Livres
387 802
Comms
1 359 985
Membres
276 094

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Generations, tome 3 : Alone



Description ajoutée par Ange1686 2017-06-03T12:17:30+02:00

Résumé

« Aujourd’hui, nous ne sommes ni des Albonden, ni des hommes. Nous sommes le peuple d’Omeyocan et nous nous battrons ensemble jusqu’au bout. »

Depuis près d’un an, Em et les siens œuvrent main dans la main avec leurs anciens ennemis, les Albonden, pour faire d’Omeyocan un monde meilleur, le leur. Mais la tâche est loin d’être de tout repos et les menaces qui planent sur eux s’accumulent. À commencer par ces trois immenses appareils qui se rapprochent dangereusement de leurs terres et semblent nourrir des intentions bien peu pacifiques à leur encontre…

Sur le pied de guerre, Em et ses camarades scrutent le ciel, prêts à défendre leur territoire, mais le danger pourrait tout aussi bien venir des profondeurs… Réfugiés dans d’anciens tunnels, certains rebelles passent à l’attaque, bien décidés à mettre fin à l’alliance passée entre leurs compatriotes et les hommes.

Alors que les siens sont cernés de toutes parts et que les périls se multiplient, la jeune chef s’interroge. Pourquoi tant de peuples différents font-ils route vers Omeyocan ? La réponse à cette question pourrait bien leur être vitale, d’autant qu’une étrange épidémie de violence se répand et commence à créer des tensions au sein même de la population.

Et si Aramovski, l’ancien rival d’Em, avait raison ? Et si le Dieu du Sang existait vraiment… Oubliez toutes vos certitudes ! Scott Sigler conclut sa trilogie sans nous laisser aucun répit et nous emmène, entre ciel et terre, à la recherche de la dernière pièce manquante du puzzle.

Afficher en entier

Classement en biblio - 52 lecteurs

Or
18 lecteurs
PAL
61 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par louloutte69 2017-09-15T22:16:12+02:00

Barkah, nous quittons la planète. La navette peut transporter tous mon peuple jusqu'au vaisseau qui nous a emmené ici.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

Bilan TRÈS mitigé pour ce dernier tome de la saga... Autant le tome 2 m'avait plus touchée que le premier, autant celui-là me laisse avec un profond sentiment de perplexité et l'impression de m'être légèrement faite avoir. Certes, on en apprend plus sur les vaisseaux spatiaux ennemis apparus à la fin du tome 2, sur la religion du Dieu du Sang qui devient de plus en plus importante au fil de l'histoire, et même sur le passé de plusieurs personnages qu'on connaît depuis désormais pas mal de temps. Mais tout ça, tous les bons côtés qu'on pourrait trouver à ce tome, s'efface devant la fin. C'est QUOI cette fin ? Alors là oui, elle est originale, et certains pourraient trouver que c'est une bonne chose, mais j'en suis juste ressortie avec des yeux grands comme des soucoupes et l'envie de balancer le roman très fort sur une surface dure ! Non vraiment, je l'ai trouvée... irrespectueuse envers les personnages principaux de l'histoire, et notamment envers l'héroïne. (comment intriguer sans spoiler, haha) Toute cette détermination, tout ce courage, tout cet entêtement, pour finir comme... ça. C'est triste. Et dégueulasse.

Bref, tu l'auras compris, toi qui me lis, les derniers chapitres de ce roman m'ont gâché tout le reste. Non mais c'est quoi cette fin, sérieux... Allez, faut que j'arrête. Allons rager ailleurs.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par apriltheseven 2017-10-10T17:07:47+02:00
Or

The Generations a cette particularité de ne ressembler à aucune autre saga du genre. Le tome 1 m’avait laissé avec une étrange impression. Le huis clos angoissant m’avait pris en tenaille tout le long, à tel point que j’avais été incapable de m’en détacher. J’en avais pris plein les yeux avec le 2e opus, appréciant tout particulièrement la manière dont s’érigeait la microsociété créée par Em. L’auteur savait jouer sur tous les fronts, nous guidant de surprise en surprise en misant sur notre crédulité. Un travail de génie, en somme ! Je ne cache pas que la barre était très haute et j’attendais énormément de cet ultime opus. Verdict ? Je n’ai pas été déçue. Je désirais quelque chose de bien particulier avec cette lecture, je suis ressortie avec plus… beaucoup plus que ce que j’étais venue chercher !

Em doit faire face à de nouvelles menaces, de nouveaux dangers. Alors qu’elle fait tout son possible pour tenir les Sauterels rebelles à l’écart et maintenir une paix durable avec les autochtones d’Omeyocan, de nombreux rebondissements mettent le fragile équilibre de son peuple à rude épreuve. Une guerre sans merci est à leur porte et les mystères de toutes les civilisations sont sur le point d’éclater.

De bien des façons, The Generations me fait penser à Red Rising, une de mes sagas préférées. L’intrigue n’a rien en commun, mais le mode de construction est sensiblement le même. Scott Sigler et Pierce Brown ont ce don étonnant de créer un univers poussé à l’extrême et de nous y entraîner sans le moindre mal. The Generations, c’est de la littérature Young-Adult comme j’en attends. C’est une histoire puissante, qui peut se faire tour à tour traitre et cruelle. Tout au long de ma lecture, mon cœur a fait des loopings et des cabrioles, je suis passée par un imbroglio de sentiments intenses. C’est une certitude : Scott Sigler maîtrise ce que l’on appelle l’ascenseur émotionnel !

Pourtant, j’ai eu un peu peur en début de lecture. L’histoire commence assez lentement, le temps que l’on se remémore les événements précédents, et il m’a bien fallu une centaine de pages avant de reprendre mes marques et en tirer un réel plaisir. Une fois cette étape passée, j’ai tout oublié autour de moi. J’en ai oublié de manger. De dormir. Tout ce qui m’importait, c’était de percer les mystères qui entouraient cette fabuleuse saga.

Et des mystères, il faut dire que l’auteur en gardait beaucoup sous le coude. J’en ai eu des palpitations tant les émotions devenaient fortes. J’avais l’impression de me retrouver au cœur du bouquet final d’un feu d’artifice. Les vérités explosent de tout côté, à tel point qu’on ne sait plus où donner de la tête. Scott Sigler est parvenu à me prendre dans ses filets, c’était infernal.

Ce qui fait de Alone une si grande réussite, c’est également le panel de personnages qui nous est offert. Ils sont tout simplement vrais. Concrets. Tangibles. Presque vivants. L’auteur leur impose le pire, il les oblige à prendre des décisions lourdes de conséquences qui ont bien souvent un effet domino tout bonnement diabolique. Leurs personnalités sont extrêmement fouillées et approfondies, et c’est tout ce que j’aime.

En résumé, ce troisième tome de The Generations n’aurait pas pu mieux conclure cette saga magistrale. Scott Sigler m’a retourné le cerveau avec ces aventures qui sortent de l’ordinaire. Si ce n’est pas un coup de cœur, c’est néanmoins un roman coup de poing qui m’a fait voir trente-six chandelles et m’a propulsée dans un méli-mélo d’émotions, où l’art de la guerre côtoie assidûment les mystères de l’univers.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/science-fiction/the-generations-tome-1-alive-scott-sigler

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alexiabutler 2017-08-01T01:31:43+02:00
Lu aussi

Bilan TRÈS mitigé pour ce dernier tome de la saga... Autant le tome 2 m'avait plus touchée que le premier, autant celui-là me laisse avec un profond sentiment de perplexité et l'impression de m'être légèrement faite avoir. Certes, on en apprend plus sur les vaisseaux spatiaux ennemis apparus à la fin du tome 2, sur la religion du Dieu du Sang qui devient de plus en plus importante au fil de l'histoire, et même sur le passé de plusieurs personnages qu'on connaît depuis désormais pas mal de temps. Mais tout ça, tous les bons côtés qu'on pourrait trouver à ce tome, s'efface devant la fin. C'est QUOI cette fin ? Alors là oui, elle est originale, et certains pourraient trouver que c'est une bonne chose, mais j'en suis juste ressortie avec des yeux grands comme des soucoupes et l'envie de balancer le roman très fort sur une surface dure ! Non vraiment, je l'ai trouvée... irrespectueuse envers les personnages principaux de l'histoire, et notamment envers l'héroïne. (comment intriguer sans spoiler, haha) Toute cette détermination, tout ce courage, tout cet entêtement, pour finir comme... ça. C'est triste. Et dégueulasse.

Bref, tu l'auras compris, toi qui me lis, les derniers chapitres de ce roman m'ont gâché tout le reste. Non mais c'est quoi cette fin, sérieux... Allez, faut que j'arrête. Allons rager ailleurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LuCioLe79 2017-07-22T09:30:12+02:00
Or

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Lumen pour l’envoi de ce livre. J’attendais ce troisième et dernier tome avec une grande impatience. Et même si j’ai mis un certain temps à le lire dû à un emploi du temps chargé, je l’ai dévoré et grandement apprécié. Il faut dire que Alive a posé les bases, Alight nous a plongé dedans et Alone nous fait vivre cette trilogie à 200%. Ce nouvel opus est en effet rempli d’action, la bataille finale est proche. Comment cela va t’il tourner ? Dans le premier roman, il était très difficile de le savoir, le deuxième nous en a laissé un aperçu avec une fin totalement inattendue et là c’était l’apothéose. Loin de ce que l’on a l’habitude de lire, on a le droit à des combats épiques, des combats inattendu et surtout un tournant inattendu. J’ai été surprise d’arriver à cette conclusion qui pourrait je pense ouvrir de nouvelles portes. Je dois dire que les personnages évoluent des fois étonnamment et ce n’est pas plus mal. Difficile donc d’imaginer ce que va donner l’histoire, je trouve que c’est totalement impossible et c’est une des raisons pour laquelle cette trilogie est géniale. Scott Sigler s’est encore plus étendu dans les descriptions dans ce troisième volume. L’action quasi complète se déroule dans ce volume et prend une part énorme de celui-ci. Les réponses à nos questions sont enfin là, tout se dévoile au fur et à mesure des lignes. Divisé en 5 parties, ce dernier tome nous dévoile tous les tenants et aboutissants de ce scénario original et prenant.

En résumé, Alone achève cette trilogie brillamment avec de l’action, des rebondissements et des héros très forts. Scott Sigler nous a livré une excellente histoire passionnante et bouleversante grâce à un univers intérressant et excellent. Le lecteur ne peut rester indifférent, la qualité du récit est telle qu’on a du mal à décrocher. Cette saga est atypique et tellement imprévisible que c’est un bonheur pour ses lecteurs. Je vous conseille vivement cette trilogie !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2017-07-14T20:02:58+02:00
Or

http://lire-une-passion.weebly.com/science-fiction/alive-scott-sigler

"​En résumé, voilà un troisième tome qui clôt parfaitement bien cette trilogie prenante et pleine de surprises et de suspense ! Une psychologie des personnages qui est à son comble, des révélations en veux-tu, en voilà et surtout, toutes les réponses à nos questions et encore bien plus ! Assurément une saga qui sort de l'ordinaire et que je vous conseille vivement de découvrir !"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Myline 2017-07-13T18:01:18+02:00
Argent

J'ai bien aimé cette suite, presque plus que les précédents tomes car on a enfin quelques explications mais c'est tellement gros, tellement cherché loin...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lea-Luttringer 2017-06-30T22:21:59+02:00
Or

J'ai bien aimé ce tome, même si je suis triste d'en avoir fini avec cette trilogie.

Alone est bourré de rebondissements et c'est toujours si passionnant de suivre Em et les autres dans leurs aventures et leurs découvertes.

J'avoue que la fin me laisse un petit pincement au cœur, je voyais Victor/Mattie venir mais j'aurais préféré un Bishop/Em. Bwah, ce n'est pas si grave parce que le roman clôture la trilogie en beauté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2017-06-29T13:24:16+02:00
Diamant

https://aliceneverland.com/2017/06/29/the-generations-tome-3-alone-scott-sigler/

Ce dernier tome, je l’attendais avec impatience. Alive avait été une superbe expérience livresque, un véritable OVNI littéraire dans son genre, et Alight, le second tome, avait ouvert une perspective dans l’histoire que j’avais adorée. Sans surprise, j’étais donc pressée de découvrir comment cette série allait se terminer, et quelles surprises allait nous réserver Scott Sigler.

Car ce que je préfère dans cette série, c’est cette sensation de ne strictement rien savoir, rien connaître, rien pouvoir prévoir. L’auteur a réussi le pari fou de proposer un univers unique en son genre, tout en créant une ambiance oppressante et angoissante au possible.

Il m’aura fallu un certain temps tout de même avant de me remettre dans l’histoire et de me rappeler des multiples personnages qui accompagnent Em tout au long de cette aventure. Scott Sigler a créé un univers tellement riche et complexe que j’avais un peu de mal à resituer les personnes et leurs attributions.

Concernant l’intrigue, je ne pourrais pas vous en dire grand chose par peur de laisser fuiter certains détails. Une chose est sure : ce troisième tome s’inscrit dans la continuité de la série, et Scott Sigler nous réserve encore de belles surprises et des retournements de situation qui m’en ont fait voir de toutes les couleurs. Un véritable ascenseur émotionnel, on en prend plein les yeux de tous les côtés, et il est difficile de deviner comment tout cela va pouvoir se terminer. Ou, tout du moins, comment l’auteur voit toute cette histoire se finir !

Vous parler d’Alone sans en évoquer l’histoire est donc bien difficile. Mais si l’ambiance découverte dans les deux premiers tomes vous a séduite, vous apprécierez tout autant cette suite. Des réponses tant attendues nous sont enfin données, les rouages s’enclenchent et on voit enfin les multiples liens liant les évènements entre eux. Ce tome permet de parfaitement conclure cette trilogie, l’évidence qui nous saute aux yeux est telle que j’en suis restée tout simplement coite durant de longues minutes. Scott Sigler maitrise parfaitement son monde, il s’amuse du lecteur et prend un malin plaisir à nous amener là où il le souhaitait avec un sadisme non dissimulé. Et c’était tout simplement génial, diabolique mais génial !

Pour conclure : ce troisième tome nous offre un final cruel mais magistral. Scott Sigler s’amuse du lecteur et nous torture tout en nous offrant enfin les révélations que l’on attendait temps. Et, une fois que les tenants et aboutissants nous sont dévoilés, on ne peut qu’être subjugué par l’effroyable qualité de cette histoire. The Generations est une série unique en son genre, d’une originalité à couper le souffle et d’une ambiance cruelle et angoissante au possible. Une trilogie mature, parfaitement travaillée et aboutie… A découvrir si vous aimez les histoires singulières et atypiques, les expériences livresques qui ne ressemblent à aucune autre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marion001 2017-06-24T17:44:51+02:00
Diamant

Ce dernier tome d'Alive, nous fait suivre l'histoire d'Em, chef de son peuple vers d'autres dangers encore plus grands et encore plus redoutables que dans les précédents tomes. Les derniers mystères sont révélés, aussi terrifiant soit ils.

Em n'est pas comme les autres héroïnes des dystopies qui refusent de tuées, Em est impitoyable.

Spoiler(cliquez pour révéler)
J'ai beau détester Mathilda, ont peu comprendre comment et pourquoi elle s'est endurci aussi vite ! Ce passage du livre, nous fait avoir de la pitié pour elle
.

Les dystopies nous ont appris à des fins heureuse ou triste ( soit le héros sauve tous le monde soit le héros meurt pour sauver tous le monde). La c'est une fin douce-amer, horrible mais heureuse.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Au passage, je déteste Mattie, je ne supporte pas la fin d'Em !!

C'est une superbe conclusion qui répond a toute mes questions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilasbnt347 2017-04-30T10:08:14+02:00
Diamant

Le livre sort le 01 juin 2017

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PavillonRouge 2017-02-21T18:29:56+01:00
Diamant

Quelqu'un sait quand sa sortie est prévue en vf s'il vous plaît ?

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"The Generations, tome 3 : Alone" est sorti 2017-06-08T00:00:00+02:00
background Layer 1 08 Juin

Dates de sortie

The Generations, tome 3 : Alone

  • France : 2017-06-08 (Français)
  • Canada : 2017-07-10 (Français)
  • USA : 2017-03-07 (English)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 52
Commentaires 11
Extraits 1
Evaluations 16
Note globale 7.56 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • The Generations Trilogy, Book 3 : Alone - Anglais