Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Tessie-cops : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Redwood, Tome 1 : Jasper Redwood, Tome 1 : Jasper
Carrie Ann Ryan   
Totalement déçue par ce roman. Je pensais que ce serait une bonne saga vu qu’elle va être éditée chez Milady. Beaucoup pensaient que ce serait du même acabit que la Meute du Phénix, mais la Meute du Phénix est clairement au-dessus de ce roman !
Ce tome 1 (qui est en fait le tome 2, vu que le tome 1 est une novella) est sur Jasper, le Beta de la meute Redwood (dirigée par une grande fratrie) ainsi que sur Willow, une jeune femme pâtissière. L’histoire débute pas trop mal, néanmoins, Willow ne tarde pas à se faire kidnapper et quelques pages plus tard, Jasper et Willow file le parfait amour (insta love coucou). Dans cet univers, les femmes ne jouent pas de rôles importants dans la hiérarchie, elles sont reléguées au statut de compagne puis de maman, et c’est tout.
Après les premières pages, le roman devient vite chiant. Les mecs pleurent tout le temps pour aucune raison (sérieux, j’ai pas compris la moitié des scènes où les mecs chialent), Jasper et Willow couchent très vite ensemble et pfiou 1/4 du roman (et il est super court) ce n’est que du cul !

Concernant l’histoire, la meute Redwood est l’ennemie d’une autre meute particulièrement cruelle qui n’hésitent pas à violer et à tuer leur propre femme/fille. Je n’ai pas vraiment été intéressée par l’intrigue (y en a t-il seulement une ?) ni par les personnages d’ailleurs. Rien n’est original mais il y a tout de même des aspects sympas sur les loups notamment la transformation des humains ou les âmes soeurs potentielles. Mais je ne continuerai pas cette saga même pour ces aspects sympas.

Pour ce qui est de l’écriture, c’est ce que j’ai aimé le moins et sûrement à cause du style de l’auteur que je n’ai pas accroché aux personnages et que je me suis vite ennuyée. Il y a également pas mal de faute d’ortho et des fautes de frappe. En tout cas, je suis étonnée de voir une note globale aussi haute.

En conclusion, ce roman fait parti de mon top 10 de mes pires lectures de 2018…

par MissEcho
Où que tu sois, Tome 2 : Je t'attendrai Où que tu sois, Tome 2 : Je t'attendrai
Danielle Guisiano   
http://www.my-bo0ks.com/2019/02/ou-que-tu-sois-tome-2-je-t-attendrai-danielle-guisiano-7.html

Fin 2018, je découvrais la plume de Danielle Guisiano avec le premier tome de sa série Où que tu sois. Une découverte qui m'avait énormément plu et procuré beaucoup d'émotions. Non seulement de part du sujet abordé, le coma mais aussi et surtout parce que les personnages avaient réussi à me faire ressentir leurs émotions aux moments clés de l'histoire. J'avais donc plus que hâte de me plonger dans ce second tome et quand vous aurez lu la fin du premier tome, vous comprendrez qu'il faut absolument lire la suite.

Ce second tome se passe deux ans après. La peine de Sévan s'est achevée et il revient pour travailler avec son oncle à Aix-en-Provence. Malgré ces deux années, il n'a jamais pu oublier Zoé, sa fée, celle qui lui a tant donner envie de vivre sa vie et se racheter. Mais pourra t-elle lui pardonner son départ ? Telle est la question.

Comme je vous le disais au début, avec la fin du premier tome, on ne peut qu'avoir envie de lire la suite. Et honnêtement, je partais d'en l'idée d'apprécier tout autant ma lecture de ce second tome de Où que tu sois voire même plus puisque maintenant, nos personnages sont tout deux en vie. Malheureusement, j'ai rapidement déchanté. Cette lecture s'est avérée compliqué et assez longue.

Avant d'entrer dans le vif du sujet avec ce qui m'a déplu dans cette lecture, je vais d'abord aborder les éléments positifs à cette lecture. Tout d'abord, le style de l'auteure est toujours aussi sympa. Les pages se tournent assez facilement et ce, malgré les longueurs. Même si concrètement ma lecture m'a paru tourner en rond, je n'ai pas eu l'impression d'avoir une lecture lourde et "indigeste" comme peuvent l'être certaine lecture.

Les personnages secondaires se multiplient et c'est plutôt positif car dans le premier tome, nous n'avons quasiment que nos deux héros. J'ai apprécié Mia et son petit bout, Douglas (par moment mais pour des raisons bien précises). J'ai trouvé qu'ils ajoutaient vraiment quelque chose à l'histoire et surtout dans la vie de Zoé.

Je ne vous cache pas que ma lecture s'est révélée assez laborieuse par moment. Malgré tout, j'avais ce besoin de savoir ce que la fin allait donner. L'auteure a donc tout de même réussi à sauver ma lecture d'une déception totale.

Pourtant, ce second tome d'Où que tu sois souffre de pas mal de défauts.

Premièrement, l’héroïne m'a fait sortir de mes gongs. D'accord, il l'a laissé comme une vieille chaussette pour rester polie, oui, il revient après une longue absence, bien sur il ne sait pas tout comme il faut mais bon sang, elle n'a AUCUNE mais alors aucune confiance en lui ou même estime. Même dans les moments cruciaux où il fait preuve d'un courage sans faille, elle trouve le moyen de le repousser comme jamais. Non vraiment, j'avais envie de la secouer. Surtout qu'après ces fameuses disputes elle retombait comme un cheveu dans la soupe dans ses bras. Zoé est une héroïne vraiment contradictoire et lunatique au maximum.

De son côté, Sévan ne fait pas toujours ce qu'il faut mais les efforts qu'il fournit pour s'améliorer et prendre sa vie en main sont tout à son honneur. J'avais d'ailleurs parfois envie qu'il s'affirme face à Zoé. J'ai trouvé qu'il manquait de conviction dans ses actes et son comportement. C'est dommage car il avait tout le potentiel nécessaire.

Enfin, dernier point, j'ai trouvé que l'histoire était un peu trop évidente et tournait cruellement en rond. Zoé donne sa confiance, puis la reprend, puis lui redonne, bref, tout ça alourdissait vraiment le rythme de l'histoire. Enfin, j'avoue avoir vu venir à des kilomètres les rebondissements de dernière minutes. Au final, je n'ai pas été tellement surprise par la tournure des événements ce qui n'a pas aidé à me tenir véritablement en haleine.

En conclusion, Où que tu sois a eu un premier tome génial mais une suite en dents de scie. Je n'ai pas retrouvé les éléments qui m'avaient tant plu dans le premier tome comme les émotions qu'il m'avait procuré. Pour autant, j'avais envie d'aller au bout de ma lecture et le tout reste sympa à lire. Malheureusement, ce second tome souffre de beaucoup de longueurs et l’héroïne aura été la cerise sur le gâteau.

par Carole94P
Sugar Daddy, Saison 1: Sugar Bowl Sugar Daddy, Saison 1: Sugar Bowl
Sawyer Bennett   
« Sugar Daddy » est le premier tome de la trilogie de Sawyer BENNETT « Sugar Bowl ».
Nous allons suivre Sela, une femme qui veut prendre sa revanche sur son adolescence qui a été gâchée à cause d’un terrible évènement, puisqu'elle a été droguée et violée le jour de son seizième anniversaire. Il ne lui reste que quelques souvenirs de cette soirée, mais malheureusement pas assez pour se rappeler de l’identité de ses violeurs.
Seulement, un jour, elle va voir et reconnaître à la télévision le tatouage de l’un de ses malfaiteurs.
Il s’agit de Jonathon Townsend, le fondateur du site internet Sugar Bowl qui met en relation des hommes riches avec de jolies jeunes femmes.
Sela va être obsédée à l’idée de se venger. Elle va alors décider d’infiltrer Sugar Bowl dans le but de se rapprocher de Jonathon.
Sauf qu’entre-temps, elle fait la rencontrer de Beckett North, le co-fondateur du site.. Et rien ne va se passer comme elle l’avait imaginé.

Il va m’être difficile d’expliquer le coup de coeur que j’ai eu pour ce premier tome !

L’histoire commence avec les tragiques évènements qui arrivent à Sela lors de ses seize ans. Ce premier chapitre est d’une dureté incroyable et nous montre toute l’horreur que ce personnage a subie. Cette entrée en la matière est rude, dure, difficile à lire.
Dès les premières pages, j’en ai eu la nausée, mais aussi les larmes aux yeux.

Immédiatement après, nous retrouvons Sela dix ans après. Elle est devenue une femme qui essaie toujours de se trouver, mais aussi de refaire surface. On la sent perdue, ni triste ni joyeuse, effacée.
Revoir le fameux tatouage de ses violeurs à la télévision va être l’élément déclencheur de sa vengeance et de toutes ses décisions. Elle va se métamorphoser, guidée et soutenue par son envie de revanche.

J’ai énormément apprécié le personnage de Sela qui oscille entre détermination et crainte. Ce contraste la caractérise et la rend bien humaine. Son évolution est belle, touchante, lente et rapide à la fois.

Sa rencontre avec Beckett va cependant lui faire voir le monde autrement et lui faire repenser ses plans. Elle ne pensait pas être autant attirée par lui, par l’ami de son violeur, mais aussi le co-fondateur de Sugar Bowl.
Dès le début, c’est explosif entre eux. Charnel, mais pas que, et ils vont très vite le comprendre. J’ai vraiment adoré leur duo, l’émancipation qu’ils trouvent l’un avec l’autre.

Si je devais émettre un bémol, cela irait à l’ambiance un peu trop sensuelle du livre. Dès le début on est plongé dans cet univers et les scènes sexuelles sont nombreuses, parfois trop. Après, c’est un tome d’introduction et j’espère qu’elle seront un peu moins présentes dans la suite.

J’ai vraiment apprécié tout ce qui concernait l’enquête que mène Sela.
Cet aspect du livre est très prenant et il y a sans cesse de nouveaux éléments qui viennent se rajouter ou bouleverser le plan de Sela.
Je suis réellement curieuse de savoir ce que ce tatouage signifie, ce phénix rouge que portent ceux qui ont violé Sela.. Surtout que ce symbole se retrouve parfois sur des personnages que l’on ne soupçonnait pas.

La fin est déchirante.
Pourtant, on sait que l’auteur va malheureusement en arriver là puisqu’il fallait que la vérité éclate. Seulement, à l’image de Sela, je n’étais pas prête.
La suite est prévue pour le mois prochain, mais autant dire qu’il va m’être difficile de l’attendre.


En conclusion, « Sugar Bowl, tome 1 : Sugar Daddy » est un premier tome qui m’a vraiment convaincue. Sawyer BENNETT nous plonge dans son monde sulfureux qui est autant séduisant que rebutant. Nous suivons Sela qui est une héroïne comme on les aime : courageuse, mais sensible. Les évènements de son passé sont terribles et viennent renforcer l’empathie que l’on ressent pour ce personnage. Beckett est aussi charmant que mystérieux et j’espère qu’il aura l’occasion de se dévoiler dans les prochains opus.
C’est un bon tome introductif qui met tous les éléments en place pour que l’intrigue avance entre action et sentiments.

Un joli coup de coeur !

( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/02/sugar-bowl-tome-1-sugar-daddy-sawyer.html )
Jeux imprudents - Intégrale Jeux imprudents - Intégrale
Emma M. Green   
C'est avec bonheur que j'ai retrouvé la plume d'Emma Green dans cette nouvelle histoire qui ne l'est pas vraiment car on va suivre Harry, le frère de Tristan des sagas Jeux Interdits et Jeux Insolents !

L'histoire commence avec June qui vient d'arriver à Key West et dont l'unique but est de retrouver son amour d'enfance qui n'est autre qu'Harry Quinn. Mais Harry a bien changé depuis que sa famille l'a retrouvé et il ne veut en aucun cas renouer avec son passé même si pour cela il doit rejeter sa seule amie d'enfance.
Mais June n'a pas dit son dernier mot et elle va s'immiscer petit à petit dans la vie quotidienne et l'entourage d'Harry ! Malheureusement on apprend vite que June n'est pas seulement venue à Key West pour retrouver Harry, elle fuit son passé et son
seul allié sera celui qui passe son temps à la rejeter.

