Livres
521 233
Membres
537 493

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Hate U Give - La haine qu'on donne



Description ajoutée par wilkymay 2016-12-28T18:49:38+01:00

Résumé

Starr a 16 ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres de gangs, la drogue et les descentes de police.

Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic; tous les jours , elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes.

Mais tout vole en éclats le soir où son ami d'enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s'embrase, tandis que la police cherche à enterrer l'affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu'elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère; et à redresser la tête.

Afficher en entier

Classement en biblio - 784 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Danaaa 2018-04-06T21:09:52+02:00

Once upon a time there was a hazel-eyed boy with dimples. I called him Khalil. The world called him a thug.

He lived, but not nearly long enough, and for the rest of my life I'll remember how he died.

Fairy tale ? No. But I'm not giving up on a better ending.

It would be easy to quit if it was just about me, Khalil, that night, and that cop. It's about way more than that though. It's about Seven. Sekani. Kenya. DeVante.

It's also about Oscar.

Aiyana.

Trayvon.

Rekia.

Michael.

Eric.

Tamir.

John.

Ezell.

Sandra.

Freddie.

Alton.

Philando.

It's even about that little boy in 1955 who nobody recognized at first - Emmett.

The messed-up part ? There are so many more. Yet I don't think it'll change one day. How ? I don't know. When ? I definitely don't know. Why ? Because there will always be someone ready to fight. Maybe it's my turn.

Others are fighting too, even in the Garden, where sometimes it feels like there's not a lot worth fighting for. People are realizing and shouting and marching and demanding. They're not forgetting. I think that's the most part.

Khalil, I'll never forget.

I'll never give up.

I'll never be quiet.

I promise.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Ce roman va bien au-delà de la catégorie diamant. Il mérite une place spéciale, une place classée: "je te fais réfléchir, je te fais pleurer, je te donne envie de tout casser, je te donne envie de te battre".

The Hate U Give, ce n'est même pas de l'or en barre. C'est bien plus pur, bien plus poignant. C'est un concentré d'émotions.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par mirabelle90 2019-04-02T10:01:24+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Je venais juste de livre son second titre (Parée pour percée) alors pour ma part j'ai préféré ce dernier par rapport à celui ci. Cela dit, "la haine qu'on donne" est un livre qui fait réfléchir sur la société. Le racisme, les écarts entre les pauvres, les riches, les minorités, la violence, la drogue, les gangs, etc. Je n'ai pas autant accroché avec ce livre que je l'aurais cru. Il est très d'actualité cela dit, avec les policiers qui font preuve de violence aux États en ce moment et les émeutes qui s'en suivent avec raison. J'ai appris le coté ghetto. Et ensuite j'ai écouté le film qui correspond à ce titre et je l'ai trouvé excellent même s'il n'est pas tout à fait conforme à l'histoire, il passe un beau message comme le livre. Pour la pédagogie c'est excellent.

Afficher en entier
Diamant

Je ressors de ce livre comme si je revenais d'une conférence. Je veux dire, je n'ai pas senti une seule seconde que ce qui était écrit était fictif. J'étais complètement dans l'histoire, avec Starr et Khalil. Ce sont des amours. Cœur sur vous.

Afficher en entier
Or

Roman totalement d'actualité qui éduque sur la question du racisme et des violences policières encore trop peu pénalisées.

J'ai trouvé ces problématiques ci extrêmement bien abordé.

De plus, Starr, le personnage principal du livre, est superbement bien travaillé. Elle se questionne, est humaine, fait des erreurs et apprend de celles-ci. L'auteur a su rajouter de l'humour à certains moments sans que la problématiques délicate de base ne soit négligé : un parfait équilibre.

A lire, tout simplement.

Afficher en entier
Diamant

Époustouflant, addictif, tellement réel... A lire absolument !

Afficher en entier
Or

Une histoire captivante et bouleversante. C’est terrible de se dire que c’est toujours d’actualité aujourd’hui...

On s’attache vraiment à Starr que l’on suit à Garden Heighs et Williamson où se déroule sa vie partagée entre ces deux univers. Le drame et l’injustice que vit Khalil touche droit au cœur!

Afficher en entier
Lu aussi

https://merveilles-livresques.fr/the-hate-u-give-angie-thomas/

Voilà un article bien compliqué à écrire. Tout d’abord, je tiens à préciser que je suis une femme blanche et qu’ainsi, je ne parle qu’en tant qu’alliée et en tant que lectrice.

L’histoire commence plutôt rapidement. On est amené·e à rencontrer Starr et très vite, on assiste au meurtre de son ami Khalil par un policier blanc. Starr se retrouve la seule témoin, et va devoir gérer le rôle qui vient de lui tomber dessus. En plus de l’affaire policière en elle, où Starr va devoir choisir comment témoigner etc., c’est tout le quartier de Starr qui va être en ébullition, mais que l’on va aussi apprendre à connaître (avec le commerce de quartier tenu par son père, le barbier d’à côté ou encore la vieille dame fait des gâteaux pour tout le monde).

Le personnage de Starr est écartelée entre deux mondes, entre la Starr qu’elle est quand elle est chez elle, et la Starr qu’elle montre au lycée, la Starr minimisée, qui s’affirme moins car elle a peur d’être encore plus stigmatisée. Ce paradoxe entre ces deux mondes marque tout le roman. Que ce soit entre le quartier de son lycée et chez elle, ou encore avec le quartier où vit son oncle (qui est policier). Habituée à être plutôt silencieuse, avec l’injustice de la mort de Khalil elle va prendre sur elle pour témoigner, même si ça ne va pas plaire à tout le monde (aux policiers comme à des personnes de quartiers qui ne veulent pas attirer l’attention).

Le meurtre de Khalil est similaire à beaucoup de meurtres dont on a pu entendre parler (ou pas d’ailleurs) et c’est terrifiant de voir un tel schéma se répéter. C’est terrifiant de prendre tout la mesure de ce que ça peut représenter comme nombre de personnes innocentes qui se font tuer. En tant que personne blanche privilégiée, j’avais l’impression d’avoir un peu conscience de certaines choses, de la peur qu’un policier blanc peut exercer. Mais, en vérité, avant ce livre, je ne touchais pas du tout du doigt le problème. Le problème se voit dans le quotidien de Starr, quand elle raconte qu’enfant, la première chose qu’on t’apprend c’est que devant un policier il faut se taire, baisser les yeux et garder les mains bien en évidence. Quand on voit Starr terrifiée parce que sa mère subit un “simple” contrôle et qu’on prend conscience de la manière dont ça peut déraper car les forces de l’ordre sont fondamentalement racistes.

En bref, c’est une lecture extrêmement poignante et plus que nécessaire pour ouvrir les yeux sur les violences policières et sur le racisme des forces de l’ordre. Je pensais avoir conscience de certaines choses, et oui j’en avais conscience mais je ne les touchais pas du doigt comme avec ce livre, dans lequel j’ai compris encore plus de choses. Un bon rappel qu’il est important de s’informer et de s’éduquer, ce que je vais continuer à faire.

Afficher en entier
Diamant

C'est un livre qui m'a énormément touché et émue. J'ai trouvé l'histoire tellement bien écrite que j'avais l'impression d'y être. Les personnages sont tellement bien décrit que j'avais l'impression de voir leur image bouger devant mes yeux au fur et à mesure de mon écoute. J'ai vraiment beaucoup aimé le style d'écriture de l'écrivain. L'histoire était addictive et très prenante. J'avais tellement envie de connaître la suite que je l'ai terminé en seulement 1 jour et demi.

Ce livre traite d'un sujet qui est malheureusement devenu chose courante surtout aux États-Unis. Ce récit retrace avec horreur le quotidien de certaines personnes, qui sont en situation précaire et prête à tout pour maintenir la tête hors de l'eau dans certains quartiers. Les policiers qui sensé être là pour vous protéger, peuvent en une seconde se retourner contre quelqu'un qu'ils pensent être dangereux. Comme c'est si bien dit dans le livre, ils tirent d'abord, ils posent les questions ensuite.

Malheureusement, c'est une histoire qui est devenue monnaie courante, et c'est le quotidien de pas mal de personnes dans ce monde, et je trouve ça navrant.

Ce livre est tellement bien écrit que certains passages m'ont tenu en haleine, je ne voulais pas arrêter tant que je ne connaissais pas le fin mot de l'histoire et surtout de connaître le jugement de ce policier.

Afficher en entier
Diamant

Je l’ai dévoré en une seule journée : c’était presque impossible de le lâcher ! Starr, qui est partagée entre sa vie dans son quartier difficile et son lycée « de bourges », se rend à une fête au début du roman. Des coups de feu tirés la font partir avec son ami d’enfance, Khalil. Alors que ce dernier la ramène chez elle, un contrôle de police tourne mal et son ami est abattu de trois balles dans le dos par le policier alors qu’il n’était ni armé ni agressif. Starr est la seule témoin et devra choisir entre se protéger et élever sa voix pour défendre son ami.

Cette histoire résonne douloureusement avec l’actualité. On ressent toutes les émotions et tous les déchirements de Starr. On souffre avec elle, on a envie de hurler face à l’injustice de la société et du système avec elle.

« Les gens comme nous dans des situations comme ça deviennent des hashtags mais obtiennent rarement justice. Et pourtant, je crois qu’on attend tous ce jour. Le jour où ça finira bien. »

Tout est dit dans cette citation.

Un livre que tout le monde devrait lire.

Afficher en entier
Or

Voici un livre que j'avais découvert grâce au film qui a été fait sur ce livre. Le film était poignant et je peux dire que le film l'est tout autant. On est mal à l'aise tout au long de ce livre et on découvre les sentiments d'être noir dans notre société. On partage ce sentiment de révolte de Starr, jeune adolescente noire, vivant dans un ghetto et ayant la chance d'aller dans un lycée huppé de blanc, de tristesse lorsque son ami est assassiné par ce policier et de dégoût tout au long du traitement de la procédure judiciaire.

Bref un roman young adult qui ne l'est pas tant que ça mais qui devrait être lu par tous afin que chacun se pose les bonnes questions sur notre monde et la place que l'on souhaite donner aux autres.

Une belle découverte.

Afficher en entier
Diamant

Pour ma part, cette lecture à été assez dure à lire. Elle m'a bouleversé, je n’avais jamais été autant touché par un livre. Après avoir lu ce livre, même si on n'est pas raciste, notre regard sur ses personnes dites différentes n'est plus le même. Cette auteure raconte très bien les émotions que peuvent ressentir ces personnes avec une couleur de peau noir. N'ailliez pas peur de pleurer !!

Afficher en entier

Dates de sortie

The Hate U Give - La haine qu'on donne

  • France : 2018-04-05 (Français)
  • USA : 2017-02-28 (English)

Activité récente

Dine07 le place en liste or
2020-09-03T17:06:46+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 784
Commentaires 135
Extraits 42
Evaluations 355
Note globale 8.76 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode