Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Thalia : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Throne of Glass, tome 4: Queen of Shadows Throne of Glass, tome 4: Queen of Shadows
Sarah J. Maas   
Cette saga a beaucoup de potentiel, je l'aime beaucoup, mais la version française a de tout petits points noirs, donc elle n'a pas spécialement marché. En plus du fait que le prénom de l'héroïne a été remodelé à la française (je comprendrais probablement jamais pourquoi) et que j'ai remarqué en lisant le troisième tome en Septembre dernier qu'il manquait dans la version française quelques passages du livre qui sont en VO. Plus, si on regarde bien les chiffres, c'est pas pour dire mais plus ça va moins ça marche (en France). Le troisième tome a quelque peu fait un flop. Je pense pas qu'ils éditeront Queen of Shadows en France. Je peux me tromper mais ça ne serait pas rentable de le faire, malheureusement (bien que ce tome-ci soit génial).
D'un côté, je trouve ça un peu bête de s'arrêter là alors qu'ils ont déjà édité la moitié de la saga et que le troisième tome servait de "pont" entre le deuxième et le quatrième. Mais d'un autre côté, je comprends qu'en éditant la suite ils risquent plus de perdre que de gagner... après je ne suis pas une experte, si ça trouve ils tenteront le coup plus tard.
Je crois que dès le départ, ils auraient dû faire d'avantage d'efforts pour que ça marche. C'est pas parce que ça fait un carton aux USA que ça va faire un carton en France. Je crois qu'ils ont pris le truc pour acquis et donc ils n'ont pas vraiment fait d'effort pour la couverture, le titre, la traduction et tout ce qui s'en suit. C'est dommage.
Après avec la sortie du premier tome en poche, peut-être que ça relancera la saga. Tout le monde n'a pas les moyens et même l'envie d'acheter une saga dont les prix sont passés de 16 euros pour le premier tome à 21 pour le troisième sans raison apparente. De plus, je trouverais ça franchement inutile si les poches sortaient jusqu'au troisième tome comme les grands formats et point barre. Je ne suis pas sûre que ça soit franchement rentable...
Mais comme je l'ai dit, je ne suis pas une experte.

Plus, je pensais tout à l'heure, si je ne me trompe pas les droits ont été rachetés pour en faire une série TV ou un film (je ne sais plus). Donc peut-être aussi qu'il reste un espoir qu'avec la sortie de ToG à la télévision, les ventes seront boostées et que la maison d'édition française continuera d'éditer la saga en VF. Si l'adaptation marche en France...^^

par Sheo
Keleana, Tome 3 : L'Héritière du feu Keleana, Tome 3 : L'Héritière du feu
Sarah J. Maas   
Lu enfin !

Bon maintenant par où commencer car je crois être passée par toutes les émotions possibles !

Je le classe en Argent car comparé à ses 2 petits frères qui comme le bon vin se sont bonifiés avec le temps, celui ci me laisse comme un arrière goût de bouchon.
La fin du tome 2 m'avait laissé sans voix et très impatiente de la suite, qui il faut bien le dire s'est fait attendre, prolongeant ainsi la torture. Malheureusement, je suis de ces personnes dont le désir s'effrite rapidement au fils des mois qui passent, alors peut être n'étais-je pas dans le meilleur état d'esprit pour attaquer ce tome-ci. Bref...

Celeana (Keleana) qui a fuit Terrasen et son ignoble Roi, se retrouve donc sur les terres de sa tante, la fae Maëve, qu'elle cherche à rencontrer à tout prix, jusqu'au jour où c'est la fae, ou plutôt l'un de ses guerriers fae qui la retrouve, Rowan. Ce dernier, après avoir amenée Celeana à Maeve, se voit donné pour tâche d'entrainer la jeune fille à développer et contrôler ses pouvoirs, sans ça, Celeana ne pourra prétendre à la couronne qui lui est destinée depuis sa naissance. Mais comme de bien entendu, la magie à toujours un prix, et la jeune femme ne semble pas prête à le payer. Et on la comprend !

De l'autre côté, Chaol, horrifié et meurtri par ce qu'il a découvert après le départ de Celeana, tente de remettre de l'ordre dans sa vie, mais aussi et surtout dans son coeur. Contraint par la promesse qu'il a fait à son père, prix de son aide pour la fuite de la demoiselle, il entend bien l'honorer. Mais cependant, son amitié et sa loyauté envers Dorian -héritier de la couronne et porteur d'une magie dont l'instabilité grandissante menace tant son peuple que lui-même - sont autant de paramètres qui vont court-circuiter ses projets. Chaol va devoir faire des choix, opérer des alliances qui vont ébranler ses convictions. Il va devoir mener des combats pour sauver ceux qu'il a juré de protéger, au risque de se perdre lui-même.

Dorian, quant à lui, terrifié par sa magie qu'il ne parvient pas à contrôler, va trouver une aide et peut être l'amour auprès d'une jeune roturière, de la caste des guérisseurs, Sorsha !

Bref, beaucoup de chamboulements, de nouveaux persos dans ce nouveau tome et pourtant un sentiment désagréable qui a perduré jusqu'à la fin du roman, la lenteur ! Alors s'agit-il d'un tome de transition, peut être ! Si le semblant d'action se trouvait du côté de Terrasen avec Chaol et Dorian, il n'en était rien du côté de Celeana, qui n'a fait que s'entrainer à ses nouveaux pouvoirs, douter d'elle même et commencer quelque chose qui m'a horrifiée, et je pense ne pas être la seule sur ce coup là.

Honnêtement, je ne sais pas/plus où l'auteur veut nous amener et me console/rassure en repensant à certains mots, certaines phrases prononcés à la fin du tome 2, mais j'en viens quand même à douter... De plus attendre encore certainement une année pour connaître la suite, ne va pas arranger les choses.

En conclusion des sentiments très partagés sur ce tome-ci.

Héros de l'Olympe, Tome 5 : Le Sang de l'Olympe Héros de l'Olympe, Tome 5 : Le Sang de l'Olympe
Rick Riordan   
J'ai envie de pleurer. Je vous jure. je l'ai fini dimanche et quand j'y repense, j'ai encore envie de fondre en larme.
C'est la fin d'une grande aventure, les enfants, une grande aventure qui nous as tenu en haleine pendant de nombreuses années. même si la fin est plutôt heureuse (même si à un moment j'ai eu peur pour le vie de BlackJack x) ), j'ai pas pu retenir ma petite larme à la fin.

Bon, trêve de sensiblerie : Bilan de ce livre qui clot assez merveilleusement bien cette série.
1) je suis définitivement tombée sous le charme du personnage de Nico Di Angelo. vraiment. C'était déjà mon personnage préféré avant mais là ... Il c'est affirmé dans ce tome, a prit de l'aisance et une véritable identité. on peut maintenant se faire une idée sur qui est vraiment Nico. [spoiler]même si j'ai trouvé que son avoeu à Percy était un peu "baclée" (même si j'ai adoré que "t'es mignon, mais t'es pas mon genre" :p), la relation qu'il noue avec Reyna et Will Solace est pleine de promesse et j'espère savoir un jour si celle avec Will aboutira ![/spoiler] Bref, mon personnage préféré et je le trouve absolument énorme dans ce tome !!
2) Ma grande deception du livre fut la mise à l'écart de Percy, qui est mon deuxième personnage préféré. même s'il ne joue pas un grand rôle, j'aurais avoir au moins une ou deux fois son point de vu, c'est quand même le personnage qu'on a suivit et kiffer pendant 10 tomes. il aurait mérité un peu plus de considération. même si son humour est toujours présent, et me fait toujours plier en deux x)
3) Ceux qui n'ont pas eut le rôle qu'il méritaient, c'étaient Hazel et Franck. Encore, la mise à l'écart de Percy et Annabeth au profit de Jason et Piper peut se comprendre (ils ont eut une grosse place dans les tomes 3 et 4, contrairement à eux, qui ont eu une place de moindre importance dans ces livres, c'est normale dans un sens s'ils laissent le premiers rôle à d'autre, même si ça ne me plait pas x) ) [spoiler]au moins, les quatre, plus Léo, on une place dans la prophéthie --> "sous la tempête ou leur feu le monde doit tomber" : Léo Piper et Jason, "Serment sera tenu jusqu'au souffle dernier": Léo, "des ennemis viendront en arme devant les portes de la mort" : Annabeth et Percy. Bref, tout le monde joue un rôle majeur dans la prophétie, sauf Hazel et Franck. je les adore, franchement, les deux. mais j'aurais aimé qu'ils aient un rôle un peu plus important dans le dénoument ....[/spoiler]
4) La bataille est bien ficelée, je trouve [spoiler]certes, les dieux qui descendent du ciel en mode super-héros, ça fait cliché, mais ça produit quand même son petit effet :) [/spoiler] Si elle avait était plus longue, ça en aurait trop fait, je pense. j'aurais plus allongé certain passage avant. (et j'ai toujours pas compris à quoi leur avait servit Niké, mais bon, je l'aime bien :) ) J'aurais aimé revoir des dieux comme Monsieur D ou Hermès, ou même Poséidon. ils m'ont manqué. De plus, la bataille laisse certain point d'ombre [spoiler]genre, qu'est ce qu'il c'est passer à Delphe? Apollon va-t-il retrouver son pouvoir prophétique? Zeus va-t-il être indulgent auprès de lui? quoi, cette guerre, c'est pas sa faute, non plus ![/spoiler]
5) J'ai trouvé le point de vue de Léo moins drôle que d'habitude, son humour un peu moins mordant. il reste quand même un de mes personnage préférés, mais tout de même, son point de vue m'a un peu déçu ... [spoiler]Les retrouvailles entre Léo et Calypso sont trop courtes, mais très touchantes. j'étais super contente qu'il se retrouve, et j'étais plier quand il arrive sur son dragon en hurlant x) [/spoiler]
6) J'ai adoré le point de vue de Reyna : ça été très agréable d'en savoir plus sur elle et ce qui lui est arrivé à Porto Rico. j'espère qu'elle trouvera quelqu'un à sa hauteur, un jour, parce qu'elle le mérite ! (tu nous fais une petite nouvelle la dessus, Rick? :p)
8)[spoiler]M'sieur Hedge qui appelle son fils Chuck ! Clarrisse qui est la marraine? suis-je la seule qui ait éclater de rire? x') mais j'étais très contente, je m'attendait à ce que lui ou Nico meurt... qu'il ait pu connaitre son fils ça fait plaiz ! [/spoiler]
9) Hum ... Ce fameux cousin d'Annabeth à Boston, un pont vers le prochain livre avec les dieux nordiques? :p
10) Hum. je pense que c'es tout :)

ENFIN BREF. 10 point pour 5 tomes absolument passionnant d'un bout à l'autre. Au commentaire du tome 4, je réclamais, sans aucune conviction, un Happy End à Rick. et je constate qu'en fin de compte de j'ai eu, et j'en suis très heureuse. Ce livre est plein de promesse et d'épanouissement pour mes personnages préférés. Nico (<3) Percy, Reyna, Léo, M'sieur Hedge... vous allez me manquer. je suis en train de prier très très fort pour que Rick nous ressorte des petites nouvelle pour nous tenir au courant de vos aventure (et qu'elles soient traduites en français --'), dont je ne me lasserais jamais !
BREF. J'arrête, en concluant pour dire que c'était un très bon tome, pour clore une excellente série :) Je retourne maintenant à ma dépression en attendant le prochain livre de Rick. Bonne lecture à tous :)

