Livres
381 229
Comms
1 333 662
Membres
266 351

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Curse, tome 1 : The Curse



Description ajoutée par QueenCrimson 2017-01-03T04:45:41+01:00

Résumé

Gagner peut être la pire des malédictions...

Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

Afficher en entier

Classement en biblio - 618 lecteurs

Or
221 lecteurs
PAL
362 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bagheera 2017-02-20T21:54:19+01:00

"-Tu es un piètre menteur! lui jeta-t-elle.

Il éclata de rire. Elle baissa aussitôt les yeux, comme si ce spectacle était insoutenable. Estomaquée, elle remarqua alors l'étalon qu'il avait sélectionné.

-C'est ça, le cheval que tu t'es choisi? s'étrangla-t-elle.

-C'est le plus rapide, répondit-il d'un air grave.

-Mais c'est celui de mon père!

-Je n'en tiendrai pas rigueur au pauvre animal...

Ce fut au tour de Krestrel de partir d'un grand rire."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par JessSwann 2017-08-21T18:42:03+02:00
Lu aussi

Un premier tome qui m'a déçue... Sur le principe, j'aime beaucoup le scénario qui se base sur l'attirance entre la fille d'un général et un esclave d'un pays qu'ils ont colonisé. Mais, j'avoue que le personnage de Kestrel ne m'est absolument pas sympathique.. Son obsession pour le piano me semble téléguidée et elle a tendance à m'agacer... Je n'ai pas du tout été sensible à ses atermoiements et je la trouve un peu trop intelligente pour être crédible.

Le personnage d'Arin est plus intéressant, j'aime bien son dilemme et la manière dont il est tiraillé entre la fidélité qu'il doit à son peuple et les sentiments qu'il ressent pour Kestrel...

Par contre, j'aime bien Ronan et Jess, je trouve les personnages attachants et plus crédibles que Kestrel. La fin du tome me laisse penser que le tout va mal tourner

Ce que j'aime : Jess et Ronan, la manière dont les esclaves se rebellent pour retrouver leur liberté

Ce que j'aime moins : Kestrel, assez pénible

En bref : Un premier tome à l'histoire intéressante mais dont l'héroïne m'a paru imbuvable

Ma note

6/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eleanara 2017-08-20T11:29:50+02:00
Argent

Comme beaucoup de lecteurs, j'ai vu ce livre circuler de partout et faire un certain tapage. Si le synopsis m'intriguait énormément et la couverture m'attirait, c'est en visionnant une interview de l'autrice que j'ai réellement senti l'envie de commencer sa trilogie. Pour cette raison, j'avais peur de me lancer pour en sortir déçue. Heureusement pour moi, ça n'a pas été le cas ! Il s'agit bien d'une surprise pour moi. J'ai tellement l'habitude d'être déçue qu'à chaque fois que je tombe sur une bonne surprise, je n'en suis que plus ravie. The Curse en fait partie.

Pour commencer, je n'ai eu aucun problème d'immersion dans l'histoire. Dès le début de ma lecture, la magie a opéré. On découvre ainsi l'univers, petit à petit. Celui-ci s'inspire énormément de la Rome antique, notamment en ce qui concerne le commerce des esclaves. J'ai toujours aimé ce genre d'univers. J'ai envie d'en connaître davantage à son propos. Mon intuition me dit que ce sera le cas dans la suite. Pour le moment, je dois prendre mon mal en patience. Quel soulagement d'apprendre que la suite sera disponible en septembre... Je n'aurais pas à attendre. Pour cette raison, je ne regrette pas mon choix d'avoir reculé le moment de commencer cette trilogie. Pourtant, les dernières pages sonnent comme une promesse. En effet, leur contenu dégage tellement de potentiel pour la suite de l’histoire. J'ai été conquise par les derniers événements et les choix des personnages qui orientent le récit d'une manière qui va me ravir, j'en suis certaine.

S'il y a bien un point que je dois souligner à propos de ce début de trilogie, c'est bien les personnages. Kestrel est une héroïne comme j'aime, plaisante à suivre. Elle est ambitieuse, intelligente, rationnelle et humaine. J'ai aimé le fait que l'autrice ne cède pas à la facilité en faisant de Kestrel une super-héroïne stéréotypée qui sait incroyablement bien se battre, en tant que digne fille de Général. Cette petite touche d'originalité m'avait déjà conquise, j'ignorais encore que ce que me réservait les personnages de Marie Rutkoski... En effet, comme je l'ai indiqué plus haut, Kestrel est une stratège. Ce qui implique qu'elle est rationnelle et pragmatique (tout pour me plaire) et le reste jusqu'au bout. Combien de fois ai-je vu des personnages qui voient leurs personnalités totalement changer une fois amoureux ? Je déteste ce genre de procédé. Kestrel a beau développer des sentiments, elle reste fidèle à elle-même. Elle ne se met pas à considérer son peuple comme l'ennemi ni à le renier. Si elle apprend à élargir sa vision des choses et à remettre ses opinions en question, elle aime toujours son peuple, sa famille et son entourage. Elle n'abandonne pas tout au nom de l'amour, parce qu'elle est tombée amoureuse en une semaine et qu'elle est persuadée qu'il s'agit de l'amour de sa vie.

Il n'y a rien de tout cela et rien que pour ceci, merci Marie Rutkoski. Juste, merci. C'est également le cas d'Arin : en plus de se détacher des stéréotypes, il demeure également fidèle à lui-même, à son peuple. Tout comme Kestrel, Arin parvient à s'éloigner des stéréotypes que je craignais : il n'est pas la brute épaisse hautaine qu'on aurait pu croire. Il n'est pas le gentil garçon incapable de prendre de décision difficile. Il est Arin : c'est à dire avec ses défauts, ses qualités, un personnage presque humain. Les personnages me paraissaient incroyablement humains, cohérents, beaucoup plus que ce qu'on a l'habitude de croiser. En plus de cela, Kestrel et Arin sont remarquables dans la mesure où ils n'oublient pas leurs convictions. Je trouve ça justement plus réaliste : ils ont des sentiments, mais ceux-ci n'obscurcissent pas leur vision. Ils ne se mettent pas à renier l'univers dans lequel ils ont évolué ni leur famille, leurs proches, pour quelqu'un qu'ils viennent de rencontrer. C'est typiquement le genre de personnage que je veux voir plus souvent dans ce type d'ouvrage.

Tous ces bons points font que le récit garde son charme, malgré quelques faiblesses. Effectivement, une grande partie de l'histoire s'avère prévisible. Toutefois, c'était une décision de l'autrice : en suivant non pas un point de vue, mais deux, le lecteur est au courant des projets qui se tissent en coulisse. Il en sait plus que Kestrel et Arin. Si ce choix enlève le caractère surprenant de l'histoire, il ne rend pas le récit moins bon pour autant. Justement, c'est intéressant ainsi. On prend plaisir à parcourir les pages, à suivre l'histoire de Kestrel et Arin. Leur relation se développe lentement mais sûrement, ce qui rend l'évolution beaucoup plus crédible. Ce n'est pas idyllique, l'autrice ne dépeint pas un Amour éternel et merveilleux, comme on peut le voir trop souvent. Il s'agit juste de deux jeunes gens qui tombent amoureux, tout simplement, sans exagération. Ce qui fait que leur relation est encore plus belle et crédible. On a l'impression qu'il s'agit d'une véritable histoire et non d'un conte de fée.

Les événements s'enchaînent et mettent nos protagonistes dans des situations délicates. J'ai adoré chaque prise de décision de l'autrice. C'est pourquoi, ce qui se produit dans les dernières pages me donne terriblement envie de connaître la suite. La tournure du récit dégage un véritable potentiel et j'espère ne pas être déçue par la suite. Si vous êtes curieux, je vous encourage à découvrir ce début de trilogie très prometteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Imaanou 2017-08-18T18:07:08+02:00
Diamant

Je viens de finir ce livre. L'histoire est très bien écrite, très addictive, j'ai tout simplement dévorée ce premier tome! J'ai adorée suivre Kestrel et Arin, découvrir les deux personnages et suivre leur péripéties. Il me tarde de lire le deuxième volet !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eoryn 2017-08-17T20:19:21+02:00
Argent

J'ai terminé ce livre il y a un moment, je l'ai tout simplement dévoré dès son achat grâce à une couverture splendide et une quatrième de couverture qui, dès les premières phrases, m'a fait penser : "Oh, ça, je vais aimer."

Et j'ai aimé, en effet. Le monde dans lequel nous plonge l'auteure nous paraît ancien, ce qui est très plaisant pour ma part. Plusieurs thèmes, certains bien sombres et d'autres moins, sont abordés comme l'esclavagisme, la vente d'esclaves aux enchères, la guerre, la stratégie mais aussi l'univers qui tire plus sur celui de la noblesse comme les bals, les différents habits élégants...

Le personnage de Krestel est brillant, et celui d'Arin est charmant. Plus les pages se tournent et plus l'envie que la relation entre ses deux personnages s'améliore grandit. Et c'est le cas, mais doucement. Tranquillement.

En conclusion, ce premier tome de la série "Winner" est un livre que je recommande chaudement, en espérant que la suite soit tout aussi agréable à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bella34725 2017-08-16T23:34:41+02:00
Diamant

Je viens à l'instant de finir ce livre et il est aussi bien écrit que sa couverture est belle.

J'avoue avoir été en premier très attirée par la première de couverture de ce livre, le titre m'a intrigué, la quatrième de couverture m'a donné envie de l'acheter, et je n'ai pas eu tord.