June est une jeune femme au caractère bien trempée comme je les aime, elle est débrouillarde, elle n'a besoin de personne pour s'en sortir, enfin c'est ce qu'elle pense, mais c'est aussi une jeune femme intelligente et gentille qui va passer son temps à vouloir aider les autres en s'oubliant parfois un peu trop.
Harry quant à lui est devenu le mec populaire de l'université, il est beau, intelligent, gentil et tout le monde l'adore. Harry est aussi très protecteur envers sa famille mais il est hanté par son passé et il a parfois du mal à s'en détacher complètement ce qui va le mettre dans des situations dangereuses.
Le couple est donc explosif et pourtant ils ne peuvent pas vivre l'un sans l'autre même s'ils essayent à plusieurs reprises !

On retrouve aussi les personnages des sagas précédentes, le couple emblématique de Tristan et Liv qui me fait rêver, leur petite fille qui est une vraie tornade, la grand-mère hippie que j'aime toujours autant, la mère Lombardie qu'on aime toujours détester par moment. Et on rencontre de nouveaux personnages haut en couleurs qui vont accompagner June et Harry.

L'intrigue est très vite prenante car on veut savoir à tout prix ce que June fuit, qui la recherche, et l'auteur y mêle d'autres petites intrigue ce qui rend le tout addictif !

La fin m'a fait crier de désespoir et j'espère que l'auteure a prévue la suite pour bientôt !
Et puis soudain, tome 4 : Aimer Et puis soudain, tome 4 : Aimer
Laura S. Wild   
Un lecture en demi-teinte pour moi. J'accroche toujours autant avec les personnages, à cette amitié si forte et si solide que partage notre trio et le reste de la bande.
Mais pour moi, je crois que ce tome 4 est le tome de trop. J'ai attendu que tous les tomes soient sortis pour commencer la saga, j'ai donc enchaîner les 4 livres et du coup, je trouve que l'auteur en fait trop subir aux personnages. A ce stade, ce n'est plus de la poisse mais une malédiction pour enchaîner autant d'obstacles et de problèmes. Une nouvelle agression, une nouvelle trahison, le procès, encore des problèmes de santé,.... Ça perd en crédibilité.
Et puis, je reste sur ma faim concernant Chris, j'aurai aimé qu'il ait une fin plus heureuse.

par cyn79
Invincible Invincible
Jane Harvey-Berrick    Stuart Reardon   
Alors je n'ai pas aimé ni détesté. Je sais pas, peut-être est-ce dû à l'univers dans lequel se déroule cette romance mais je ne sais pas. Ou alors à la narration. J'avoue que pour ce genre de roman, je préfère les points de vues internes... L'univers, la romance, rien ne m'a vraiment accroché. Je l'ai lu, même si j'ai parfois sauté des passages.
La Communauté du Sud, Tome 9 : Bel et bien mort La Communauté du Sud, Tome 9 : Bel et bien mort
Charlaine Harris   
ENFIN ERIC EST DE RETOUR
Dans ce tome Sookie est en grand danger les ennemies de son arrière grand-père la fée, sont après elle. Heureusement qu'elle est bien entouré par tous les amis qu'elle s'est fait durant toute la saga. Les Lycamtrope, les vampires et les sorcières la protègent mais, cela suffira t-il a arrêter les fées qui sont de loin les plus puissantes des cess.

Le gros plus : c'est Eric qui s'accapare Sookie et qui a bien l'intention de la garder pour lui.

Le petit moins : la fin un peu rapide et l'inconstance des sentiments de sookie toujours tirailler entre Bill et Eric.
J'espère que le prochain tome définira une bonne fois pour toute Eric comme petit ami officiel, car si Sookie fini par choisir Bill je dois bien l'avouer je serais extrêmement déçu.

par thavany
L'Exécutrice, Tome 4 : L'Orchidée et l'Araignée L'Exécutrice, Tome 4 : L'Orchidée et l'Araignée
Jennifer Estep    Laurence Murphy   
Il n'est pas rare de voir une série se bonifier de tome en tome et L'Exécutrice en est l'exemple parfait puisqu'il faut attendre le troisième tome pour que la série prenne vraiment son essor. Ce tome 4 confirme cet état de fait puisqu'il s'avère aussi bon que le précédent pour mon plus grand plaisir.
Cette fois ci, Gin devra se confronter à Elekta LaFleur, une redoutable assassin qui vient d'accepter un contrat de Mab Monroe sur l'araignée. Petite anecdote sur le nom de l'assassin, car bien que le nom nous le fait penser, rien dans le roman ne fait référence à des origines françaises mais nous dit plutôt qu'elle est asiatique.

Ce qui fait la force des derniers tomes, c'est le travail effectué sur les seconds rôles qui permette de donner plus de relief au personnage de Gin. Alors que cette dernière était un loup solitaire au début de la série, l'auteure nous l'humanise de plus en plus au contact des seconds rôles tel les excellentes sœurs Deveraux que l'on ne peut qu'adorer. Dommage d'ailleurs que ces dernières soit un peu moins approfondis pour ce tome même si le fait de voir Bria sur le devant de la scène compense largement. Car Bria est un autre de ces personnages très attachants et qui plus est, donne encore plus de profondeur à Gin.
Niveau romance, la aussi on sent une nette amélioration depuis le tome 3 avec le personnage de Owen Grayson. Il faut dire que j'apprécie la façon de traité le sujet par l'auteure. Pas de gros coup de foudre, de contact "électrique" ou autre niaiserie du genre mais des personnes qui s'apprécient et apprennent à se connaitre. D'ailleurs, le simple fait de savoir que Owen n'est pas d'une beauté quasi divine est un véritable soulagement dans cette marée de bit-lit à la vision étriquée. Et par ailleurs, j'adore la relation qu'entretient Owen avec sa sœur Eva.
Quand à l'histoire, cette dernière reste relativement linéaire et ne nous offre guère de rebondissement. Ce tome 4, tout comme les précédents, sont résolument orientées actions et pourraient nous faire pensés qu'ils ciblent à la fois un public féminin que masculin si l'auteure ne mettait pas un point d'honneur à inclure une scène torride par roman (jamais bien méchante heureusement).

Je finis donc ce roman sur une note très positive. L'histoire, bien que linéaire, avance bien et se sublime avant tout grâce à ces excellents seconds rôles. J'ai d'ailleurs hâte de lire le prochain tome car ce dernier mettra fin au premier arc principale de la saga même si, la série est prévue en sept tomes.

par Caly
La Communauté du Sud, Tome 10 : Une mort certaine La Communauté du Sud, Tome 10 : Une mort certaine
Charlaine Harris   
Ce tome 10 est à la hauteur de mes attentes, j'attends avec impatience la sortie du tome 11. La traduction des nouvelles intermédiaires serait aussi formidable.
Je regrette tout de même que la traduction du tome 10 soit aussi pitoyable. Les phrases sont très mal traduites. Les noms des personnages sont également différents. Ils ont repris les noms des personnages de la version originales. Je regrettes ce manque de cohérence entre les tomes de la même édition.

par Lucie22
Anges et démons Anges et démons
Dan Brown   
L'histoire en elle-même était très intéressante au premier abord: le vol de l'anti-matière, transformée dès lors en bombe à retardement!

J'ai adoré ce roman. Dan Brown manie avec brio tous les éléments qui propulsent un roman au titre de best seller: un récit captivant, un suspense insoutenable, des protagonistes attachants... Une fois le livre ouvert, il est impossible de s'en détacher.

De plus, ce roman n'est pas seulement un livre à lire pour le plaisir, car il est très instructif. Qui connaissait d'une manière si profonde les Illuminati, ainsi que le mode de fonctionnement complet autour du Pape et du Cardinal?

Je ne noterai qu'un seul et unique point négatif: [spoiler]la chute de Langdon depuis l'hélico avant l'explosion, à la fin du roman.[/spoiler] Une action tellement improbable, que l'on ne peut s'empêcher de douter de tous les éléments égrenés au fil du livre par l'auteur...

Excepté ceci, ce roman est à lire, pour tous les fans de policier et de thriller. Ce fut mon premier Dan Brown, et je dois dire que je n'ai plus qu'une envie: lire ses autres livres!

par Ophie
  • aller en page :
  • 1
  • 2