Livres
433 203
Membres
355 071

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Armenia 2018-08-05T16:24:48+02:00
Diamant

Après les horreurs du siège de Constantinople qui le hante encore, Radu reprend sa place aux côtés de Mehmed, qui lui, se sent plus seul que jamais et oppressé par son statut quasi-divin. Lada, de son côté, se livre à un règne sans merci et plonge petit à petit dans l'obsession de prendre le dessus sur Mehmed et de vaincre les Ottomans. Bientôt, les deux côtés vont se livrer une guerre qui, avec tout ce qui lie ses principaux acteurs, pourrait bien ne jamais prendre fin...ou bien en connaître une plus tragique que voulue.

[Livre lu en VO]

And I Darken avait été une très bonne lecture ; Now I Rise était quasiment un coup de coeur, et pour suivre dans la même lignée, j'avais espéré une lecture parfaite pour Bright We Burn. Malheureusement ce n'est pas le cas, mais ce dernier tome de The Conqueror's Saga est tout de même exceptionnel.

J'ai retrouvé avec grand plaisir des personnages toujours aussi forts et attachants, qui restent fidèles à eux-mêmes et très humains. Comme dans les tomes précédents, entre Lada, une femme puissante et fière, parfois cruelle ; Mehmed, le souverain qui fait ce qu'il croit être juste ; et le doux Radu qui préfère la diplomatie et ne souhaite qu'un futur calme et paisible, il y en a pour tous les goûts. Malgré tout, impossible de ne pas retrouver cette affection pour les trois personnages en même temps, même si je dois avouer que mon coeur penche plus pour Radu, qui est un peu plus réfléchi que les autres.

Niveau scénario, c'est là où j'ai été légèrement déçue, avant tout car je m'attendais plus à un final avec de grandes étincelles et une bataille épique, qui n'est jamais venu. Au début de ma lecture, j'ai même trouvé certains moments un peu étirés et peu nécessaires, mais il y a quand même beaucoup d'intrigues politiques intéressantes, de coups bas, manipulations, et pour les fans d'action, ne vous inquiétez pas, il y en a quand même une bonne dose. Les temps morts sont les bienvenus, permettent de réfléchir un peu, et sont empreints de la plume légèrement sarcastique de White que je suis venue à adorer.

Toujours aussi talentueuse, Kiersten White nous offre un dernier tome peut-être pas aussi épique qu'on pourrait l'espérer, mais tout de même flamboyant. Pour moi, c'est la fin d'une grande aventure aux côtés de superbes personnages très bien travaillés et très attachants dont je me souviendrais longtemps. Si aucun des tomes à part n'a été un coup de coeur pour moi, en revanche, je considère quand même la trilogie dans son ensemble comme tel.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode