Livres
381 060
Comms
1 332 771
Membres
266 066

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy



Description ajoutée par MissNaais 2015-10-11T14:48:26+02:00

Résumé

J'AI TOUT PERDU. MON FOYER. MA FAMILLE. L'HOMME QUE J'AIME.

Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d’attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu’une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant… Mais je refuse d’abandonner. J’en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d’agir, enfin.

Bishop me l’avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c’est encore pire. L’hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l’eau, des vivres, un abri. D’autres condamnés avec lesquels m’allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d’avant, me venger de ceux qui m’ont trahie… ou mener, purement et simplement, la révolution ?

CAR JE NE SUIS PLUS UNE WESTFALL, NI UNE LATTIMER. SIMPLEMENT IVY.

ET JE SUIS ENFIN LIBRE.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 128 lecteurs

Or
1 417 lecteurs
PAL
660 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MzelleLo 2015-11-07T03:39:47+01:00

p. 176

- Je suis encore à toi, Ivy, chuchote-t-il. Je l'ai toujours été.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Tiré de l'article → http://alizeabooks.blogspot.fr/2015/11/the-book-of-ivy-tome-2-revolution-of.html

Tiré du blog → http://alizeabooks.blogspot.com

Je ne sais pas vous mais moi je suis complètement accro de ce livre ! Le premier tome avait été un gros coup de cœur pour moi et celui-ci l'est également. Certes, il y a eu quelques points négatifs mais ceux-ci n'étaient pas assez nombreux et importants pour que je juge le livre bien alors qu'il était génial.

Je savais d'avance que l'univers du livre serait complètement différent – la fin du premier tome nous mettait la puce à l'oreille – mais je ne pensais pas autant apprécier ce nouvel environnement ! Il y avait beaucoup plus d'action par rapport au premier tome ce qui nous stimulait davantage pour le lire. C'était un des plus gros points positifs du roman !

L'intrigue était également très présente : je ne savais jamais à quoi m'attendre et s'en était déroutant ! J'avais toujours peur qu'il se produise quelque chose d'horrible qui changerait alors toute l'histoire et qui nous laisserait sur notre faim. Bien heureusement ce moment n'est jamais arrivé et j'en suis bien contente !

Amy Engel a toujours une belle et délicate plume. Lorsqu'elle décrit des paysages, nous avons l'impression d'y être tellement les détails sont précis. J'ai énormément voyagé durant ma lecture !

Les moments émouvants étaient eux aussi très bien écrits. J'avoue avoir eu la larme à l'oeil plus d'une fois, ce qui ne m'était par arrivée pour le premier tome. Le fait qu'il y ait de l'émotion m'a vraiment plu... le livre paraissait encore plus vivant qu'il ne l'était déjà !

La couverture du roman est vraiment très jolie : on y retrouve quelques éléments du premier tome notamment le poignard que tient Ivy ainsi que sa robe de mariée désormais en mauvais état. J'ai trouvé qu'ils étaient vraiment – et je pèse mes mots – primordiaux. Simplement avec la posture d'Ivy nous pouvons comprendre qu'il y a un énorme changement vis-à-vis du premier tome.

Ivy m'a bien plu mis à part pendant quelques chapitres où je la trouvais assez agaçante ! Vous comprendrez pourquoi en lisant le livre.

Elle est beaucoup plus courageuse qu'avant et son caractère bien trempé est toujours présent. C'est ce que j'avais bien aimé chez elle, son caractère. Je suis bien heureuse qu'il n'ait pas changé !

Au risque de vous spoiler sur l'histoire, je ne vais pas vous parler des autres personnages mais sachez que, comme dans tout bon livre, il y a des gentils et des méchants (vraiment méchants ! XD) mais je suppose que quand vous lirez le livre, car vous le lirez, vous saurez de qui je veux parler.

Je dois vous avouer que cela m'attriste beaucoup que la saga soit terminée... J'ai vécu tellement d'aventures avec Ivy et Bishop, devoir les quitter est vraiment dur. Mais je sais que l'histoire restera à jamais gravée dans ma mémoire. Et puis si j'en ai envie, qu'est-ce qui m'empêche de relire les bouquins ?

S'il y a quelque chose que j'aimerais par dessus-tout, c'est qu'un hors-série sur Bishop voit le jour. Savoir ses pensées et ses émotions me plairaient énormément ! Qui sait... un jour peut-être... ^^

Conclusion : un superbe volume qui conclut très bien la saga. Je n'en attendais pas moins d'Amy Engel ! Je vous le conseille vivement !

Afficher en entier
Diamant

Je remercie les éditions Lumen, et tout particulièrement Emily, pour leur confiance. The Book of Ivy a été une des révélations de cette année 2015. J’ai tremblé, j’ai eu les larmes aux yeux et mon coeur s’est transformé en grosse guimauve bien molle. Oui, oui, une kyrielle d’émotions, un concentré d’action et une bonne touche de suspens. La fin était juste abominable, à tel point que j’exigeais à corps et à cris la suite et sur le champ. Malheureusement, il a fallu attendre de longs mois avant de connaître le fin mot de l’histoire. Et dès que j’ai reçu mon exemplaire, j’ai mis de côté ma lecture en cours pour me consacrer exclusivement à ce dernier opus. Eh bien maintenant que c’est terminé, je suis vidée (mais pas vide, comme dirait Ivy).

Je vous préviens dès maintenant. Mon résumé comporte des spoilers du tome 1. Si vous ne l’avez pas lu, ne vous aventurez pas plus loin.

À la fin du premier opus, Ivy s’était sacrifiée et avait saboté le plan de son père, dans l’unique but de sauver Bishop du complot qui se fomentait. Tout le monde est donc persuadée qu’elle était l’unique coupable et elle a été expulsée de Westfall comme une malpropre, condamnée à une vie qui se transformera bien vite en cauchemar.

Dans The Revolution of Ivy, nous retrouvons notre héroïne quelques secondes après, délaissée et de l’autre côté de la barrière. Terminée la protection confortable qu’offrait Westfall, terminé le simulacre de mariage et surtout… terminé Bishop. Abandonnée à son triste sort, il lui faut désormais aller de l’avant, et surtout survivre. Livrée à elle-même dans un monde hostile où le maître mot est “tuer ou être tué”, elle va devoir s’endurcir, mais aussi gratter la croute de la jeune fille conditionnée par son père, pour devenir la vraie Ivy, celle qui a le droit de penser par elle-même. Cette Révolution, c’est la sienne, et son voyage initiatique ne fait que commencer.

Ce qui m’a beaucoup impressionné d’abord, c’est que même si The Book of Ivy s’inscrit dans la dystopie, Amy Engel a su contourner avec brio les pièges de ce genre, sans tomber dans le réchauffé ou le déjà vu. Cette suite est surtout une quête personnelle qui ne cesse de gagner en tension au fur et à mesure. À peine pense-t-on qu’Ivy va pouvoir souffler que l’intrigue monte au créneau, rendant chaque scène extrêmement intense et surtout réaliste. Car sans en faire trop, l’auteur fait avancer son histoire étape par étape, jusqu’à une fin qui nous crispe autant qu’elle nous libère.

Les personnages… Je pense que c’est un autre très gros point fort de cette saga. Ivy est profondément humaine. Ce n’est pas une héroïne sans peur aux capacités hors normes. Elle pourrait être comme moi ou n’importe qui d’autre. Elle a ses démons, ses rêves, ses souffrances. Et elle les dévoile de façon tellement naturelle que l’on ne peut s’empêcher de vouloir porter son fardeau avec elle. Il y a une poésie dans sa façon de réfléchir, une intensité telle qu’on ne peut que l’aimer et désirer qu’elle triomphe de ce monde de noirceur.

Et Bishop. Je l’avais déjà dit dans un TAG, Bishop est pour moi l’incarnation même de l’homme idéal. Il n’est pas parfait, mais il dégage une très grande maturité, il est comme un roc sur lequel on peut se reposer. Et là encore, il n’y a rien de surfait ni de superficiel. Bishop pourrait être n’importe qui. Il compose avec ce que la vie lui offre et il porte ses valeurs comme un étendard.

Dans The Revolution of Ivy, c’est aussi l’occasion de faire la connaissance d’autres personnages. Notamment Ashley et Caleb, des frère et soeur d’adoption qui vont remplir le morne quotidien d’Ivy. Comment vous dire à quel point ils ont su me toucher, chacun d’une manière inattendue ? Caleb en premier lieu qui, je ne saurais pas expliquer comment, a su ravir mon coeur dès qu’il est entré en scène la première fois. Ashley également, avec son tempérament bien particulier et la relation qu’elle tisse rapidement avec Ivy.

D’autres personnages ont également un rôle à jouer et font avancer l’intrigue. Je pense surtout à Mark et ses tendances psychopathes. Il vient complexifier l’histoire, la rendre plus inquiétante. Et la première moitié du livre, la présence de Mark me compressait et me mettait très mal à l’aise, c’est dire à quel point Amy Engel est douée pour insuffler une âme à chaque personnage.

Concernant le déroulement de l’histoire, le schéma n’est pas le même que le premier tome. L’auteur table sur une machination totalement différente. S’il n’y a plus cette sensation de tâtonnement dans la relation Ivy/Bishop, il y a tout de même d’autres éléments – différents, certes – qui sont là pour nous titiller et faire de ce livre un véritable page-turner. Ça m’a beaucoup plu, et je le répète, le livre s’écarte complètement des dystopies classiques, car il n’y a pas la notion de “rebelles” ou de “révolution” au sens littéral du terme.

Et puis il y a la fin. Une fin que j’attendais de voir. Que je craignais aussi. Mais c’est une fin qui a répondu à toutes mes attentes. L’intrigue se dénoue progressivement (pas de la façon la plus soft qui soit, cela dit), et c’est avec un mélange de tristesse et d’émotion que l’on arrive à la fin. Je n’ai pas pleuré, mais ce n’est vraiment pas passé loin. Et l’épilogue est juste fabuleux, avec une belle moralité et surtout une grande poésie.

En résumé, cette fin est une totale et écrasante réussite. Je ne suis pas passée loin du coup de coeur et je pense que cette saga restera longtemps gravée en moi. Ivy et Bishop sont deux personnages qui laissent une empreinte indélébile dans un coeur. Amy Engel nous offre là une conclusion de qualité et pose le point final d’une aventure que je ne suis pas près d’oublier. Merci !

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/dystopie/the-book-of-ivy-tome-2-the-revolution-of-ivy-amy-engel

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Emakhtila 2017-08-19T12:34:55+02:00
Or

Une lecture sympa mais qui manquait un peu de pep's dans ce deuxième tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lacey 2017-08-11T02:08:08+02:00
Bronze

J'ai trouvé ce tome très long à se mettre en route, les premiers jours de Ivy toute seule sont intéressant et bien décrit par l'auteur cependant la narration au présent et à la première personne m'a beaucoup dérangée. Tout ça donnait l'impression d'être une liste d'énumérations faite par l'auteur des actions de Ivy. C'est sûrement pour ça que je l'ai mis de côté quelques jours (au moins une semaine je crois

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Flowerfire 2017-08-04T21:18:56+02:00
Or

j ai beaucoup aimer ce livre même si de temps en temps ivy m énerve un peu je me suis vraiment attachée à Bishop et Victoria .

et j ai trouvée la fin super

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nilale 2017-08-03T13:43:06+02:00
Or

sans surprise, j'avais vu tellement d'excellents avis à propos de cette série que je ne pouvais pas passer à côté (et puis il faut l'avouer : ces couvertures sont magnifiques). C'est comme ça que le tome 1 s'est rapidement retrouvé dans ma pal, bientôt rejoint par le deuxième tome. Cette chronique va être assez spéciale, parce que j'ai lu les deux tomes à la suite et que j'ai fini la série ce matin-même, donc je vais ici regrouper mon avis.

Je pense qu'à partir du moment où on s'attend à avoir un coup de cœur comme les autres, cela ne marche pas forcément. Donc pas de coup de cœur avec the book of Ivy, mais j'ai malgré tout adoré. Dès le début de l'histoire nous savons ce qui nous attend : Ivy a un objectif net et précis, mais nous avons des doutes sur sa force quant à l'atteindre. Le contexte est intéressant : notre monde, plus tard, décimé. Cette série ne semble pas s'éloigner des dystopies que nous avons l'habitude de lire. Pourtant, ce que j'ai trouvé le plus intéressant dans ces deux romans, c'est le potentiel psychologique des personnages.

En effet, j'ai rarement eu l'occasion dans un roman YA de découvrir une héroïne avec autant de réflexions sur ses actions, sur ses relations avec les autres personnages. C'est devenu plus qu'un simple roman de science-fiction, je me suis reconnue en elle et dans ses pensées. Bien qu'à certains moments dans le tome 2 elle m'ait assez agacée à rejeter Bishop. J'avoue que je ressentais pas mal d'incompréhension, mais heureusement ces moments de doutes sont vite passés. Pendant toute cette intrigue, Ivy s'est développée pour devenir ce qu'elle est réellement et j'ai adoré suivre cette évolution, qui est limite le but de cette série, au final (d'où les titres).

C'est vrai que j'ai trouvé le tome 2 légèrement moins bien que le premier, car l'action démarre beaucoup plus lentement et il y a peut-être moins l'aspect de la nouveauté. En revanche, cette découverte de la nature (au sens littéral et abstrait du terme) à travers les yeux d'Ivy m'a passionné. Ce deuxième tome, encore plus que le premier, ne nous aura pas épargné : Amy Engel nous montre très clairement (même si on s'en doutait déjà un petit peu, normalement), que le monde n'est pas rose, ni entièrement blanc, ni entièrement noir non plus.

L'intrigue est passionnante. Elle paraît simple, ressemble même beaucoup à une histoire d'amour très connue, mais la plume d'Amy Engel est entraînante, et à plusieurs reprises je n'avais absolument pas, mais alors pas du tout, envie de lâcher le livre. Même si ça signifiait rater mon bus. A chaque fois, il me fallait autant de volonté et de force pour m'arracher à ma lecture qu'Ivy pour se séparer de la barrière.

Et, bien sûr, la romance. * petit soupir *. ça faisait longtemps que je n'avais pas lu une aussi belle histoire d'amour. Le premier tome, à ce niveau, est clairement le plus intense puisqu'ils apprennent à se connaître, mais j'ai adoré cette découverte mutuelle entre Bishop et Ivy que ce soit dans le premier comme dans le deuxième tome. Rien que pour ces personnages, cela vaut la peine de lire cette série. Mais ce ne sont pas les seuls personnages dignes de ce nom : j'ai aussi beaucoup apprécié leur rencontre avec Caleb et Ash.

En définitive, même si je n'ai pas eu de coup de cœur, j'ai trouvé que the book of Ivy est un diptyque incroyable que je suis très heureuse d'avoir pu lire. Je me suis tellement reconnue dans l'analyse que fait l'auteure des sentiments, dans ses personnages et dans cette histoire mouvementée et pleine d'action. Amy Engel a écrit ici deux romans fabuleux. Et dire que tout ça, c'est grâce à l'inspiration que lui a donné son chat !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 200004livre200004 2017-07-31T16:28:17+02:00
Bronze

Le tome 2 m'a moins plus que le premier, car je lui reproche un manque de rebondissements ainsi qu'une fin prévisible, bien que la lecture reste agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EloDiie972 2017-07-28T19:43:57+02:00
Diamant

Ma chronique : https://fiftyshadesofbooks2017.wordpress.com/2017/08/14/the-book-of-ivy-tome-2-the-revolution-of-ivy/

Cette Saga est un coup de coeur, j'ai aimé le premier tome et je n'attendais pas moins du deuxième.

L'histoire recommence quelques minutes après la fin du tome 1, Ivy est livré à elle même, elle a du affronter la faim, la soif, la fatigue, une bête sauvage et bien sur Mark Laid. alors en ce qui concerne Mark, comme nous l'avons vu ce gars est un tordu et le bannissement était une bien trop belle peine pour lui au vue de ce qu'il fera dans cette suite. Vous le verrez.

Au final, Ivy est retrouver par Ash et Caleb à qui on s'attache vraiment, j'ai aimé ces personnage, leurs amours pour Ivy, ils se considèrent désormais comme une famille et lui pardonne malgré le fait qu'elle leurs cache qui et ce qu'elle est. Caleb a tout du chasseur rustique, les blablas et les sentiment dégoulinant c'est pas fait pour lui, il est fort, il protège sa famille, Ash, elle, est plus douce mais ne vous y fiez pas, elle peut se montrer redoutable. Ivy s'habitue donc a la vie dans la foret et bien vite (OUF) Bishop apparaît, il s'st enfui pour retrouver celle qu'il aime.

Dans le tome 1 déjà que j'étais tomber amoureuse de ce personnage, la je ne sais plus ce que je suis tellement Bishop est juste adorable et tellement mature, parfait, sincèrement je ne lui trouve aucun défaut, certes comme tous le monde il doit en avoir mais il se montre tellement gentil et patient envers Ivy, et pourtant elle ne lui a pas faciliter la tache car ici, Ivy prend du temps à lui parler, elle s'en veut, elle lui en veut, elle en veut à sa famille, Ivy n'est plus qu'un boule de stress,de rage, de colère et de tristesse. Elle m'a agacé par moment et je me disais, Mais Ivy cesse tes enfantillages et sautes dans ces bras, regarde tout ce qu'il a laissé derrière lui pour toi enfin !!! Et bien heureusement après avoir dit, voir même crier ce qu'il avait dans leurs cœurs, ils sont plus proches qu'avant, plus fort, plus amoureux.

Ivy veut aller retrouver sa soeur et son pere, aux premiers abords on se dit quoi ? Pourquoi ? apres tout ca, mais elle s'explique en disant qu'ellene veut pas avoir de regret, vivre avec ca sur sa conscience. Elle repart donc avec Bishop vers sa ville, accompagné bien sur de Ash et Caleb. En tout conclusion, Callie n'as aucun bon fond et est toujours méchante.

J'étais allé voir les commentaires pour ce deuxieme tome et je me suis fait spoilé...

Spoiler(cliquez pour révéler)
Les pères de Bishop et Ivy meurt
C'étais inévitable d'ailleurs, tout cela à débuter au moment ou le président n'as pas épousé la mère d'Ivy, l'effet boule de neige a eu un début et ceci était la fin tout simplement. Le père de Ivy n'étais que vengeance et non justice. Le père de Bishop que regret et tristesse.

Je trouve que la fin se termine bien et ouf, moi j'aime les happy-ends j'aurai pas supporter qu'un personnage important meurs. On se retrouve auprès de la mer, le rêve de Bishop et on espère que du bonheur pour eux.

Très belle dystopie, je recommande cette Saga. J'ai aimé quelques clins d’œil comme dans le tome 1 ou Bishop dit a Ivy qu'on peut lire facilement ces émotions mais qu'on ne connait pas son livre (référence au titre) et les couvertures (d'ailleurs très belle), dans le tome 1, tout n'est que mensonge, Le couteau derrière Ivy représente tout ceci,alors que dans le tome 2,on voit qu'elle maintien désormais le couteau droit devant elle, comme si elle avait complément changé, qu'elle sait ce qu'elle fait maintenant et qu'elle ne reculera pas, ebien c'est exactement ça.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alapage 2017-07-22T21:07:33+02:00
Argent

Après un premier tome qui fut un coup de cœur pour moi, je dois dire que mes attentes pour la fin de cette duologie étaient élevées. Est-ce que l'auteure aura su relever le défi et me surprendre comme elle l'a fait dans le premier tome?

Maintenant qu'Ivy est chassée de Westfall et qu'elle se retrouve de l'autre côté de la barrière, il est fort à gager que les obstacles seront nombreux pour rester en vie. Et que les rencontres à venir ne seront pas toutes très heureuses. C'est précisément ce qui lui arrive dès qu'elle se réveille. Dans une certaine mesure, elle s'y attendait, mais n'empêche qu'elle aurait préféré ne jamais avoir à le croiser... ce Mark! Évidemment, étant notre héroïne, il était à prévoir qu'il n'allait pas réussir à la tuer dès les premières pages, mais tant qu'il est vivant, il reste une menace!

Après avoir marché des heures durant, Ivy finit par aboutir au sein d'une ville déserte. Elle est à bout de souffle et la fin est proche. Heureusement, elle sera secourue par Ash et Caleb. Ash prendra soin d'elle malgré les réticences de son frère. Il sait qu'Ivy cache quelque chose.

Malheureusement, elle ne peut se risquer à leur dire qui elle est vraiment. Du moins, pour l'instant, mais peut-être aurait-elle dû leur accorder sa confiance, car une fois arrivée au campement, une autre réfugiée l'a reconnaîtra. Et au moment où les réfugiés savent qui elle est, Caleb et Mark arriveront avec un autre homme qui n'est nul autre que Bishop! Quelle sera la réaction d'Ivy? Ira-t-elle au secours de ce mari qu'elle a dit avoir refusé d'épouser? Ou laissera-t-elle Mark le tuer? Et que fera-t-elle de Mark?

L'intrigue est longue à démarrer et l'on se demande où l'auteure s'en va avec tout cela. De plus, certains éléments étaient bien évidemment prévisibles tels que la venue de Bishop de l'autre côté de la barrière ou la confrontation avec Mark. Mais au moins, une fois que ces éléments sont mis en place, le rythme devient un peu plus soutenu et l'on finit par embarquer dans l'intrigue.

Je dois dire que la personnalité d'Ivy qui m'a laissée un peu de glace cette fois-ci. J'en avais un peu marre de sa rigidité envers Bishop et j'aurais apprécié la voir prendre un peu plus de maturité rapidement. Comme je le disais précédemment, mes attentes étaient peut-être trop élevées. Au final, je suis bien heureuse d'avoir lu cette duologie, qui à mes yeux, aurait pu se condenser en un seul et unique volume!

http://alapagedesuzie.blogspot.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par argenticfairiesentreleslignes 2017-07-21T21:52:20+02:00
Diamant

https://argenticfairiesentreleslignes.wordpress.com/2017/07/21/the-revolution-of-ivy-amy-engen/

J’ai encore plus apprécié ce tome que je le premier. L’introspection d’Ivy au début, sa force et sa détermination pour se battre, survivre. J’aime beaucoup son personnage, elle est maintenant libre de penser par elle-même, elle se révèle enfin. Elle est très dévouée aux autres, ses sentiments sont sincères toujours, et elle ferait n’importe quoi pour protégé Bishop.

La partie au camp est vraiment très intéressante aussi, ils vivent en harmonie, répartissant parfaitement les tâches quotidiennes. Dans ce monde hostile, l’entraide prime sur tout le reste. L’humanité y tient une véritable place.

Et la dernière partie, je ne m’y attendais vraiment pas. La décision d’Ivy et tout ce que ça implique. La fin, je ne m’y attendais tellement pas. Je ne vais pas en dire plus pour ne pas spoiler. Et puis l’épilogue. Réaliser ses rêves…

Ce livre est un vrai coup de cœur. J’avais déjà accroché au premier mais je trouve qu’il le surpasse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dorinne 2017-07-20T22:56:35+02:00
Or

Une suite encore une fois très bien écrite.

Un tome 2 forcément différent où Ivy apprend à devenir elle-même suite à la tragédie de la fin du précédent tome.

De nouveaux personnages importants font leur entrée, ce qui est une belle découverte pour ma part.

L'histoire m'a tenue de nouveau en haleine. Tout est bien ficelé, parfois prévisible ou imprévisible, et aucun temps mort une nouvelle fois.

Une fin bien trouvée mais avec un goût de trop peu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2017-07-17T09:21:16+02:00
Argent

Pour découvrir l'entièreté de ma critique, rendez-vous sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/2017/07/17/the-revolution-of-ivy-tome-2-amy-engel/

------------------

--- Qu’y a-t-il au-delà de la barrière ? ---

Après avoir laissé Ivy

Spoiler(cliquez pour révéler)
seule et désarmée
à la fin du premier tome, je n’avais qu’une hâte : dévorer la suite qui s’annonçait riche en évènements ! Car, désormais, la jeune fille n’a plus le temps de s’appesantir sur la trahison de ses proches. Une seule préoccupation importe :
Spoiler(cliquez pour révéler)
survivre dans ce monde hostile
.

Heureusement, l’auteure n’a pas versé dans le sanglant ou le dramatique. Car, avouons-le, le cas d’Ivy aurait pu être bien pire. Elle aurait pu frôler la mort à maintes reprises, s’apitoyer sur son sort,

Spoiler(cliquez pour révéler)
chercher à retrouver Bishop, mais non. Pour autant, Amy Engel n’a pas transformé notre héroïne en une autre personne, puisque sa force – celle qui la caractérisait déjà auparavant – est désormais tout entière tournée vers sa survie.

En bref, une transition extrêmement bien maîtrisée, qui ne fait que renforcer la crédibilité du récit.

--- Tenue en haleine jusqu’à la dernière page ! ---

Certains bouquins me hantent longtemps après ma lecture, tandis que d’autres sombrent dans l’oubli, aussitôt la dernière page tournée. Néanmoins, The revolution of Ivy n’entre dans aucune de ces catégories. Alors que je ne m’y attendais pas, j’ai refermé ce livre avec un sentiment d’achèvement complet.

Car, pour ma plus grande joie, la fin de cette série est aux antipodes de celles, bien trop utopiques, des livres jeunesse. A mes yeux, chaque action, chaque scène a sonné juste !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy" est sorti 2017-04-06T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 06 Avril

Dates de sortie

The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy

  • France : 2015-11-05 (Français)
  • France : 2017-04-06 - Poche (Français)
  • Canada : 2016-01-11 (Français)
  • USA : 2015-11-03 (English)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 4 128
Commentaires 565
Extraits 125
Evaluations 999
Note globale 8.34 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Revolution of Ivy - Français
  • The Revolution of Ivy (The Book of Ivy #2) - Anglais