Livres
505 174
Membres
512 764

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Binding



Description ajoutée par Jennifer_tartiflette 2019-03-04T18:33:34+01:00

Résumé

Imagine you could erase grief.

Imagine you could remove pain.

Imagine you could hide the darkest, most horrifying secret.

Forever.

Young Emmett Farmer is working in the fields when a strange letter arrives summoning him away from his family. He is to begin an apprenticeship as a Bookbinder—a vocation that arouses fear, superstition, and prejudice among their small community but one neither he nor his parents can afford to refuse.

For as long as he can recall, Emmett has been drawn to books, even though they are strictly forbidden. Bookbinding is a sacred calling, Seredith informs her new apprentice, and he is a binder born. Under the old woman’s watchful eye, Emmett learns to hand-craft the elegant leather-bound volumes. Within each one they will capture something unique and extraordinary: a memory. If there’s something you want to forget, a binder can help. If there’s something you need to erase, they can assist. Within the pages of the books they create, secrets are concealed and the past is locked away. In a vault under his mentor’s workshop, rows upon rows of books are meticulously stored.

But while Seredith is an artisan, there are others of their kind, avaricious and amoral tradesman who use their talents for dark ends—and just as Emmett begins to settle into his new circumstances, he makes an astonishing discovery: one of the books has his name on it. Soon, everything he thought he understood about his life will be dramatically rewritten.

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Jennifer_tartiflette 2019-05-01T14:57:41+02:00
Bronze

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/the-binding-bridget-collins/

Ma notation: 3/5

Avouez que, dans l’idée, ce livre fait envie. Dès que j’ai lu le résumé, j’ai pas pu m’empêcher de le commander et de le dévorer peu de temps après. Ce mélange glauque entre métier mystérieux et archives où sont stockés les souvenirs m’a rappelée The Archived que j’avais *beaucoup* aimé. Maiiis, je n’ai pas eu le coup de cœur que j’espérais… Bizarrement, c’est la romance que j’ai le plus adoré car le reste m’a laissée sur ma faim, grrrrrrr

L’univers est particulier et très bien pensé mais il manque de développement, c’est pour ça que j’ai été assez déçue. Le principe de pouvoir extraire des souvenirs et de pouvoir les retranscrire dans des livres pour que les personnes puissent mieux vivre leur vie sans avoir à subir l’horreur de ce qu’elles ont vécu était super intéressant. En plus, le métier de relieur n’est pas sans préjugé ou sans danger: ils sont perçus comme des sorciers malfaisants et ont été chassés durant les Croisades à cause de ça. J’aurais donc voulu en savoir plus sur leur Histoire car l’auteure nous parle vite fait des risques mais ne fait rien pour pimenter le récit en faisant de ces chasseurs une menace tangible.

Après, c’est pareil, j’ai pas trop compris l’utilité de Seredith dans le fond. Elle prend Emmett comme apprenti et lui inculque les valeurs du métier de relieur mais c’est tout quoi. A chaque fois, elle fait tout pour retarder les enseignements, elle garde tout secret, elle ne fait pas confiance à Emmett… Je ne vois pas l’intérêt de prendre un apprenti si c’est pour ne rien lui apprendre. Puis arrive ce qui doit arriver et on se dit: quel était le but là-dedans? C’est difficile à expliquer sans spoiler mais pour moi cet épisode où Emmett est avec Seredith, ça ne sert à rien.

Par contre, niveau ambiance, c’était cool et morbide parfois. En fait, c’est sombre car, vous vous doutez bien, les secrets que les gens veulent oublier sont terribles. Mais pas que. Certains individus sont tellement dérangés qu’ils prennent plaisir dans la souffrance des autres, d’où la création des marchés noirs où des livres comportant des souvenirs tragiques sont vendus aux plus offrants! On se demande alors ce que notre Emmett a bien pu faire (ou subir) de si grave pour vouloir oublier ce moment de son passé. Et ben… Là encore, j’ai été déçue.

Parce que, wow, je ne m’attendais pas à un truc aussi simpliste. Bon, ce qui lui arrive est quand même horrible mais je m’attendais à quelque chose de plus… Glaçant. Le pire, c’est la « révélation » de la fin qui explique comment et pourquoi le souvenir de son intérêt amoureux a été effacé, niveau niaiserie, y a pas mieux. J’avais deviné longtemps avant la raison mais j’étais certaine que ce n’était qu’un leurre et qu’un truc encore plus dingue allait être révélé par la suite. Euh, bah, non. Pourtant, j’avais vu que la fin était mind-blowing… Imaginez ma déception x)

Aussi, au début, j’avais du mal avec Emmett. Il était trop gentil, trop passif et pas assez entreprenant contrairement à ce qu’inspirait son métier… Je trouvais qu’il manquait de personnalité, même si j’admirais sa capacité à se contenir devant autant de mauvaises personnes! Cependant, dès qu’on bascule vers la deuxième partie du récit où on découvre son passé, je l’ai tout simplement adoré. On s’aperçoit alors d’un Emmett qui tient tête, qui a du panache, qui a de l’humour, qui ose! J’avais l’impression d’avoir deux personnages différents tellement le changement était énorme.

Mais comme je le disais au début, c’est la romance que j’ai le plus aimé. Il y a du hate-to-love, des tensions palpables, des complications, de la complicité. J’AI ADORE. En plus, c’est une romande M/M, donc c’est encore mieux. Sérieux, rien que pour la romance, je vous dirais de lire ce livre, c’est pour vous dire à quel point j’ai kiffé! Y a d’ailleurs un moment qui m’a rappelée une scène dans Prince’s Gambit et j’étais explosée de rire! C’est l’une de mes romances favorites!

Les personnages secondaires sont, en revanche, détestables. Sauf mon petit Lucien. J’ai ressenti un mépris profond pour la soeur d’Emmett qui est égoïste et bête comme ses pieds! Les parents sont guère mieux, ils sont toujours au petit soin pour la soeur d’Emmett mais pas pour lui. J’aime pas quand les parents font du favoritisme, surtout quand c’est envers l’enfant gâté de la famille.

Voilà, si vous voulez lire une romance M/M, n’hésitez pas à lire The Binding! Mais ne vous attendez pas à plus côté intrigue et univers x)

Afficher en entier

Activité récente

ikare l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-23T23:09:13+02:00

Les chiffres

Lecteurs 8
Commentaires 1
Extraits 0
Evaluations 1
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode