Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de The-Light : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Survivant Le Survivant
Andrée Chedid   
Un roman un peu étrange.
C'était bien, mais je me suis mise à attendre quelque chose, qui n'est jamais survenu. Car il s'agit seulement de l'espoir et la certitude insensés d'une femme, rien de plus. Donc finalement, j'ai surtout attendu, au cours de ma lecture, et j'en sors un peu déçue.
Ce que j'ai bien aimé, ce sont les amitiés de Lana a noué avec les proches des autres victimes.
Jackaby, Tome 3 : Les Fantômes du passé Jackaby, Tome 3 : Les Fantômes du passé
William Ritter   
Première question à la fin de ma lecture : quand sort le prochain ?
De tous les tomes de la série, je trouve personnellement que celui-là est le plus abouti, le plus poignant, le plus tenant, celui que l'on dévore en une journée parce que l'on ne peut pas le lâcher.
Beaucoup de choses changent au cours de ce troisième tome. L'histoire devient plus sobre, plus profonde, les enjeux plus importants. On descend toujours plus bas, et c'est cette descente qui est formidable, car on voit la lumière au loin et on se demande si on pourra remonter. Ça devient "du sérieux", et là on n'a plus le droit à l'erreur, ça devient de plus en plus risqué, et les personnages pourraient tout perdre au moindre faux-pas. Tout cela se fait lentement mais sûrement, une sorte d'abominable chute crescendo qui donne au lecteur l'envie d'hurler. Mais c'est également là que se trouve le seul vrai défaut de ce livre : l'écriture ne suit pas vraiment. L'histoire est fantastique, et quand elle devient plus sérieuse, l'écriture devrait l'être aussi. Or ce n'est pas le cas, et ça gâche un peu l'atmosphère. Mais bon, on s'y fait.
Les personnages aussi évoluent. Abigail prend une place plus importante et devient plus indépendante, plus forte aussi. Jackaby se dévoile, et dévoile son passé. On apprend ce qu'il a enduré, traversé, et ce n'est plus seulement un détective un peu bizarre, c'est une homme qui a eu une enfance, un humain avec ses douleurs et ses souffrances. Jenny est une femme nouvelle, plus forte, plus résolue que jamais, déterminée. Et Charlie... que dire de Charlie ? Je l'aime bien. Vraiment. mais il a tendance à arriver quand personne ne l'attend et alors qu'il n'a rien à faire ici. Il n'a pas vraiment de place dans l'histoire. [spoiler]Et sa relation avec Abigail est vraiment minable... On ne dirait même pas qu'ils sont amoureux ! C'est juste... bizarre...[/spoiler] J'ai juste l'impression qu'on aurait pu se passer de lui, ou qu'il aurait pu disparaître après le premier tome.
Bref, une série haute en couleurs, qui continue sur une très bonne note ! J'ai vraiment hate de lire la suite. À ce sujet, est-ce que quelqu'un sait quand sort le prochain tome, et si ce sera le dernier ? On ne trouve pas grand chose sur internet.

par Elea-7
On Doorstep On Doorstep
Chongtak   
Un manga sympa aux dessins fins et jolis. Si l’histoire aurait pu être un peu plus approfondie, j’ai néanmoins passé un bon moment de lecture. Les personnages sont sympathiques, l’histoire agréable et rythmée.

par Floreen
La Symphonie du hasard, Tome 3 La Symphonie du hasard, Tome 3
Douglas Kennedy   
Cette trilogie , avec des hautes et des bas, est tout de même interessante, elle permet, entre autres, de rafraîchir notre mémoire sur des pages importantes de l'histoire ( Etats-Unis, Chili, Irlande) Le côté romanesque nous prend aux tripes dès le début et concernant le personnage féminin, le ton est vrai, juste et plein de tendresse. Il confirme, une fois de plus, l'indéniable côté féminin de ce grand écrivain, qui nous autorise nous ses fidèles lectrices, à affirmer qu'à l'aimer nous avons bien raison.Les trois volumes se lisent d'une traite avec bonheur, tristesse et aussi larmes et en lisant la dernière page on éprouve juste la terrible frustration de ne pas poursuivre encore un bout de chemin avec ces personnages, qui au fil des pages sont devenus si chers à nos coeurs.

par Lola38000
Au crépuscule Au crépuscule
Anthony Combrexelle   
Quelle joie de retrouver la plume d’Anthony Yno Combrexelle dans son nouveau livre ! Il n’y a rien de mieux pour apprécier le style d’écriture d’un auteur que de suivre son travail sur la durée. Au crépuscule confirme que sa plume est aussi précise qu’elle est élégante. J’avais énormément apprécié la richesse du langage employé dans Presque Minuit, et j’ai retrouvé ce même plaisir ici.

Le roman est séparé en quatre parties bien équilibrées, j’entends par là que chaque axe comporte un rythme, un climax et un bouleversement spécifique, ce qui permet de réactualiser le suspens en continu.

Il est évident que l’auteur a le souci du détail concernant le côté historique de son récit. Entre l’ambiance décrite, la manière de parler des personnages, les décors et autres descriptions architecturales qui viennent nourrir l’histoire, je n’ai eu aucun mal à me sentir transporté à Paris en 1893. Cette attention particulière est très judicieuse, car cela permet de donner à la fois un plus grand effet de réel, mais également une grande profondeur à l’histoire, si bien qu’il est plus facile de rester connecté à celle-ci du début jusqu’à la fin. Personnellement, j’ai souvent du mal avec les univers steampunk, SF ou fantasy pure par exemple. Quand le monde est trop éloigné de la réalité, cela m’ennuie profondément et j’ai du mal à y croire ou à me plonger dans l’univers que l’écrivain tente de me dépeindre. Pour gagner le chemin de mon cœur de lectrice, il me faut absolument un lien concret avec la réalité et c’est ce qu’a réussi à faire avec justesse Anthony Yno Combrexelle.

L’autre point fort de ce livre est le fait que l’on ne puisse pas se dire que puisque Untel est un héros, il ne peut rien lui arriver. Les personnages sont mis à rude épreuve tout au long du récit et leurs développements sont suffisamment imprédictibles pour le lecteur, pour que l’on craigne pour leurs vies et que l’on se presse de tourner les pages ! À travers quelques-uns d’entre eux, l’auteur explore la noirceur de l’être humain, ses failles et ses démons, tout en conservant l’idée que la rédemption est possible pour tous. C’est cet équilibre fragile entre lumière et ténèbres, entre le bon et le mauvais, qui s’affrontent en chacun de nous et que l’on retrouve à différents niveaux de lecture tout au long du roman, qui m’a touché.

En conclusion : Un second roman parfaitement exécuté, si vous aviez aimé Presque Minuit, foncez ! Et si vous ne connaissez pas encore cet auteur et que vous aimez le steampunk, le fantastique et les univers un peu sombres, foncez aussi !

par Earendile
Le Royaume de Pierre d'Angle, Tome 1 : L'Art du naufrage Le Royaume de Pierre d'Angle, Tome 1 : L'Art du naufrage
Pascale Quiviger   
Je me suis embarquée dans ce long voyage au Royaume de Pierre d'Angle et je n'ai malheureusement pas été pleinement satisfaite...

J'ai envie de commencer par les points positifs.
Tout d'abord l'écriture : elle est accrocheuse, fluide, agréable à suivre et quelques subtilités de syntaxe m'ont vraiment plu ! Les premiers chapitres se lisent facilement et m'ont directement plongé dans l'univers du roman.
Ensuite, les personnages secondaires : je parlerais même plus précisément de l'équipage du Prince Thibault. Des personnages haut en couleur, touchants, criants de réalisme qui ont porté une grande partie du récit pour ma part. J'ai aimé leur fraternité, leurs vacheries et cet esprit de "grande famille" que l'on sent dès les premières lignes. Chacun est à son poste et le rempli parfaitement.
Pour terminer, je dirais l'univers : les intrigues politiques, les différentes identités des royaumes mentionnés, le voyage en mer et le royaume de Pierre d'Angle plus généralement m'ont vraiment charmé ! Il y a beaucoup de potentiel dans cet ouvrage mais comme je vous disais que je n'étais pas pleinement satisfaite, voici les points négatifs... Qui ont vraiment perturbé ma lecture !

Avant toute chose : L'HISTOIRE D'AMOUR !
Cela ne tient sûrement qu'à moi, car je n'étais visiblement pas d'humeur à lire une romance, mais la relation entre Thibault et Ema m'a profondément agacée. Aucune subtilité (ils tombent étrangement très vite amoureux), une relation qui ralentit le déroulement de l'histoire rajoutant des passages longs et mièvres pour finalement n'être qu'un point secondaire de l'intrigue finale, une énième fois où un personnage féminin fort intéressant ne devient que l'ombre de son prince... Bref, je n'ai pas adhéré.

Ensuite, la situation politique à Pierre d'Angle : Je ne vais pas pouvoir m'étendre sur le sujet, de peur de trop vous spoiler. Je dirais juste que l'intrigue politique est résolvée beaucoup trop facilement à mon goût et que le Prince Thibault devient tour à tour le plus grand idiot que la terre est portée puis un génie sans égal.

Pour terminer je dirais Ema : je n'ai rien contre elle mais je trouve dommage que le développement de son personnage ne tourne qu'autour de sa relation avec le Prince. Avec son passé, elle avait tellement plus à donner que d'être l'ombre de Thibault. Elle est tour à tour l'héroïne torturée, forte et insaisissable puis la parfaite petite princesse qui se tient là sans rien dire. J'ai trouvé ça vraiment dommage.

Pour résumé, un univers et une autrice avec beaucoup de potentiel. Ce n'était peut-être pas le moment pour moi de lire son roman car je n'ai pas réussi à être emportée par son histoire.

par Beilz
Petite Petite
Sarah Gysler   
Je ne sais pas vraiment quoi dire mais je me sens forcée d'écrire quelque chose sur ce livre qui va, je pense, me rester en tête un moment. Sarah Gysler a mis des mots sur des pensées, des tourments, des questionnements, des doutes, des espoirs... sur tout un paquet de choses que je (que notre génération ?) traîne derrière moi depuis toujours. C'est un livre qui fait un bien fou, le genre de livre dont on a "besoin" et qu'on referme en même temps qu'on pousse un long et profond soupir (de bien-être, de soulagement). Peut-être ne parlera-t-il pas à tout le monde comme il m'a parlé, mais c'est un tout petit livre qui s'avale avec plaisir et qui, au grand jamais, ne donnera l'impression d'avoir perdu son temps.

par muze
K-Pop Love Story, Tome 2 : Sur les traces du passé K-Pop Love Story, Tome 2 : Sur les traces du passé
Ae-Jung   
J'ai bien apprécié ce second tome bien qu'il ne reste pas meilleur que le premier.
Nous suivons dans ce second tome les aventures de Sun et Zoé, néanmoins, j'aurais aimé en savoir plus sur l'histoire d'Alice et Heejoon et qu'elle soit plus approfondie. J'ai tout de même très envie de lire ce troisième tome.

par jonew
November 9 November 9
Colleen Hoover   
Lu en VO! (petite parenthèses : pour tous ceux qui souhaitent le lire...mais qui ont peur de s'engager...juste une chose n'hésitez plus..le livre en anglais est très abordable!)
Encore une fois, Colleen Hoover se surpasse! Rien à dire à part EPOUSTOUFLANT!! Ne vous faites pas spoilez! Juste lisez jusqu'au bout! La fin est juste incroyable! On en redemande!
Bravo pour toutes ces idées de livres! Un autre qui entre dans la liste de mes coups de coeur de Colleen Hoover!!

par xuxu
Si tu t'éloignes de moi Si tu t'éloignes de moi
Joy Fielding   
je m'attendais à un roman de suspense policier. selon moi, c'est plutôt un roman basé sur une histoire de famille. on tourne autour de la famille, on apprend à découvrir les uns et les autres, leur histoire. ce n'est pas un roman plein d'action, ni de suspense, à part le fait qu'on recherche le meurtrier jusqu'à la fin. mais je suis quand même demeurer accrocher parce qu'il y a beaucoup de dialogue et que l'histoire de leur vie était plutôt plaisante à découvrir. je dois avouer que la fin m'a surprise.... une bonne petite lecture en soi finalement.