par Perripuce
Tara Duncan, Tome 12 : L'Ultime Combat Tara Duncan, Tome 12 : L'Ultime Combat
Sophie Audouin-Mamikonian   
Une couverture époustouflante à l'image de ce dernier tome. Il faut dire que je redoutais vraiment ce livre car il marque la fin des "véritables" aventures de Tara étant donné que le deuxième cycle sera plus centré sur nos autres personnages adorés (En l'occurrence Cal pour le premier tome et qu'elle révélation ! J'ai du relire par trois fois le résumé afin que je sois certaine de ce qui été marqué. Mais je m'égare)
Quelques détails sont assez incohérents avec les autres tomes [spoiler]Je croyais pourtant que toute la personne possédée brillait dans le noir. Enfin bref... C'est une des petites erreurs que j'ai pu relever.[/spoiler] mais ces détails arrivent à passer inaperçu dans la flopée d'informations et de personnages que l'on découvre ou redécouvre avec plaisir.
A ceux qui critiquent inlassablement l'héroïne "parfaite :[spoiler]Non elle n'est pas parfaite, elle a eu des coups de déprime, des moments où elle était prête à tout abandonner, aspects confirmés par le coup de blouse dans le tome. SAM sait faire taire les mauvaises langues =}[/spoiler]
Je pense qu'une cinquantaine de pages n'auraient pas été de trop afin de mieux expliquer certaines choses[spoiler] comme les pensées des amis prisonniers de leur corps ou ce qu'à voulu dire Chem dans le corps de Bel
La Pierre Vivante qui se trouve être AutreMonde, ça passe (c'est un peu gros, mais ça passe pour moi grâce à un bon fou rire. La boucle est bouclée comme on dit le premier tome permet la résolution du dernier = ] ), mais encore que je n'ai pas compris le fait qu'elle ait pris l'apparence de Tara. Et si c'est l'âme d'AutreMonde comment se fait-il qu'il existe plusieurs pierre vivante ? (âme séparée en plusieurs morceaux ? Ce qui expliquerait le fait qu'elle puisse quitter son enveloppe corporelle sans que celle-ci ne se dégrade.
La Pierre Vivante aurait pu livrer Magister que ce soit pour ses "beaux et gentils amis" ou par simple vengeance.[/spoiler]

A ceux qui l'ont lu, en ce qui concerne Magister:
[spoiler] Selenba a ricané lorsque la supposition que Daril Kratus soit Magister, a été proposé, mais n'avait-elle pas déjà rigolé (ou été dégoutée) la fois où il lui avait montré son véritable visage (confère un tome précédent où il parle aussi de la pitié de Selena) ? C'est l'idée que je me suis faite. SAM nous a donné son identité, à bon entendeur.

Si Magister est considéré comme un héros aux yeux des humains, et que l'on efface tout de leur mémoire, alors il redevient l'ennemi public numéro 1. CQFD [/spoiler]
Je trouve que de tous les livres de la dodécalogie, c'est le tome le plus gnangnan enfin celui qui traite le plus d'amour, encore et encore [spoiler]Cal et Tara, Fabrice et Moineau, Fafnir et Sylver, Robin/V'ala/Sael Lisbeth et Various, T'avila et Daril, Magister et Selena, Séné et Xandiar, Mar et Archange, Demiderius et Sanhexia/ELeanora, les elfes en général, et enfin Chem et Charm bien que ce dernier couple ne soit que cité.)
Contrairement à beaucoup de monde je préfère que Robin soit avec Sael, ça arrange tout. Il l'a connaît depuis 2 mois, ce qui est d'autant plus suffisant pour une relation que ce sont des elfes ^^ . Personnellement je n'aurai pas aimé qu'il finisse avec V'ala, cela aurait été trop simple et n'aurait pas coïncidé avec la personnalité de Robin. Et je n'apprécie pas spécialement l'elfe violette. Alors qu'une elfe sincère et naïve sur les bords dans le magicgang ne me dérange pas le moins du monde. En plus si elle est gaffeuse, elle apporte de nouvelles perspectives dans ce groupe qui devient peut être trop diplomate et intelligent ? Je les aime bien tels qu'ils sont mais ça pourrait être sympa.[/spoiler]
Je trouve l'épilogue trop court, certaines phrases semblent résumer des paragraphes entiers qui aurait été intéressants (mais bon c'est le principe même de l'épilogue et peut être que ce sera développé dans le prochain cycle, qui sait ? SAM nous réserve assurément de belles surprises) = Merci pour tous les bons moments passés, Tara est et restera pour longtemps ma série romanesque préférée.
La toute fin est magnifique, l'auteure a su trouver les quelques mots qu'il fallait, plus aurait été de trop (cela aurait pu décevoir mais cette belle ellipse qu'est un tome me comble). Pour moi, c'est la fin parfaite.

Je recommande chaudement cette série magistrale. Certes elle n'est pas forcément au goût de tout le monde, mais pour moi elle vaut largement le détour que ce soit pour l'histoire, le scénario, les valeurs, les gentils (qui ne le sont pas toujours), les méchants, les complots... ou l'humour tout simplement.

par loana585
La trilogie de braises et de ronces, Tome 3 : Le Royaume des Larmes La trilogie de braises et de ronces, Tome 3 : Le Royaume des Larmes
Rae Carson   
http://plumes-de-reve.skyrock.com/3232323227-La-Trilogie-de-Braises-et-de-Ronces-Tome-3-Le-Royaume-des-Larmes-Rae.html

J'ai lu ce livre directement à la suite du deuxième tome, non pas parce que la fin de ce dernier m'avait frustrée, mais parce que j'avais terriblement envie de rester dans cet univers et en compagnie d'Elisa et de ses amis. À vrai dire, je m'attendais à un second coup de cœur, mais ce ne fut pas le cas. J'ai quand même aimé ma lecture et la conclusion de la saga par contre.

Ce troisième tome commence exactement là où s'est arrêté le précédent, ce qui me fait dire que j'ai bien fait de les lire à la suite. Au moins, je me rappelais exactement des détails. Nous retrouvons donc Elisa qui s'est lancée à la poursuite de Franco, qui détient Hector en otage. Bien sûr, Mara, Bélen et Storm l'accompagnent, l'aidant à surmonter cette épreuve. Mais plus que ça, Elisa doit trouver un moyen d'étouffer la guerre civile qui menace son pays et de rétablir la place qui lui revient de droit sur le trône. Son périple va se révéler extrêmement instructif, mais ne va pas sans menaces et sans dangers...

Là encore, Elisa mûrit, prenant des décisions difficiles même si elles ne lui plaisent pas. Elle commence à accepter pleinement son statut de reine et tout ce que cela implique, avec notamment les sacrifices qu'elle se voit dans l'obligation de faire. Le voyage va tester sa détermination, son amour pour Hector et pour son peuple, son courage, et son imagination. Et croyez-moi, elle ne manque pas de tout ça ! Dans ce tome, Elisa devient si adulte que j'ai véritablement oublié qu'elle n'avait que 17 ans. Je m'en suis souvenue au moment de rédiger cette chronique, en relisant le résumé. Elle n'a plus rien à voir avec l'adolescente complexée du premier tome se laissant balader par le Destin ; sa magie et sa prestance deviennent... royales. Et j'ai vraiment adoré cette Elisa là.

J'ai aussi bien aimé découvrir le point de vue d'Hector durant quelques chapitres du roman. On voit très bien qu'il aime profondément Elisa : elle est sa source de soutien lorsqu'il ne va pas bien, la source de ses rêves, la raison qui lui permet de tenir le coup quand il est dans le pétrin. J'ai adoré voir comment il allait ruser face à Franco, car plus que le garde personnel de la reine, c'est un petit malin très observateur qui apprend vite et qui sait comment survivre en attendant les renforts. Il est très à cheval sur les règles, et j'avoue que ce trait de caractère m'a parfois agacée (en bien, je crois), parce qu'il a longtemps gardé ses distances avec Elisa étant donné qu'elle est sa reine. En effet, il ne trouvait pas très approprié une relation entre la reine et son garde personnel... Ah là là, heureusement qu'il a fini par écouter son cœur parce que il aurait mérité qu'on le remette en place parfois ! Mais sinon, j'adore leur relation à tous les deux...

Les amis d'Elisa sont encore plus développés dans ce tome : on voit tout ce dont Mara est capable, ce que Bélen peut endurer, la richesse de tempérament de Storm. Ce dernier a été mon préféré des compagnons d'Eisa je crois, certainement en partie à cause de sa différence, qui fait sa force dans cet opus. Lui aussi, il mûrit, à tel point qu'il va se lier d'une véritable amitié avec Elisa au lieu de la considérer simplement comme une reine dont il ne veut pas, car il va réaliser qui elle est vraiment. Et il y a aussi Mula : jeune esclave qu'ils ont récupéré dans un village, la spontanéité de la fillette apporte de la fraîcheur au récit et une certaine légèreté qu'il fait parfois bon de lire.

J'ai beaucoup aimé les péripéties du récit, les épreuves par lesquelles passent les personnages, les révélations qu'on découvre. Tout cela est remarquablement orchestré, c'est mis en place d'une main de maître. Seulement, ma lecture a été plus longue que pour le deuxième tome. Malgré tout ce qu'il se passe dans cet opus, et malgré la belle plume de Rae Carson, j'ai trouvé que ce dernier tome avait un rythme de récit plus lent, avec moins de moments à suspense. Résultat : j'ai été moins captivée par ce tome que je l'attendais. Par contre, je trouve que la fin est très belle, clôturant à merveille cette saga, bien que je m'attendais à ce qu'elle soit plus sanglante et plus... catastrophique. Et puis j'ai beaucoup aimé les passages avec les Inviernos et les Animagis, c'était vraiment prenant.

En bref, malgré quelques lenteurs du récit, j'ai apprécié ce dernier opus qui a été un très agréable moment de lecture. J'ai adoré voir l'évolution d'Elisa, la suivre, elle ainsi que ses compagnons, que ce soit dans ses affaires personnelles ou d'une envergure bien plus grande. J'ai tout autant apprécié les démonstrations de magie, ainsi que les paysages et les lieux, qui sont superbement bien décrits. En général, j'ai beaucoup aimé mon séjour dans l'univers de Rae Carson, et je trouve que la fin conclut très bien cette superbe saga de fantasy, que je recommande à tous les fans du genre.

par KarolynD
Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
Que dire d'autre après avoir fini ce livre que "ouaw" ? C'est vrai, je viens juste de le finir est je suis encore sous le choc. Il est plein de rebondissements surprenants, de passages à couper le souffle et d'instants magiques époustouflants.
Divergent est un nouveau roman dystopique que j'ai adoré. En même temps, quel livre de ce genre ne me plaira pas ? Ici, nous sommes loin du contexte de Delirium ou Promise, et plus proche du style de Hunger Games. En effet, dans le monde de Beatrice, nous devons choisir entre cinq factions : Candor ( l'honnêteté ) Abnegation ( la générosité ), Dauntless ( le courage ), Amity ( la patience ) et Erudite ( l'intelligence ). Depuis sa plus tendre enfance, elle vit dans la faction Abnegation avec Caleb, son frère. Leurs parents et lui se sont toujours montrés à l'écoute, gentils sans rien attendre en retour. Mais pour Beatrice, les choses sont différentes.
Depuis toujours, elle a beaucoup de mal à s'adapter à sa faction, et bien que sa vie lui plaise, elle sait que quelque chose cloche. Heureusement pour elle, elle est âgée de seize ans. A cet âge là, les adolescents choisissent à quelle faction ils vont dédier leur vie jusqu'à leur mort. Beatrice va alors devoir passer un test pour savoir vers quelle vertu elle va se tourner. Malheureusement, les résultats de ce dernier vont se révéler être très étranges...
Là je me tais, et je vous laisse découvrir le suspense totalement prenant que cache cette fabuleuse histoire. Et quelle histoire ! Tout d'abord, il faut que vous sachiez que Beatrice va se faire surnommer Tris durant le roman. Pourquoi ? Je vous laisse le plaisir de le comprendre. Mais vous devez également savoir que cette héroïne est juste parfaite. Oubliez les protagonistes qui ne font aucune faute et qui semblent "bons" à chaque instant. Ici, on a le droit à une personne qui fait des erreurs, qui doute, qui souffre et qui ressent des émotions brutales. On ne peine pas à s'attacher à ce personnage troublant et touchant. Tris est courageuse et vulnérable à la fois. On sent en elle une véritable volonté de se battre pour vivre.
D'ailleurs, ce point est un élément clé de l'histoire. On découvre avec émerveillement jusqu'où l'héroïne est prête à aller pour découvrir qui elle est. Ce livre est également basé sur la découverte de soi d'ailleurs... En effet Tris va apprendre à dépasser ses limites et à se battre contre elle-même pour avancer. Cela n'a fait que renforcer mon admiration pour elle.
De plus, derrière cette personnalité forte et poignante, on entre dans un univers passionnant. Veronica Roth possède en effet ce rare pouvoir, celui de nous déchirer par de simples mots. Elle n'hésite pas à décrire de sanglants spectacles pour nous bouleverser et à nous décrire des scènes d'amour à nous en donner la chair de poule. Car oui, la romance n'est tout de même pas oubliée. Beatrice va rencontrer un homme durant son initiation. Un qui va énormément la troubler. Comme nous grâce à leur histoire.
Qu'est-ce que je peux ajouter ? Ce livre est vraiment sensationnel. On voyage au cœur d'une intrigue fascinante et palpitante. C'est vrai, j'ai ressenti plusieurs fois de fortes montées d'adrénaline, de stress et de tension. L'atmosphère de Divergent est à la fois oppressante et captivante...
Vous savez, ce livre nous attire alors qu'on sait qu'en le lisant, on va se faire mal. On sait pertinemment qu'il va y avoir des morts, que la douleur ne va pas s'arrêter pour les héros et que les cicatrices vont mettre du temps à se fermer. Mais on y retourne, inlassablement. C'est angoissant et extraordinaire. C'est Divergent, tout simplement.

par Jordan
Lux, Tome 1 : Obsidienne Lux, Tome 1 : Obsidienne
Jennifer L. Armentrout   
Ok. Hum alors comment dire? (Respire Alexiane, respiiiiiiire). Ce livre est volcanique!! je ne trouve pas d'autre mots. Entre l'humour ravageur, les scènes d'actions énormissimes et l'histoire d'amour sauvage je ne vois pas comment on ne pourrait pas aimer ce livre. Le personnage masculin est une vraie enflure (une enflure digne de magazines Hugo Boss) mais on l'adore pour son humour noir et sarcastique. L'héroïne est trop drôle, une vraie geek accro à ses bouquins et à son ordinateur. Ça fait plaisir enfin une héroïne qui nous ressemble!
En bref, je suis totalement sous le charme.
Héros de l'Olympe, Tome 4 : La Maison d'Hadès Héros de l'Olympe, Tome 4 : La Maison d'Hadès
Rick Riordan   
Ça y est, j'ai fini et j'en reviens pas qu'il soit encore mieux que le précédent ! Les Héros de L'Olympe est une série magnifique et Rick Riordan est un auteur incroyable, il est brillant. Son écriture est fluide et on est toujours surpris par la tournure de l'histoire. On découvre et redécouvre des mythes grecs avec des nouveaux dieux et monstres toujours aussi complexes dans leurs personnalités. Beaucoup de personnages présents dans les Percy Jackson sont de retour. Ce tome est sans doute le plus mature de la série, l'humour est un peu moins présent, l'ambiance un peu plus sombre et on sent que la guerre est imminente.

La maison d'Hadès reprend là où la marque d'Athéna c'était fini,[spoiler] Percy et Annabeth dans leur chute sans fin au Tartare.[/spoiler] L’équipage de l'Argo II, Leo , Piper , Jason, Frank , Hazel, Nico et le Coach Hedge, cherchent une solution pour arrêter la guerre entre les grecques et les romains et cherchent à atteindre les Portes de la Mort dans le monde des mortels et y retrouver Percy et Annabeth.

Comme d'habitude, les PDV sont mis en place entre les personnages et pour la première fois, on a le point de vue des 7 demi-dieux dans le même tome. Nico est le seul à ne pas en avoir. Mais bien sûr, il est toujours présent dans le PDV des autres membres de l'équipage.

Que dire sur les personnages ? Je les adore tous, tout simplement. Ils ont tous une personnalité bien à eux mais ils sont tous tellement attachants. Ils subissent tous des grands changements dans ce tome, ils sont vraiment bien développés et on en apprend beaucoup sur eux. [spoiler]Jason montre à quel point il peut être un bon leader, un ami formidable et j'aime beaucoup sa relation avec Piper.
Et Léo, oh Léo, Léo. Il mûrit aussi beaucoup et il rencontre (ENFINNN) une fille qui partage ses sentiments. J'ai ADORÉ sa relation avec Calypso, oh mon dieu. Quand Léo arrive sur son île je ne m'attendais vraiment pas à un telle accueille de sa part. Mais finalement ils tombent amoureux l'un de l'autre et j’espère vraiment que Léo pourra trouver une façon de retourner sur l'île.
Frank arrive enfin à s'assumer complètement comme fils de Mars. Frank a toujours été un peu maladroit, mais dans ce livre il a certainement intensifié son jeu. Il obtient même une promotion. Nous apprenons à connaître Hazel un peu plus cette fois-ci et on apprend exactement pourquoi sa présence est importante pour cette mission. J'ai adoré Piper dans ce tome. Cette fois-ci, elle montre qu'elle n'est pas seulement un joli visage mais aussi une véritable combattante. [/spoiler]
Je dirais que ce tome montre vraiment la puissance des filles de l'équipage, parce que cette fois, les filles n'ont pas besoin de sauvetage, des fois c'est même complètement le contraire. ^^

