Livres
511 576
Membres
522 358

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Mat-17 2020-06-30T06:22:48+02:00
Commentaire ajouté par Sissilovebooks 2020-06-17T19:00:47+02:00
Lu aussi

Voici un livre qui est plaisant à lire.

Non pas qu'il s'agit là d'un livre superbe et dont je me souviendrai encore d'ici 1 mois, MAIS la lecture est fluide, l'histoire n'est pas prise de tête et j'aime les relations de confrontation donc les petites réparties des différents personnages m'ont beaucoup plus.

Un moment simple et agréable de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par thiloumax 2020-06-11T08:48:58+02:00
Or

Tout d’abord, je tiens à remercier Emily Jurius pour ce SP et sa confiance.

Ce roman est écrit à la première personne et nous avons le point de vue des deux personnages principaux.

Celeste est une femme meurtrie. Elle a vécu le pire, la perte de son mari dans un accident qui a aussi failli couter la vie à son fils. Ses enfants ont perdu leur innocence et ensemble ils tentent de se reconstruire. C’est une femme forte, admirable et pleine de compassion. Celeste rencontre Béryl, lors d’un déplacement professionnel, le premier depuis le drame. C’est un homme blessé et diminué, à la suite d’un grave accident de moto. Dans le miroir, il ne reconnait plus son corps et il déverse sa colère sur sa famille mais aussi sur sa nouvelle voisine de chambre. Il faut avouer que niveau amabilité et sociabilité on fait mieux que Béryl (sans se forcer).

Celeste : Peut-elle aimer à nouveau ?

Béryl : Un être aussi blessé physiquement et émotionnellement, peut-il encore éprouvé le moindre sentiment ?

J’ai passé un excellent moment avec cette histoire. Une héroïne forte, des caractères bien trempés et des joutes verbales qui m’ont fait rire. Je ne peux que vous conseiller cette lecture dont les thèmes sont pour moi : l’amour, la reconstruction, le syndrome du survivant et la famille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carine-68 2020-05-29T10:13:28+02:00
Diamant

Parce qu’il y a des blessures qui ne se voient pas à l’œil nu.

Céleste n’a pas été épargné par la vie. Il y a un an, son existence a basculé suite à un accident et la voilà seule aujourd’hui avec ses deux garçons. Son agent l’a mandaté pour prêter main-forte à Frédéric Géro, une rock star en manque d’inspiration. Car Céleste est une parolière de talent. Laissant à contrecœur, ses petits hommes aux bons soins de ses parents, la voilà partie pour Marseille, au domicile de chanteur. Elle est accueillie comme le messie, par un couple des plus simple et gentil. Elle fera donc la connaissance de Laure la femme de Fred et de Carla leur fille. La star et son épouse l’invitent à séjourner chez eux le temps de son investissement plutôt que seule à l’hôtel. Comment refuser à la vue de ce paradis ? Mais c’est sans compter sur la présence d’un malotru du nom de Béryl, le frère de Laure entre ses murs. Céleste est une personne à fort caractère, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle fait face à ce dernier de façon admirable. Elle ne manquera pas de ressource devant cet homme si immature, elle arrivera même non sans mal au fil du temps à l’apprivoiser, car lui-même est un homme à terre.

Oui, c’est le mot, Béryl a beau être ce qu’il est, ce n’est pas sans raison. Sa vie a changé pour lui aussi lors de son accident. La colère a pris le dessus, abandonné lâchement par des personnes dont il pensait être proche aujourd’hui, il ne peut se rattacher qu’à l’amour sans failles de sa sœur. Son arme de défense, la méchanceté, pourtant, il a tant à donner. Sa souffrance est réelle et visible, mais il n’est pas le seul dont l’existence a basculé, à un moment ou un autre. C’est un homme au physique plus qu’attrayant malgré un corps et un visage abîmé par des brûlures et cicatrices. Néanmoins, cela n’enlève en rien de sa beauté. Mais dès que Béryl ouvre la bouche, c’est pour débiter cent méchancetés à la minute. C’est un homme certes blessé dans sa chair, mais qui est loin, au vu de son comportement de mériter la compassion des autres. À partir des premières minutes, il prendra plaisir à surnommer Céleste de petits noms mesquins : la dinde, cratère, infeste, la peste, etc. Et il fera bien comprendre à tout le monde son mécontentement face à l’aménagement de notre parolière en ces lieux. Il se comporte comme un enfant, qui boude en manque de bonnes manières quand quelque chose ne lui convient pas. Et là, c’est le cas. Il tient à sa tranquillité et n’est pas heureux de devoir partager sa salle de bain adjacente aux deux chambres avec elle. Mais il ne doit pas oublier qu’il est lui-même invité dans cette maison et qu’il n’a donc pas son mot à dire. La cohabitation va être des plus difficiles.

Je ne connaissais pas la plume d’Emily, je l’avoue, je la découvre addictive, j’ai carrément dévoré ce roman. Les personnages sont terriblement attachants, leurs joutes verbales un pur plaisir, j’en ai ri plus d’une fois et mon cœur s’est serré à plusieurs reprises. Emily a su trouver les mots, pour exprimer la souffrance que l’on décèle en chacun, mais aussi les joies du moment. Un roman riche en émotions. La découverte de chacune de blessures se fait tout au long du récit ce qui ajoute la petite touche qui fait que l’on ne peut en décrocher. Pour moi un vrai coup de cœur que je vous invite à découvrir sans tarder

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jobilette 2020-05-03T12:29:34+02:00
Bronze

Ni bon, ni mauvais... ça se lit ! Pas réellement de suspens, pas de grande originalité... mais je n’ai pas eu envie d’abandonner non plus... bref : pas un best seller, mais pas un navet...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manon-46 2020-05-01T00:13:28+02:00
Or

J'ai passé un super moment ! Ca fait du bien d'avoir des personnages avec une vraie personnalité et du répondant.

Béryl est un sacré connard mais que l'on ne peut s'empêcher d'aimer très rapidement et Céleste a un sacré courage qui force le respect.

C'est une très belle découverte que je vous conseille vivement de lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cicrane 2020-04-28T13:12:33+02:00
Bronze

Première remarque parce qu'il faut bien commencer par quelque chose : pourquoi s'acharner à donner des titres anglophones à des livres qui se déroulent en France ????? Même avec "l'entaille" pour titre je l'aurai lu !!!

Et j'aurai bien fait parce que c'est un très bon livre, divertissant, je l'ai lu en à peine une journée. Céleste se remet difficilement d'un drame, mais elle est forte et en même temps elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, alors qu'elle rencontre Béryl, un beau connard. D'ailleurs c'est très fort d'arriver à faire aimer un si gros con, parce qu'il ne s'améliore pas avec les pages mais malgré tout on s'attache très vite et très fort à lui. Alors avec leurs 2 caractères bien trempés, ça donne des répliques pleines d'humour...

En tout cas j'en ressors avec la banane et je ne peux que vous le conseiller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enihpled 2020-04-13T13:53:15+02:00
Or

Merci à Émilie pour sa confiance. Je suis ravie de découvrir son histoire. Et sa plume.

Je vous avoue que dès le départ, je savais que j'allais apprécier ma lecture. Les âmes torturées j'adore et Béryl est une grande âme torturée.

J'aime son jeu, sa manière d'être, sa protection, et son amour inconditionnel pour celle qui a toujours était la pour lui : sa sœur Laure.

Céleste, quant à elle, elle a du mérite, parce qu'elle a traversé une grosse épreuve, qu'elle a mit de côté pour ses enfants. Et son courage, sa force, font d'elle une femme forte, a part entière.

Emily nous entraîne dans un univers émouvant, touchant, mais aussi, avec de l'humour, de l'agacement (j'ai eu envie d'étrangler Béryl et Céleste plus d'une fois mais Chut), des peurs mais aussi des doutes.

Je peux dire que j'ai aimé ce que j'ai lu, ce que j'ai ressenti, on découvre chacun des personnages principaux : Laure, Béryl, Céleste, et Fred, mais aussi Milo et Marcel.

Si bien que forcément l'attachement est là, que l'émotion et la peur s'insinuent dans mon être pendant la lecture. C'est tout naturellement que je me retrouve en apnée, en haleine face à cette histoire.

Ce que j'aime avant tout, c'est la manière dont l'auteur traite les sujets importants comme la mort, la reconstruction, l'abandon, les accidents, la peur ... en effet, elle fait naître une certaine hargne à nos personnages, de part leurs vécus, et je trouve cela très bien décrit.

Entre le survivant et le traumatisé je peux vous assurez que nous n'avons pas de quoi nous ennuyer. L'auteur appuie vraiment sur ces points sensibles, bien souvent c'est réaliste, dans la vraie vie, ça pourrait largement se passer comme cela. J'apprécie que l'on puisse se retrouver dans chacun des personnages. C'est important de réussir à s'identifier.

On s'y croirait vraiment, chacune des étapes est respectées. Le fil conducteur de l'histoire est tenu tout du long, ce qui nous est narré défile devant nous à toute vitesse, on ne peut pas s'empêcher de lire, et de se laisser prendre au jeu.

C'est bouleversant, intense, riche, fluide, posée, en soi c'est un cocktail, détonnant et réussi ! Je rajouterai à cela que c'est électrique, addictif au plus haut point !

On se laisse tellement prendre dans leurs filets, dans leurs jeux, que nous ne pouvons qu'être spectateur de ce match ! J'en voulais toujours plus, et je m'amusais à compter les points ! Ce fût un sacré match, rudement bien mené par Béryl et Céleste.

L'auteur réussit à nous rendre accro, et je vous le dit, ce livre est une petite merveille, à déguster sans modération ! Si vous ne le connaissez pas encore, je vous en pris, allez y !!! Foncez !!!

#Delphine - Chronique Accro2NewRomance

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Audreyb13 2020-04-10T07:16:47+02:00
Commentaire ajouté par Audreys_readings 2020-03-26T15:07:31+01:00
Argent

Malgré une rencontre un peu cliché et une entrée en matière peut être un peu rapide à mon goût cela a eu du bon finalement car j'ai pour le coup été direct dedans et je n'ai pu le lâcher ! (C'est vrai ça pourquoi tourner autour du pot ?) J'ai adoré le personnage de Beryl. Ce genre de caractère brut de décoffrage, authentique, chiant, bourru, détestable. . J'adore ! Souvent dans nos romans derrière ce genre de personnage se cache un nounours tout doudou. Et ben là même pas .. il est comme ça ! On fait avec ... ou pas !

Et il n'y qu'une peste comme Céleste qui pouvait lui tenir tête et l'accepter comme tel ! Son surnom lui va comme un gant. Et j'ai adoré leurs échanges !

J'ai aimé leur authenticité a tous les 2. Ils ne se sont pas tourné autour mille ans en pesant le pour et le contre ... on a envie . . On y va. On se pose pas milles questions. Les questions viennent après .. et dans la vrai vie c'est un peu ça quand même !

Puis j'ai aimé les cicatrices de Beryl, ainsi que celles de Celeste. . Sur son ventre .. J'ai aimé car tout cela a fait d'eux des personnages réalistes et à notre mesure. Ils nous ressemblent !

Leur histoire est finalement plutôt simple. sans chichi. Bien évidement tout n'a pas été rose et facile mais il n'y a pas de mélo drame.

Bref c'est une très belle découverte

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode