Livres
415 344
Membres
327 789

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Folk of the Air, tome 1 : The Cruel Prince



Description ajoutée par Sheo 2017-04-25T00:41:57+02:00

Résumé

Of course I want to be like them. They’re beautiful as blades forged in some divine fire. They will live forever.

And Cardan is even more beautiful than the rest. I hate him more than all the others. I hate him so much that sometimes when I look at him, I can hardly breathe.

Jude was seven years old when her parents were murdered and she and her two sisters were stolen away to live in the treacherous High Court of Faerie. Ten years later, Jude wants nothing more than to belong there, despite her mortality. But many of the fey despise humans. Especially Prince Cardan, the youngest and wickedest son of the High King.

To win a place at the Court, she must defy him–and face the consequences.

In doing so, she becomes embroiled in palace intrigues and deceptions, discovering her own capacity for bloodshed. But as civil war threatens to drown the Courts of Faerie in violence, Jude will need to risk her life in a dangerous alliance to save her sisters, and Faerie itself.

Afficher en entier

Classement en biblio - 50 lecteurs

Or
17 lecteurs
PAL
22 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Madamerrance 2018-02-13T02:14:12+01:00

I hate him so much that sometimes when I look at him, I can hardly breathe.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

5/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/livres/458/chronique/the-cruel-prince-the-folk-of-the-air-1-de-holly-black

“Faerie might be beautiful, but its beauty is like a golden stag’s carcass, crawling with maggots beneath his hide, ready to burst.”

J'ai entendu tellement de bien de ce livre. Mon dieu la hype autour de The Cruel Prince est dingue. Il fallait absolument que je voie par moi-même si tout ce bruit en valait la peine. ET FRANCHEMENT. CE LIVRE ÉTAIT GÉNIAL. Premier coup de cœur de l’année 2018. Allez hop, ça c’est fait !

“Because you’re like a story that hasn’t happened yet. Because I want to see what you will do. I want to be part of the unfolding of the tale.”

The Cruel Prince a largement su dépasser mes attentes J’ai été transportée par la plume de l’auteure du début jusqu’à la fin.

Les parents de Jude ont été assassinés sous ses yeux lorsqu’elle était plus jeune. Emmenée de force et élevée dans l’impitoyable monde des fées avec ses deux sœurs, Jude mène une vie de tourments. Les humains ne sont pas les bienvenus sur le territoire des fées, à moins qu’ils ne soient ensorcelés pour les divertir… Elle doit faire face à de nombreux obstacles chaque jour pour survivre parmi ces terribles créatures. Mais celui qui lui fait le plus du tort n’est autre que le prince Cardan, le plus jeune mais aussi le plus vicieux des fils du High King.

C’est simple, j’ai TOUT aimé dans ce livre. Notamment l’héroïne de l’histoire, Jude, qui est juste badass et incroyable. Les fées lui en ont tellement fait baver depuis qu’elle est toute petite et elle continue malgré tout à les affronter chaque jour. Jude ne se laisse pas abattre, au contraire, elle endure chaque pique, chaque nouvelle torture que lui inflige Cardan et sa troupe. Elle est tellement forte, j’avais trop de peine pour elle mais j’étais également hyper fière d’elle pour sa bravoure.

“If I cannot be better than them, I will become so much worse.”

Ce que je déteste dans les livres, c’est les personnages qui se laissent faire et subissent le harcèlement sans broncher. Même si ça peut paraître peu réaliste, c’est très frustrant de lire à propos de ça et je suis contente que ce n’ait pas été le cas car Jude sait tenir tête à ses bourreaux (même si parfois, on se dit que ça ne va rien arranger !). MAIS JUDE EST TROP BADASS. Je l’aime. C’est le genre de personne qui règle ses différents avec sa propre sœur au moyen d’un combat à l’épée (!!). Oh mon dieu, mais quelle classe.

“I stand in front of my window and imagine myself a fearless knight, imagine myself a witch who hid her heart in her finger and then chopped her finger off.”

J’ai d’ailleurs beaucoup aimé sa relation complexe avec ses sœurs. Un peu moins avec Taryn, la sœur jumelle de Jude, qui est la moins sympa je trouve. D’un autre côté, j’arrive à comprendre son point de vue. Et puis leurs conflits étaient assez intéressants. Quant à Vivienne, la grande sœur de June était tout aussi géniale. C’est une demi-fée. Elle est donc celle qui est la plus acceptée dans le royaume des fées mais c’est elle qui veut le plus retourner vivre dans le monde des humains auprès de sa petite amie ! TROP CHOU.

Je ne peux pas trop vous parler de l’intrigue, mais sachez qu’elle est GLORIEUSE. Additionné à la plume addictive de l’auteure, j’ai trouvé ce livre hyper captivant. Sachant que d’habitude je ne suis pas très axée “intrigues politiques”, j’ai beaucoup aimé celle-ci. Riche en rebondissement et en révélations, j’ai été complètement renversée durant ma lecture ! Impossible de voir les plot twists venir.

JE VEUX LA SUITE NOW. Cette fin était la meilleure des choses qui soient.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Ln_n 2018-05-09T18:54:41+02:00
Argent

3.5/5

Je suis un peu mitigée...

D'un côté, je me suis un peu ennuyé une grande partie du livre et je ne comptais lui donner 2.5/5 et d'un autre, j'ai adoré la fin !

C'est dommage que toute l'action se déroule à la fin du livre après nous avoir ennuyé pendant les 3/4...

J'ai plutôt aimé les personnages sauf... Taryn. Erk. La sœur jumelle molle et insupportable.

Beaucoup des personnages ont une personnalité complexe (voir très complexe), on apprend à les aimer au fil du tome en en apprenant plus sur leurs histoires.

L'intrigue est sympa mais pas assez creusée à mon goût.

Je suis cependant impatiente de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cindoc 2018-05-04T01:16:15+02:00
Envies

Savez vous si il y a une date de sortie en VF ?

J'ai un niveau d'anglais scolaire ... DC j'attend ac impatience cette sortie en espérant une traduction

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nepheris 2018-05-03T13:39:44+02:00
Pas apprécié

J'ai abandonné ma lecture à plus de la moitié du livre, après m'être forcé d'avancer et de lui laisser sa chance. Mais je crois que vraiment, je n'en peux plus. Il est rare que je trouve un livre mauvais, mais pour le coup, je n'y vois pas vraiment d'intérêt.

Il commence donc avec une scène (un peu mal écrite, je trouve) où Madoc tue les parents de Jude, avant de révéler qu'il est le père de Vivi et de les emmener toutes les trois. Pourquoi pas. Il est cependant dommage que dès le chapitre suivant, Jude en est au stade où elle l'apprécie sincèrement. Pour moi, c'était trop brutal : comment en est-elle venue à l'apprécier ? d'autant plus qu'elle ajoute, un peu plus tard dans le récit, qu'il lui fait un peu peur, et qu'après tout c'est quand même le meurtrier de ses parents. Leur relation aurait mérité, à mon sens, d'être approfondie dès le début, car pour le coup, elle me paraît absurde.

La relation entre Jude et Cardan ? un peu clichée quand même, mais pourquoi pas. Un prince qui décide de s'en prendre à une humaine car il la considère comme inférieure, cela me paraît intéressant. Mais Cardan ne l'est pas. Rien n'excuse son attitude, et si la façon dont il est traité par son frère est censé éveiller de l'empathie, bah non. Rien ne justifie qu'il s'en prenne comme ça à Jude. J'ignore comment leur relation évolue par la suite, mais je ne vois pas comment cela pourrait déboucher sur quelque chose de sain, à part en modifiant totalement le personnage de Cardan.

Le personnage de Jude lui-même manque un peu de cohérence. Obsédée par l'idée de devenir chevalier et de prouver sa valeur (intention louable), elle abandonne ce rêve quand on lui propose de devenir espionne. Pourquoi ? parce qu'au moins, elle ne sera pas contrôlée par la magie. Elle déteste qu'on le lui propose car elle est capable de mentir, puis elle dit oui. Très logique.

Le livre manque de finesse, de nuances, et même en m'acharnant, je n'arrive pas à en trouver. Je ne me suis attaché à aucun personnage, alors je ne vois pas pourquoi continuer. Peut-être que les choses s'améliorent par la suite, mais pour le coup, ça interviendrait bien trop tard.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LLyza 2018-05-01T11:32:59+02:00
Diamant

Un vrai coup de coeur pour ce premier tome, je me rends compte que j'ai vraiment un gros faible pour la Fantasy dite jeunesse, après Lady Helen, je succombe à The Cruel Prince. A force de trainer sur Instagram, on finit par être tenté par toutes ces belles sorties outre atlantique, alors avec mon niveau pourri en anglais, je me suis lancée. J'ai beaucoup traduit au début mais une fois qu'on appréhende les enjeux, les caractères et les termes liés au Folklore, j'ai dévoré ce tome !

L'histoire commence dramatiquement, elle annonce clairement la couleur pour la suite et sera déterminante sur la vie de ses 3 frangines. Elles sont toutes les 3 bien différentes et cohérentes, elles sont ce qu'elles sont, avec leurs bons côtés et leurs mauvais. La grande force de ce récit réside dans cela ! Les personnages sont gris et complexes, on ne pourra pas s'empêcher d'en détester certains, avec des agissements tellement énervants ou encore révoltants.

Mais nous sommes en Faerie, et ici tout ce que nous savons du Folklore Celtique montre clairement que tout le monde marche sur des oeufs. Ils ne peuvent pas mentir, mais ça ne veut pas dire qu'ils ne savent pas tricher ou jouer sur les mots, cela implique également d'être rusé ou fort. Meurtres, complots, alliances font de ce tome un super roman d'action, avec une montée en tension au fil des pages. J'ai adoré, mon coeur n'a eu de cesse d'avoir des embardées !!!

Je me suis beaucoup attachée au personnage de Jude que nous suivons, elle est arrivée en Faerie à l'âge de 7 ans alors qu'elle n'est qu'une simple humaine comme sa soeur jumelle Taryn. Quant à Vivi sa soeur ainée... il se trouve qu'elle est l'un des leurs, la fille du Général du Roi. Les humains sont vu comme mortel, et donc inférieur. Evoluer auprès de la cours s'avère difficile, et c'est Jude qui en subira le plus les conséquences mais finalement, c'est peut-être celle qui leur ressemble le plus.

Le caractère de celle-ci est de rendre coups pour coups alors que Taryn est prête à faire carpette... Vivi n'a aucun problème car elle ne risque pas de se faire manipuler ou encore de manger quelque chose qu'un humain ne supporterait pas. Voilà comment 10 ans de Faerie peuvent forger quelqu'un. Jude devient ce qu'elle déteste, comme celui qui l'a élevée, comme celui qui... La relation avec ce père est vraiment bien faite, je me répète mais ces personnages sont complexes et il n'y a pas de place pour le manichéisme de base.

J'ai adoré détester les autres personnages, j'ai adoré craquer pour Cardan. Il est vraiment étrange, tout n'est pas toujours clair avec lui mais on finit par profiter des moments qu'ils offrent. Tous les deux, ils sont explosifs. Plus il l'embête, plus elle rend le double. Elle ne se démonte pas alors qu'elle n'est qu'une simple humaine. Tout ce qu'elle fait, c'est pour trouver sa place, elle ne connait que la Faerie et ne se voit plus revenir dans le monde des humains à la différence de sa grande soeur. Un comble !

J'ai adoré les personnages, la plume, le rythme, l'intrigue tellement bien ficelée, oui on voit venir certains trucs, mais d'autres c'était vraiment bien joué ! Je n'ai pas hâte pour la suite. Je suis impatiente, je suis frustrée, je serais prête à le relire la tout de suite !!! Mon dieu que j'ai aimé, couinée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mimi066 2018-04-26T17:51:17+02:00
Or

“If you hurt me, I wouldn't cry. I would hurt you back.”

Mon dieu heureusement que je n'ai pas lu ce livre à sa sortie. C'est toujours ça de moins à patienter jusqu'à la sortie du prochain......

J'ai effectivement beaucoup aimé the cruel prince au cas où vous vous le demanderez. Mon adhésion à l'histoire c'est faite tout doucement, au rythme de la découverte du monde des faes.

J'ai d'abord trouvé l'histoire lente et j'ai eu un peu de mal à y rentrer mais au final je suis totalement fan de l'histoire.

On suit donc Jude, qui au passage est un personnage fantastique à suivre, qui est emmenée dans le monde brutal des êtres des forêts par rien moins d'autre que l'assassin de ses parents: madoc.

Bien sûr, le gas l’élève, elle et ses sœurs comme si c'était sa propre progéniture, ce qui est le cas pour l’aîné en passant.

Viviane est une demi- faes, mais ne se sent pas du tout attiré par son monde. Tout ce qui l’intéresse c'est de retourner sur terre avec les humains. Nous n’apercevons pas beaucoup ce personnage et au final, je dois dire qu'elle m'a laissé plutôt indifférente.....

Taryn, la jumelle de Jude ne m'a pas plu du tout. Je dirai même qu'elle m'inspire de la répulsion franche. Depuis le début, elle me faisait l'effet d'une pathétique créature et je Spoiler(cliquez pour révéler)dois dire que je ne m'étais pas trompé. C'est tellement mesquin de sa part de trahir sa propre soeur, sa jumelle pour un mariage, une position...... Mais surtout, c'est la manière dont elle la fait qui m'inspire le plus de ressentiment pour elle. Elles étaient proches et c'est comme si elle l'avait poignardé dans le dos. Bref, un personnage détestable.

Madoc, leur "père" est très intéressant. C'est un personnage complexe, au multiple facettes. Bien que je pourrais sans doute en parler pendant un petit moment, je vais faire court. J'ai l'ai bien aimé.

Locke, est la faes classique,Spoiler(cliquez pour révéler)(manipulatrice, trompeuse...) Son avantage aura au moins pu révéler certaine facette intéressante de Jude et permis de faire avancer l'intrigue.

Quant à Cardan, je dois dire que j'ai été pas mal partagé tout le long de ma lecture. C'est un personnage intéressant ça c'est sur. J'ai hâte d'en savoir d'avantage à son sujet.

Les personnages sont nombreux et c'est tant mieux. Ils participent grandement à l'histoire. Parlons un peu de Jude. Elle est rebelle, ne se laisse pas faire et est vraiment badass. Loin d'être parfaite, (petit complexe d'infériorité) elle compense avec une fougue et n'abandonne jamais. Jude est le parfait produit d'un humain élevé à la cours de faerie. j'ai adoré la suivre, d'autant plus qu'elle est un grand moteur de l'intrigue.

C'est sans conteste qu'Holly Black est un maître. Sa plume, la construction de son univers; Comment ne pas tomber sous le charme?

Et bien j'avoue, ne pas avoir succombé tout de suite et ce sera peut être ma seule déception. J'ai mis du temps avant de vraiment apprécier ma lecture. Puis bien sûr, certaines choses ont fait que je n'ai juste plu pu poser le livre. Les actions, mais surtout les intrigues s’enchaînaient et j'ai lu the cruel prince en 4 jours. Ça faisait vraiment longtemps, que je n'avais pas été autant immergé dans un livre. Avant de l'avoir vraiment vu venir la fin était là.

Quelle fin?!

C'est l'aboutissement, de tout les complots, de toute les manigances et je ne pensais vraiment pas que Jude avait ça en elle. C'était époustouflant.

La fin donc donne douloureusement envie de tourner les pages et d'avoir la suite.

Entre jeu du pouvoir et trahison avec une petite pointe de romance (mais pas trop hallelujah, c'est vraiment avant tout un livre centré sur les quêtes de pouvoir ) je recommande activement ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sheo 2018-04-04T19:00:25+02:00
Bronze

«If I cannot be better than them, I will become so much worse.»

Unpopular opinion coming... OK, alors laissez-moi vous dire une chose. J'avais hâte de lire ce livre, j'avais hâte de pouvoir découvrir cette histoire que tout le monde semble avoir adoré... Tout le monde sauf moi. J'avais hâte de pouvoir savourer ce roman. Maintenant, tout ce que j'ai à savourer c'est ma déception.

DÉCEPTION. Je me sens même pas vraiment déçue, je me sens TRAHIE. J'aimerai bien oublier les heures que je viens de passer à lire ce bouquin en me disant "c'est pas possible que j'aime pas ça, et ça, et ça !" Bah si, c'est possible. Honnêtement pour le coup je me sens comme le vilain petit canard, j'ai l'impression d'être la seule personne irrationnelle de cette foutue planète à ne pas aimer The Cruel Prince. Et le PIRE dans tout ça, c'est que je n'ai franchement aucune raison de ne pas avoir aimé ce livre. AUCUNE.

♛ C'est clair, on ne peut pas le nier, Holly Black possède une plume comme peu d'autres. Et c'est dingue comme j'adore cette plume qui pourrait clairement fait passer n'importe quel message, n'importe quelle émotion... Sérieusement, je n'ai rien à redire dessus. Je n'oserai même pas !

♛ Dans une autre vie, j'aurais peut-être pu adoré cette histoire. D'ailleurs, si je suis très honnêtement avec vous, j'étais bien partie pour l'adorer. Mais je crois que le problème n'est pas tant l'histoire que le simple fait que je suis malade (angine, bronchite, et tout le blabla) et que du coup mon cerveau n'apprécie pas grand-chose. Donc je vais, malgré ma déception, essayer d'être rationnelle et juste. Mais avant toute chose, laissez-moi vous avouer une seconde chose. Lors de mes quatre mois d'absence, j'ai lu The Darkest Part of The Forest de Holly Black (la même) et à mon retour dans mon update géant j'ai dit qu'une partie de moi était tentée de brûler le livre. Ce que je veux dire, c'est que le même sentiment m'est revenu en lisant The Cruel Prince et je commence à croire que les histoires de Holly Black ne sont simplement pas trop pour moi. Je ne me sens pas spécialement à l'aise avec les histoires qu'elle raconte et les personnages qui s'y trouvent... Sérieusement, je m'en sens DÉSOLÉE.

Jude n'a pas une seule goûte de sang de Féerie dans les veines. Mais lorsqu'elle avait sept ans, un gars pas super sympa a démarqué de nulle part, a tué ses parents, et a emmené de force Jude et ses deux sœurs dans ce petit coin de la forêt où vivent les féeries où il les a élevé comme ses propres enfants. Dans un monde peuplé de féeries où les humains ne sont pas les bienvenus, Jude a grandi en gardant la tête basse et en essayant le plus possible de se faire oublier. Sauf que c'est difficile lorsque celui qui vous tourmente le plus est le prince Cardan et sa bande de créatures maléfiques.

The Cruel Prince c'est un mélange d'intrigues et de jeux politiques, de secrets et d'alliances, de tromperies... TOUT POUR PLAIRE. (Honnêtement je me demande toujours pourquoi ça n'a pas marché avec moi, je m'en sens frustrée.) Alors oublions mon petit être irrationnel deux secondes et laissez-moi vous recommander cette lecture. Si, si. Allez lire ce livre, vengez moi ! (Ou un truc dans le genre.)

♛ Le world building est comme la plume de Holly Black, c'est dingue et bien-sûr que ça reste un des aspects du roman que je ne peux indéniablement pas trouvé horrible. On sent bien que Holly Black est dans son univers, son élément, et ça rend le monde du livre encore plus époustouflant.

♛ Concernant les personnages, je suis partagée entre avoir envie de les frapper un par un ou de les embrasser. Le plus grand dilemme de mon existence, vraiment.

• Commençons par un personnage que j'aime d'amour, j'ai nommé Vivienne ! Est-ce que j'ai besoin de vous faire un dessin ? Vivienne est l'ainée des sœurs et l'enfant légitime du gars qui a tué leur parents. Du coup c'est la demi-sœur de Jude et Taryn parce qu'elles ont la même mère mais pas le même père... BREF. Vivienne c'est juste le personnage que j'ai adoré dès le début, que j'avais toujours hâte de revoir apparaître durant toutes les pages de ce roman. Il n'y a rien de plus à dire. Je l'aime.

• En tant que personnage principal, j'étais bien heureuse que Jude ne me déçoive pas tant que ça. J'ai bien aimé sa personnalité, l'énergie qu'elle dégage. On aurait presque dit un petit volcan sur le point de réduire le monde en cendres, c'est si beau. Elle est humaine et mortelle et elle a peur mais ça ne l'empêche pas de faire ce qui lui semble nécessaire, de se défendre, et rien que pour ça, je l'ai beaucoup aimé. Elle est badass, point barre.

• Taryn. Taryn. Vous voyez cette fille qui a le nez bouché et qui répète sans cesse le même prénom avec un ton qui vous fait sentir qu'elle a envie de tuer la fameuse personne ? Bah c'est moi. C'est sûr que sans le nez bouché mon air menaçant serait bien plus impressionnant mais je m'en contenterai. Taryn. Taryn. Taryn. (J'ai aussi de la fièvre ce qui pourrait peut-être expliquer ce que je viens juste d'écrire... qui sait.)

• J'ai bien passé la première partie du bouquin à détester Cardan au point d'espérer qu'il s'étoufferait miraculeusement dans son sommeil mais j'admets aussi avoir passé la seconde partie du roman à espérer qu'il dormirait bien. Donc oui, je l'aime bien. La plupart du temps.

• Locke est l'une des créatures maléfiques (dont je me passerai de tout commentaire puisque le petit surnom que je leur donne dit tout) et il peut-être le plus maléfique d'entre tous. Avec son joli sourire et son air de chaton tout mimi... Sans rien spoiler... OK, en vous spoilant un peu, je jouerai bien au golf avec sa tête. Ce qui en dit long puisque je ne joue pas habituellement au golf.

• Ah, Madoc. Au cas où vous ne le sauriez pas c'est lui le gentil papa tueur des trois sœurs. Disons les choses rapidement, de manière simple et clair : Je l'adore.

♛ La romance et moi c'est vraiment une histoire compliquée. Et The Cruel Prince n'y a pas échappé. J'ai pas beaucoup apprécié la romance qui peuple les pages de ce bouquin. Je suis bien heureuse que ça n'ait pas été un point trop important. Cela dit, je suis carrément amoureuse de Vivienne et de sa petite amie... Et PEUT-ÊTRE qu'avec un peu plus d'efforts je pourrais aimer la relation entre Cardan et Jude.

♛ En conclusion, vous l'aurez compris je suis déçue par cette lecture mais je ne sais pas, je me sentirais presque mitigée par ma déception... Peut-être que ce n'était simplement pas le bon moment pour lire The Cruel Prince. Peut-être qu'il faudra que je lui donne une seconde chance un de ces quatre. (Genre l'année prochaine quand le second tome sortira, par exemple... Je refuse de ne pas aimer ce livre pour toujours.)

«There’s always something left to lose.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2018/04/04/the-cruel-prince-holly-black/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par missmalefoy810 2018-03-28T01:38:43+02:00
Diamant

Je veux la suite. MAINTENANT !

Wouah je viens de finir ce livre et je suis soufflée. Ça faisait longtemps que je n'avais pas eu un tel coup de coeur ! Cette histoire avait tout pour me plaire : des personnages torturés sur fond de politique, des créatures fantastiques et un plot haletant.

Comment je vais bien pouvoir attende que la suite sorte ? Je me le demande..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milie_Baker 2018-03-21T18:46:05+01:00
Bronze

Je ressors de cette lecture franchement mitigée.

"The Cruel Prince" avait tout pour me plaire. Des personnages bien badass, un prince cruel et un univers pourrit jusqu'à l'os.

Mais je n'ai pas été séduite pas la façon dont l'histoire est racontée.

L'écriture est très bien, mais c'est la manière dont les événements arrivent et se succèdent qui m'ont laissé perplexe.

Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages principaux. À Cardan un peu plus et à d'autres personnages secondaires mais ça vient vraiment après la moitié du bouquin.

Je n'ai pas aimé les 3 soeurs. Tharyn est détestable et j'ai envie de dire un peu stupide et très naïve. Et même quand elle se dit être meilleure que Jude, elle est finalement pire qu'elle car elle est égoïste et manipulatrice.

Vinni est pas franchement mieux. Elle fait un peu juste façade, c'est la fille qui appartient de sang à l'univers des fées mais qui ne veut pas y vivre. Bon, à part ça elle ne sert pas à grand chose. Et elle n'apporte rien à l'intrigue.

Jude est vraiment difficile à suivre. Elle a du caractère et ne se laisse pas marcher dessus, ce que j'ai trouvé appréciable et bien culotté de sa part, surtout quand on voit contre qui elle se bat. Mais j'ai trouvé ses ambitions vaines et pas intéressantes. Oui elle veut être reconnue par les fées, elle veut avoir sa chance. Mais c'est juste égoïste, des choses horribles sont faites aux humaines par les fées dans la société et pourtant elle tout ce qu'elle veut c'est être chevalier avec du pouvoir. Alors oui c'est intéressant de voir un personnage principal qui pense qu'à sa tronche et qui se bat contre n'importe qui pour arriver où elle veut. Mais il n'empêche qu'une majorité de ses choix sont vraiment débiles et je n'ai eu qu'une envie c'est de la secouer pour lui dire "mais réfléchis un peu !!".

L'action est franchement plate pendant une très (trop) grande partie du livre. Quand les événements intéressants arrivent enfin, c'est bientôt la fin et du coup tout se précipite. À partir de ce moment, Jude devient intéressante. Car elle doit réfléchir à un plan qui aura un impact sur tout le monde. Et c'était franchement cool de la voir réfléchir de façon mesquine, froide et manipulatrice pour arriver à concevoir le plan parfait.

La fin est un vrai suspens mais j'ai trouvé le retournement de situation très très bien choisi. Agréablement surprise par cette fin et c'est la seule chose qui m'a donné envie de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tiphs 2018-03-21T16:46:43+01:00
Lu aussi

Je ne sais pas trop quoi penser de ce premier tome. Je l'ai trouvé malaisant et oppressant, et les personnages sont franchement difficiles à apprécier. La dernière partie du livre dévoile cependant des choses intéressantes qui me rendent suffisamment curieuse pour avoir envie de lire la suite.

On sait jamais, j'avais eu le même type d'impression avec Prince Captif, peut-être que, là encore, la série dans son ensemble se révélera géniale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Prilla 2018-03-11T12:14:22+01:00
Diamant

J'ai reçu The Cruel Prince dans une box livresque. Avec les cours, j'ai du mal à suivre avec toutes les sorties, donc ce concept m'est pratique pour découvrir des romans récents. Et oh mon Dieu ce que je suis contente d'avoir reçu celui là ! Je veux absolument la suite, je ne peux pas attendre !

J'ai adoré l'intrigue dès les premières pages. On est pris tout de suite dans le vif de l'action, les informations nécessaires viennent au dur et à mesure quand on en a vraiment besoin. Je trouve que le récit avance à un rythme parfait, ni trop lent ni trop rapide. Les situations avancent également de façon plausible, il n'y a pas de trop grosses facilités ou, au contraire, difficultés. Plus on avance, et plus je me demandais ce qui allait arriver, je me faisais mes propres théories pendant ma lecture, et même en dehors, et donc j'avais toujours envie de lire pour voir si j'avais bien deviné ou pas. Et bien la plupart du temps, j'en avais quelques éléments, mais la surprise était toujours là.

J'ai beaucoup aimé l'univers, avec les fées d'un côté, le monde des mortels de l'autre. J'ai aimé l'aspect de discrimination qui existe, je lui ai trouvé une résonance avec ce que l'on vit, où les personnes n'ayant pas certaines caractéristiques sont rejetées de la société. Le monde des fées est normalement synonyme de bonheur, luminosité, joie, mais ici, c'était plus sombre, le bonheur quelque peu difficile pour Jude, mais qu'elle réussi à trouver dans des endroits auxquels on ne penserait pas forcément. Je suis très vite rentrée dans ce décor, j'ai beaucoup aimé le découvrir, que ce soit le monde en lui-même, les coutumes, ou les personnes qui le peuplent.

Et venons à certaines de ces personnes ! Jude est une guerrière, une battante. Elle a beau avoir peur de certaines choses, comme tout le monde, elle ne se laisse pas faire et préfère faire face à ces choses plutôt que de les fuir. Un réel exemple de courage ! Elle sait faire preuve de logique, rationalité, même si elle peut se laisse emporter par ses émotions dans certaines situations. Sa sœur est son total opposé, beaucoup plus dans la douceur, la timidité. ET je dois dire que d'habitude, j'aime ces personnages qui amènent de la douceur, mais là, je l'ai trouvée plutôt... fausse. Comme si elle cachait quelque chose, qu'elle ne disait pas toujours ce qu'elle pense, et c’est énervant. Je lui ressemble dans certains aspect (surtout le fait de ne pas chercher le conflict), mais là, ce n'est pas quelque chose qui m'a beaucoup plu. Je préfère les personnages qui me montre l'exemple pour me surpasser !

Un autre personnage important est Cardan, membre de la famille royale. Pendant les trois quarts du livre, il est détestable. Un vrai monstre. Et puis quand la situation change, on commence à rentrer un peu plus dans sa tête, et l'on comprend mieux son comportement. Je ne l'aime toujours pas particulièrement, mais au moins, je ne le hais plus ! C'est un personnage complexe, qui cache son jeu, et j'ai beaucoup aimé apprendre à découvrir toutes ses facettes.

Je vais sûrement me répéter, mais ce premier tome est absolument superbe. C'est un de ces romans que vous ne lâchez qu'à contre-cœur car vous êtes obligés, mais que vous récupérer dans que l'opportunité se présente ! Les personnages sont loin d'être superficiels, tout comme l'univers construit. On sent qu'il y a eu un gros travail de réflexion sur la création de cette histoire, jusque dans les détails. Vivement la suite !

Afficher en entier

Date de sortie

The Folk of the Air, tome 1 : The Cruel Prince

  • USA : 2018-01-02 (English)

Activité récente

THgirl le place en liste or
2018-05-16T22:43:58+02:00
Gypsy le place en liste or
2018-05-12T16:11:36+02:00

Les chiffres

Lecteurs 50
Commentaires 15
Extraits 8
Evaluations 26
Note globale 8.5 / 10

Évaluations