Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
sous-le-signe-de-la-lune Diamant
Note : 8/10
«Slate had so many maps of hist past; why shouldn't I have a map of my future?»

Quand on commence THE GIRL FROM EVERYWHERE, on s’attend à suivre un équipage à la recherche d’une carte d’Honolulu datant de 1868 qui leur permettra de faire un voyage dans le temps. Mais ce livre est tellement plus que ça, je vous le promets. Et après l’avoir fini je suis toujours aussi émerveillée de sa qualité car c’est le première livre d’Heidi Heilig et je trouve que tout a été parfaitement maîtrisé : on pourrait se dire qu’il y a des longueurs/que certains passages ne sont pas intéressants mais tout, je dis bien TOUT, a été pensé pour créer une intrigue magique et bouleversante. Avec ce livre je suis passée de la peur, au rire la ligne suivante car on sait nous tenir en haleine et plus l’intrigue évoluait et plus j’appréciais l’univers.

Mais si on parlait d’abord du voyage dans le temps ? Je crois que c’est un de mes concepts préférés et ce qui honnêtement m’a vendu ce roman. Grâce à la Navigation, une science assez mystérieuse que peu de gens semblent posséder (même notre personnage principale ne comprend pas comment cela fonctionne) on peut voyager dans le temps grâce à des cartes. Mais il y a certains conditions : la carte doit être correcte c’est-à-dire être bien datée et ne pas représenter de fautes. Mettons qu’ils possèdent une carte qui représente la France du 13ème siècle, alors ils pourront s’y rendre si tout se passe bien. Mais le plus cool dans tout ça ? Eh bien les pays imaginaires fonctionnent aussi.

J’ai adoré chaque personnage, sa manière d’être, son vécu et la façon dont il appréhendait le monde. Heilig a réussi à retranscrire toutes ses différentes en nous offrant qu’un seul point de vue : celui de Nix, jeune fille de 16 ans qui est américano-chinoise. Son père, Slate, est le capitaine du navire The Temptation et c’est la seule maison qu’elle n’ait jamais connue même si elle a encore du mal à s’y habituer. Et c’est rare que je puisse apprécier tous les choix d’un personnage mais ici c’était le cas. Elle a l’air de faire des erreurs ou d’être irréfléchie mais ce sont ces défauts qui lui donnent de la beauté. Mais surtout tout est expliqué et à un sens et j’ai adoré savoir ça.

Sa relation avec son père est tellement complexe que je ne saurais pas comment bien la résumer. Ce qu’il faut savoir c’est que la mère de Nix est morte en 1868, et c’est pourquoi Slate recherche une carte lui permettant de retourner à cette époque. Mais en changeant le passé, Nix existera-t-elle toujours ?
Cela permet de nous poser plein de questions sur l’amour, le sacrifice, le destin mais aussi jusqu’à où sommes-nous prêts à aller pour quelqu’un ?

Le reste de l’équipage est tout aussi attachant, que ce soit Rotgut l’ancien moine chinois ou Bee une soudanaise dont la femme est morte. Mais Ayen est toujours présente sous la forme de fantôme et si ce n’est pas adorable alors je ne sais pas ce que c’est. Vient ensuite le membre le plus important : Kashmir. Kashmir fait partie de l’équipe depuis 2 ans environ et a réussi à se faire une place importante surtout auprès de Nix. Seulement ce n’est pas tout, Kash est aussi un voleur perse à la morale plus qu’intéressante et qui parle plusieurs langues (avoir des passages en français et en arabe était un gros gros plus). Et l’alchimie entre lui et Nix étaient palpable rien que depuis le premier chapitre ! Sincèrement, c’est la première fois que je soutiens un ship aussi rapidement.

Je ne vais pas parler de l’intrigue parce que je pense qu’il vaut mieux rentrer dans l’histoire sans savoir grand-chose mais je voudrais juste dire qu’il y a plein de discussions importantes comme la colonisation, comment on peut perdre/regagner sa culture et ce que c’est être moral.e. J’ai aussi adoré en apprendre plus sur comment Hawaï a été annexé une fois que la royauté a été affaiblie (les notes à la fin de l’histoire sont très intéressantes). Mais je préfère prévenir que comme le livre parle de la colonisation, il y a quelques passages durs quand les colons font des remarques sur les natifs en les considérant comme des sauvages.

En conclusion, THE GIRL FROM EVERYWHERE est un livre magnifique avec beaucoup de diversité et qui permet de découvrir énormément de mythes qui rendent cette histoire encore plus magique et intrigante. Et je n’ai qu’une hâte : enfin avoir la suite entre mes mains.
Par le Editer
kyra1510 Argent
Note : 8/10
J'ai passé un agréable moment avec ce livre. J'ai adoré les descriptions de l'auteur sur Honolulu ainsi que la relation compliquée entre Nix et son père.

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.