Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 383
Membres
1 066 566

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Dark Duet, Tome 1 : Captive in the Dark



Description ajoutée par bagheera 2015-11-10T12:05:11+01:00

Résumé

La vengeance. La vengeance est le but ultime de Caleb. Il la prépare depuis douze ans. Pour réussir, son "arme" doit être vraiment spéciale. Elle sera un cadeau inestimable dont tout le monde parlera.

La fille qu'il surveille de l'autre côté de cette rue passante est parfaite. Elle est différente de ses proie habituelles. Elle n'est pas consentante, elle n'est pas vendue par son père, elle ne lui a pas été envoyée... Elle sera sa conquête.

Dans ce huis-clos étouffant, le bonheur est-il encore possible?

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 150 lecteurs

extrait

"Il lui avait attaché le poignet gauche à l'aide d'une fine cordelette dorée reliée à l'une des colonnes. C'était un lien solide en dépit de sa minceur, qui lui autorisait une position confortable sans qu'elle puisse s'échapper. Il était ensuite allé prendre une douche et avait fait une chose dont il n'avait pas ressenti la nécessité depuis de longues années. Alors que les jets de son sperme éclaboussaient les carreaux, il s'était demandé une fois de plus ce qui lui prenait, bordel de merde.

A présent, il était allongé contre elle et la tenait dans ses bras comme une amante, respirant ses cheveux et lui caressant le bras. Pire, il se sentait incapable de cesser. Et surtout, il n'en avait pas envie. Enroulant un bras autour de sa taille, il l'attira plus près de lui. Elle soupira. Cette petite garce avait même incliné la tête en arrière pour se blottir contre son téé-shirt. Pour qu'il l'embrasse ? Il s'en assura immédiatement en posant ses lèvres sur les siennes, tout doucement, par curiosité. Elle poussa un nouveau soupir, et sa bouche s'entrouvrit sous la sienne dans son sommeil.

Encouragé par sa réaction, il goûta ses lèvres de la pointe de la langue. Il était masochiste ou quoi ? Pourquoi s'infligeait-il cette torture ? Sa bouche était chaude et sucrée, avec un léger goût alcoolisé. Elle gémit doucement. Son corps s'orienta vers le sien, sa bouche cherchait la sienne. Il lui donna alors ce qu'ils désiraient tous les deux en introduisant doucement sa langue entre ses lèvres. Elle se fit soudain vorace, l'aspirant avec gourmandise, sans se reveiller. Il se retira et elle se mit à gémir, le cherchant à tâtons. Il étouffa un rire.

- Mmm, Caleb...murmura-t-elle dans un soupir.

Son rythme cardiaque s'accéléra instantanément. le sang lui battait aux oreilles. Rêvait-elle de lui ? Ou faisait-elle semblant de dormir ? S'était-elle rendu compte qu'il l'embrassait, lui avait-elle rendu son baiser de son plein gré ?

- Oui, Petite Chatte ? demanda-t-il avec nervosité.

- Mmm...répondit-elle, l'ébauche d'un sourire déformant ses lèvres.

Il avait envie de l'embrasser encore, mais s'en abstint. Elle voulut se tourner vers lui, mais la corde retenant son poignet l'en empêcha. Elle froça les sourcils, mais ne se réveilla toujours pas. Caleb se pencha au-dessus d'elle pour la libérer. Elle roula aussitôt contre lui et posa sa tête dans le creux de son épaule. De son bras gauche fraîchement libéré, elle l'attira contre elle. Sa jambe gauche emprisonna sa cuisse contre le matelas, sa petite chatte brûlante pressée contre sa hanche. Putain de merde. Tout cela était-il réel ? Avec résignation, il lui entoura les épaules de son bras gauche et sa main droite trouva sa place sur son propre torse à l'endroit où battait son coeur emballé.

Au bout d'un moment, le sommeil vint enfin le sauver de cette douce torture..."

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

ATTENTION ! LECTURE EXTREME A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

Tout d'abord, je tiens à dire que ce que j'estime très dangereux dès le départ, c'est le WARNING pas assez clair quand il n'est pas carrément inexistant pour les livres de Dark Romance ! => mes trois précédents essais n'avaient AUCUN warning (Percée à nue, Twist me - qui est même classé comme "New adult dark erotic novel" ou Tears of Tess)

Pour celui-ci, parler de "consentement ambigü" alors que ce sont des viols, ce n'est pas ce que j'appelle un warning par exemple…

Pour un genre aussi "tordu" que celui-ci, je trouve ça hyper important, surtout que ces livres sont assez facilement accessibles sur internet par n'importe qui, quel que soit l'âge ! Ceci étant dit…

Après mes précédents essais en Dark Romance et après avoir lu de très nombreuses critiques sur amazon.com et goodread, y compris sur les volumes suivants, j'ai décidé de ne pas lire ce bouquin finalement.

Je ne comprends pas comment on peut classer et considérer ce genre d'abomination comme des romances (horreur, thriller, polar, etc, je veux bien... mais romance, même dark, NON QUOI !).

Par ailleurs, comme par hasard, c'est toujours une femme (de préférence jeune => 18 ans bordel !!!) qui est enlevée, torturée, violée, battue, dégradée et j'en passe et qui, comme par hasard, tombe "amoureuse" de son bourreau…

Et sérieusement, ça vous fait fantasmer un mec qui viole et torture une femme (enfin, plutôt une fille dans ce cas vu son âge et sa virginité) ?!? Vous trouvez ça stimulant et érotique ?!? O__O

=> parce qu'en classant ce bouquin comme dark erotica, ce n'est rien de moins qu'une érotisation du viol et de la torture ! Bon sang, cette fille est dressée à ressentir du plaisir à être violée et torturée ?!?!?!? Et après, on appelle ça "consentement ambigu", clair que ça sonne fichtrement mieux hein ! (Le consentement sexuel n'est JAMAIS ambigu ! Si le consentement n'est pas sûr, c'est que ce n'en est pas !)

Alors je me pose quelques questions pour celui-ci particulièrement :

- au vu de ce qu'a manifestement vécu le "héros" et qui devrait nous apporter une soi-disant compassion ou obligeance envers lui (sérieusement ?!?), pourquoi lui n'est pas tombé amoureux de son "violeur/ravisseur/tortureur" ?

- en quoi le fait de kidnapper et détruire de toutes les manières possibles une jeune fille parfaitement inconnue pourrait-il l'aider à se venger ?

- quelle est "l'excuse" pour toutes les autres femmes qu'il a détruites et vendues comme esclaves sexuelles avant ? (puisque celles-ci n'étaient pas destinées à sa vengeance)

Lisez donc "La moitié du ciel" de Sheryl WuDunn et Nicholas Kristof.

Ou encore "Trafic de femmes" de Lydia Cacho.

Ca c'est la réalité du monde et de ce que vivent les esclaves sexuelles… Après, revenez me dire que c'est normal et trop cool d'essayer de tourner des histoires pareilles en quelque chose de "romantique", "sexy" et "sensuel/érotique"…

les bouquins sont ici :

http://booknode.com/la_moitie_du_ciel_01027233 http://booknode.com/trafics_de_femmes_01191553

Quand je me suis essayée à la Dark Romance, je ne m'imaginais pas du tout ça je dois dire… Ce genre d'histoire n'a strictement rien de romantique, je ne comprends pas que ce soit classé dans "romance"… Je m'attendais à des histoires très noires ou dans un milieu très noir et dur (guerre, mafia, gangs, etc…) et à la limite, oui, que la fille souffre… MAIS PAS DES MAINS DU HEROS !!! Pour moi, on ne peut pas écrire une histoire d'amour avec un héros qui fait subir tout ça à l'héroïne (parce que c'est souvent dans ce sens) ! Et on ne tombe pas amoureux de son bourreau, ça n'a rien de crédible, surtout s'il vous traite comme ça ! (ou alors, appelons ça par son vrai nom, du conditionnement, et pas de l'amour !)

Après, j'aurais pu comprendre si on avait classé ces bouquins dans le genre psychologique (et encore, psychologie vraiment tordue et extrême), mais dire, à la fin, "quelle magnifique histoire d'amour", c'est une blague ?!? On peut aimer un livre très noir et glauque, mais il ne faut pas perdre de vue la réalité à mon sens ! Là, on parle de viol, torture, destruction mentale et j'en passe du personnage masculin sur le personnage féminin ! COMMENT peut-on trouver qu'il y a de l'amour dans ça ? Ce n'est pas de l'amour, c'est de la dépravation humaine ! Pour qu'il y ait de l'amour, il faut du partage, du consentement, du respect… dans ces bouquins, il n'y a rien de tout cela, ce n'est que de la noirceur et de la malveillance, de l'obsession et de la violence…

Ce qui me dérange donc le plus dans la Dark Romance, c'est le classement dans "romance" et les commentaires qui trouvent que ce sont de magnifiques histoires d'amour…

J'ai lu des bouquins très durs, comme "Séquestrée" de Chevy Stevens, où j'ai été remuée et profondément touchée et horrifiée de ce que vivait l'héroïne… mais ça n'a pas été tourné en histoire d'amour et c'est pour ça que j'ai apprécié ces livres !

Une lectrice de goodread a décrit sa lecture comme : regarder un ours se faire torturer pour qu'il danse... et considérer du coup que l'ours veut et aime danser et éprouve de l'affection pour son dresseur...

Je ne peux qu'être d'accord avec cette description !

Allez, bonne lecture, je vous laisse pour aller retrouver mes vraies romances (érotiques ou non) où les protagonistes se traitent avec respect et amour… Et si un jour un Dark Romance apparaît où le héros ne violera, battra, torturera et détruira pas l'héroïne mais que ce seront "eux contre le monde cruel dans lequel ils vivent", qu'on me prévienne et je le lirai parce que CA ce serait de la dark romance à mes yeux !

PS : j'encourage toute personne à lire ne serait-ce que la page wikipedia sur "la culture du viol" et à comparer avec les livres de Dark Romance, qui sont à mon sens la démonstration la plus extrême et l'expression noir sur blanc de cette "culture"…

Je considère d'ailleurs que pour écrire des trucs pareils, ces auteurs doivent être profondément sadiques et misogynes.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je dois avouer que ce livre m'a mis mal à l'aise . Comment peut on tomber amoureuse d'un tel individu ? Il n'éprouve rien pour elle pour lui faire subir toute ces choses ! Comment peut on aimé un récit ou une jeune fille se fait violée ? Non vraiment je ne comprend pas

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Les sujets abordés sont durs et dérangeants comme le trafic d'esclaves sexuelles, le "dressage" d'une soumise, le viol, la séquestration... Il y a beaucoup de violence physique.

La relation entre le maître et la "soumise" est ambiguë.

Cela provoque des sentiments variés chez le lecteur entre colère et haine envers le maître par exemple ou de la révolte pour la soumise... Nous ressentons aussi toute l'ambigüité qu'il y a chez la soumise: elle a peur, elle est terrifiée, elle a mal... et en même temps elle recherche du réconfort dans les bras de son maître, elle ressent du plaisir. C'est très étrange !

Malgré une intensité émotionnelle évidente qui se dégage du récit, l'intrigue ne m'a pas captivée. J'ai eu du mal à entrer dans cette histoire peu banale. Les sujets abordés sont peut être trop extrêmes, trop loin des fantasmes possibles... Pas inintéressant mais je n'ai pas aimé.

Afficher en entier
Lu aussi

Franchement, j'aime la dark romance, mais là, je n'ai pas sndu tout été emballée par l'histoire. Aucun intérêt pour les personnages, et la storecopporte de nombreux raccourcis.

Je passe mon tour.

Afficher en entier
Argent

Un tome intense de par la cruauté humaine, mais également de par la psychologie du syndrome de Stockholm.

Afficher en entier
Or

Un livre à réserver à un public averti qui n'a pas froid aux yeux, et encore moins peur de faire face au pire de ce que nous donne à voir l'humanité.

Captive in the Dark est un roman fluide et bien écrit, qui se lit d'une traite sans jamais perdre de son intérêt. Si vous avez le cœur bien accroché, et l'intelligence et le recul nécessaire pour aborder ce genre d'histoire difficile (ce qui semble manquer à certains de nos jours au vu des débats ridicules qui naissent sur internet... enfin...), vous serez happé comme moi par ce roman singulier qui nous fais passer par toute une palette d'émotions en attisant avec brio la curiosité intrinsèque de chacun. Nos sentiments et notre perception sont malmenés par le changement des points de vue toujours internes mais alternant entre les deux protagonistes, deux écorchés vifs qui s'attachent de manière pathologique l'un à l'autre. Jamais complaisant vis à vis de ce qu'il se passe, mais épris d'une sensualité malsaine et morbide, ce récit singulier qui met en exergue le syndrome de Stockholm (et son homologue s'apparentant au ravisseur) dans sa forme la plus fantasmagorique, relevant d'une hallucination sombre, malsaine et dérangeante, qui malgré tout reste captivante de bout en bout.

Afficher en entier
Or

Une dark romance fabuleusement entraînante, captivante. Toutefois, elle est pour un public averti.

J’adore tous les genres de romans, mais j’ai un penchant pour la romance, encore plus pour l’érotisme et que dire de la dark romance... Alors je ne pouvais que tomber sous le charme de cette histoire. Il y a parfois une touche d’aventures, d’actions, mais il y a surtout de la sensualité, de l’érotisme, de la tendresse, de la douleur et de la chaleur. Une histoire bouleversant ET hypnotique.

Avec des caractères vigoureux, robustes, déstabilisants. Attachants. Attendrissants. Une histoire est remplie d’un immense romantisme et pleine de rebondissements. Délicieuse. Chaleureuse. Un entre-deux parfait.

#CaptiveInTheDark #romance #érotisme #attirance #passion #désir #séduction #amour #tendresse #douceur #sexy #humour #suggestiondelecture #lecturedumoment #lecturedusoir

Afficher en entier
Lu aussi

Je m'attendais à quelque chose de très dark vu les sujets abordés mais en fait c'était plutôt soft et je me suis un peu ennuyée.

La relation entre les personnages est certes toxique mais c'est surtout le contexte et le passé des personnages qui est dark. Les deux ont été brisés par la vie et leurs traumas respectifs se reflètent dans l'autre. Ils se rapprochent très rapidement. Caleb est très humain malgré le travail qu'il occupe. Livvie est un peu paumée mais ça se comprend. Je pense qu'elle va se révéler dans les tomes suivants.

Mais j'hésite vraiment à continuer. Je pense pas que ce soit une mauvaise histoire c'est juste que je m'attendais à autre chose du coup je suis un peu déçue.

Afficher en entier
Lu aussi

Livre à ne pas mettre entre les mains de tout le monde !!

Je viens de finir ce livre, cette histoire est tordue, dérangeante, mais j'ai l'ai tout de même lu sans m’arrêter, il y’a un côté addictif, on veux savoir comment les personnages vont évoluer.

Je l’ai quand même placé dans « lu aussi » car ce n’est pas un coup de cœur. Mais je lirais la suite avec plaisir

Afficher en entier
Or

Une lecture pour le moins déroutante bien qu'addictive.

J'en ressors mitigée, hahaha.

Plusieurs scènes m'ont dérangée, mais j'imagine que ce ne serait pas une dark si ce n'était pas le cas. Et que ce serait encore moins réaliste si, justement, le sujet n'avait pas été traité de cette manière...

Enlèvement, séquestration, trafic humain, syndrome de Stockholm. Je savais à quoi m'attendre. Néanmoins, la romantique en moi a eu un peu de mal à s'attacher au personnage masculin. Peut-être parce que je les aime salaud-pas-si-salaud, même dans les dark... Mais même s'il fait des trucs immoraux, je n'ai jamais réussi à le détester complètement.

Et j'ai aimé que Livvie ne cède pas toujours, qu'elle lutte.

Un certain passage( bon, peut-être deux ou trois. Ou quatre ou cinq haha) m'ont fait écarquiller les yeux. Je me sentais humiliée pour elle, furieuse aussi.

La plume de l'auteure est parvenu à merveilles à me faire ressentir l'évolution( ou la chute, c'est au choix) de la protagoniste dans de telles épreuves. Ses pensées nous permettent de suivre la complexité de ses émotions chaque fois qu'il est question de Caleb.

Moi qui ai normalement du mal avec la narration( dans la peau du mec. La fille est à la première personne), ça ne m'a à aucun moment gênée cette fois, ni empêchée de ressentir quoi que ce soit, la colère et l'injustice prédominant sur tout le reste LOL.

En terminant ce premier tome, je me suis demandé à quel point j'étais affectée pour aller acheter immédiatement le second... Peut-être que Caleb m'a un peu eue à l'usure, moi aussi, finalement... Je me dois de savoir ce qui va leur arriver et si Livvie réussira à sortir de cette histoire. Et si son geôlier changera son fusil d'épaule.

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est tellement déroutant.

J'en ai lu des darkam avec des enlèvements. On tombe soit dans le cliché de la victime amoureuse en deux secondes, soit dans la badass qui se la joue guerrière à outrance.

Là, c'est comme une plongée dans la noirceur de la préparation à la vente aux esclaves. Je commande de ce pas le tome 2.

Afficher en entier
Argent

A ne pas mettre dans toutes les mains : enlèvement, viol et violences.

Un livre bien écrit pour de la Dark romances, sur la traite de l'être humain. Le relation entre Livvie et Caleb est spéciale, on ressent les émotions de Livvie. Le propre du livre porte sur le syndrome de Stockholm.

Afficher en entier

Dates de sortie

The Dark Duet, Tome 1 : Captive in the Dark

  • France : 2015-10-21 (Français)
  • France : 2016-05-11 - Poche (Français)
  • USA : 2011-07-20 (English)

Activité récente

Évaluations

On en parle ici

Les chiffres

lecteurs 1150
Commentaires 173
extraits 12
Evaluations 313
Note globale 7.48 / 10