Livres
367 876
Comms
1 270 217
Membres
245 201

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Curse, tome 1 : The Curse

87 notes | 60 commentaires | 22 extraits


Description ajoutée par QueenCrimson 2017-01-03T04:45:41+01:00

Résumé

Gagner peut être la pire des malédictions...

Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

Afficher en entier

Classement en biblio - 320 lecteurs

Or
116 lecteurs
PAL
257 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bagheera 2017-02-20T21:54:19+01:00

"-Tu es un piètre menteur! lui jeta-t-elle.

Il éclata de rire. Elle baissa aussitôt les yeux, comme si ce spectacle était insoutenable. Estomaquée, elle remarqua alors l'étalon qu'il avait sélectionné.

-C'est ça, le cheval que tu t'es choisi? s'étrangla-t-elle.

-C'est le plus rapide, répondit-il d'un air grave.

-Mais c'est celui de mon père!

-Je n'en tiendrai pas rigueur au pauvre animal...

Ce fut au tour de Krestrel de partir d'un grand rire."

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Pticoeuw 2017-04-23T19:33:36+02:00
Diamant

Un livre qui commence doucement mais un fois le pot aux roses devoilé tout s'enchaîne et c'est un vrai tourbillon de sentiments et de tactiques politiques !

J'ai adoré.

Un livre rondement mené, très intelligent et avec des personnages très attachants ! Ah Arin.....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OliliaO 2017-04-20T20:36:17+02:00
Argent

Une agréable lecture ! 

On se retrouve plongé dans ce monde fantastique, plutôt médiéval et sans rien de surnaturelle, au côté de Kestrel et Arin. Je vais vous parler principalement des personnages, car l'univers créé n'est la presque seulement pour mieux les mettre en valeur. Leurs états d'esprits, leurs convictions et leurs dilemmes. 

J'ai apprécié le personnage de Kestrel, son intelligence, son grand coeur et son incapacité à faire les choix difficiles. Son peu de naïveté est dissipé par Arin, qui lui fait comprendre ce qu'engendre le statu d'esclave sur le comportement de ces derniers et l'aide ainsi à mieux les comprendre.  

On découvre d'abord Arin et son côté rebelle, puis doux et enfin violent. il est assez mystérieux aux yeux de la jeune femme, mais ne l'ai pas vraiment pour le lecteur. L'auteur nous révèle, dès le début, un point le concernant qui aurai pu crée un peu d'incertitude dont le roman aurai pu avoir besoin. Mais, malgré l'absence de suspens, on apprécie sa lecture toujours grâce aux deux protagoniste.

Chacun des deux personnages aime son peuple et veux le défendre, ce qui fait obstacle à leur amour qu'il tente de renier. Ils doivent faire des choix compliqués et faire face à leur culpabilité. Ils tentent tant bien que mal de trouver des solutions pour que l'autre aille bien même dans les pire situations. 

En bref, je conseille ce livre à ceux qui aime les histoires d'amour impossible et de trahison, parce qu'à plusieurs reprises je me suis dit : « C'est si triste » avec le coeur serré. Et que les quelque instant où ils se réconcilient avec l'autre et eux-même nous fait un peu fondre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaChroniquedesPassions 2017-04-20T18:23:58+02:00
Lu aussi

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2017/04/the-curse-tome-1-curse-de-marie-rutkoski.html

Alors je vais vous proposer un avis de Normande …

...que je ne suis pas.

C'est à dire que je serais incapable de vous dire si ce livre m'a plu et si je peux vous le conseiller.

C'est à dire qu'il a de nombreux points positifs mais il a aussi des éléments qui m'ont déplu.

On commence par lesquels ?

On va commencer par ce qui fâche pour finir sur une bonne note.

Le gros point faible est le rythme irrégulier du livre. Il ne vous permettra pas d'apprécier cette histoire sur toute la longueur. Il faut beaucoup (trop) de temps pour que tout s'installe.

Kestrel est le personnage principal. C'est une jeune femme qui est née du bon côté de la barrière. Dans cet univers fantasy, elle est une privilégiée. L'auteur va jouer sur cet élément lors de sa rencontre avec le héros. Arin est un esclave qu'elle s'offre sur un coup de tête. Il est son exact opposé en apparence. Dans un premier temps, il n'y a rien d'amoureux même si le jeune homme n'a rien de déplaisant au regard.

Voilà, on a nos deux personnages principaux mais j'ai eu du mal à les cerner. D'abord eux et ensuite leur relation. La relation qu'ils créent tarde à se mettre en place et j'ai longtemps eu l'impression, le sentiment de quelque chose de superficielle pendant une bonne partie du livre.

J'ai trouvé qu'ils manquaient de charisme. Peut-être que cela découle de la lenteur de la mise en place de leur relation...

Le lecteur comprend très vite que ce couple atypique va forcément rencontrer des obstacles à la hauteur de leur relation contre nature. J'attendais un faux d'artifices : cela n'a pas été le cas.

Pour tout vous dire, je me suis ennuyée sur une bonne moitié du livre. J'ai même pensé à abandonner ma lecture, j'ai quand même persévéré et grand bien m'en a pris car le derniers tiers est vraiment très bon.

On a l'impression que le récit prend un coup de fouet. Tout s'accélère au niveau de l'histoire, des relations entre les protagonistes. Ça y est, à partir de ce moment j'ai été scotché à ma lecture et la fin est tout bonnement excellente.

Il y a des rebondissements que je n'ai pas vu venir. Les personnages ont une couleurs très fortes comparé au début et ça ... pétarade !

J'ai refermé mon livre et je me suis jetée sur le net pour connaître la date de sortie du tome 2. La fin est géniale et appelle forcément le lecteur à connaître la suite des aventures d'Arin et Kestrel.

Bref, à partir de là, c'est à vous à de voir si le récit vous tente assez et si vous aurez plus de patience que moi pour rentrer dans l'histoire.

Autres points secondaires mais qui est important pour moi parce c'est ce qui m'a décidé à l'acheter entre plusieurs livres. C'est sa couverture qui est magnifique. Il en fait un livre que je ne regrette pas d'avoir acheté malgré tout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alexiabutler 2017-04-18T18:35:35+02:00
Bronze

A chaud, comme ça, ma première impression est : c'est cliché, très cliché. La fille d'un grand général, un esclave beau et fier issu du peuple conquis, un amour fou et impossible, un complot visant à tout bouleverser... Moui, on visualise très bien de quelle manière tout ça va se terminer. Après, l'histoire est jolie, les personnages sont crédibles (même si Kestrel est vachement agaçante parfois), les décors aussi sont bien décrits, et malgré l'absence totale de suspense, on suit l'histoire avec plaisir. Et comme j'ai l'impression d'être vraiment critique, voici le gros plus de cette histoire : elle remet totalement en question les notions de "gentils" et de "méchants" qu'on a l'habitude de voir dans les romans. Ici, on s'attache aussi bien aux Valoriens qu'aux Herranis, parce qu'on a le point de vue des deux peuples, et c'est très difficile de déterminer exactement à qui apporter notre soutien. Après tout, The Winner's Curse reproduit quasiment à l'identique l'expansion de l'Empire romain, qui a soumis tous les territoires aux alentours, et pourtant est-ce que les romains étaient "méchants" ? Donc oui, le scénario est très stéréotypé, mais le roman reste intéressant parce qu'il confronte deux visions du monde totalement opposées et qui ont chacune leur logique et leurs raisons. N'empêche que, du début à la fin, on sait parfaitement ce qu'il va se passer. Mais bref, j'arrête avec ça !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cabalistique- 2017-04-18T02:30:14+02:00
Or

Isoler dans un monde fantastique, the Curse est l’histoire de Kestrel issu de la haute société, qui sur un coup de tête achète un esclave pour une somme faramineuse, mais la malédiction du vainqueur a su la rattraper. C'est l’histoire de deux personnages, qui devraient se détester. (avec quelques clichés)

Je dois avouer que j’ai acheté ce livre, parce que je trouvais la couverture affreuse et encore plus le résumer. Donc, mes attentes n’étaient pas à leurs maximum. Mais par chance, cette ouvrage était étonnamment bon. J'ai rapidement souffert d’une dépendance à ce livre.

Malgré quelques bémols : ce livre a souffert de quelques incohérences, ce qui dérangeait légèrement. Aussi, les stratégies présentes dans le roman devenaient redondantes et lassantes.

Ce livre était tout de même incroyable, il y avait le coter de la femme forte. La femme est à 100% égale aux hommes dans cette brique, il n’y a aucun préjuger dans ce monde parfais du fantastique. Aussi, il avait une belle romance qui était présente, mais sans encombrer ou étouffer l’histoire, lui laisser sa place. Ce que je remercie à l’auteure, qui a aussi réussi à écrire presque parfaitement cette histoire.

Mais la perfection est l’histoire des peuples dans ce livre, les guerres et les révolutions qu’elles ont subis, j’ai appris à les comprendre et à les apprécier. Je me sentais tellement dans l'action due à toutes ces explications.

Finalement, ce livre est incroyable, mais à sa manière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par A-Z- 2017-04-17T18:50:58+02:00
Or

Un roman super ! Particulièrement bien écrit. Il y a de bonnes réflexions, du suspense et une intrigue sympa. Les personnages sont très intéressants et attachants. J'ai trouvé l'histoire d'amour entre Kestrel et Arin assez compliquée mais pas du tout gnangnan. J'adore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par wilkymay 2017-04-16T10:20:23+02:00
Or

4/5

Lire ma review : https://www.milkywaygraph.fr/article/books/328/chronique-the-curse-tome-1-de-marie-rutkoski

The Winner's Curse est une belle découverte. Je n'avais pas de très grandes attentes concernant ce livre et je suis heureuse d'avoir finalement aimé. Je ne savais pas trop de quoi ça parlait parce que je m'étais surtout reposée sur les avis de la communauté livresque. En général, je ne suis pas HYPER attirée par ces livres avec des filles portant de belles robes sur la couverture parce que ça me dit que l'histoire sera plutôt du style à l'eau de rose… Ne vous méprenez pas, je trouve que la couverture est sublime ! J'avais juste peur que ce ne soit pas mon genre… Et finalement, bien que The Winner's Curse propose une romance interdite entre Kestrel et Arin, je n'ai pas trouvé ça trop niais et le reste de l'intrigue n'a pas été mis en arrière-plan, à ma grande surprise. DONC JE SUIS HAPPY.

Kestrel est la fille du célèbre général Valorian, peuple qui a réduit les Herrani à l'esclavage en conquérant leurs terres. Les Valorians sont connus pour leurs compétences militaires, tandis que les Herrani sont de nature pacifique et privilégient les arts plutôt que les combats. Les Herrani ont tous été faits esclaves suite à la guerre opposant les deux peuples qui a eu lieu il y a dix ans. Un jour, prise de compassion et de curiosité, Kestrel achète au marché un jeune esclave de dix-neuf ans, Arin.

Arin est destiné à haïr Kestrel car elle est la fille du général qui a permis la conquête de son peuple et on voit bien qu'au début, les deux n'osent pas trop se parler. De son côté, Kestrel ne cesse de se demander pourquoi elle a fait l'acquisition de cet esclave pour une somme aussi exorbitante.

Leur relation se construit progressivement au fil des pages, et je dois dire que j'ai bien aimé ! Je n'ai pas trouvé ça trop facile, trop rapide ou pas naturel comme je m'y étais attendue au départ. Je crois que c'est surtout parce que j'ai adoré les deux personnages individuellement et donc, je ne pouvais pas ne pas les aimer ensemble, ahah !

Kestrel est juste géniale. J'adore le fait qu'on ait une héroïne forte, intelligente et perspicace. Même si Kestrel n'est pas hyper douée en combat, elle sait tout de même se défendre et si ce n'est pas par la force, c'est pas sa capacité à résonner et à développer des stratégies. Elle arrive très souvent à déceler les mensonges grâce à son talent d'observation et d'analyse. Sa passion pour la musique (le piano !) et les jeux étaient assez intéressante, étant donné qu'elle est une Valorian et que son peuple n'est pas réputé pour ça.

“The god of lies must love you, you see things so clearly.”

Quant à Arin, j'ai adoré le fait que, malgré sa condition d'esclave, il ne se comporte pas trop comme tel ce qui ne manque pas de déstabiliser Kestrel, ahah. Et c'est ça qu'elle aime chez Arin : son honnêteté et son authenticité. La colère de Arin contre les Valorians est parfaitement justifiée et j'ai adoré le fait qu'il le fasse savoir, ce qui a permis à Kestrel d'ouvrir les yeux sur de nombreuses choses. Bref, j'ai adoré Arin et son rôle "d'agent double" au début de l'histoire, ahah.

“He knew the law of such things: people in brightly lit places cannot see into the dark.”

La deuxième partie du bouquin était plus centré sur la politique et les stratégies militaires ce qui ne m'a pas déplu. J'ai vraiment aimé le livre entier en fait, haha. Je l'ai lu très rapidement car c'était une lecture addictive grâce à l'écriture fluide de l'auteure. La fin m'a laissée sans voix, j'ai hâte de voir comment les choses vont évoluer !

En résumé, The Winner's Curse était une bonne lecture. Je ne vais pas aller jusqu'à dire que c'était excellent, c'était juste bien et je n'ai rien à redire car j'ai du mal à trouver les points négatifs. J'attends de voir la suite en espérant être un peu plus émotionnellement investie mais sinon, je recommande ce livre à tous ceux qui cherchent un livre avec une romance pas trop niaise, un univers (dystopique ?) bien construit, des personnages pertinents et sympathiques et un intrigue solide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GraceDivine 2017-04-14T11:30:03+02:00
Or

The Curse est extrêmement séduisant de par son originalité. Cette idée d'esclavage vécue dans un monde fantastique a attisé ma curiosité. Les personnages sont vivants et attachants, on apprend à se mettre dans la peau des deux protagonistes tour à tour et à comprendre leurs point de vue respectifs, bien qu'opposés.

C'est une histoire qui mêle l'univers de la guerre, bien entendu de la domination à cause de l'esclavage, du mensonge et de l'amour. Mais il ne s'agit pas d'une histoire d'amour bateau, car les deux personnages éprouvent des sentiments grandissant à l'égard de l'autre sans qu'ils ne se l'avouent directement. Ce sont leurs actes, contradictoires par rapport à leurs statuts et positions sociaux, qui traduisent cela, bien que vers les 3/4 du livre les mots commencent à sortir. Mais jusqu'à la fin du roman, l'auteur nous complique la vie en provoquant en nous rage, désespoir, deception, mais aussi admiration et espoir, tout ceci nous empêchant de lâcher ce livre jusqu'à la dernière page.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jolin 2017-04-13T20:37:25+02:00
Or

J'ai adoré The Curse. Tout d'abord pour la couverture (tellement sublime!) Ensuite car Arin et Kestrel ont des personnalisés diamétralement opposées, électriques et que cela rend le roman encore plus intense. L'histoire de base, avec cette question d'esclavagisme, est particulièrement bien expliquée et tournée. J'ai apprécié que la romance soit seulement au deuxième plan mais qu'elle ne soit pas bâclée et qu'elle ai une importance au déroulement de l'histoire. Le plus appréciable, pour moi qui avait peur de retomber dans une dystopie "banale", ce fut que je me suis trompée. Ce livre en vaut le détour !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dedei77 2017-04-13T17:19:08+02:00
Or

Histoire très intéressante et très addictive. L’écriture est fluide, les personnages charismatiques.

J'ai beaucoup aimé le déroulé de l'histoire, on plonge très facilement dans le récit. Beaucoup de suspens, d'originalité. J'ai hâte de lire le tome 2!!

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"The Curse, tome 1 : The Curse" est sorti 2017-02-16T00:00:00+01:00
background Layer 1 16 Février

Dates de sortie

  • France : 2017-02-16 (Français)
  • USA : 2014-03-04 (English)

Activité récente

Briane le place en liste or
2017-04-22T23:27:05+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 320
Commentaires 60
Extraits 22
Evaluations 87
Note globale 8.45 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Winner’s Curse (The Winner's Trilogy #1) - Anglais