Livres
475 842
Membres
454 042

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Distance Between Us



Description ajoutée par Gkone 2013-02-09T08:48:47+01:00

Résumé

Seventeen-year-old Caymen Meyers studies the rich like her own personal science experiment, and after years of observation she’s pretty sure they’re only good for one thing—spending money on useless stuff, like the porcelain dolls in her mother’s shop.

So when Xander Spence walks into the store to pick up a doll for his grandmother, it only takes one glance for Caymen to figure out he’s oozing rich. Despite his charming ways and that he’s one of the first people who actually gets her, she’s smart enough to know his interest won’t last. Because if there’s one thing she’s learned from her mother’s warnings, it’s that the rich have a short attention span. But Xander keeps coming around, despite her best efforts to scare him off. And much to her dismay, she's beginning to enjoy his company.

She knows her mom can’t find out—she wouldn’t approve. She’d much rather Caymen hang out with the local rocker who hasn’t been raised by money. But just when Xander’s attention and loyalty are about to convince Caymen that being rich isn’t a character flaw, she finds out that money is a much bigger part of their relationship than she’d ever realized. And that Xander’s not the only one she should’ve been worried about.

Afficher en entier

Classement en biblio - 45 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Wearedustandshadows 2015-03-10T11:03:11+01:00

“...You know the difference between a 'boy friend' and a 'boyfriend'."

I roll my eyes with a smile. "Yeah, yeah."

"Just a little space,"...”

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

«Feelings can be the most costly thing in the universe.»

(Ceci sera une courte review parce que honnêtement, je n'ai pas grand-chose à dire.)

Je crois que quand j'en aurais fini avec Kasie West, je vais avoir un manque d'amour gros comme une maison.

OK, je l'admets. Les histoires de mecs riches qui tombent amoureux de filles pauvres, en plus d'être très cliché c'est pas du tout ma tasse de thé. Donc, je ne donnais pas cher de celui-ci.

ET POURTANT.

Je ne sais pas si je dois mettre ça sur le compte d'un total besoin de romance ces derniers jours ou sur le talent de Kasie West mais je me suis retrouvée sur le cul quand j'ai réalisé que j'étais en train d'adorer ce bouquin.

◊ Money can't buy a good first impression.

Susan a été larguée par son petit-ami lorsque celui-ci a appris qu'elle était enceinte de Caymen. (Un petit-ami immensément riche, bien-sûr.) Depuis elle a une dent contre les riches et a élevée sa fille dans cette optique-là. Alors quand Xander, beau et riche, débarque dans le magasin de poupées de sa mère, Caymen sait déjà qu'elle n'a aucune envie de le connaître.

Jusqu'au jour où sans prévenir, les deux adolescents commencent à se voir régulièrement via des journées qu'ils organisent pour essayer de trouver quel métier ils ont envie d'exercer. En apprenant à connaître Xander, Caymen découvre que le fait qu'il soit riche ne signifie pas forcément que leur histoire doit se passer comme celle de ses parents. (Maintenant, il faut convaincre maman.)

"I wonder why some people seem to be born knowing what they want to do with their lives and others - mostly me - have no idea."

OK, je vais le dire. Kasie West est le genre d'auteur qui réussi à vous faire vous sentir spécial juste en écrivant une histoire qui aux premiers abords ne vend rien de nouveau. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais cette auteure a du talent, c'est clair.

(Si vous n'avez pas encore lu On The Fence, je vous conseille de lire The Distance Between Us avant de justement lire On The Fence. Parce que les deux histoires se déroulent dans la même ville et chronologiquement parlant, TDBU se déroule avant OTF. Voilà!)

◊ Les personnages sont attachants. Un mélange entre clichés et réalistes que maîtrise Kasie West à la perfection. Selon les situations, il est même très facile de s'identifier aux personnages.

♦ J'ai adoré Caymen. Elle est géniale. C'est un personnage attachant du début à la fin. Mais ce qui m'a vraiment plu, c'est son humour. Caymen possède un talent inné pour le sarcasme. She's exceptionally good at sarcasm. (Comprendra qui pourra.) ;)

"Your name. Caymen. Like the Cayman Islands. Is that your moms favorite place to visit or something?"

"No, it's her third favorite place. I have an older brother named Paris and an older sister named Sydney."

"Wow." He opens the bag, takes out a muffin, and hands it to me. The top glistens with sprinkled sugar. "Really?"

I gently unwrap it. "No."

