Livres
387 703
Comms
1 359 542
Membres
275 926

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- S'il te plaît, ne fais pas ça, chuchota doucement Livvie contre son dos.

- Pas quoi ?

- Chaque fois qu'il se passe quelque chose de beau... entre nous... tu es méchant avec moi après.

Elle se plaqua contre lui et le serra plus fort.

Le trouble de Caleb se muait en colère, mais elle avait raison. Son instinct le poussait à s'en prendre à Livvie dans l'espoir de mettre de la distance entre eux. Il l'avait traitée de lâche, menacé de l'humilier et de la violenter, et avait même baisé une autre femme sous ses yeux pour tenter de stopper ce qu'il se produisait entre eux. Sans succès. Il se trouvaient une fois de plus aux prises avec une situation émotionnellement menaçante. C'était usant.

Afficher en entier

J'ai vraiment cru que tu étais mon << prince charmant >>. C'était stupide, je le sais bien.

Afficher en entier

C’est une technique que je pratique de longue date – manipuler les gens pour obtenir ce que je veux. C’est pour ça que tu crois m’aimer. Parce que je t’ai brisée et reconstruite précisément dans ce but. Ce n’était pas un accident. Quand tout cela sera derrière toi… tu t’en apercevras.

Afficher en entier

La plupart des gens s’exprimaient dans leur langue maternelle lorsqu’ils se trouvaient seuls, d’autant plus quand ils s’adonnaient à ce genre d’activité. Dieu savait que lui-même n’avait jamais crié en mandarin au milieu d’un orgasme. Évidemment, il ne parlait pas le mandarin.

Afficher en entier

Il me fit doucement lâcher prise, et quand nos yeux se rencontrèrent, je lus enfin dans les siens les émotions qu'il avait essayé de cacher, mais aussi sa résolution.

- Vis pour moi, Petite Chatte. Sois tout ce que tu ne pourras jamais être avec moi. Va à l'université. Tombe amoureuse d'un garçon normal. Oublie-moi. Le moment est venu pour toi de partir, Petite Chatte. Pour nous deux.

- Où iras-tu ?

- Mieux vaut que tu l'ignores.

Mon cœur sombra, mais je savais que j'avais perdu la bataille et ces adieux étaient définitifs. J'avais envie de l'embrasser, rien qu'un dernier baiser pour le garder dans ma mémoire, mais je savais que ce ne serait qu'une torture. je préférais me souvenir d'un dernier baiser passionné au faîte de notre relation, pas empli de tristesse et de regrets.

Je me détachais de lui et ouvris la portière.

Afficher en entier

je n'ai plus mal nul part cela fait plusieurs jours mes ecchymoses se sont resorbées et mes coupures se sont refermées et forment des croutes.

quand elle seront gueries, toutes les preuves des mois passés avec Caleb seront effacées....

Afficher en entier