Et enfin Percy et Annabeth. Je ne peux honnêtement pas dire à quelle point j'aime ces deux-là ensembles. J'ai vraiment eu mal au cœur pour eux tout au long du livre. Ils se soucient réellement l'un de l'autre et la plupart du temps, ils se battent ensemble pour survivre et pour trouver les Portes de la Mort, et ils pensent toujours à leurs avenir ensemble. Ok, tous ensemble: "Awwwww!"
J'en arrive à Nico. Oh Nico, Nico mon pauvre incompris. [spoiler] Dans le dernier tome j'étais totalement convaincue qu'il était amoureux d'Annabeth, mais durant sa confrontation avec Cupidon il a finalement avoué qu'il était amoureux de Percy. [/spoiler] Alors là, je ne m’attendais pas du tout à la révélation de son secret. Mais je peux simplement dire que j'adore Nico encore plus. Comme quoi Rick continue à nous surprendre avec des personnages qu'on connaît depuis des années.

[spoiler] Les scènes dans le tartare sont mes préférés, pas seulement pour les moments (vraiment vraiment) adorables et touchants entre Percy et Annabeth mais aussi parce que j'ai ADORÉ la façon d'ont Rick l'imaginait. Même si franchement ça m'a fait peur. Le pire de tout c'est que le Tartare juge Percy et Annabeth digne de son attention personnelle et prend forme humaine (enfin, plus ou moins) pour les affronter. Ok à ce moment-là j'avais vraiment peur pour eux. C'est sans doute le plus terrifiant des monstres qu'ils ont eu à affronter. Mais aidée de leurs amis, un titan et un géant (oui, oui) ils s’en sortent. J'ai adoré Bob le géant et la fin m'a vraiment fait de la peine. [/spoiler]
Un des meilleurs et des plus importants messages de la Maison d'Hadès, c'est que n'importe qui peut déjouer son destin s'ils croient simplement en eux-mêmes. (Mention à Damasen).

J'ADORE cette série, et ce tome est sans doute mon préféré.
Je ne peux honnêtement pas dire assez de bien sur cette série, ni sur Rick Riordan.
Et comme d'habitude, le temps d'attente pour l'année prochaine va être long et difficile.

(Le commentaire de Rick qui se trouve au début du livre:
"A mes merveilleux lecteurs:
Je suis vraiment désolé pour le dernier cliffhanger.
En fait, non, pas vraiment. HAHAHAHA.
Mais sérieusement, je vous aime les gars."
Sérieusement Rick? T'es le pire.)

Tara Duncan, Tome 11 : La Guerre des planètes Tara Duncan, Tome 11 : La Guerre des planètes
Sophie Audouin-Mamikonian   
Je suis la seule à avoir des envies de meurtre quand je finis un Tara ? Parce que là, j'ai faillis avoir un arrêt cardiaque ! Mais il est génial, quoi que un peu différent des dix premiers. Et un certain demi-elfe m'agace beaucoup. Le seul truc qui m'a embêté, c'est que Moineau, Fabrice et Fafnir, n'apparaissent qu'à la moitié du bouquin. Je trouve ça dommage, parce que Tara est différente sans eux. Un tome quand même géant malgré les quelques fautes de frappes et hâte que le 12 sorte... l'année prochaine...


par BigPanda
Oksa Pollock, Tome 1 : L'Inespérée Oksa Pollock, Tome 1 : L'Inespérée
Anne Plichota    Cendrine Wolf   
Encore un de mes coups de cœur du moment.
C'est un livre agréable à lire, avec beaucoup de suspens, d'actions..
Et puis l'histoire entre Gus et Tug' est vraiment a mourir de rire !
Encore une fois, les personnages sont très attachants !


par Neiika