Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Extrait de The Graveyard Queen, tome 2 : Les secrets d’Asher Falls - Amanda Stevens

Ajouté par TERVERCHANTAL

<< Voir tous les extraits
Par TERVERCHANTAL le 18-12-2017 Editer
The Graveyard Queen, tome 2 : Les secrets d’Asher Falls
L'orage se dissipa rapidement et, ce soir-là, le coucher du soleil fut magnifique. Assise sur les marches de la véranda, Angus étendu à mes pieds, j'admirai longuement le ciel de Bell Lake qui se para de rose tendre et d'abricot, puis se fondit en un velouté lavande aux reflets d'or.
Là-haut, dans les montagnes, les créatures nocturnes s'éveillaient lentement tandis que le crépuscule se déployait peu à peu. Il faudrait bientôt rentrer, mais je m'autorisai à profiter encore quelques minutes de ce moment d'entre-deux, où la nuit naissante retient son souffle avant l'obscurité.
Au pied des marches, un papillon de nuit agita ses ailes vaporeuses dans le massif de monardes. Plus loin, sur le lac, un plongeon huard appela sa femelle de son cri mélodieux, aigu et envoûtant, un brin troublant, comme tendent à l'être les bruits de la nuit. Plus loin encore, au fin fond de la forêt, s'éleva le jappement des coyotes et le cri de cette panthère noire qui peuplait les contes des montagnes de mon père.
J'étais anxieuse et seule, encore bouleversée par l'épisode de la tombe. Je m'efforçais de croire que cette terrible présence n'était que le fruit de mon imagination, de mes peurs, mais je ne pouvais oublier le souffle chaud de cette haleine sur mon visage et cette promesse chuchotée à mon oreille.....
Je puisai une profonde inspiration, un peu tremblante. Toute personne sensée aurait plié bagage et quitté les lieux sans attendre. Il n'y avait aucune honte à avoir. En partant immédiatement, j'aurais été à Charleston une poignée d'heures plus tard. J'aurais pu reprendre le cours normal de ma vie. Me faire infuser une camomille dans ma cuisine, trier mon courrier sur mon bureau. Dormir dans mon lit. Être auprès de Devlin.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.