♦ Xander est riche. Dans le genre très riche. Mais il est surtout super mignon. Au début, j'avais un peu peur qu'il soit le genre de gars riche qui prend tout le monde de haut mais il s'est rapidement révélé que Kasie West est au courant que ça n'est absolument pas craquant un mec qui se prend pour un dieu (ou un truc dans le genre).

Verdict, Xander Spence est (riche) méga craquant.

Concernant les personnages secondaires, j'ai beaucoup aimé Skye qui refera de petites apparitions dans On The Fence, et Henry. Cela dit, je n'ai pas vraiment su apprécier Mason. Je trouvais qu'il faisait tâche dans l'histoire. Sorry.

◊ J'ai bien aimé la romance entre Xander et Cayment. Tout simplement parce qu'avant toute chose, il y a une réelle alchimie entre les deux personnages. De plus, ils ne tombent pas immédiatement fous amoureux l'un de l'autre. Leur romance se développe tranquillement mais sûrement, et c'est efficace.

Je les ai tellement adoré ensemble que je serais capable d'écrire Caymen + Xander = ♥ comme une gamine de six ans un peu partout... ^^

"Caymen?"

"Yes?"

"You look terrified. Does this scare you?"

"More than anything."

"Why?"

"Because I didn’t bring my mints."

"And now the real answer . . ."

"Because I’m afraid that once you catch me, the game’s over."

◊ En conclusion, The Distance Between Us vaut clairement plus que ce je lui donnais avant de me lancer. J'ai passé un super moment avec cette romance contemporaine, tellement que c'en était presque trop court à mon goût.

Parfait pour finir l'été.

«[...] knowing about someone doesn't equate to knowing them.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/09/04/the-distance-between-us-kasie-west/

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Chika 2018-07-29T00:08:32+02:00
Or

Et un nouveau service d'addictivité, un! Comme toujours: un vrai plaisir trop vite dévoré!

Et encore mieux dans sa langue originale! Après tout, cela permet de vraiment profiter par exemple de l'humour de l'auteure, qui maîtrise à travers ses personnages bien sûr, le sarcasme à un niveau ++. C'est aussi cette ironie bien dosée qui pimente ici et là la plume fluide de Kasie West, qui rend cette histoire difficile à lâcher une seconde!

Et je comprends tout à fait son mari comme dit dans les remerciements, qui considère The distance between us comme l'un de ses préférés parmi les écrits de sa femme: c'est également un des miens, talonnant de près The fill-in boyfriend.

Après, on voit bien le point commun entre toutes: la qualité qu'elle met à nous proposer des personnages forts, qui restent longtemps en tête, et Caymen - bon, le prénom est un peu étrange ^^' - ne fait pas exception.

Encore une fois, on s'attache de suite à notre héroïne, ainsi qu'aux autres protagonistes gravitant autour d'elle: on a plaisir à retrouver plus près encore Skye par exemple déjà côtoyée dans On the fence, et Xander est lui aussi plus que charmant malgré son passif d'arrogance... Même les "rock-stars" sont attachantes...

En fait, Kasie West a utilisé une drôle de stratégie sur nous: elle a poussé un peu vers les clichés extrême de pauvreté ou de richesse ses différents personnages pour qu'ils nous interpellent, nous forcent à nous positionner en faveur des uns ou des autres, nous ouvrent les yeux sur les contradictions de ces clichés, nous donnent envie d'en connaître plus... Et finalement, nous fassent passer une très bonne morale sur les choses importantes de la vie, bien éloignées des préoccupations financières.

En bref, The distance between us est un livre qui sous ses aspects de simple petit romance où les opposés s'attirent, nous délivre une plus grande sagesse... sur l'amour, les différences, la vie et ses écueils... Ce sont à la fois la plume si addictive de Kasie West ainsi que des personnages - même si certains ont le stéréotype qui leur colle à la peau, qui sont plus qu'attachants, qui vous pousseront j'en suis certaine, à vraiment apprécier l'une des meilleures romances de l'auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sheo 2017-09-04T17:34:34+02:00
Or

«Feelings can be the most costly thing in the universe.»

(Ceci sera une courte review parce que honnêtement, je n'ai pas grand-chose à dire.)

Je crois que quand j'en aurais fini avec Kasie West, je vais avoir un manque d'amour gros comme une maison.

OK, je l'admets. Les histoires de mecs riches qui tombent amoureux de filles pauvres, en plus d'être très cliché c'est pas du tout ma tasse de thé. Donc, je ne donnais pas cher de celui-ci.

ET POURTANT.

Je ne sais pas si je dois mettre ça sur le compte d'un total besoin de romance ces derniers jours ou sur le talent de Kasie West mais je me suis retrouvée sur le cul quand j'ai réalisé que j'étais en train d'adorer ce bouquin.

◊ Money can't buy a good first impression.

Susan a été larguée par son petit-ami lorsque celui-ci a appris qu'elle était enceinte de Caymen. (Un petit-ami immensément riche, bien-sûr.) Depuis elle a une dent contre les riches et a élevée sa fille dans cette optique-là. Alors quand Xander, beau et riche, débarque dans le magasin de poupées de sa mère, Caymen sait déjà qu'elle n'a aucune envie de le connaître.

Jusqu'au jour où sans prévenir, les deux adolescents commencent à se voir régulièrement via des journées qu'ils organisent pour essayer de trouver quel métier ils ont envie d'exercer. En apprenant à connaître Xander, Caymen découvre que le fait qu'il soit riche ne signifie pas forcément que leur histoire doit se passer comme celle de ses parents. (Maintenant, il faut convaincre maman.)

"I wonder why some people seem to be born knowing what they want to do with their lives and others - mostly me - have no idea."

OK, je vais le dire. Kasie West est le genre d'auteur qui réussi à vous faire vous sentir spécial juste en écrivant une histoire qui aux premiers abords ne vend rien de nouveau. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais cette auteure a du talent, c'est clair.

(Si vous n'avez pas encore lu On The Fence, je vous conseille de lire The Distance Between Us avant de justement lire On The Fence. Parce que les deux histoires se déroulent dans la même ville et chronologiquement parlant, TDBU se déroule avant OTF. Voilà!)

◊ Les personnages sont attachants. Un mélange entre clichés et réalistes que maîtrise Kasie West à la perfection. Selon les situations, il est même très facile de s'identifier aux personnages.

♦ J'ai adoré Caymen. Elle est géniale. C'est un personnage attachant du début à la fin. Mais ce qui m'a vraiment plu, c'est son humour. Caymen possède un talent inné pour le sarcasme. She's exceptionally good at sarcasm. (Comprendra qui pourra.) ;)

"Your name. Caymen. Like the Cayman Islands. Is that your moms favorite place to visit or something?"

"No, it's her third favorite place. I have an older brother named Paris and an older sister named Sydney."

"Wow." He opens the bag, takes out a muffin, and hands it to me. The top glistens with sprinkled sugar. "Really?"

I gently unwrap it. "No."

♦ Xander est riche. Dans le genre très riche. Mais il est surtout super mignon. Au début, j'avais un peu peur qu'il soit le genre de gars riche qui prend tout le monde de haut mais il s'est rapidement révélé que Kasie West est au courant que ça n'est absolument pas craquant un mec qui se prend pour un dieu (ou un truc dans le genre).

Verdict, Xander Spence est (riche) méga craquant.

Concernant les personnages secondaires, j'ai beaucoup aimé Skye qui refera de petites apparitions dans On The Fence, et Henry. Cela dit, je n'ai pas vraiment su apprécier Mason. Je trouvais qu'il faisait tâche dans l'histoire. Sorry.

◊ J'ai bien aimé la romance entre Xander et Cayment. Tout simplement parce qu'avant toute chose, il y a une réelle alchimie entre les deux personnages. De plus, ils ne tombent pas immédiatement fous amoureux l'un de l'autre. Leur romance se développe tranquillement mais sûrement, et c'est efficace.

Je les ai tellement adoré ensemble que je serais capable d'écrire Caymen + Xander = ♥ comme une gamine de six ans un peu partout... ^^

"Caymen?"

"Yes?"

"You look terrified. Does this scare you?"

"More than anything."

"Why?"

"Because I didn’t bring my mints."

"And now the real answer . . ."

"Because I’m afraid that once you catch me, the game’s over."

◊ En conclusion, The Distance Between Us vaut clairement plus que ce je lui donnais avant de me lancer. J'ai passé un super moment avec cette romance contemporaine, tellement que c'en était presque trop court à mon goût.

Parfait pour finir l'été.

«[...] knowing about someone doesn't equate to knowing them.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/09/04/the-distance-between-us-kasie-west/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julie37 2015-10-04T20:16:15+02:00
Or

Un lecture vraiment agréable !

Ce qui m'a tout d'abord attiré sur ce roman, je dois avouer que c'était la couverture ! Le résumé m'a vraiment plu et je sentais que le principe avait un vrai potentiel ! Je n'ai pas été déçue ! :)

Un (petit) résumé pour commencer !!

Dans ce roman, nous suivons Caymen, une jeune fille de 17 ans, qui avec sa mère, tient une boutique de poupées de cire ! Le père de Caymen les a quitté avant la naissance de la jeune fille et sa mère et elle habitent dans un petit appartement au dessus de la boutique ! Ayant beaucoup de mal à boucler les fins de mois, la petite famille vie difficilement... Caymen n'a pas de réelle vision de son avenir, et le voit pour le moment au côté de sa mère dans la boutique... C'est alors qu'elle fait la rencontre de Xander, un (riche) jeune homme de 17 ans qui va changer sa vie...

Tout d'abord, je dois dire que j'ai adoré les personnages de ce roman ! A la fois totalement opposés, et complémentaires ! Issus de milieux différents, de familles totalement différentes, et ayant des visions de la vie complètement opposées c'est leur vision floue et commune de leurs futurs qui va les réunir ! Alors que Xander est destiné à prendre la relève de la grande chaine hôtelière familiale et que Caymen à pour but de rester dans la petit "entreprise" en faillite de sa mère, aucun d'entre eux ne se sent à sa place ! C'est ensemble qu'ils vont essayé de se découvrir l'un et l'autre, et découvrir leurs réels buts ! De plus, on s'attache réellement au personnage de Caymen, et à son humour dévastateur !! :)

Dans ce roman c'est (surtout) la romance qui occupe une place très importante ! Comment deux personnes aussi différentes que Caymen et Xander peuvent se trouver ? Comment deux milieux aussi différents peuvent se rejoindre ? Ce roman casse les préjugés et montre que chacun à quelque chose à apporter à l'autre ! Alors que Xander à besoins de "se salir un peu les mains" et de sortir de son cocon douillet, Caymen elle doit se découvrir elle-même !

Une écriture, fluide légère et qui correspond bien au genre de l'histoire !

Une histoire vraiment sympathique que je vous recommande sincèrement ;)

Julie37

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Naaimou 2015-05-16T13:15:00+02:00
Argent

J'ai hésité avant d'acheter ce livre ; l'intrigue m'avait l'air d'être vue et revue. Je me suis finalement laissée tenter et je ne le regrette absolument pas ! Je me suis attachée à Caymen dès les premières pages, à son esprit, à son humour (j'avoue m'être reconnue en elle), et aussi à son quotidien ; elle se sent responsable des soucis professionnels que sa mère traverse et veut laisser tomber son rêve d'étudier les sciences à la fac pour pouvoir travailler à plein temps dans leur magasin de poupées. On suit sa rencontre avec Xander, on comprend pourquoi sa mère lui a dit de se méfier des riches et on suit ses choix, ses doutes et ses peines. Et, surtout, on tombe amoureuse deSpoiler(cliquez pour révéler) Xander Spence. Et Xander Spence vaut le détour.

Bref, une histoire pas si légère que ça mais écrite d'une belle manière, des personnages attachants (tous autant qu'ils sont) et un humour dévastateur. La recette parfaite.

Il se lit très facilement en anglais, n'hésitez pas si c'est le facteur qui vous retient ! :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Talie 2014-06-07T23:16:16+02:00
Argent

Je ne peux pas dire que The distance between us n'a pas été une lecture prenante, au contraire. C'est une histoire très rapide, facile à lire, et j'adore la plume de l'auteur ! Caymen est vraiment adorable, j'ai beaucoup appréciée rentrée dans sa vie de tous les jours et sa relation avec Xander.

En refermant le livre, je me suis dis que j'avais adoré, que c'était un mes de mes livres favoris, mais tout de suite je me suis dit, Mais, elle est où la suite ?

Non, ce n'est pas que je suis en deuil des personnages, où de l'histoire, j'ai simplement trouver qu'ils manquait une cinquantenaire de page pour marquer la fin. Plein de question sont restées dans ma tête après cette lecture, par exemple Spoiler(cliquez pour révéler)Qui est le père de Caymen ? Pourquoi est-il parti ? Va-t'elle le retrouver ? Pourquoi les parents de la maman de Caymen l'ont jeter à la porte ? ect... Et j'aurais également avoir un nouvel aperçu de la nouvelle famille..

Cependant, c'est une lecture d'été très agréable à lire, sans prise de tête !

Afficher en entier

Dates de sortie

The Distance Between Us

  • France : 2013-07-02 - Poche (Français)
  • USA : 2013-07-22 (English)

Activité récente

Chika le place en liste or
2018-07-28T23:11:57+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 45
Commentaires 5
Extraits 20
Evaluations 14
Note globale 7.71 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode