Livres
464 026
Membres
424 070

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Elle n'avait rien d'un animal politique. Pour elle, c'était la deuxième invention la plus nocive de l'humanité, juste derrière les tripes marinées à la vodka.

Afficher en entier

- Monsieur Baca, est-ce que vous croyez en Dieu ?

Elle dut lui accorder qu'il réussit à ne pas lever les yeux au ciel. Enfin, pas complètement.

- Je crois à tout ce qui peut nous sortir d'affaire.

- Ne soyez pas aussi désinvolte.

Afficher en entier

L'héroïsme est une étiquette qu'on colle à des gens qui font des trucs délirants qu'ils n'auraient jamais fait s'ils avaient bien réfléchi avant d'agir.

Afficher en entier

Manéo Jung-Espinoza – Néo pour ses amis, sur la station Cérès –

était recroquevillé dans le cockpit du petit appareil qu’il avait baptisé le Y Qué. Après un voyage de presque trois mois, il restait peut-être cinquante heures avant qu’il entre dans l’histoire.

Les vivres étaient épuisés depuis deux jours. Toute la réserve d’eau potable dont il disposait se résumait à un demi-litre d’urine recyclée plus de fois qu’il n’en avait gardé le compte.

Tout ce qu’il pouvait éteindre, il l’avait éteint. Le réacteur était coupé.

Il conservait les moniteurs passifs, mais pas les senseurs actifs. Le seul éclairage dans le poste de pilotage provenait des

écrans des terminaux. La couverture dont il s’était enveloppé, en glissant les coins dans son harnais pour qu’elle ne flotte pas loin de lui, n’était même pas chauffée. Il avait arrêté les émetteurs de diffusion radio et du faisceau de ciblage, ainsi que le transpondeur, tout cela avant même de peindre le nouveau nom du vaisseau sur sa coque. Il n’était pas parvenu aussi loin pour qu’un bip accidentel prévienne les flottilles qu’il arrivait.

source : Actes Sud

Afficher en entier

Tout ça c'est n'importe quoi Annie. C'est justement comme ça qu'on sait qui sont les bons et qui sont les méchants : en voyant ce qu'ils font dans les situations de crise.

Afficher en entier

Comme Paul l'avait écrit, entre la foi, l'espoir et l'amour, c'était ce dernier le plus grand... L'amour se suffisait à lui même. Il n'avait pas besoin d'une croyance commune, ou d'une identité commune.

Afficher en entier

Tout ce que je veux dire, c'est qu'on met ensemble un de catégories très différentes de gens qui ont un d'idées différentes. Ça ne fait pas ressortir le meilleur, chez l'être humain.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode