Livres
446 569
Membres
385 951

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Hate U Give - La haine qu'on donne



Description ajoutée par wilkymay 2016-12-28T18:49:38+01:00

Résumé

Starr a 16 ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres de gangs, la drogue et les descentes de police.

Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic; tous les jours , elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes.

Mais tout vole en éclats le soir où son ai d'enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s'embrase, tandis que la police cherche à enterrer l'affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu'elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère; et à redresser la tête.

Afficher en entier

Classement en biblio - 353 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Danaaa 2018-04-06T21:09:52+02:00

Once upon a time there was a hazel-eyed boy with dimples. I called him Khalil. The world called him a thug.

He lived, but not nearly long enough, and for the rest of my life I'll remember how he died.

Fairy tale ? No. But I'm not giving up on a better ending.

It would be easy to quit if it was just about me, Khalil, that night, and that cop. It's about way more than that though. It's about Seven. Sekani. Kenya. DeVante.

It's also about Oscar.

Aiyana.

Trayvon.

Rekia.

Michael.

Eric.

Tamir.

John.

Ezell.

Sandra.

Freddie.

Alton.

Philando.

It's even about that little boy in 1955 who nobody recognized at first - Emmett.

The messed-up part ? There are so many more. Yet I don't think it'll change one day. How ? I don't know. When ? I definitely don't know. Why ? Because there will always be someone ready to fight. Maybe it's my turn.

Others are fighting too, even in the Garden, where sometimes it feels like there's not a lot worth fighting for. People are realizing and shouting and marching and demanding. They're not forgetting. I think that's the most part.

Khalil, I'll never forget.

I'll never give up.

I'll never be quiet.

I promise.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Ce roman va bien au-delà de la catégorie diamant. Il mérite une place spéciale, une place classée: "je te fais réfléchir, je te fais pleurer, je te donne envie de tout casser, je te donne envie de te battre".

The Hate U Give, ce n'est même pas de l'or en barre. C'est bien plus pur, bien plus poignant. C'est un concentré d'émotions.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

un tableau des quartiers de l'Amerique qu'on appelle trop facilement ghetto. beau, affreux, triste, heureux, violent et doux.

the hate u give ne tombe pas dans le cliché (contrairement, je trouve, au film qui n'est pas a la hauteur). the hate u give ne parle pas que des mauvais aspects.

the hate u give ne fait le procès de personne, il dresse seulement le portrait d'une fille, d'un quartier troublé par un fait divers qui s'est déjà vu trop de fois. Mais pas seulement. ce n'est pas juste Khalil et sa mort, c'est également l'adolescence, la recherche de son identités, l'interaction avec les autres, le racisme passif, le deuil, les quartiers abandonnés par la société. c'est tout. et c'est beaucoup.

en soit, je ne vais pas dire que ma lecture était trépidante, mais elle était enrichissante et intéressante. Sur un rythme assez lent mais qu'on lit facilement, qui apporte beaucoup de chose. Un réalisme qui nous happe forcément.

Afficher en entier
Or

Je suis tombée sur le film et quelques jours plus tard sur le livre et j'en suis bien contente parce je n'avais pas un souvenir clair du message de fin du film.

Ce livre c'est un concentré de plein d'émotions, de tristesse, de nostalgie, de révolte, et surtout de beaucoup d'amour.

Mais aussi de rire (particulièrement les scènes avec Chris je sais pas pourquoi :).

En effet même en parlant de plusieurs sujets graves (deuil, violences policières bien sur, vie dans un ghetto soumis au guerres de gangs, vie compliquée d'une adolescente qui par définition se cherche et qui ici est aussi partagée entre deux mondes ...) le livre est également remplit de moment de rire, de joie d'amitié. Pour illustrer à quel point cette insécurité font partie intégrante de la vie quotidienne de certains noirs aux US ?

J'ai aussi aimé que le passé et la personnalité de Starr et de ses proches se dévoilent au fur et à mesure, que de nouvelles informations nous découvrent différents cotés de leurs personnalités tout le long du livre.

Pour résumer j'ai beaucoup appris de ce livre qui vaut le détour, plutôt facile à lire bien que peut-être un peut long pour quelques un, je conseillerai de prendre le temps de le lire plus que de regarder le film si ce sujet vous intéresse.

Afficher en entier
Diamant

Je suis encore sous le choc! !bouleversée!!, les mots me manquent et je ne sais pas si j'arriverai à traduire, expliquer mon ressenti sur ce livre!!

j'avoue que dès le debut j'ai éte heurtée par le style argotique, familier des premieres phrases mais au fil de la lecture le contexte se met en place et on comprend...l'auteur nous jette tout simplement en plein dans la rue, daans le Ghetto, dans la vie "réelle" de STAR. Et Starr est avant tout une jeune ado de 16ans, c'est par son truchement que l'histoire nous est conté, c'est u témoignange desa vie.

On est vite happé par le récit qui s'emballe d'un seul coup, pour ne pas dire après 3 coups de feu!!

ce livre c'est un concentré d'émotions fortes, de rage, de haine, mais aussi d'amour, de vie, d'espoir!! c'est une histoire de famille, famille au sens élargi, histoire de liens de quartiers, c'est un livre qui évoque tellement de sujets actuels de ce millénaire, le rascisme dans sa gloablité mais plus particulièrement aux USA, les gangs etc...

A travers ce livre, je me suis projettée facilement dans l'amerique d'aujourd'hui, l'auteur arrive à nous livrer, brutalement mais surement un aspect de la civilisation d'aujourd'hui, surtout quand on pense qu'en plein 21 siècles ce genre de chose arrive encore.

Et c'est la qu'on se rend compte qu'en fait rien n'a vraiment changé et que tout reste encore à changer!!

j'ai adoré TOUS les personnages de ce livre!!la famille de Starr, plus précisement ses parents qui essayent par tous les moyens de proteger leurs enfants du ghetto, pour leur donner des chances de vivre, mais surtout d'avoir un avenir!

Starr tellement vive,forte en même temps fragile, tellement attachante. Je suis fan de cette jeune fille qui s'est crée un personnnage qu'elle a adapté selon les lieux, les gens qui l'entouraient!.Il faut dire que c'est l'une des seules noires de son Lycée et que pour son intégration dans ce lycée de "blanc" elle a du s'adapter pour se fondre dans la "masse"

ce qui est magnifique dans ce livre c'est la simplicité des mots qu'utilise l'auteur, je me suis identifiée tellement facilement à Starr car j'imagine et me représente bien sa vie, pas dans sa complexité, mais tellement de similitides avec la vie réelle.Car ce livre nous livre ma vraie vie,avec une Justesse parfaite!!

Malgré ce sujet grave, et bien j'ai ri et ben oui,j'ai ri car les rapports frères et soeurs, père et fille ne sont pas toujours tendres et c'est juste représenté avec brio.On y trouve également des histoires d'amour, de la tendresse, des histoires de confiance en soi mais aussi e son prochain.

En ouvrant ce livre on s'attend justement à porter le poid du monde ,car le message qu'il porte est lourd de sens. Et bien la claque on se la prend en plein visage, car le coté lamentation est exit, la joie de vivre, le coté décalé des personnages reste prenante dans le récit.L'auteur parvient à traiter un sujet difficile sans tomber dans le cliché. (En bonus des références à Harry Potter simplement génial.) J'ai pleuré, j'ai eu peur, je me suis marrée et que tu le veuilles ou pas tu ne peux que te poser des questions et realiser que tout est encore à faire, que les inégalités existent toujours ..

Certains parleront de clichés, mais malheureusement c'est un sujet vrai, le rascisme et la connerie humaine.

MEGA COUP DE COEUR!!

Afficher en entier
Or

Avis complet: https://lacitedesreliquesmecaniques.blogspot.com/2019/02/avis-hate-you-give-angie-thomas.html

En résumé, lisez ce livre.

Non pas parce qu'il est incroyable -il l'est-, non pas parce qu'il est merveilleusement bien écrit -il l'est aussi- mais surtout parce qu'il est important. Dans quelques années, on a parlement encore, on le jugera même peut-être comme un classique. En attendant, c'est à votre tour de le lire. A votre tour d'être inspirés.

Afficher en entier
Or

Pourquoi rester silencieux quand notre voix et nos actions peuvent changer les choses ?

Afficher en entier
Diamant

Que dire de plus sur ce livre qui a tant fait parler de lui et à raison ?

Je l'ai écouté en audio et bien que la voix française ne soit pas la meilleure selon moi, ça n'a rien enlevé à la beauté de ce roman et de son importance.

Star est un personnage incroyablement touchant et réaliste, je l'ai trouvé plus vrai que nature, j'avais l'impression qu'elle pouvait me toucher à tout moment.

Ses proches également sont incroyables, et tous réalistes et touchants à leur manière.

Je n'ai pas grand chose de plus à dire parce que je crois que tout a déjà été dit sur ce livre, simplement, Lisez-le

Afficher en entier
Or

Je pense que c'est une lecture à mettre entre toutes les mains. C'est une leçon de militantisme, de pourquoi c'est important de continuer à se battre. C'est un regard de l'intérieur, un langage d'ado, comme un témoignage. C'est une fiction mais c'est en même temps une réalité. Il se lit très bien et fait réfléchir.

Afficher en entier
Diamant

Peu importe ce que je pourrais dire, ça ne rendra jamais justice à ce livre.

The Hate U Give est le genre d’ouvrage duquel on ressort changé. Il nous fait nous poser des tas de questions, que ce soit sur la justice ou encore le racisme.

Pendant cette lecture, je suis passée par milles émotions différentes et, au fond, c’est tout à fait ce que je recherchais en commençant ce livre : être bouleversée.

Je n’irais tout de fois pas dire que le style d’écriture de l’auteure était génial, mais en revanche elle parvient à traiter un sujet difficile sans tomber dans le cliché. (Et ses références à Harry Potter m’ont fait mourir de rire.)

Bref, une super lecture qui vous fera voir les choses autrement.

Afficher en entier
Argent

Un livre coup de poing qui se lit très vite même si le style d'écriture (plutôt familier et argotique) ne m'est pas habituel. Le problème évoqué n'est hélas pas nouveau, le roman n'évite pas parfois quelques clichés et lourdeurs, mais le point de vue utilisé (celui de la jeune Starr) donne un côté "rafraichissant" et dynamisant à l'histoire. Au moins, il donne à réfléchir longtemps après avoir refermé la dernière page...Et comme dirait un grand sage: "le racisme génère la peur, qui génère la haine, qui génère la violence qui génère le racisme..."

Afficher en entier
Argent

Chronique de Diana sur : https://followthereader2016.wordpress.com/2019/01/24/the-hate-u-give-angie-thomas/

J’ai d’abord vu passer ce roman chez les blogueuses américaines, c’était limite virale et je ne passais pas une journée sans voir un nouveau post, une nouvelle photo ou un chronique. Mais j’ai attendu car je savais qu’il allait arriver en VF et qu’en plus une adaptation sur le grand écran débarquerait aussi rapidement. J’ai donc lu le roman avant sa sortie au cinéma.

Et si je devais le résumé en un seul mot, il serait : JUSTESSE.

Je ne vais pas vous refaire le pitch encore et encore car je suis certaine que le battage médiatique autour de ce récit ne vous aura pas épargner, mais sachez que cette histoire colle tellement à la réalité de la communauté noire américaine contemporaine que c’est un appel aux changements des mentalités.

Alors même si par moment il y a quelques clichés ou stéréotypes, appelez ça comme vous voulez. Ce roman à le mérite de mettre en évidence une chose, c’est que la haine se transmet des adultes, aux enfants et qu’il faut une prise de conscience aussi bien du côté « des blancs » que « des noirs » pour changer les mentalités et évoluer. J’ai d’ailleurs beaucoup de mal à trouver des mots neutres, à ne pas me laisser emporter car je n’ai qu’un oeil extérieur sur ce qui arrive là bas et j’imagine aussi des préjugés comme tout le monde.

L’héroine, Starr est très intéressante, elle pensait savoir qui elle était, pourtant elle va découvrir de la pire des manières qu’il n’en est rien et qu’être elle-même ne sera pas si facile dans la société actuelle. Sa prise de conscience et ensuite de position sont intéressantes car l’auteure prend le temps de montrer le cheminement de cette jeune femme. Elle n’utilise pas de raccourcis pour y arriver et n’embellie pas le quotidien de cette famille.

J’ai aimé la plume et tout ce qu’elle nous fait ressentir. C’est fluide, on se prend d’affection et je dirais même qu’on termine par prendre aussi position. Un récit qui permet de réfléchir mais sans vous surmener. Il fait passer un message clair et honnêtement on en ressort grandi.

Une lecture que je conseille.

Afficher en entier

Dates de sortie

The Hate U Give - La haine qu'on donne

  • France : 2018-04-05 (Français)
  • USA : 2017-02-28 (English)

Activité récente

Raine l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-09T14:36:30+01:00
EloBrad l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-07T19:32:05+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 353
Commentaires 77
Extraits 27
Evaluations 175
Note globale 8.83 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode