Livres
436 231
Membres
361 406

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Jennifer_tartiflette 2018-10-29T21:07:01+01:00
Or

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/the-darkest-part-of-the-forest-holly-black/

Ma notation: 4.5/5

Je crois qu’une partie de moi est restée à Fairfold à chasser les monstres le jour et à sauver les princes la nuit. Quand je lis un livre d’Holly Black, je suis simultanément absorbée par son univers et admirative de ses personnages qui ne cessent de m’inspirer! The Darkest Part of the Forest n’est pas différent. J’avais à peine tourné la dernière page que j’avais déjà envie de tout reprendre depuis le début. Je soupçonne l’auteure d’être une Fae et de m’avoir ensorcelée! Quelle prose!

C’est avec un récit s’ouvrant sur une ambiance de conte de fée revisité, notamment par rapport à la réutilisation du concept de Blanche Neige, que j’ai su que j’allais adorer ma lecture. Parce qu’ici, le chevalier n’est autre qu’une chevalière, l’acolyte est le frère sensible et la princesse endormie laisse place au prince maudit. Le changement est magnifique! C’est la force d’Holly Black, elle transforme nos idées reçues pour nous en mettre plein la vue. En plus, c’est DARKKK.

Oui oui. Entre les enfants qui disparaissent mystérieusement, ou dont les corps sont retrouvés mutilés, et les habitants de Fairfold qui laissent les visiteurs périr ou sombrer dans la folie, on croule sous les descriptions à la fois froides et distantes de jeunes héros qui analysent la violence avec un détachement émotionnel plutôt rare! YUP. La mort est d’une banalité sans nom, les personnages n’en sont que très peu affectés. En fait, la mort sert surtout de leçon: il ne faut pas contrarier le Fair Folk sous peine qu’ils usent de leurs pouvoirs et lâchent leurs monstres sur les habitants.

Malgré cette atmosphère lugubre, l’héroïsme dépeint est remarquable par sa simplicité. Hazel brise les codes en montrant qu’une fille peut être le héros, le grand sauveur. Elle enfile son armure de fortune et part à l’aventure avec sa vieille épée. Elle se fiche de sortir des bois avec les cheveux ébouriffés, telle une sauvage, comme si elle venait tout juste de se bagarrer avec un lion. Elle s’est donnée une mission et la mènera jusqu’au bout! J’ai admiré Hazel, elle a l’étoffe d’une combattante: même quand elle a peur, elle fonce. C’est un véritable retour aux sources!

Néanmoins, quand Hazel n’est pas un chevalier, c’est une humaine qui a son lot de complexités. Si elle est prête à tout pour protéger ses amis et sa famille, elle est également capable de briser des cœurs sans le moindre remord. Elle peut être forte et féroce, tout comme elle peut faire preuve de vulnérabilité au travers de ses sentiments et de ses erreurs! Hazel n’est pas parfaite, c’est pour ça que je l’apprécie tant. Elle se découvre et évolue progressivement sans perdre de son unicité. Je la trouve réaliste et attachante, j’en garde une excellente impression!

Quant à Ben, c’est un homosexuel assumé. Ça fait du bien, hein? Ce qui m’a plu, c’est le fait que son homosexualité ne serve pas d’excuse à l’intrigue. C’est un trait de sa personnalité et c’est tout! Il est à l’aise avec son identité et n’est pas critiqué par Fairfold pour sa « différence ». Au contraire, toutes les frontières s’effacent dans cette ville, ce qui paraît anormal dans notre monde, trouve ici son équilibre. Mon seul problème, étant donné que la narration se fait majoritairement du point de vue d’Hazel, c’est que j’ai le sentiment de ne pas réellement le connaître.

Concernant l’intrigue, elle est surprenante! Les rebondissements sont divins et imprévisibles. C’est merveilleux! Puis les thèmes abordés sont vraiment intéressants. La relation entre Ben et Hazel, par exemple, est bien plus compliquée qu’elle ne paraît: elle est ponctuée de secrets, de regrets, de jalousies, de honte et d’affection. Holly Black explore les désirs et les peurs de chacun pour mettre en avant ce qu’il y a de plus dangereux et de plus honnête en nous! Les héros gravitent ainsi autour d’une question majeure: sont-ils réellement ce qu’ils laissent transparaître?

A ce stade, vous devez vous demander pourquoi je n’ai pas encore parlé du Prince Fae… Et bien… C’est parce que celui-ci n’est pas si impactant que ça. Au début, j’étais frustrée de ne pas le voir apparaître plus tôt, mais j’ai fini par comprendre le choix de l’auteure: il ne s’agit pas de son histoire, mais de celle d’Hazel. Et Hazel est la seule maîtresse de son destin. On va dire que le prince est là simplement pour le côté magique, romantique, historique et extraordinaire de Fairfold! Ouais, c’est pas souvent qu’on voit un prince rester sur le banc de touche!

Bon, on a quand même notre dose de romance. On en a deux, plus exactement! Mais elles sont à peine explorées et n’empiètent en rien sur l’histoire. D’ailleurs, si la romance impliquant Hazel était convaincante, celle concernant Ben aurait mérité davantage de développement. C’est mignon, il est sensible et fleur bleue, mais c’est trop insta-love-y pour moi. Après, ça reste choupi et léger, donc ça n’a pas gâché ma lecture, loin de là!

Finalement, j’ai quasiment rien de négatif à dire. Youhou. La plus grosse faiblesse du roman, c’est le combat final qui manquait de challenge et de profondeur. Holly Black est allée trop vite et n’a pas su propulser la scène parmi les plus épiques! Surtout que le livre est court, j’avais besoin de cette attention aux détails… C’est dommage, même si on conserve la breveté du conte.

En tout cas, si vous aimez la magie, les Faes et les récits sombres, c’est une lecture à ne pas rater! Je vous la conseille pour l’été, là où la nature est plus lumineuse, ça permet de mieux s’imprégner des décors, hihi. On a aussi un lien sympa entre ce roman et The Cruel Prince x)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Artanis89 2018-10-28T22:38:12+01:00
Argent

Après avoir lu The Cruel Prince et après avoir découvert, des années après que je les ai lues, que Holly Black était l'auteure des Chroniques de Spiderwick, lire The Darkest part of the forest était la suite logique, car j'avais adoré ces oeuvres.

On retrouve dans ce roman le même monde où cohabitent humains et faes, un monde cruel mais en même temps merveilleux. Avec la description qu'en font les personnages, j'ai été plus d'une fois horrifiée mais aussi envieuse d'être témoin de tels événements surnaturels. Cependant il m'a manqué quelque chose dans ce livre : je trouve que certains personnages ne sont pas assez développés. Ben par exemple est un personnage que j'ai beaucoup aimé et qui tient une place importante dans le déroulement de l'histoire, et j'aurais aimé que certaines scènes soient contées de son point de vue. Pareil pour "the horned boy": on peut dire qu'il est quasiment le personnage central de l'oeuvre, puisque toute la ville, tous ses habitants sont obsédés par lui et qu'il doit jouer un rôle majeur dans le conflit, mais lorsqu'il se réveille, finalement il n'est qu'assez peu présent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nina-nani 2018-03-13T09:33:41+01:00
Or

Je.Suis.Fan !

C'est sure Holly Black vient de gravir les échelons et s'inscrit dans mon top 10 des meilleurs auteurs ! Sérieusement c'est une sorcière ! Si ce n'est pas une fée ! J'ai totalement été transportées par son univers et son histoire ! Et quel plume ! Parfaitement dosée, entre addictive et poétique avec une légère touche de violence. Je ne peux que rester admirative, et totalement éblouie...parce que OUI, je suis à en pleine crise !

Une fois, de plus Holly Black nous sert du beau et du bon ! L'histoire prend place dans un petit village situé entre deux mondes : Le réel et le magique ! Et c'est fantastique de voir ce mélange de cultures fusionnées dans un seul roman. La superstition est reine et le danger rôde partout. Déjà avec l'ambiance du livre j'étais bien partie pour plonger tête la première dans l'intrigue...C'est sombre, magique, mystérieux et wahou. Déjà, la forêt en elle même représente à mes yeux, un personnage à part entière. Tellement intimidante, majestueuse, mortelle, perfide et protectrice !

* Hazel : Alors au début je n'ai pas trop accroché avec elle. Elle parait superficielle, capricieuse et un peu égoiste. Attention, Je dis bien au début parce qu'au bout de 50 pages, j'étais indéniablement sous son charme ! C'est une vraie débrouillarde...incroyablement forte, et brave. Elle sait se défendre et n'a pas froid aux yeux quand il s'agit de protéger les autres.

“Once, there was a girl who vowed she would save everyone in the world, but forgot herself.”

Elle possède ses propres peurs et hésitations et...plus d'une fois, nous étonne.

* Ben : Je l'aime. Point. Dès qu'il a fait sa première apparition je l'ai aimé ! Je veux dire, il est tellement ADORABLE, avec..rhaaa. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais il possède son propre charisme et sa propre force ! J'adore son côté romantique, j'adore son sens du sacrifice, j'adore sa façon d'aimer sans juger. Bref, j'étais carrément dingue de lui !

" To Ben, love was rhe flame in which he wanted to be reborn. He wanted to be remade by it. "

* Severin : Déjà, son nom indique bien sa complexité ! Sérieux, durant la moitié du roman, j'ai été obnubilée par lui. Je ne savais pas si je devais me méfier ou pas. C'était assez contradictoire. J'aurais bien aimé, avoir un développement plus accru de son passé et de sa personnalité, mais j'ai bien remarqué que Holly Black cherchait à le rendre intégralement mystérieux et inhumain. Ça a très bien marché d'ailleurs....

* Jack : Halalalala, pourquoi faut-il que je tombe amoureuse trois fois dans un roman ?! ( question rhétorique...attention ) Il est haaaaaa. Il possède sa part de souffrance et d'hésitation...ce qui le rend bien plus qu'attachant ! Il est d'ailleurs complexe et j'ai savouré les passages ou il est question de lui. Il a aussi un grand rôle dans l'intrigue et le remplit parfaitement.

Pour l'intrigue, je n'ai rien à redire...j'étais hypnotisée par le déroulement des événements et du rythme continu et haletant. Un vrai page turner ! Les rebondissement m'ont laissée muette. Et VOILA. C'est ça !

Les relations sont complexes et imbriquées.... tout est compliqué et difficile à résoudre et c'est FABULEUX .

" Anyone who offers up their heart on a sliver platter deserves chat they get "

" What are you afraid off?" he asked.

"You" she said. " Me".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sheo 2018-03-08T22:06:45+01:00
Argent

Une grosse part de moi est en pure adoration devant ce livre tandis que le reste de ma personne serait tentée de le brûler.

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2018/03/08/update-geant/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par wilkymay 2018-01-07T15:55:07+01:00
Or

4/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/livres/454/chronique/the-darkest-part-of-the-forest-de-holly-black

Ce livre me faisait de l’œil depuis un moment avec sa belle couverture et son résumé intriguant. Il me tardait de lire un bouquin de Holly Black, une auteure dont j’avais pas mal entendu parlé. De plus, la sortie de son nouveau livre, The Cruel Prince, a fait également pas mal de bruit et comme celui-ci est situé dans le même univers que The Darkest Part of the Forest, je me suis dit qu’il était temps que je me lance !

Je ne dirai pas que c’était la découverte de l’année pour moi, mais j’ai tout de même beaucoup apprécié ma lecture. J’ai déjà lu quelques livres sur les fées (A Court of Thorns and Roses, The Iron Fey) et j’adore ce type d’univers peuplé d’être maléfiques (mwuahah) mais j’ai tout de même certaines attentes à propos de ça.

Je veux que mes fées soient incapables de mentir, je veux qu’elles soient vulnérables au fer, je veux qu’elles concluent de terribles marchés avec les humains, etc. (ce qui n’était pas le cas dans ACOTAR !!) La base quoi.

The Darkest Part of the Forest a passé le test haut la main. Tout ce que vous avez entendu à propos des fées, TOUT Y EST. Un livre qui fait réellement honneur aux fées, ça fait plaisir.

Hazel et Ben sont jumeaux et vivent à Fairfold, un village pas comme les autres. En effet, il est de notoriété publique que celui-ci abrite des êtres magiques tels que de redoutables fées. C’est un véritable atout touristique puisque des visiteurs viennent des quatre coins du globe pour espérer vivre une aventure et rencontrer l’une d’entre elles.

Hazel et Ben ont l’habitude des fées. Quand ils étaient plus jeunes, il s’amusaient à les chasser : Hazel, munie de son épée, et Ben, muni d’un instrument à musique afin de les attirer. À deux, ils étaient invincibles. Ils adoraient vivre des aventures et se raconter des histoires à propos des fées. Mais ce qu’ils préféraient par dessus tout, c’était imaginer des histoires fantastique à propos du mystérieux garçon aux cornes et aux oreilles pointues. Ce dernier repose depuis des générations dans un cercueil de verre situé dans les bois. Impossible de briser la glace. Personne ne sait qui il est, depuis quand il est dans cet état et pourquoi. Et à force de se raconter des histoires sur lui, Hazel et Ben sont tous deux tombés amoureux du mystérieux garçon…

Hazel et Ben ont désormais bien changé et ils ne chassent plus les fées au grand regret d’Hazel. Jusqu’au jour où le garçon à cornes se réveille et disparaît dans la nature. Les deux frères et sœurs vont alors tout faire pour le retrouver et élucider ce mystère.

J’ai adoré les personnages. J’ai été agréablement surprise de voir à quel point les personnages de ce livre étaient développés. Principalement Ben et Hazel. On a quelques aperçus de leur personnalité puis on a très vite des retours dans leur passé qui expliquent ce qui les poussent à faire telle ou telle chose aujourd’hui et en quoi les événements qu’ils ont vécus étant petits ont forgé leur personne. C’était très enrichissant, j’ai beaucoup aimé ces petits retours en arrière.

Hazel est ma préférée parce qu’elle juste badass (c’est elle qui combatait les fées avec son épée, quand même !) mais aussi rongée par les remords du passé. Tous ces éléments font que je l’ai adorée. 

J’ai beaucoup aimé la backstory de Jack, un personnage secondaire du livre. C’est un changeling. Sa mère avait tenté de le refourguer à une famille humaine en échange de leur bébé humain. MAIS. La mère humaine, en voyant son nouvel enfant, a immédiatement remarqué que quelque chose clochait et s’est empressée de retrouver la fée qui avait volé son bébé. Au final, elle a récupéré son véritable fils mais a également insisté pour garder le changeling (nommé Jack) ce qui n’a pas du tout plu à la mère biologique de Jack !

Bref, dit comme ça, ça peut paraître compliqué. Mais ne vous inquiétez pas : Holly Black est bien meilleure que moi pour expliquer l’histoire de Jack. Ce qu’il faut retirer de tout ça, c’est que j’ai juste adoré le culot de la mère humaine de Jack et qu’il s’agit donc d’une backstory très drôle et originale à mon goût !

L’intrigue était super intéressante. Entre les sauts dans le passé sur nos personnages et les indices laissés dans le présent, on avait une véritable enquête devant nous liée au garçon dans le cercueil de verre. Mais on se rend très vite compte que les choses ne se limitent pas simplement à ce jeune homme et que les enjeux sont biens plus élevés que ce que l’ont croyait.

La seule chose qui ne m’a pas totalement convaincue c’était la romance. C’était mignon, je ne dis pas le contraire, mais ce n’était tout de même pas préférée. J’aurais pu m’en passer quoi. Et c’est pourquoi je ne mets pas la note maximale. Néanmoins, je tiens à préciser que ce n’était pas le centre de l’intrigue donc pas d’inquiétude.

Une lecture passionnante avec des fées réellement dangereuses et prêtes à tout pour arriver à leurs fins !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nanagibalto 2016-07-28T18:01:49+02:00
Argent

The Darkest Part of the forest a été une super lecture qui proposait un mélange de genres très intéressant.

J'ai absolument ADORÉ les romances de ce livre, qui sont vraiment bien amenées ! Je crois que Spoiler(cliquez pour révéler)Ben et le princeest un de mes ship préférés dans les livres ! J'ai beaucoup aimé la magie et l'action dans ce roman !

En résumé, une très bonne lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ArtemisStorm 2016-01-21T00:51:29+01:00
Or

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère, l'ambiance magique de ce livre et le style de Holly Black est excellent. J'ai vraiment beaucoup apprécié le folklore abordé dans ce livre ainsi que les personnages qui sont très bien développés.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode