Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 403
Membres
1 066 636

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Chroniques de Saylok, Tome 1 : La Première-née



Description ajoutée par carohem 2024-02-07T19:42:21+01:00

Résumé

« On nous maltraite. On se sert de nous. On nous troque, on nous abandonne. Mais on ne nous aime que si rarement. Qu’il en soit ainsi. À compter de ce jour, plus aucune fille ne naîtra à Saylok. »

Guerrière la plus féroce de son clan, Desdémone a toujours suscité l’admiration et l’envie des hommes de l’île de Saylok. Aussi, quand elle est reniée et abandonnée par Banruud, le chef du clan voisin et le père de son enfant à naître, la rage lui fait commettre l’irréparable. Avant de rendre son dernier souffle lors de son accouchement, elle maudit l’île avec son sang et son fils sera le seul à pouvoir briser cette promesse d’infortune.

Quelques années plus tard, résignés à vivre sans qu’aucune fille naisse, les habitants de Saylok s’en remettent aux gardiens du temple pour élire le nouveau roi qui les guidera en ces temps de chaos et d’obscurité. Et lorsque le perfide Banruud amène son nouveau-né au temple pour que le nourrisson y soit béni, il devient le parfait candidat au trône.

Car il est l'heureux père d'une fille, la première-née depuis sept longues années et le salut du pays tout entier...

Afficher en entier

Classement en biblio - 53 lecteurs

extrait

On ne vit pas pour subir. On subit afin de pouvoir, un jour, vivre... J'ai beaucoup subi dans ma vie, mais je n'ai connu que de rares moments ou j'ai vraiment vécu.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

J'ai beaucoup aimé ce roman, même si quelque part, je regrette que ce soit un one shot. Beaucoup de choses sont traitées trop rapidement, survolées, alors qu'il y avait largement de quoi les approfondir. Malgré ces réserves, j'ai beaucoup aimé l'histoire et l'univers. Le world building est très bien amené, on n'est pas bombardé d'informations, avec cette impression de trop plein. L'intrigue est probablement prévisible, mais ça ne m'a pas empêchée d'apprécier ma lecture.

Afficher en entier
Diamant

J'avais adoré ce que murmure le vent mais celui là son tout premier livre encore plus, j'ai de suite été happé par l'histoire, la plume de l'auteure si addictive que ce fut un énorme coup de cœur, impatient de découvrir la suite.

A Saylok une malédiction fera que plus aucune fille ne naîtra sur ces terres.

On y retrouve Desdémone qui admire les hommes de l'île de Saylok quel que soit leur clan, sauf qu'un beau jour le père de son enfant l'abandonne, avant de mourir, elle met au monde son fils et trace une rune empêchant la naissance de filles sur l'île.

Les habitants de cette île se tournent vers leur Roi, sept ans plus tard Banruud présente le fils de Desdémone au trône pour devenir Roi, car il est l'heureux père d'une fille, la première née depuis cette malédiction.

Avec ce premier livre, l'auteure m'a conquit, vivement la suite.

Vous aimez les vikings, la dark fantasy, la romance, je ne peux que vous recommander ce livre.

Afficher en entier
Bronze

Mythologie nordique certes mais alors quelle déception. C'est tout sucre tout miel ... un méchant et en face que des bons sentiments.. pour un moment de lecture très léger, vraiment très léger...

Afficher en entier
Lu aussi

Canon !

Une histoire complexe dans ses ramifications et pourtant tellement fluide. Les choses avancent avec minutie et intelligence, comme une stratégie guerrière qui sait être pertinente.

C’est un titre qui a bien des manières et redoutablement féministe. L’autrice nous propose une dystopie dans l’univers viking où un congloméra clan ne voit plus naître de fille, parce qu’une femme, dans la colère et l'agonie, a jeté un sort à l’ensemble de la communauté.

Les femmes sont des monnaies courantes dans les stratégies masculines, rien de plus. Et bien qu’essentielles, elles ne sont ni protégées ni considérées. Par sa malédiction, un geste d’une grande sororité, elle nous laisse voir ce qu’on réserve aux femmes de cette vie et ce que leur absence va générer, laissant la communauté dans un grand désarroi, et qui dit désarroi dit manigances politiques et stratégies de manipulation.

Malgré un système démocratique d’une grande finesse, un homme par le mensonge et la duperie va usurper le rôle de roi à celui qui aurait dû le précéder dans l’ordre établi. Il représente une sorte d’espoir pour son peuple, mais les choses ne peuvent être dissimulées qu’un temps…

Un roman sur la filiation, la puissance des femmes et des mères ; sur l’appât du gain, le sens du devoir et les valeurs communes ; sur le poids de la communauté et l’intelligence collective ; sur la place de la religion et des croyances.

J’ai trouvé le dénouement absolument brillant, d’une intelligence fine et percutante.

Afficher en entier
Diamant

Coup de cœur monumental ! J’en suis encore toute retournée et je peine à trouver mes mots. Amy Harmon est une magicienne, je l’ai connue à travers ses romans YA que j’avais adorés et qui m’avait profondément touchée et La première née vient confirmer mon amour pour ses romans. Cette fantasy nordique est tout ce que j’aime et plus encore… Je n’en dirais pas plus je vous laisse découvrir ce bijou, je vous conseille la version audio qui est magistrale , le narrateur a vraiment fait un superbe travail pour magnifier ce magnifique roman !

Afficher en entier
Lu aussi

Un récit d'une lenteur incroyable, j'ai eu beaucoup de mal avec ce livre, je ne me suis pas attachée aux personnages, je trouve que l'histoire manquait d'action, l'intrigue n'est pas ouf, ça manque de magie des runes, l'univers pas assez exploité à mon sens.

Je suis déçue de cette lecture...

Afficher en entier
Argent

Une très belle découverte. Je ne m’attendais pas à une histoire aussi bien écrite et travaillée. À travers elle, on découvre un monde centré sur la mythologie nordique, où une île est maudite : aucune fille ne naîtra tant que le mal ne sera pas réparé. Une base de récit intéressante qui est exploitée à merveille.

Ce qui m’a le plus plu, c’est la temporalité. On suit les personnages tout au long de leur vie, et non sur une seule période. On a vite l’impression de devenir intime avec eux. Enjeux, drames et révélations se mêlent à l’amour et à l’amitié. Le récit est bien ficelé, et le dénouement est surprenant.

J’ai vraiment tout aimé dans cette lecture addictive. Je recommande vivement pour une fantasy fraîche qui se démarque par ses thèmes et son originalité.

Afficher en entier
Diamant

J'ai commencer ce livre en audio et j'ai courus l'acheter pour le finir avec les yeux. Cette histoire est un gros coup de cœur. Bayr, alba, fantôme, tous les personnages sont géniaux, attachant, fort et faible tout à la fois. Les relations amoureuses sont aborder avec beaucoup de finesse. Le pays maudit d'une façon qui m'a beaucoup parler étant une femme.

Vraiment livre poignant. Très bonne fantasy adulte. Qui fait penser à games of throne.

Le seule petit bémol que j'aurais c'est que la fin va trop vite. On en veut plus

Afficher en entier
Lu aussi

L'île de Saylok est maudite. Plus aucune fille n'y naît. Desdémone, guerrière trahie du clan des Loups, y a veillé. S'ensuit une poursuite effrénée pour contrer cette malédiction cachée à tous les clans, jusqu'au jour où survient la Première Née...

Malheureusement ce roman ne m'a pas convaincu... Peut-être que j'en attendais trop, peut-être que j'aspirais à quelque chose de beaucoup plus extraordinaire dans le sens fantastique. Il y a de la magie mais avec une très (trop) grande parcimonie. L'auteure intègre le pouvoir des runes avec brio dans son récit mais à mon goût, de façon trop délicate et les pouvoirs détenus par certains sont à peine survolés.

L'histoire est bien menée, l'environnement n'est pas complexe à comprendre grâce à la plume fluide et détaillée de l'auteure mais elle suit une linéarité qui m'a ennuyée. Pourtant le mythe nordique est bien exploité et on sent une écrivain engagée auprès de la cause des femmes.

Côté personnages, j'ai beaucoup apprécié Ivo, ce très haut gardien, son aura, sa puissance sa détermination. Un personnage emblématique... malheureusement l'un des seuls. Bayr est attachant, son âme est pure mais il manque de pugnacité, de prestance, et l'histoire de Fantôme n'est pas suffisamment approfondie à mon goût, pourtant il y a un énorme potentiel derrière ce personnage féminin.

Bien que l'histoire d'amour soit prévisible l'auteure maîtrise très bien les émotions de ses protagonistes et fait de l'Amour l'un des éléments central de La première Née, tout en y mêlant des intrigues politiques. Les sentiments sont mis à rude épreuve : trahison, résilience, amertume, injustice. Amy Harmon met ses personnages face à l'adversité avec tact.

En somme, un k.o pour moi, pas assez puissant ni suffisamment fantastique mais je ne peux nier l'efficacité de la plume d'Amy Harmon

Mention spéciale pour le livre objet, l'ouvrage est magnifique. Le jaspage est parfait, le filigrane discret et bien pensé, le rabats illustrés de qualité, la couverture solide, bref carton plein pour l'éditeur. J'en ai rarement vu d'une telle qualité.

Afficher en entier
Diamant

Je ne vais pas passer par 4 chemins, La première née a été un immense coup de cœur pour moi ou encore un coup à l'âme comme j'aime le dire quand une lecture me marque si intensément ! Le récit prend son temps et quel plaisir ! C'est un livre qui se savoure, dans lequel rien n'est précipité et où tout fait sens.

L'histoire mêle à merveille mythologie nordique, traditions, religion, magie, royauté et pouvoir.

Elle prend place à Saylok, où les intrigues se partagent entre le roi dont la soif de pouvoir est insatiable, les gardiens qui protègent le savoir de la magie des runes et le fonctionnement des 6 clans.

Nous découvrons nos personnages grâce aux différents points de vue, ce qui nous permet de les comprendre mais surtout de ressentir ce qu'ils gardent bien cachés à l'intérieur de leur cœur.. et pour cause, le récit débute au détour d'une malédiction qui engendra de nombreux secrets, complots et manipulations. Nos personnages devront chacun vivre ou survivre avec leurs secrets.

L'autrice nous partage ces secrets donc l'intérêt du récit ne demeure pas dans le fait de deviner les intrigues mais bel et bien de voir comment évolue nos personnages malgré un destin qui semble tout tracé.

Par le biais de la malédiction et tout ce qui en découle, Amy Harmon soulève la condition des femmes et dénonce leur traitement dans un monde qui se veut patriarcal.

La force de ce livre réside selon moi dans la richesse des personnages. Ils sont tous différents que ce soit dans leur personnalité, âge, convictions, croyances ou dans leurs rôles respectifs et pourtant ils sont si humains qu'on ne peut que s'y attacher et se retrouver en eux.

Les liens qu'ils tissent les uns avec les autres m'ont provoqué un sacré ascenseur émotionnel oscillant entre espoir, peur, douleur, amour, colère, amertume et j'en passe. J'ai profondément aimé ma lecture autant que je l'ai redouté !

La plume de l'autrice est émouvante voir déchirante lors de certains passages. A partir de la seconde partie, elle alterne ses chapitres entre douceur et violence.. par moment tu fonds de plaisir et de bonheur, puis quelques pages plus tard l'angoisse te saisie, te noue le ventre. Le chapitre 18 m'a particulièrement marqué dans la souffrance. Suite à quoi le rythme s'intensifie au fur et à mesure que le destin de nos personnages s'entremêle.

J'aimerai que les gens sortent de leur zone de confort et donnent une chance à ce livre. Il apporte tellement plus qu'une bonne lecture passagère. Il permet de se recentrer et de donner un sens aux priorités dans nos vies à 100 à l'heure. Il nous donne une leçon de vie dans le bon sens du terme sans nous culpabiliser, il nous permet de voir et d'aimer l'essentiel.

Merci Amy Harmon de m'avoir fait vibrer avec La première née 🥹

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Chroniques de Saylok, Tome 1 : La Première-née" est sorti 2024-05-17T12:51:51+02:00
background Layer 1 17 Mai

Date de sortie

Les Chroniques de Saylok, Tome 1 : La Première-née

  • France : 2024-05-17 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Chronicles of Saylok, Book 1 : The First Girl Child - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 53
Commentaires 13
extraits 4
Evaluations 21
Note globale 7.86 / 10