Livres
454 537
Membres
402 759

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Folk of the Air, Tome 2 : The Wicked King



Description ajoutée par Jennifer_tartiflette 2018-03-08T17:56:14+01:00

Résumé

You must be strong enough to strike and strike and strike again without tiring.

The first lesson is to make yourself strong.

After the jaw-dropping revelation that Oak is the heir to Faerie, Jude must keep her younger brother safe. To do so, she has bound the wicked king, Cardan, to her, and made herself the power behind the throne. Navigating the constantly shifting political alliances of Faerie would be difficult enough if Cardan were easy to control. But he does everything in his power to humiliate and undermine her even as his fascination with her remains undiminished.

When it becomes all too clear that someone close to Jude means to betray her, threatening her own life and the lives of everyone she loves, Jude must uncover the traitor and fight her own complicated feelings for Cardan to maintain control as a mortal in a Faerie world.

Afficher en entier

Classement en biblio - 56 lecteurs

Extrait

Our eyes meet, and something dangerous sparks.

He hates you, I remind myself.

“Kiss me again,” he says, drunk and foolish. “Kiss me until I am sick of it.”

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Oh putain ! La claque !

Est-ce que nous sommes tous et toutes dans le même état ? Une sorte d'état de choc ? Symtômes : tension artérielle élevée, sueurs chaudes et froides, une respiration inégale et une sorte d'envie de relire depuis le début ?

Le premier tome était un coup de coeur mais celui-ci ? Il est encore mieux, on est dans la continuité du premier. On est 5 mois plus tard, Jude avec son arrangement a placé le prince Cardan sur le trône en attendant que son frère grandisse tranquillement sur Terre. Elle dirige en secret la Faerie, manipulant et en continuant son travail d'espion.

J'adore le personnage de Jude. Elle est pleine de défauts et de qualités. Elle a grandit en Faerie, elle sait qu'elle ne peut faire confiance en personne et encore plus maintenant. A tout moment, ce nouveau roi peut-être renversé, c'est bien ainsi qu'il y a été mis ? Cardan n'est pas une marionnette docile, alors ils sont en perpétuel rivalité, ils se détestent, ils aiment se détester, et surtout, ils ne savent pas comment gérer leur attirance.

Ce tome monte en crescendo dans la relation enemies-to-lovers mais aussi du côté de l'intrigue, des complots politiques. Impossible de prévoir à l'avance ce qu'il en est, et ce qu'il va advenir de nos personnages. Jude prend cher et elle continue avec cette rage et cette force qui la rend si mature et si adulte, mais d'un autre côté vu ce qu'elle se prend, elle est touchante et si humaine. Cardan toujours aussi trouble et si vous adorer les gros batard, c'en est un, indéniablement.

J'ai fini ce livre en pleine nuit, si j'avais pu, j'en aurais crié. Dire qu'il faut attendre un an avant d'avoir The Queen of Nothing. Comment allons nous faire ? Y-t-il un groupe de soutien qui auraient succombés à la plume d'Holly Black et de son The Folk of Air ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

(lu en VO) Ce second tome est bien meilleur à mon goût, du fait qu'on est directement dans l'intrigue politique. Il y a plus de tensions, plus de dangers, et Jude apprend à manipuler son allié le roi Cardan, son "père" le général Waroc, ainsi que d'autres. Sa relation avec Cardan est très réussie, on voit qu'ils se détestent, se méfient l'un de l'autre, tout en étant attirés et jaloux. Comme pour le tome 1, il se termine sur un coup de théâtre qui donne très envie d'avoir la suite !

Afficher en entier
Diamant

Mon avis : le deuxième tome est encore meilleur que le premier! Ce qui m’a plus le plus dans ce tome, c’est l’évolution de Jude. Elle réussit à garder sa place et à vaincre ses ennemis non pas parce qu’elle est hyper puissante, mais bien parce qu’elle patiente, observatrice, intelligente et extrêmement endurante. Dans ce tome, Jude est une espionne absolument redoutable. Les passages sont si bien écrits qu’on a l’impression d’être là avec elle, on ressent son sentiment d’être seule contre le monde, on ressent sa peur et son courage, on ressent les larmes qu’elle refoule ou la rage qu’elle essaie de contenir. J’ai été très impressionnée par son personnage, je me suis même beaucoup attachée à elle.

La relation entre Jude et Cardan est un autre aspect qui m’a beaucoup plus. Cardan est un personnage difficile à cerner, mais l’auteure nous dévoile tranquillement ses secrets, son enfance et surtout, les changements subtiles qui s’opèrent en lui (malgré lui). Il est cynique et drôle, et le fait qu’il baisse tranquillement ses gardes avec Jude le rend encore plus attachant. Quand on y pense, Jude était une créature inférieure, impuissante et pathétique à ses yeux. Puis, sans le vouloir, elle l’a impressionné. Elle lui a tenu tête, elle fait preuve d’intelligence et d’audace, jusqu’à finalement gagner son respect, puis son affection. Lui de son côté, à finit par montrer un côté plus vulnérable, plus doux et plus vrai, ce qui finit par charmer notre espionne. Ils finissent par développer une relation qui oscille entre haine, amitié, respect et amour. Ensemble, ils font une équipe étrange, puissante et vraiment plaisante à découvrir.

Ajoutons à cela les détails de l’univers tout à fait original créé par l’auteure, les complots, les combats, les meurtres, les bals, les robes et l’alcool qui coule toujours à flot, la recette est gagnante pour le divertissement! Je ne suis même pas capable d’identifier quelque chose qui m’a déplu dans ce roman… Très satisfaite!

Afficher en entier
Argent

Il m'est impossible d'écrire un commentaire développé pour ce livre car il m'a vraiment ennuyée. Je ne sais pas pourquoi, et je suis déçue car j'ai apprécié le premier tome et je sais que beaucoup de personnes ont adoré celui-ci, mais je ne me souciais pas de ce qui arrivait dans l'histoire. Tout ce que je peux dire est que Jude est un très bon personnage.

Afficher en entier
Or

"Once upon a time, there was a human girl stolen away by faeries, and because of that, she swore to destroy them."

J'avais tellement hate de lire ce 2nd tome. Tellement que je l'ai précommandé en fait....

J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans. C'est à cause de mon emploi du temps plus qu'autre chose je pense.

Une fois que j'ai eu plus de temps, j'ai absorbé le roman à une vitesse folle.

5 mois ont passé et j'aurai beaucoup voulu savoir ce qui s'est passé durant ce temps.

On retrouve Jude encore plus ambitieuse que jamais. Son vrai but est de garder le pouvoir si durement acquis et c'était délicieux de suivre ses machinations.

Sa relation avec Cardan est compliquée et fascinante à suivre.

De même que celle avec Madoc.

La véritable revélation est l'évolution de Cardan. Loin l'enfant futile du 1er tome, il se révèle royal....

On ne peut faire confiance à personne dans cette série et c'est encore le cas dans ce volume.

Les complots et les trahisons pleuvent de toute part. J'ai adoré suivre cette partie de l'intrigue.

J'ai beaucoup aimé ce tome.

Cette fin !!!!!

J'ai hate de découvrir la suite.

Afficher en entier
Or

J'adore ce 2e tome, encore plus que le 1er! Pourquoi? Parce que:

-->l'univers est toujours fidèle au premier tome. Toujours aussi dark et fantaisiste. C'est violent et sanglant. La plume de l'autrice retranscrit très bien cette impression malsaine que dégage ce monde "féerique".

-->Le rythme est, je trouve, plus rapide dans ce second tome que dans le premier. Bien que dans la première partie du roman, on peut s'ennuyer rapidement si on n'est pas fan des histoires de politique.

--> l'intrigue est incroyable. Il y a des rebondissements que je ne voyais souvent pas venir, surtout cette fin! Spoiler(cliquez pour révéler)Bon, c'est vrai que j'avais senti venir le mariage mais l'exil? Pas du tout!!

--> les personnages sont toujours incroyablement complexes. Le personnage de Cardan est davantage développé et j'adore ça. Jude continue d'être badass et de vivre de nouvelles expériences. Cette fille est juste le modèle parfait d'une humaine dans un monde de Faes cruel et sans pitié.

--> la romance dans ce livre est… assez dérangeant. La tension sexuelle est là, ce n'est pas le problème. Mais la conception de l'amour est vraiment chamboulée dans cet univers singulier. Bon, après j'apprécie le couple Cardan/Jude, cela va de soit. Mais bon, ce n'est pas ce qu'on pourrait appeler une relation saine non plus.

Afficher en entier
Diamant

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/the-wicked-king-holly-black/

Ma notation: 5/5

Mon dieu. Cette série, c’est comme du poison. Entre son emballage trompeur et ses discrets mais graduels coups de poignard dans le dos, elle nous ferait presque oublier la toxicité de son but: celui de nous achever sans avoir eu le temps de procéder le pourquoi du comment. Et vous savez quoi? J’en reprendrais bien une dose! Parce que Jude et Cardan m’ont fait vibrer (so angsty!), tout comme les intrigues politiques qui m’ont serré le cœur. The Wicked King est une réussite!

Ça fait un peu plus d’un mois que j’ai fini le livre mais je me rappelle encore des tensions que j’ai ressenti durant les confrontations entre Jude et Cardan. Ces deux-là me rendent dingue! On est plus dans le désir inavouable et refoulé que la romance. Et bordel, Holly Black sait s’y prendre. C’est à croire que la nature elle-même lui a confié les secrets de l’attraction parfaite. J’étais là avec mon livre à sourire comme une idiote et à me mordre les lèvres devant des interactions drôles, tendres, critiques et remplies de désir. JE N’EN POUVAIS PLUS!

Si on oublie le fait que Cardan veuille compliquer la vie de Jude au début du récit pour se venger de sa trahison, je l’ai finalement trouvé différent du premier tome. Et je dis ça en bien! Il était attachant dans sa manière de vouloir protéger Jude et respectueux de ses décisions: il a beau la détester, quand elle dit non, il ne cherche pas à lui forcer la main. Ça colle tellement bien aux instants je-te-montre-ma-vraie-personnalité du premier opus! Raaaaaaaah. Il y a également quelques instants de complicité que j’ai adoré, même si les héros nient tout en bloc! Dont une scène en particulier…

Rassurez-vous, ce n’est pas la seule chose que j’ai aimé! Cela dit, je dois encore parler de Cardan (lol). On apprend des choses sur sa famille, son pouvoir et ce qui l’a amené à être cruel avec les autres. Cardan se livre à Jude de son plein grès sans pour autant servir son passé comme une excuse à son attitude, et c’était vraiment étonnant. Je ne m’attendais pas à ce qu’il s’ouvre de la sorte! Le personnage a mûri et je ne l’avais même pas vu venir. Outch. Il sait aussi se montrer malin et trompeur pour servir ses intérêts, du coup, je ne sais même plus quoi penser! Est-ce qu’il faisait semblant pour endormir Jude? Est-ce qu’il disait la vérité? Vous voyez, quoi x)

Jude n’est pas en reste, c’est une héroïne au mental d’acier qui sait reconnaître ses faiblesses et qui les utilisent à son avantage! Bien sûr, elle est entourée d’ennemis tout aussi intelligents, et c’est là qu’on voit à quel point il est difficile pour elle de garder en visuel leurs moindres faits et gestes et de planifier ainsi des contre-attaques adéquates pour chaque manigance orchestrée envers elle et Cardan. Mais franchement, elle s’en sort haut la main! Elle fait toujours passer son ambition avant Cardan et, quelque part, ça rend son personnage encore plus génial!

Côté univers, on explore le monde aquatique des Faes ainsi que les pouvoirs légendaires du Grand Roi des Faes. Là encore, les intrigues politiques se consolident avec d’anciens adversaires voulant prendre leur revanche ainsi que de nouveaux rivaux désireux de s’approprier l’autorité d’un faible jeune roi. MAIS, Cardan n’est pas aussi fragile et frivole qu’il le laisse paraître, donc on a droit à de jolis rebondissements! Je m’étais senti trahie par la fin de cet opus, mais en y réfléchissant bien, c’était logique et bien pensé. Tout ce que je peux dire, c’est que c’était formidable de voir Cardan sur le même piédestal que ses conspirateurs, soit tout aussi ambitieux et calculateur!

En tout cas, c’était intéressant de voir les conséquences des actions de Jude. En plaçant Cardan comme le nouveau Grand Roi des Faes, elle lui a non seulement appris à aimer le prestige et la responsabilité d’être roi mais, en plus, elle lui a sans le vouloir tout inculquer des stratégies politiques. De ce fait, elle s’est formé un adversaire de taille! C’est quand même ironique quand on sait que son contrôle sur Cardan ne va pas durer éternellement…

Et parce que l’auteure est le diable incarné, elle m’a fait encore plus aimer la relation entre Jude et Madoc. Ce père, monstre, ou que sais-je encore, est vraiment difficile à cerner. Je ne savais même plus s’il allait prendre sa revanche sur Jude ou s’il allait lui pardonner! Toujours est-il, malgré les animosités et les trahisons, Jude voit toujours Taryn et Madoc comme sa famille. Je… J’adore cette complexité, franchement! Par contre, Taryn et Locke, il faut les jeter dans un trou. Sisi, j’insiste!

Voilà, je ne veux pas en révéler davantage, mais cette série est exquise! La relation entre Jude et Cardan est tellement bien dosée entre l’attraction et la haine, c’est juste magnifique. Y a même des moments où, lorsqu’ils planifient en groupe avec la Cour des Ombres avec une dose d’humour, on oublierait presque qu’ils sont ennemis. J’ai hâte de lire la suite, et je suis déjà attristée par la fin imminente de la trilogie. UGH.

Oh, et on en apprend un peu plus sur les personnages secondaires dont certains qu’on aimerait bien planter. Oups, désolée, je crois que Jude a déteint sur moi x)

Afficher en entier
Diamant

Ma note : 4.5/5

Chronique disponible sur mon blog : https://callmeeluh.wordpress.com/2019/02/12/the-folk-of-the-air-tome-2-the-wicked-king-de-holly-black/

“’Kiss me again,’ he says, drunk and foolish. ‘Kiss me until I am sick of it.’”

Je pense que ce livre était l’un des plus attendus de ce début d’année, et pas seulement pour moi. Si au début j’ai résisté à son appel, ça n’a malheureusement pas duré longtemps (principalement la faute de mes copines Morgane et Emilie, merci encore les filles pour votre soutient haha). Du coup je n’ai pas trop tarder à rejoindre le flot de personnes détruites par ce livre, et aujourd’hui encore je suis un peu dans le déni quant à ma lecture (ça me passera) (peut-être).

Plusieurs mois ont passé depuis l’ascension de Cardan sur le trône. Jude, bras droit de ce dernier, gère le royaume de Faerie pendant que ce dernier pense plus à faire la fête. Mais le royaume, rendu instable par un roi encore jeune et inexpérimenté, est la cible d’ennemis désireux de mettre la main dessus. Forcée de déjouer un complot après un autre, Jude doit également faire face à un Cardan prêt à tout pour retrouver sa liberté.

Je ne vais pas passer par quatre chemins : j’ai adoré ma lecture, et ce du début à la fin. Si The Cruel Prince ne m’avait pas totalement convaincue, on peut dire que The Wicked King a plutôt bien fait son travail à ce niveau-là. Que ce soit les personnages ou l’intrigue, tout m’a plu dans ce second tome.

J’étais tellement heureuse de retrouver Cardan et Jude qui, il faut le dire, m’avaient vraiment manqué (surtout Cardan d’ailleurs). J’avais eu du mal avec le personnage de Jude, je m’étais attachée à elle très tard dans ma lecture de The Cruel Prince, mais dans ce tome je l’ai simplement adorée. Elle a une résilience incroyable, et j’admire le courage et la force dont elle fait preuve face à toutes les épreuves qui l’attendent dans The Wicked King.

“Power is much easier to acquire than it is to hold on to.”

Ce que j’ai le plus aimé dans ce tome est la relation entre Jude et Cardan. C’était déjà le cas dans The Cruel Prince, mais ce n’était rien comparé à ici. Si vous cherchez la parfaite relation amants/ennemis, vous la trouverez avec la leur. Mais leur relation ne se limite pas qu’à ça, et c’est ce qui me plaît le plus. Au fil des chapitres on voit qu’ils commencent à se faire confiance l’un à l’autre, et ce malgré les circonstances.

La deuxième chose qui m’a le plus plu dans ce livre est qu’on ne peut faire confiance à absolument personne. Dans The Cruel Prince, il fallait se méfier de beaucoup de personnages, mais la liste s’est rallongée dans ce tome. Ça rend la lecture tellement plus intéressante, et ça nous pousse également à rester sur nos gardes. Les Faes ne peuvent certes pas mentir, mais ça ne les empêche pas de pouvoir avoir recours à des ruses en tout genre pour arriver à leurs fins. Au final, Jude n’est donc pas la seule à tromper les autres, alors forcément ça rend les choses beaucoup plus intéressantes et le livre beaucoup plus imprévisible.

“The three of you have one solution to every problem. Murder. No key fits every lock.” Cardan gives us all a stern look, holding up a long-fingered hand with my stolen ruby ring still on one finger. “Someone tries to betray the High King, murder. Someone gives you a harsh look, murder. Someone disrespects you, murder. Someone ruins your laundry, murder.”

Une chose que j’avais complètement oublié en me lançant dans The Wicked King, c’est qu’il y a énormément de personnages. Entre tous les différents membres des courts, il est difficile de s’y perdre, mais heureusement je me souvenais de la plupart d’entre eux. Il y a quand même eu plus d’une fois où je me suis demandée qui était qui, mais je me suis vite reprise, et ça n’a pas posé de problème très longtemps.

Ma lecture de The Wicked King a frôlé le coup de cœur de très près. J’ai absolument tout adoré, donc ça aurait dû en être un, mais mon problème (et le seul d’ailleurs) était que ce livre est beaucoup trop court. Il fait 326 pages, ce qui est plutôt pas mal, je suis d’accord, mais ce n’était juste pas assez pour un livre comme celui-ci, et 100 pages de plus n’auraient pas été de refus.

Néanmoins j’ai trèèès hâte de pouvoir lire Queen of Nothing, parce que 1) cette série est géniale 2) CETTE FIN ET CE CLIFFHANGER OMG DONNEZ-MOI LA SUITE !!

Du coup je ne sais plus trop comment fonctionner… J’imagine qu’une relecture des deux premiers tomes va s’imposer cette année haha.

Afficher en entier
Or

[Lu en VO]

“Once upon a time, there was a human girl stolen away by faeries, and because of that, she swore to destroy them.”

Définitivement accro. Certains romans font ça, on a beau leur trouver un tas de défauts, impossible de les lâcher avant la fin... fin, qui, très injustement, est faite de telle sorte qu'on s'étouffe d'indignation à l'idée d'attendre la suite.

Jude, cinq mois après son coup de maître pour s'emparer du pouvoir, n'a rien perdu de sa hargne ni de son ambition. La leçon du tome tout entier tient en une seule phrase : “Power is much easier to acquire than it is to hold on to”. Et Jude a beau s'y accrocher du mieux qu'elle peut, elle est seule contre le monde entier. Elle doit se battre contre les ennemis de la Couronne, contre son père adoptif, contre sa sœur, contre Cardan, contre elle-même... Et toute l'histoire prend une tournure désespérée, une sorte de course contre-la-montre dont l'issue, en cas d'échec, pourrait bien lui coûter très cher. Sa relation avec Cardan évolue, et Cardan lui-même gagne en profondeur ; l'auteur creuse son passé, son caractère, et en fait un personnage fascinant (que je préfère à Jude, allez c'est dit) qui parvient pourtant toujours à nous surprendre.

La suite, je le prédis, sera magique.

Afficher en entier
Diamant

Un deuxième tome qui donne une sacrée claque.

Le premier livre avait très bien posé les bases et présenté les personnages, mais c'est vrai que l'action n'arrive que durant les derniers chapitres.

Par contre dans "The Wicked King" il y a de l'action à chaque page !

Jude s'est mise dans un sacré bazar et si déjà de base elle ne pouvait avoir confiance en personne, maintenant, c'est encore pire.

Lié à Cardan avec le marché qu'ils ont passé, elle doit gérer le royaume des fearies. Parce que même si Cardan est le roi, c'est en réalité Jude qui tire les ficelles, qui gère les crises et qui essaye de déterminer qui le premier va essayer de tuer le nouveau High King.

La relation Jude/Cardan évolue assez rapidement et je suis trop contente d'en savoir un peu plus sur Cardan, sur ses émotions, ses états d'âme. Même s'il paraît comme un trou du cul fini, il y a toujours une réflexion dans ses actions ou dans ses paroles. Il ne fait pas les choses sous impulsion et il le prouve plusieurs fois. Tout le contraire de Jude, qui même si elle prouve qu'elle sait très bien y faire, la plupart du temps elle fonce droit dans le tas sans se soucier des avertissements.

Il n'empêche que c'est une des personnages les plus badass qu'il m'est été donné de voir depuis très longtemps dans un roman YA. Je veux dire une héroïne VRAIMENT badass ! Jude a une tonne de défauts et elle nous donne envie de nous arracher les cheveux de la tête, mais quand il s'agit d'un combat, de protéger quelqu'un ou juste de sauver sa vie, c'est une warrior à 100%.

L'intrigue avance très rapidement, certains événements sont assez prévisibles tandis que d'autres pas du tout. Les derniers chapitres m'ont donné envie de hurler et je n'ai pas du tout vu venir la décision finale. J'ai été très surprise, ce qui s'annonce très très bien pour la suite, car j'ai hâte de savoir comment Jude va pouvoir se sortir de ce pétrin-là maintenant. Personnellement, je ne vois pas du tout comment elle va pouvoir faire...

Vivement The Queen of Nothings !

Afficher en entier
Argent

Moins malsain que le premier tome, mieux rythmé également, ce tome-ci m'a davantage plu. Les personnages gagnent énormément en profondeur, et j'ai enfin réussi à m'y attacher… pour mieux souffrir.

Même si j'avais vu venir la fin depuis un moment, j'ai adoré.

Afficher en entier

Date de sortie

The Folk of the Air, Tome 2 : The Wicked King

  • USA : 2019-01-08 (English)

Activité récente

Gypsy le place en liste or
2019-04-18T10:48:28+02:00
lea_19 l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-07T18:22:28+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 56
Commentaires 14
Extraits 7
Evaluations 23
Note globale 8.67 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode