Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
719 473
Membres
1 036 873

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Girls



Description ajoutée par Mareeva 2016-08-12T22:20:06+02:00

Résumé

Californie du Nord , au cours de la fin violente des années 1960 . Au début de l'été , une adolescente solitaire et réfléchie , Evie Boyd , voit un groupe de filles dans le parc , et est immédiatement attiré par leur liberté, leur robe négligente , leur aura dangereuse d'abandon .

Bientôt , Evie est sous l'emprise de Suzanne , une fille plus âgée envoûtante , et est aspirée dans le cercle d'un culte infâme dirigée par un leader charismatique .

Caché dans les collines , leur ranch tentaculaire est étrange et délabré , mais pour Evie , il est exotique , chargé , un endroit , passionnant où elle se sent désespérée pour être acceptée.

Comme elle passe plus de temps loin de sa mère et des rythmes de sa vie quotidienne , et comme son obsession avec Suzanne intensifie , Evie ne se rend pas compte qu'elle se rapproche de plus en pus d'une violence impensable.

Afficher en entier

Classement en biblio - 112 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Fayeress 2019-11-24T21:16:10+01:00

L'écart me rendait un peu triste. Mais c'était triste seulement dans l'ancien monde, me rappelai-je, où les gens demeuraient effrayés par le remède amer de leurs vies. Où l'argent maintenait tout le monde en esclavage, où les gens boutonnaient leurs chemises jusqu'au col, étranglant l'amour qu'ils avaient en eux.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Plassans 2024-03-07T13:14:14+01:00
Argent

La lecture est assez addictive est assez malsaine.

On s’attache à Evie si fragile mais on a aussi envie de la secoué et de la sortir de toute cette secte.

On est tenue en haleine par le suspens malgré les événements de la fin que l’on connaît déjà. Avec des phrases qui font mouche, douée d’une écriture dont la flamboyance est magnifiée par des images aussi poétiques qu’efficaces, Emma Cline nous fait toucher du doigt le mystère et les dangers de l’adolescence. Celui de la jeune fille de quatorze ans qu’est alors Evie, jusqu’ici sans histoire, fille unique de parents fraîchement divorcés, confiée aux soins absents d’une mère qui cherche désespérément à se consoler entre les bras plus ou moins coupables de tous les hommes susceptibles de combler le vide désespérant de sa vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pixeline 2023-11-26T21:24:39+01:00
Argent

Un bon moment lecture, j'ai bien aimé voir comment on vivais en 1969, année du peace and love, de la débauche, et autres choses qui choquerait tout le monde maintenant .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blandine1 2022-07-10T22:31:04+02:00
Or

Pauvres filles. Le monde les engraisse avec des promesses d’amour. Elles en ont terriblement besoin et la plupart d’entre elles en auront si peu. Les chansons pop à l’eau de rose, les robes décrites dans les catalogues avec des mots comme « coucher de soleil » et « Paris ».

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blandine1 2022-07-10T22:30:53+02:00
Or

Mais j’aurais dû savoir que quand des hommes vous mettent en garde, ils vous mettent en garde contre le film sombre qui défile dans leur propre cerveau.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blandine1 2022-07-10T22:30:19+02:00
Or

Un roman étonnant qui fait référence à un fait divers sanglant. Voir Sharon Tate. Il démarre sur les incompris d'une adolescente vivant avec sa mère en Californie. Puis la tension monte, avec distillé, ça et là, l'annonce d'un futur meurtre. le malaise reste en fermant les dernières pages parce que l'on se dit jusqu'où l'être humain est-il capable d'aller ? Surtout quand on sait que cette jeune fille, et bien d'autres, a été endoctriné par le gourou de la secte ‘La famille'. Cette prose fait comprendre comment elle sait laisser embobiner. Parce qu'enfin quelqu'un la regarde, quelqu'un s'intéresse à elle, parce qu'elle n'est plus seule, parce qu'on lui fait confiance comme à une adulte. S'approche du thriller psychologique. Un premier roman d'une jeune romancière à suivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KathRiine 2022-05-02T16:35:09+02:00
Diamant

Lecture incroyable. La justesse avec laquelle l'autrice décrit des petits détails qui veulent dire tant de choses est juste parfaite. Les passages de l'enfance à l'âge adulte du personnage principal sont très bien menés. Toutes les pensées qu'a Evie vis-à-vis des autres, de son besoin d'affection et de preuves qu'elle existe sont très touchants et décrivent avec justesse la nature humaine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenna95 2022-03-20T13:55:01+01:00
Lu aussi

Au vu du résumé, ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais.

Pour commencer, l'alternance passé/présent ne m'a pas vraiment convaincue. Le point d'intérêt, c'était cette histoire de secte. Donc tous les points de vue de la période actuelle n'était pas forcément nécessaire, et n'apportait pas grand-chose si ce n'est casser le rythme.

Ensuite, même pour le reste...je suis moyennement convaincue.

Si je dois reconnaître quelque chose c'est l'ambiance lourde et oppressante qui correspond bien au thème, et ce qui était recherché. Et effectivement, l'auteur réussit à tisser son récit de façon plutôt convaincante.

Mais j'ai pas du tout réussi à accrocher à cette histoire, que j'ai trouvée plate et ennuyeuse à souhait. C'est trop descriptif, et beaucoup trop long pour moi. Le personnage d'Evie n'est pas du tout attachant. Elle s'intègre à ce qui ressemble un peu à un collectif hippie où tout tourne autour du sexe et de la drogue.

Une secte. Ok, c'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais à propos de ce terme. Je m'attendais à ce que l'embrigadement et la manipulation soit à la fois plus flagrante, et plus subtile. Et surtout qu'on soit un peu plus proches des actions de la secte en question. Parce que finalement, Evie reste assez extérieure à tout ça. Elle est là, mais ne prend pas vraiment part aux actions vraiment graves. Il n'est question que de fêtes, de vols, de relations sexuelles malsaines et d'autres choses du même acabit pas forcément des plus passionnantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alesie292 2021-04-12T21:47:30+02:00
Bronze

Les points positifs :

+ On revisite l'histoire de Manson et de ses disciples sous le point de vue des filles. Et surtout d'Evie, jeune fille un peu paumée, qui va tomber en pâmoison devant le groupe.

Les points negatifs :

- Malheureusement je ne me suis pas attaché à Evie. Et c'est pourtant le personnage principal. Je l'ai trouvé assez antipathique. Quelques soient les efforts de l'autrice pour que l'on ai de la compassion, avec moi ça n'a pas marché.

- Les personnages secondaires sont trop peu développés. Que ce soit la mère d'Evie, sa meilleure amie, ou même Suzanne ou Russell, c'est trop survolé. Il n'y en a que pour Evie.

- La tension malheureusement n'est pas présente car l'autrice joue sur 2 temporalités et désamorce à chaque fois la pression.

- Malgré l'angle féminin qui est intéressant, c'est un raté pour moi. D'ailleurs l'autrice a pris le choix de faire pas mal de changements donc je ne comprends pas le principe. Surfer sur la vague peut-être.

Bref une grosse déception. J'en attendais beaucoup vu les nombreuses éloges sur le roman, et je suis déçu. Je pense qu'il y a mieux dans ce genre littéraire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kaelys 2020-12-20T17:56:53+01:00
Bronze

« The Girls » est la chute d’une certaine idée du rêve américain. Le premier roman d’Emma Cline est remarquable par son intensité, sa violence, et sa capacité à tenir son lectorat en haleine jusqu’aux dernières lignes. En outre, le traitement de son sujet s’avère excessif, avec cette maladresse caractéristique des auteurs(rices) de fiction encore peu expérimenté(e)s en la matière.

Evie Boyd est une femme d’une cinquantaine d’années, célibataire, peu sociable et pragmatique, sans passion, ni estime d’elle-même. À l’occasion d’un séjour sur la côte pacifique, elle se remémore l’été de ses quatorze ans, et l’adolescente qu’elle fut en ce temps-là – guère bien différente de la femme qu’elle est devenue.

Élevée par un couple déchiré, entre une mère toxique et un père lointain, affublée d’une meilleure amie obnubilée par les apparences, la jeune Evie se recherche une raison d’exister, un sort pour conjurer son désœuvrement de petite bourgeoise livrée à elle-même.

D’un bout à l’autre de l’intrigue, il nous est fait le portrait ostensiblement désenchanté d’une femme qui a été flouée par la vie et dépouillée de son patrimoine familial. Depuis l’enfance, Evie est une insatisfaite, déçue avant même d’avoir pu formuler ses attentes, et affligée de la médiocrité de ses proches. Sa force nouvelle, elle la trouve en la personne de Suzanne, de quelques années son aînée, laide comme les sept péchés capitaux mais dotée d’une aura extraordinaire. Suzanne ensorcelle Evie, elle l’invite à prendre part aux activités de la secte à laquelle elle appartient, menée par un illuminé charismatique – pendant fictif au gourou Charles Manson.

Dans la moiteur de l’été californien qui engourdit les sens, Evie comble ses frustrations et son profond ennui d’elle-même en se prêtant à des jeux d’adultes qui la dépasse : une sexualité fantasmée, l’usage de drogues et la délinquance, interdits si exotiques à ses yeux. Hantée par la crainte de reproduire son modèle familiale et l'urgence de vivre, Evie s'adonne à tous les défis, de manière plus ou moins répréhensible. Ainsi débute pour elle un brutal passage à l’âge adulte, sa prise de conscience progressive quant à la réalité du monde. Deux mois seulement, elle ose envisager son existence sous un angle différent, et elle y trouve une forme de bonheur pour lequel elle payera finalement le prix fort.

À la manière dont Cline dépeint cette enfance perdue au sein d’une famille de la classe-supérieure californienne poseuse et matérialiste, il apparaît comme évident qu’elle ne connaît en rien la réalité d’une telle situation. En vérité, ce roman semble être un défi que l’autrice se serait lancée à elle-même : celui d’imaginer un environnement familial et quotidien malsain, lorsque l’on a personnellement grandi dans un milieu aimant et épanouissant. « The Girls » est une quête initiatique sur le ton pessimiste sans grande subtilité, un critique à l’intention des superficiels autant que des idéalistes – l’intermédiaire n’existe pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vpommes 2019-12-13T20:51:28+01:00
Argent

J'ai aimé cette histoire. J'ai lu le livre en une soirée, mais tout au long de la lecture une sorte d'impression de malaise restait présente, et en même temps je ne pouvais pas m'arrêter de lire.

The Girls raconte l'histoire de Evie, une adolescente de 14 ans, l'été dan de changer d'école. C'est une fille dont la mère est riche, mais qui s'ennuie, ne va pas bien et qui rencontre Suzanne, une autre fille guère plus âgée, qui la fascine.

Elle la suivra au ranch, une secte, dont le meneur, Russell, avait tout pouvoir sur ses habitants, des femmes principalement, toutes soumises et admiratives. Evie s'enfonce de plus en plus profondément dans la secte. Finalement, ce roman nous décrit plus ou moins sa descente aux enfers, et pas tellement sa remontée.

On touche ici à ce qui m'a mise mal à l'aise dans ce roman. Evie, l'héroïne. Elle nous raconte à la première personne ses souvenirs de cette année 1969 au "ranch" , lieu de vie de la secte. Disons que le personnage d'Evie adolescente est plutôt réaliste, elle est puérile, cherche à se faire remarquer, malheureusement elle tombe entre de mauvaises mains. Mais Evie est aussi plus agée dans le roman. Elle nous décrit sa rencontre avec le fils de l'ami qui l'a loge. Et cette Evie là me met terriblement mal à l'aise. En tout cas, c'est ce que j'ai ressenti. En effet, on a l'impression que Evie n'a pas grandi, elle a toujours en tête cette idée de susciter de l'admiration, d'être regardée, et en même temps à peur du regard des autres, juste d'adolescents. Je suis certaine que l'auteur voulait un personnage adulte avec ces traits, car si on y réfléchit, Evie adulte n'est que le prolongement de l'adolescente perdue et faible qu'elle était.

Le style de l'auteur est plaisant même si j'ai trouvé quelques fois que des grandes phrases ou des descriptions trop longues n'étaient pas nécessaires à l'histoire.

A part ça, l'auteur réussit avec brio à nous décrire la vie au ranch et les horreurs qu'il s'y passe, entre les abus sexuels, les enfants livrés à eux même dans la crasse, la malnutrition, et j'en passe...On entre sans mal dans cet univers glauque qu'Evie apprécie directement, avec son regard de jeune fille de 14 ans.

En résumé, ce livre est une belle découverte, mais sa lecture m'a laissée cette impression de malaise.

Afficher en entier

Dates de sortie

The Girls

  • France : 2016-08-25 (Français)
  • France : 2017-08-17 - Poche (Français)
  • Canada : 2016-09-02 (Français)
  • Canada : 2017-11-13 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 112
Commentaires 25
extraits 25
Evaluations 46
Note globale 7.29 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode