Livres
558 253
Membres
606 545

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

I hate him so much that sometimes when I look at him, I can hardly breathe.

Afficher en entier

Il s'avère qu'après avoir embrassé quelqu'un, la possibilité d'un baiser plane en permanence, même si c'était une très mauvaise idée la première fois.

~

Le prince cruel, page 454.

Afficher en entier

“I am going to keep on defying you. I am going to shame you with my defiance. You remind me that I am a mere mortal and you are a prince of Faerie. Well, let me remind you that means you have much to lose and I have nothing. You may win in the end, you may ensorcell me and hurt me and humiliate me, but I will make sure you lose everything I can take from you on the way down. I promise you this is the least of what I can do.”

Afficher en entier

L’horreur et la honte qui se lisent sur son visage ne paraissent que trop réelles. Soudain, je ne sais plus ce que je dois croire.

Je me penche vers lui, assez près pour un baiser. Il ouvre de grands yeux.

Son visage exprime un mélange de panique et de désir. Avoir une telle ascendance sur quelqu’un a de quoi griser. Surtout s’il s’agit de Cardan, que je croyais incapable d’éprouver le moindre sentiment.

– C’est donc vrai que tu me veux, dis-je, suffisamment proche pour sentir la chaleur de son souffle saccadé. Et tu détestes ça.

Je modifie l’angle du couteau et le tourne pour qu’il soit pointé sur son cou. Contrairement à ce que j’attendais, Cardan ne semble pas inquiet du tout.

Il le devient quand je pose mes lèvres sur les siennes.

Afficher en entier

“If you hurt me, I wouldn't cry. I would hurt you back.”

Afficher en entier

Je sens le moment où il s’abandonne et abandonne, où il m’attire contre lui malgré la menace du couteau. Il m’embrasse fougueusement, animé par une sorte de désespoir dévorant, ses doigts se prenant dans mes cheveux. Nos dents, nos lèvres, nos langues se touchent. Le désir me frappe comme un coup de poing dans le ventre. C’est comme un combat, sauf qu’ici il s’agit de se battre pour entrer dans la peau de l’autre.

Afficher en entier

Most of all, I hate you because I think of you. Often. It's disgusting, and I can't stop.

Afficher en entier

If I cannot be better than them, I will become so much worse.

Afficher en entier

"Je me permets de te rappeler que tu as beaucoup à perdre, contrairement à moi qui n'ai rien. Peut-être que tu finiras par gagner. Peut-être que tu m'ensorcelleras, que tu me feras souffrir, que tu m'humilieras, mais je veillerai à ce que, dans ta chute, tu perdes tout ce dont je pourrai te priver."

~

Le Prince Cruel, page 122.

Afficher en entier

Avant tout, je te déteste parce que je pense à toi. Souvent. Ça me dégoûte, et je ne peux pas m’en empêcher.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode