent simple et qui met l'accent sur les basiques qu'on oublie et/ou néglige.
Je trouve l'ensemble fort réussi à un détail près : je trouve que ce type d'ouvrages est un peu trop stéréotypé même si au final chaque lecteur y trouve presque toujours des éléments plus que positifs.

J'ai moi-même pris quelques notes en guise de pense-bête et je me lance dans certains projets trop longtemps repoussés. On n'a qu'une vie aussi il est important de revoir ses priorités.
Comme quoi même avec ses petits défauts, ce livre a pu me pousser.
Le style généreux de l'auteure n'y est pas étranger. Son enthousiasme est contagieux.

Et maintenant, il n'y a plus qu'à...

par emeralda
Icônne Icônne
Natoo   
Ce faux magazine saupoudré d'ironie est un délice à lire car il est écrit à la sauce Natoo tout simplement!
Elle réussit à en faire une critique des magazines tout en restant drôle et s'est jubilatoire car toutes les filles ont enfin leur petite vengeance sur la presse féminine.
Legend, Tome 1 : Legend Legend, Tome 1 : Legend
Marie Lu   
Elle est l'élite de l'armée / Il est l'ennemie public n°1

Tout les oppose, pourtant, ils se ressemblent...

Un livre dystopique comme on les aime !
June est intelligente, riche, réfléchit et fidèle à sa République.
Day est intelligent, pauvre, réfléchit et déteste la République.

Dans ce livre, nous avons deux personnages jeunes qui ont tout les deux grandit trop vite à cause de plusieurs éléments...
Dans ce monde ci, Chaque enfant de 10 ans passe un teste, qui déterminera leur vie futur, leurs études, et leur métier.
Nos deux protagonistes sont opposé l'un à l'autre et alors que tout devrait les opposer, ils se rapproche dangereusement.

Legend est un livre explosif. La première partie nous plonge dans le monde de nos deux personnages complètement différent, puis la deuxième partie est une explosion de sensation, stressant, et éprouvant.
La lecture est fluide et le livre se termine bien trop vite ! On a que trois mots quand on ferme le livre c'est : VIVEMENT LA SUITE !
Je le conseil à tout le monde ! Ce livre est une agréable surprise !

par naiky
The Young World The Young World
Chris Weitz   
Je pense que mon affection pour le genre apocalyptique est maintenant reconnue par beaucoup: cela faisait donc très longtemps que ce livre était inscrit dans ma wish-list et je n’ai pu résister en le voyant sur le stand MSK au Salon du livre et de la presse jeunesse. Et que dire de la couverture, pour laquelle j’ai un gros coup de coeur également!

Les premiers chapitres sont très longs, décrivant largement le fonctionnement interne de Washington Square. Si la façon dont les adolescents se sont organisés après l’apocalypse au sein de ce clan peut-être intéressante, cela n’est d’aucune utilité pour l’intrigue et les descriptions peuvent être longues.
Lorsque la bande se met enfin en route, l’action devient quasi-permanente du aux dangers omniprésents, sans pour autant emporter le lecteur dans le tumulte de l’action. Et je pense que ce manque d’harmonie trouve son origine dans la conception des personnages.

Je n’ai eu de coup de coeur pour aucun des protagonistes de ce roman, et c’est sans aucun doute ce qui m’a manqué pour l’apprécier pleinement. Si l’écriture nous propose les points de vue des deux deux protagonistes – à savoir Jefferson et la fille dont il est éperdument amoureux, Donna – j’ai trouvé leurs réflexions et aspirations assez superficielles alors que l’auteur n’omet pas leurs caractéristiques négatives. Peut-être est-ce du à un manque de développement des émotions qui sont selon moi l’essence même de l’attachement que l’on peut porter aux personnages des romans.
Et que dire de l’héroïne de ce roman, Donna, que je n’ai pas pu supporter dès le départ. Si l’auteur a souhaité la faire progresser, son évolution est brutale et presque infondé. J’ai eu beaucoup de mal à imaginer la jeune fille de façon crédible.

Cependant, The Young World prend une autre dimension par rapport aux autres romans apocalyptiques. En effet, celui-ci nous propose une réflexion sur la société actuelle ainsi que sur la possibilité d’en créer une meilleure en insistant sur ses faiblesses et ses injustices.

Le second point fort de ce livre est indéniablement la référence constante de l’écrivain à la société du 21ème siècle. Le lecteur ne peut que s’identifier à cette fin du monde grâce aux multiples références tant aux marques qu’à nos modes de vie, qui nous rappellent sans cesse que cette histoire pourrait se dérouler prochainement. Il me semble que l’auteur nous met particulièrement en garde contre les dérives de la soif de pouvoir en s’appuyant sur un mode de société que nous connaissons.

Le dernier point que je retiendrais comme positif concerne l’apport didactique du roman. Grâce au cheminement de l’escouade, l’auteur nous propose une cartographie particulièrement détaillée de la ville New-Yorkaise qui en fera rêver plus d’un. De plus, j’ai particulièrement appréciée la connaissance de Jefferson pour la philosophie bouddhiste, qui en explique les principaux fondements de manière accessible.

Je retiendrais donc de cette lecture une large déception, non pas pour un apocalyptique mal écrit ou construit mais bien pour les attentes que je fondais en lui. Un avis mitigé.

par Kaecilia
Traqué, tome 1 : Cessez d'être la proie, devenez le chasseur Traqué, tome 1 : Cessez d'être la proie, devenez le chasseur
Andrew Fukuda   
http://wandering-world.skyrock.com/3153455596-Traque-Tome-1-Traque.html

TRAQUÉ est un roman haletant et palpitant, gorgé d'action et de suspense, qui vous en fera voir de toutes les couleur. Personnellement, j'ai complètement craqué pour cette univers noir et oppressant, loin des romans du même genre que j'ai pu lire jusqu'ici. Andrew Fukuda a mis en place un monde saisissant et monstrueux, qui nous charme et nous attire autant qu'il nous effraie. J'ai beaucoup aimé le personne de Gene, ainsi que sa relation avec Ashley. La seule chose qui m'empêche d'attribuer 5/5 à ce récit est le fait que l'auteur ne s'arrête pas assez sur certains aspects de son histoire. Par ailleurs, même si la personnalité de Gene est vraiment touchante, il y a quelques traits de caractère chez notre héros qui m'ont dérangé. A part cela, TRAQUÉ est une excellente lecture, aussi terrifiante qu'époustouflante.
En tout premier lieu, nous pénétrons dans un monde tout simplement fascinant. J'ai été trèèèès agréablement par cette histoire. En effet, on peut s'attendre, au départ, à être immédiatement plongés au cœur de la Traque et à en découvrir les désastreuses conséquences. Mais pas du tout ! L'auteur prend même totalement le contrepied, puisqu'il nous entraîne avec son héros, Gene, dans un univers quasiment banal. A un seul détail près : l'espèce humaine s'est éteinte, remplacée par des monstres avides de sang. J'ai adoré être perturbé par ce contraste étonnant : des bêtes carnivores qui vivent exactement ( enfin, presque ) comme nous. C'était tellement inattendu et tellement déroutant que j'ai été obligé de craquer !
Au départ, nous en apprenons beaucoup sur Gene et sa famille, ainsi que sur la vie qu'il doit mener depuis qu'il fait parti des derniers homiférés de la planète. Du coup, nous découvrons, dès les premières pages, un protagoniste ultra émouvant et vraiment touchant. J'ai été bouleversé par son histoire et par toutes les épreuves qu'il a subi. Surtout que, très rapidement, Gene va se retrouver piégé en tant que Traqueur, à devoir tuer lui-même, de ses propres mains, des personnes la même espèce que lui. Espèce dont il se cache depuis des années.
Le truc avec TRAQUÉ, c'est que l'action ne s'arrête absolument JA-MAIS. De la première à la dernière page, le stress, l'adrénaline et la pression ne cessent d'aller crescendo. Dès qu'on pense enfin pouvoir respirer, un nouveau coup de théâtre explose et renverse l'ordre établi. C'est fou ! L'auteur sait parfaitement où il désire nous mener et comment y aller. Les surprises et les révélations sont des faits omniprésents pendant toute notre lecture. J'ai eu le souffle coupé à de très nombreuses reprises ! Puis je ne parle pas de petits bouleversements qui nous font juste tiquer, non non. Ici, les rebondissements sont juste énormes et remettent tout en jeu. Ouaw !
Bon en même temps, avec des descriptions comme nous en offre Andrew Fukuda, notre addiction s'explique un peu... Voyez-vous, il n'hésite pas à nous livrer des instants sanglants et épouvantables, qui débordent de suspense. L'univers de l'auteur est tout simplement impitoyable et meurtrier. A ce titre, nous avons donc le droit à des dizaines de passages macabres et bestiaux. J'ai adoooooré cet aspect de l'intrigue ! Impossible de décoller le nez du livre !!! On est tellement pris par l'histoire qu'on ne voit même plus les pages défiler. Tout est tellement bien décrit, tellement bien mené, tellement oppressant et tellement passionnant qu'on rentre véritablement au cœur du récit. TRAQUÉ est une vraie perle pour les fans, comme moi, de films d'horreur.
Autre chose très surprenante : la romance. Contre toute attente, l'auteur est parvenu à placer une très belle histoire d'amour dans ce monde fait de chaos et de déchéance. Et, encore plus étonnant, j'ai complètement été subjugué par celle-ci. Gene et ses sentiments m'ont énormément plu, tant ils semblent plausibles et réels. Il y a quelque chose dans cette histoire d'amour qui m'a profondément ému, puisque que les émotions de Gene envers sa compagne sont lourdes de sens. Surtout que leur relation sonne vraiment comme une lumière au bout du tunnel, et qu'elle apaise un peu le climat chargé de tensions du roman. Seul bémol : les choses se passent, au départ, un petit peu trop vite à mon goût. Gene doute beaucoup au début, puis il se laisse aller d'un seul coup. J'ai trouvé ça dérangeant.
Pour continuer avec les défauts concernant Gene, j'aimerai aussi vous parler de son caractère. Alors que sa personnalité peut être émouvante et ensorcelante, certains traits de caractère qu'il possède m'ont troublé. En effet, il peut s'avérer être très calculateur et manipulateur, et souvent pour les mauvaises raisons ou personnes. Je n'ai pas vraiment saisi pourquoi l'auteur a autant accentué ce côté de son caractère Ok, il a vécu loin de tout être humain toute sa vie, m'enfin quand même... Certains de ses actes m'ont semblé étranges, et en totale discordance avec d'autres moments durant lesquels il redevenait un héros charmant. C'est dommage, parce que sans ces instants assez dérangeants, l'histoire aurait pu être parfaite !
En conclusion, TRAQUÉ est un très très bon roman. Même si Gene peut se comporter de manière agaçante à certaines reprises, tout le reste de l'histoire est vraiment exaltant. Nous pénétrons dans un univers juste captivant, où l'action et les rebondissements n'arrêtent jamais de nous couper le souffle. La plume de l'auteur est à la fois tranchante et dynamique, et nous permet ainsi de passer d'excellents moments perdus entre adrénaline et angoisse. Une lecture percutante et envoûtante, qui se termine sur un véritable cliffhanger qui pose des bases haletantes pour la suite, qu'il serait dommage de louper.

par Jordan
The Generations, tome 1 : Alive The Generations, tome 1 : Alive
Scott Sigler   
Tiré du blog → http://alizeabooks.blogspot.com
Tiré de l'article → http://alizeabooks.blogspot.fr/2016/02/the-generations-tome-1-alive-ecrit-par.html

Je tiens à remercier les éditions Lumen ainsi qu'Emily pour l'envoi du roman et pour leur confiance !

Je ressors de ce roman complètement conquise. Il n'y a pas de mot assez fort pour décrire ce que j'ai ressenti durant ma lecture. Il faut juste savoir que je n'en suis pas ressortie indemne et que je pense aller hiberner jusqu'à-ce que la suite sorte ; oui, c'est ce que je vais faire ahah !

Dans le colis contenant le livre se trouvait également un dossier presse avec toutes les informations sur l'auteur, l'histoire, etc... et j'y ai lu que Scott Sigler était décrit comme un mélange de Chuck Palahniuk et Stephen King. Je ne connais pas le premier mais j'ai déjà entendu beaucoup parler des romans de Stephen King, certains adaptés au cinéma.
Malheureusement, j'en n'en ai jamais lu car on m'a toujours dit qu'ils se rapprochaient de l'horreur et ce n'est pas vraiment le genre livresque que j'affectionne le plus. Mais en ayant lu Alive, je me dis que je pourrai y remédier et me laisser tenter par un de ses romans.

J'ai donc fort apprécié l'écriture de Scott Sigler qui est des plus plaisantes à lire. Il jongle avec nos émotions et manie les mots avec brio. Les descriptions étaient vraiment complètes et ajoutaient beaucoup de réalisme à l'histoire.

Comme je l'ai dit précédemment, je ne suis pas une grande fan de l'horreur. Il y en avait dans le livre, certes, mais je n'ai pas trouvé que c'était trop excessif ; il n'y en avait pas à chaque page. Et même quand il y en avait, les phrases n'étaient pas tournées pour que nous soyons effrayés mais plutôt angoissés. Et de toute manière, que serait un thriller sans un peu de piquant ?

L'histoire nous prend bel et bien à la gorge dès les premières lignes ; j'avais énormément de mal à m'arrêter de la lire. Le résumé à lui seul est déjà très prometteur alors imaginez quand on se plonge enfin dans le roman. C'est tout bonnement magique !

Nous suivons donc Em, une jeune fille de douze ans qui en paraît plutôt dix-sept, qui se réveille dans un sarcophage. Elle ne sait pas ce qu'elle fait là et ne se souvient plus de son passé mis à part le fait que c'est son anniversaire. Elle finit par réussir à se libérer de son cercueil pour découvrir onze autres sarcophages autour d'elle. Certains sont vivants, d'autres morts.
Étant donné qu'elle est la première à être sortie, Em prend la tête du groupe d'adolescents et ensemble, ils vont essayer de trouver de quoi boire et se nourrir, et pourquoi pas d'autres survivants. Mais la question qui revient sans cesse dans leur tête est : comment se sont-ils retrouvés là ?

Em (ou Savage) est pour ainsi dire le personnage féminin que j'ai le plus adoré. Elle reste forte comparée aux autres qui sont terrassés par la peur. Elle est courageuse, intuitive et a un caractère bien trempé ; c'est ce que j'apprécie beaucoup chez une personne. Même si elle commet quelques erreurs, elle le fait pour protéger son « peuple ». Si j'avais dû choisir un personnage à incarner, je l'aurai choisie elle.
Tous les autres personnages ont leur caractère à eux. Parfois on les aime et parfois non. Il y avait vraiment de tous les genres : petits et grands, costauds et maigres ou encore blancs et bronzés. Ensemble, ils formaient une grande famille. C'est quelque chose qui m'a énormément plu !

La couverture est ce qui m'a attirée en premier lieu. Elle est juste sublime ! Elle correspond tout à fait à l'histoire je trouve, et la jeune-modèle qui représente Em est très jolie. Globalement, elle est très fidèle au roman et très agréable pour les yeux.

Je suis une grande fan de thriller et pour être franche, je pense qu'Alive a atteint le sommet de ma pyramide des coups de foudre de l'année 2016 ! Je n'ai vraiment rien à redire dessus. Il est juste parfait.

Conclusion : un énorme coup de foudre pour moi ! Si vous aimez les thrillers, alors ce roman est fait pour vous ! Personnellement, je le considère comme LE livre de l'année. Et si je devais vous donner un petit conseil : lisez-le à tout prix !
Dualed, Tome 1 : Dualed Dualed, Tome 1 : Dualed
Elsie Chapman   
Dualed est un premier tome très prometteur. La couverture et le synopsis sont très intriguant et attirant. Et par chance, une amie le possédait. Alors que dire de ce tome 1 ? L'histoire est originale et rempli d'actions, mais malheureusement cela n'a pas été un coup de coeur.
Dés les premières je me sentais plongée dans ce livre. L'écriture de l'auteur est fluide et donc très facile à lire. Nous en apprenons sur cette société, sur les districts ainsi que le "pourquoi" de la création des doubles, qui pour moi, n'est pas très crédible... Je trouve aussi qu'il manque terriblement de description au niveau de lieux. Ce qui est très dommage vu que les genres dystopies/sociétés future ont pour but de nous offrir un décor propre du monde de l'auteur.
Comme tous dystopies, l'auteur à bien sûr placé une histoire d'amour ! Ce qui est généralement très bien. Le couple West et Chord est vraiment très mignon. Mais un peu confus. Je pense qu'Elsie Chapman n'a pas bien su exploiter cette romance... Néanmoins, les sentiments se font ressentir et on s'attache vite aux personnages. West est une fille très courageuse et qui n'en fait qu'a sa tête dans les moments les plus critiques. Mais bon. J'aime ce genre de caractère un peu maladroit. Chord, au contraire, réfléchit, est très tactique et est vraiment très très très protecteur envers West.

Malgré les défauts, je pense que Dualed est un livre à lire surtout si vous aimez les dystopies. Ce n'est pas un coup de coeur mais une lecture très agréable pour ma part.