Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de tessy : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Journal d'un vampire, Tome 4 : Le Royaume des ombres Journal d'un vampire, Tome 4 : Le Royaume des ombres
L.J. Smith   
ben voilà, déjà fini. J'ai beaucoup aimé ce tome, même si quelques petits trucs me gênent.
[spoiler]Tout d'abord, je ne comprends pas trop tout le foin fait autour de cette fameuse nuit au motel, après tout il ne s'y est pas passé tant de chose que ça, en tout cas rien de plus que ce qu'il ne se passe tout au long du livre entre Damon et Elena...A moins que quelque chose ne m'ait échappé.
Ensuite la fin me chiffonne un peu,pas trop que Damon soit humain mais surtout après tout ce qu'il s'est passé entre lui et Elena, elle retourne dans les bras de Stefan comme si de rien n'était, sans que Damon ne soit gêné ou triste...

J'aurais peut être plus de réponse dans le prochain, ça va être long... [/spoiler]

par Puce880
Twilight, Tome 3 : Hésitation Twilight, Tome 3 : Hésitation
Stephenie Meyer   
Ce tome est mon préféré car les loups-garous et les vampires, ennemis de toujours, vont devoir surmonter leur haine respective afin de protéger Bella et Forks. Bella va voir naître en elle un amour pour celui qu'elle croyait juste son meilleur ami et des hésitations crussiales vont l'assaillir.
Un scénario fantastique.

par myra44
Twilight, Tome 4 : Révélation Twilight, Tome 4 : Révélation
Stephenie Meyer   
super fin, mais si j'etais decu que ca se finissent!! un peu long a certain moment et j'aurai esperer une vrai bataille entre les volturi et les cullen mais j'ai quand meme adorer
À la recherche du temps perdu, Tome 1 : Du côté de chez Swann À la recherche du temps perdu, Tome 1 : Du côté de chez Swann
Marcel Proust   
Il faut vraiment s'accrocher pour lire la première partie, Combray, qui est très lente, presque immobile. Certes, le style est magnifique, mais les phrases sont si longues, et pour dire si peut de choses, qu'il est difficile d'entrer dans cette oeuvre. Il faut lire lentement, au calme, ne pas hésiter à relire les phrases plusieurs fois, il faut prendre son temps avec Proust j'ai l'impression.
Et puis personnellement, ça m'intéresse moyennement de connaître les drames du coucher de monsieur Proust lorsqu'il était enfant (désolée de vous spoiler une des actions principales de cette partie! ).

Par contre j'ai adoré la 2ème partie, Un amour de Swann, je l'ai lue quasiment d'une traite. Le style est toujours aussi magnifique, mais là, il se passe des choses. Je veut dire par là que c'est un vrai récit, moins de descriptions/réflexions/souvenirs et plus d'action, puisque cette partie raconte comment Swann s'éprend d'une jeune femme, et les aléas de cet amour. Il y a aussi quelques passages plutôt drôle ... "faire catleya" par exemple... ^^

La Forêt des Damnés, Tome 3 La Forêt des Damnés, Tome 3
Carrie Ryan   
http://wandering-world.skyrock.com/3132685716-La-Foret-Des-Damnes-Tome-3-The-Dark-And-Hollow-Places.html

La Forêt Des Damnés est une trilogie que j'ai toujours beaucoup aimé. Les tomes 1 et 2 étaient de gros coups de cœur et, ne pouvant vraiment plus attendre la sortie française ( qui ne verra certainement jamais le jour... ), je me suis jeté sur la VO. Malheureusement, ce dernier opus n'est pas aussi envoûtant que ses prédécesseurs. Même si l'auteure reprend les mêmes ingrédients et que l'ambiance sanglante et terriblement prenante est toujours bien présente, je n'ai pas ressenti toutes les émotions intenses que m'avaient procuré La Forêt Des Damnés et Rivage Mortel. C'est bien dommage, parce que j'attendais énormément de choses de cette conclusion. Même si la fin me convient, j'aurais préféré que la trame générale soit plus enrichie et plus approfondie...
Nous rencontrons ici Annah, héroïne qui nous semble inconnue au premier abord, puis que nous reconnaissons très rapidement par la suite. Je ne vais pas revenir sur son histoire pour ne spoiler personne sur le tome 2, ne vous inquiétez pas ! Annah est une personne très attachante. Brisée, fragmentée, dépourvue d'espoir, mais tellement émouvante. Elle est aussi dure et cassante qu'elle peut être douce et aimante. Sa personnalité bipolaire m'a beaucoup plu. On oscille sans cesse entre le froid et le chaud avec elle. Cela aurait pu paraîtra surfait, mais pas du tout. On comprend vraiment qu'Annah est une héroïne au passé lourd et chez qui les regrets sont omniprésents. La nostalgie, les remords ou encore le désir de retourner en arrière sont des sentiments récurrents, et qui nous reviennent sans arrêt en pleine tête avec elle. Impossible de rester de marbre face à ce personnage ! Par contre, si je devais lui trouver un défaut, ce serait celui d'être trop incertaine. Elle reste trop souvent dans le doute ou dans l'hésitation. A la longue, c'est plutôt ennuyeux.
Ce troisième tome nous permet également de retrouver d'anciens personnages, tels que Gabry, Elias ou encore Catcher. Même si j'ai été très heureux de pouvoir voyager de nouveau à leur côté, j'ai trouvé pas mal de défauts à leurs retrouvailles. Tout d'abord, le lien entre Gabry et Annah aurait dû être beaucoup plus approfondi. J'ai ressenti un gros manque côté détails. Tout se dénoue beaucoup trop facilement entre elles. On peine à y croire. Comment peuvent-elles être aussi proche en l'espace de quelques jours, alors qu'elles ne sont jamais vues auparavant ? J'ai trouvé ça un peu surjoué, de mon côté. De plus, Annah, comme dit plus haut, peut vraiment être une personne distante. Le truc assez gênant avec ce trait de caractère, c'est qu'elle l'utilise à mauvais escient. En effet, elle reste très froide avec Élias alors qu'elle en parle au moins une fois dans chaque chapitre. Bien évidemment, nous assistons également à la naissance de belles amitiés ou de belles retrouvailles, mais il m'a manqué cette dose d'émotion qui change tout. Il y a un réel manque de cohérence et d'approfondissement de ce côté-là !
Comme dit plus haut, nous retrouvons aussi Catcher, personnage au rôle capital dans le tome 2. Annah et lui m'ont beaucoup touché. On sent vraiment qu'il y a une attirance entre eux. La manière dont l'auteure décrit la moindre émotion de son héroïne est époustouflante ! J'ai adoooooooré plongé dans l'âme d'Annah pour en découvrir les ressentis et les sensations. De ce côté-là, je ne peux absolument rien dire de péjoratif. Par contre, l'histoire entre Catcher et Annah est criblée de points noirs. C'est beau, mais trop insuffisant. On reste sur notre faim à chaque moment qu'ils passent ensemble. Ici aussi, par ailleurs, l'attachement voit le jour beaucoup trop facilement. A l'instar d'Annah et de sa sœur, Catcher et l'héroïne du récit passent, au final, très peu de temps ensemble. Je crois que Carrie Ryan a eu du mal à mêler le sentiment ( très puissant et très bien retranscrit ) de mal-être intérieur et d'enfermement d'Annah à son désir de l'unir à un personnage masculin. C'est bête, parce que sans ce pas de travers, tout aurait pu être parfait !
Malgré tout, il y a bien un point sur lequel je ne peux indubitablement rien redire : l'action. Oh. My. God. Les rebondissements sont omniprésents durant toute notre lecture. De la première à la dernière page, on a le souffle coupé par les coups de théâtre. Tout est ultra ultra ultra ultra ultra ultra prenant. Aucune seconde de répit ne nous est accordée. Au moment où l'on pense finalement pouvoir respirer, une nouvelle surprise nous tombe dessus. C'est fascinant. Dès lors que l'intrigue se calme, tout explose. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas ressenti autant de stress et d'adrénaline en lisant un livre. Et le pire dans tout ça, c'est que l'auteure parvient à nous rendre accros à cette sensation magnifique. On en redemande sans cesse. J'ai presque eu à fermer les yeux ou à lire les doigts devant le visage pour m'épargner certaines horreurs qui se cachent dans le récit. Franchement, c'était génial !
Autre aspect diablement bien maîtrisé : l'ambiance ! Haaaaaaaaaaaaaalala !!! Le climat chaotique est juste parfait ! On nage au cœur d'un océan fait de zombies prêts à tout pour quelques gouttes de sang, où la torpeur, l'angoisse et la tristesse sont devenus des émotions quotidiennes et normales à éprouver. L'humanité est, cette fois, complètement dévastée. On sent bien qu'il y a eu une véritable progression de l'Infection entre le tome 1 et le tome 3. L'apocalypse est indéniablement en marche. Ainsi, et exactement comme les pour deux précédents opus, Carrie Ryan en profite pour nous livrer de très belles leçons de vie. De vie, mais surtout de survie. D'amour. D'espoir. J'ai véritablement craqué face à certaines expressions de l'auteure. Elle distille ici et là des phrases bouleversantes et frappées de réalité. Ce côté de l'intrigue complètement en marge de l'histoire de zombies m'a énormément plu !
The Dark And Hollow Places se lit avec une rapidité déconcertante. La fin du livre est, elle aussi, vraiment saisissante. Jusqu'à la toute dernière ligne, on doute que les protagonistes s'en sortent. On peine donc à lâcher le roman avant d'en avoir dévorer les ultimes mots. C'est un peu comme si on était drogués à la peur que provoquent en nous les zombies et à l'angoisse qui émane de l'idée que Gabry, Élias, Catcher, Annah et l'humanité entière aient tout mis en œuvre pour s'en sortir mais qu'ils n'y parviennent pas. Impossible d'abandonner le récit avant d'en connaître la conclusion. Conclusion qui m'a, je dois bien le reconnaître, beaucoup plu. Par contre, tout se règle un peu trop simplement là aussi. L'auteure nous offre une fin sympathique mais un poils trop prévisible. J'aurai aimé être plus surpris et encore un peu plus choqué.
Au final, The Dark And Hollow Places marque le point final d'une trilogie à ne pas louper. Même si, pour moi, ce tome est en-dessous des précédents, il ne faut vraiment pas hésiter à se lancer dans cette histoire de zombies tellement fascinante et terriblement poignante. Gabry, Élias, Catcher, Annah vont vraiment beaucoup me manquer, tout comme leur univers à la fois noir, sombre, violent et pourtant si envoûtant. J'aimerais beaucoup que l'auteure nous écrive un tome 4 pour découvrir ce qui les attend ! Une conclusion idéale qui m'a plu malgré le fait qu'elle aurait pu être encore un peu plus intense. Un troisième tome qui possède ses défauts et ses points noirs, mais qui nous permet de replonger une ultime fois au cœur d'une histoire teintée d'horreur et d'espoir, dans laquelle il ne faut pas hésiter à se laisser emporter.

par Jordan
Les Grandes Espérances Les Grandes Espérances
Charles Dickens   
Quand j'ai lu ce roman je devais avoir à peine 12 ans. C'était un vieux livre poussiéreux et corné trouvé dans un vieux carton rangé dans le garage, les premières pages n'étaient pas faciles à dépasser... et pourtant il est devenu mon roman favori ! L(es)'histoire(s) ne laisse(nt) pas de m'émouvoir et le suspense d'affoler mon coeur à chacune de mes relectures.

par Brit