Je ne connaissais pas cette auteure mais je suis tombée sous le charme de son écriture fluide, du monde qu'elle décrit et de ses personnages propres à eux même.

L'univers crée par Marie RUTKOSKI est inspiré de l'époque Gréco-romaine qu'on retrouve par certains aspects au fil de l'ouvrage: La vente aux enchères d'êtres humains, l'esclavage de peuples conquis etc...

Mais à la fois des aspect d'époque bien plus ressent s'y mêlent parfaitement pour crée un univers en harmonie.

Dans ce livre la guerre, la stratégie, l'armée, les duels, la vente aux enchères, et l'esclavagisme se mélange aux bals, robes, musiques, volupté, charmes qui rappelle deux opposés qui se complete comme peut l'être l'héroïne qu'on suit.

Certaines notions rappellent même notre époque:

Spoiler(cliquez pour révéler)
L'envahissement de domaines pour ses ressources sous sols comme la plupart des guerres aujourd'hui

L'additivité est là tout au long du livre sans pause mais l'inattendue est present personne ne peut deviner une fin tel que celle ci en lisant juste le debut.

Sinon les multiples histoires des personnages sont vraiment compètent et cohérente ce qui rajoute encore à l'univers et nous rend les personnes encore plus complexes et j'attendent la suite avec impatience.

En ce qui concerne le titre du livre vu que beaucoup en parle, il me semble qu'il est compréhensible même si ce n'est peut être pas le nom le plus évident mais après tout c'est la traduction française qui l'a aussi transformé. Pour moi le titre "La malédiction" en Français est représentatif de la malédiction du vainqueur, celui ci gagne l'enchère à un prix très élevé car il s'est laissé emporter par les enchères pour finalement se rendre compte de l'erreur qu'il a fait soit à cause du prix, de l'inutilité de la chose ou de ce que cela entraine. Ici, Krestel a gagné Arin aux enchères à un prix élevé 50deniers mais aussi au prix de la vie de certains de ses amis, de sa ville, et de la vie qu'elle vivait avant et elle comprend qu'elle n'aurait jamais du l'acheter mais à la fois elle n'arrive pas à vraiment totalement regretter son achat d'esclave ce qui constitue aussi un malédiction pour elle entre son désir pour Arin et sa fidélité à son père. [/spoiler]

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Narilys 2017-08-16T21:22:43+02:00
Argent

Dans un univers bien particulier créé par l'auteure, il est agréable de suivre l'histoire de Kestrel et Arin. Les personnages sont complexes et leur histoire est très intéressante !

Ce fut un très bon livre qui m'a tenu compagnie sur la plage et j'ai hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par carremh 2017-08-11T18:18:18+02:00
Argent

En le finissant vous avez envie de savoir ce qu'il adviendra de Krestrel et Arin. J'ai vraiment beaucoup aimé. Les chapitres sont courts mais en fin de compte tout est "stratégiquement" fait pour que cela tourne autour de ce couple peut être un peu trop. J'attend la suite en espérant qu'on ne s'enlise pas trop dans les relations de ce couple.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par princessedusahara 2017-08-07T20:59:02+02:00
Pas apprécié

J'ai pas accroché au livre au point de pas réussir à le terminer. Je me suis ennuyé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Earendile 2017-08-01T11:37:01+02:00
Bronze

Bon... Enfin un livre de chez Lumen avec lequel je ne suis pas déçue (La Voleuse de Secret a juste était une horreur pour moi). Néanmoins je m'attendais à plus, surtout au vue du titre qui pour moi ne colle pas forcément. Peut être qu'à force de voir à quel point ce livre suscitait l'engouement, je m'attendais à mieux, beaucoup mieux que ce que j'ai lu. Je ne suis pas déçue mais pas totalement emballée non plus par ce que j'ai lu. J'ai bien aimé ce roman, et c'est tout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyTomohisa 2017-07-31T17:53:08+02:00
Argent

J'ai bien ce roman, même si le titre n'a pas eu de sens pour moi après la lecture du livre... L'univers est bien décrit et assez facile à comprendre. J'aime beaucoup Arin, mais Kestrel m'a paru trop indécise par moment...

Une bonne lecture tout de même et j'ai bien envie de savoir comment tout ça va se finir !

Afficher en entier

Dates de sortie

The Curse, tome 1 : The Curse

  • France : 2017-02-16 (Français)
  • USA : 2014-03-04 (English)

Activité récente

Lya l'ajoute dans sa biblio envies
2017-08-23T02:50:31+02:00
mgyrtu le place en liste or
2017-08-17T12:58:46+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 618
Commentaires 108
Extraits 25
Evaluations 203
Note globale 8.34 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Winner’s Curse (The Winner's Trilogy #1) - Anglais