Livres
436 493
Membres
361 946

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par meldc 2018-11-09T11:42:38+01:00
Diamant

Autant le dire tout de suite : ce livre est une vraie claque !

Il nous plonge dans la vie d'un quartier noir d'une banlieue américaine. Vous savez, le genre de ghettos où vous n'avez pas trop envie de vous hasarder le soir. Là où vous n'avez pas trop envie non plus que vos enfants aillent traîner. Là où vous ne voudriez surtout pas élever vos enfants.

Sauf que des gens vivent là. Des familles. Qui réagissent avec la force de l'habitude quand des coups de feu sont tirés dans la nuit. Qui apprennent à leurs enfants à ne jamais, jamais, faire de mouvements trop brusques quand ils sont interrogés par un policier. Qui utilisent des toboggans et des terrains de basket en étant cernés par les guerres de gang.

Mais ce n'est pas un livre misérabiliste, qui vise à nous faire pleurer dans nos chaumières dorées sur la vie de ces pauvres petits. Non, c'est un livre qui raconte l'histoire d'une jeune fille. Son père a fait de la prison pour un gang, sa meilleure amie a été tuée d'une balle perdue sous ses yeux. Mais ses parents se saignent pour qu'elle et ses frères puissent aller dans une école privée, dans l'espoir de les sortir un jour de ce ghetto. Tout en ne voulant pas quitter ce quartier, parce que son père ne veut pas abandonner ses voisins, sa communauté.

Et un jour, cette adolescente, Starr, voit son meilleur ami se faire abattre par un policier qui les contrôlait. Parce que, dans ces quartiers paumés, un ado noir et un peu rebelle a été perçu comme une menace. Même s'il a obtempéré. Même s'il n'était pas armé.

Starr ne comprend pas. Et à travers ses yeux, on comprend, de l'intérieur, combien la situation doit être difficile pour les autres jeunes qui grandissent comme elle.

Elle voit ses amis des beaux quartiers écouter les informations, qui parlent d'un jeune dealer armé, membre d'un gang, et elle n'ose pas leur dire qu'elle était à côté de lui au moment où il a été tué. Et que, non, le policier qui l'a abattu n'est pas le héros de l'histoire.

Starr espère que la justice comprendra ses erreurs. Elle y croit jusqu'au bout, alors que les tensions montent dans son quartier, que les émeutes se succèdent suite à cette nouveau drame...

Autant vous dire que ce livre n'est pas un mignon petit bouquin. Il est trash, le langage des jeunes est réel, leur révolte aussi.

Pour tout dire, ce livre m'a même fait comprendre pourquoi, parfois, les émeutes semblent la seule réponse possible à ce qu'il se passe (et pourtant, j'ai toujours détesté les manifestations !).

Je pensais avoir l'esprit informé sur le sujet, et ce livre m'a fait ouvrir les yeux encore plus grands.

Il est à lire, à faire lire, à donner aux jeunes, mais aussi aux adultes. Mince, tous les flics et tous les politiques du monde devraient l'avoir en lecture obligatoire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Colombensaphir 2018-10-30T19:45:14+01:00
Argent

J'ai trouvé ce livre incroyablement intéressant et bouleversant.

L'histoire de Starr m'a beaucoup touché et j'ai aimé me plonger dans son quotidien. C'est une jeune fille pétillante et j'ai tout de suite adhéré à son humour. Mais elle est aussi forte et courageuse et j'ai été impressionnée par son parcours.

L'histoire m'a un peu attristé car l'autrice s'est évidemment inspirée de la réalité. C'est écœurant de se dire que des personnes peuvent être soutenue comme le policier l'a été après avoir commis ce genre d'actes. J'avais déjà ce sentiment d'injustice lorsque je voyais ce genre d'évènements dans les médias mais la manière dont tout cela est retranscrit dans le livre, cela rend tout encore plus puissant.

J'ai eu des frissons lors de certaines scènes Spoiler(cliquez pour révéler)en particulier celles des manifestations suivant le procès. Je les aies trouvées tellement fortes, tellement bouleversantes.

Bref, ce roman m'a coupé le souffle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dadou972 2018-10-28T20:25:41+01:00
Diamant

Ce roman m'a énormément touchée, parce qu'il s'inscrit totalement dans l'actualité et dans une cause qui me tient à cœur.

The hate U give d'Angie Thomas, parle de RACISME, de la vie des quartiers noirs aux États-Unis, de jeunes qui essayent de s'en sortir dans un monde où être noir est une raison suffisante pour être mépriser et avoir moins de chance de réussir, de l'injustice de voir des hommes et des femmes se faire assassiner sans obtenir justice.

Une réalité que nous voyons tous les jours à la télé, une réalité que vivent des miliers de personnes. Une réalité que nous avons fini par accepter, par considérer comme normale alors que des générations se sont battues pour que ces abominations disparaissent.

Je me suis reconnue dans le personnage de Starr, pas dans l'évènement marquant du roman bien sûr, mais dans sa détermination à voir les choses changer, dans son incrédulité face aux réactions et aux réflexions de certains de ses amis "blancs" au quotidien. Ce personnage répète souvent une phrase de Tupac qui m'a marquée : Thug life signifierait : The hate U give little infants fucks everybody : La haine qu'on donne aux bébés fout tout le monde en l'air. Il est important de s'en rappeler et d'éduquer les prochaines générations à ne pas avoir peur de ce qui est différent de nous parce que la peur mène souvent à la haine, l'histoire nous l'a prouvée et rien de bon n'en est ressorti.

Si vous pensez que toute vie compte, que blanc ou noir cela n'a pas d'importance car nous sommes tous égaux et importants, je vous conseille fortement de lire T.H.U.G. Ce roman est vraiment une leçon de vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Queen_of_Zombies 2018-10-28T20:24:49+01:00
Or

Une très bonne histoire qui nous scotch.

J'ai adoré lire ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wonderbooks 2018-10-25T08:50:46+02:00
Or

J'entendais parler de ce livre partout (et pas en mal ), je me suis donc laissé tenté et qu'est ce que j'ai bien fait ! The hate u give a été un coup de coeur et même si ce n'est pas devenu un de mes livres préférés. Je penses que je pourrais le recommander à n'importe qui !

Même si il fait 400 pages, le roman se lit vraiment très vite ! On est à fond dans l'histoire jusqu'à la fin. La plume de l'autrice est très belle. On ressent vraiment les sentiments de Starr. On rit, on pleure et on vit l'histoire avec elle !

Les personnages sont très attachants parce qu'ils sont réalistes ! Il faut se dire que l'histoire de Starr est sûrement arrivé à d'autres personnes et que la racisme et la discrimination existe toujours. C'est ça que Angie Thomas veut nous montrer grâce à son roman. Par ailleurs, ce roman m'a fait beaucoup réfléchir sur ses sujets et m'a montré que c'était important d'en parler !

Bref, un livre bouleversant, cash et criant de vérité que tout le monde devrait avoir l'opportunité de lire !

Je crois qu'il a été adapté en film. J'ai vraiment très envie de redécouvrir l'histoire à l'écran

Afficher en entier
Commentaire ajouté par parapluie 2018-10-16T16:54:11+02:00
Or

Un livre qui nous prend aux tripes.

Un livre cash, percutant et sans concessions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SevaderLecture 2018-10-16T02:28:22+02:00
Diamant

Coup de coeur !

https://sevaderparlalecture.blogspot.com/2018/10/la-haine-quon-donne-angie-thomas.html

Bon mercredi à tous !

Voici venu le temps de vous présenter une nouvelle cronique et il s'agit de mon avis sur le roman La Haine qu'on donne d'Angie Thomas dont le film sortira au cinéma le 19 Octobre prochain et laissez-moi vous dire que je suis vraiment intriguée par ce film surtout après avoir eu la chance de lire le roman grâce à mon partenaire Interforum Editis Canada. De plus, je dois même vous avouer que j'ai bien apprécié que ce soit une traduction québécoise que j'ai pu lire puisque ça m'a donné l'impression de me rapprocher beaucoup plus du récit même si, en temps normal, ce n'est pas quelque chose qui va influencer le fait que j'aie envie de lire un roman ou non. J'aime beaucoup les romans écrits dans un très bon français, mais le fait de lire un roman qui se passait dans le "ghetto" avec de l'argo québécois m'a donné un sentiment d'appartenance au récit. À plus d'une reprise, Angie Thomas a su me surprendre lors de la lecture de ce roman et je ne pense pas que je m'attendais à être autant touchée par ce récit. Ceux qui me suivent depuis un moment savent que j'ai vraiment la larme facile alors vous ne serez pas surpris si je vous dis que j'ai fini le roman en larmes... Je n'ose même pas imaginer ce que ce sera lorsque je regarderai le film. De plus, même si ce n'est pas un milieu que je connais, je dois vous avouer que la plume d'Angie Thomas a beaucoup contribué à faire de ce roman un coup de coeur. Et même si j'ai beaucoup apprécié mes précédentes lectures, je dois vous dire que ça faisait un moment que je n'avais pas embarquer aussi rapidement dans un roman et sincèrement ça m'a fait beaucoup de bien parce que je commençais à me demander ce qui se passait avec moi. Les personnages grandement attachants ont aussi beaucoup contribué à mon appréciation du récit puisque j'ai eu l'impression de me retrouver dans chacun d'eux et tout particulièrement dans Starr, cette jeune fille si courageuse. Personnellement, je ne sais pas ce que je serais devenue s'il avait fallu que je me retrouve dans la même situation qu'elle et c'est peu dire. Ce roman est un regard froid et honnête envers une réalité qui n'est pas facile pour certains et qui. malheureusement, ne disparaitra pas du jour au lendemain. En somme, cette histoire fut un réel coup de coeur qui a su me tenir en haleine à chaque nouvelle page que je tournais.

Voici donc venu le temps de vous faire un court résumé de ce roman afin, je l'espère, de vous aider à mieux comprendre mon point de vue sur celui-ci. L'histoire commence donc avec Starr, une jeune fille de 16 ans, qui se trouve à un party avec son amie Kenya. La vie de Starr n'est par toujours facile puisqu'elle a l'impression d'avoir une double personnalité bien trop souvent dans sa vie. Pourquoi ? Parce que le jour, elle est une élève de l'école huppée Williamson où ses parents ont décidé de l'envoyer afin de l'éloigner de son quartier. Lorsqu'elle est à l'école, elle cherche donc par tous les moyens de cacher qu'elle vient de Garden Heights et qu'elle vaut aussi bien que tous les autres élèves qui sont les enfants de parents riches. Le soir, par contre, elle redevient la vraie Starr de Garden Heights où elle s'endort en entendant des coups de feu. Elle ne vient pas d'un quartier où tout est beau et propre, mais plutôt d'un quartier où tout s'apprend à la dure, en se battant. C'est donc lors de ce party qu'elle croisera la route de son ami Khalil qu'elle avait perdu de vue depuis quelques mois. Et lorsqu'une bataille éclatera entre deux gangs rivaux, Starr prendra donc la fuite avec lui et c'est ce qui changera sa vie à tout jamais. Alors qu'ils roulent tous les deux, ils se font intercepter par un policier un peu trop zélé qui tirera trois balles dans le dos de Khalil... La bataille de Starr pour faire entendre la vérité commencera donc ce soir-là. Arrivera-t-elle à faire entendre sa voix et à faire comprendre la vérité ou est-ce un combat perdu d'avance ? À vous de le découvrir en vous laissant tenter par ce roman !

En ce qui a trait aux personnages, laissez-moi vous dire que vous serez vraiment servi avec ce roman parce qu'il y en a vraiment pour tous les goûts. Par contre, comme à mon habitude, je vais en choisir un ou deux afin de vous laisser découvrir les autres par vous-mêmes et vous laisser ainsi beaucoup plus de surprises lorsque vous lirez ce roman. Après réflexion, j'ai décidé de vous parler de Starr, le personnage principal et de me tenir seulement à elle. En commençant ma lecture du roman, je n'aurais jamais pensé avoir droit à un personnage principal aussi complexe, mais laissez-moi vous dire que j'ai été servie. Aux premiers abords, Starr m'a donné l'impression d'être une jeune femme peu sûre d'elle-même et de ce qu'elle valait. Elle ne semblait pas trop savoir ce qu'elle voulait faire de sa vie et jonglait entre deux personnalités différentes tout dépendant du lieu où elle se trouvait. Elle ne se donnait tout simplement pas le droit d'être elle-même. L'épreuve qu'elle devra affronter avec la mort de Khalil l'a fera passer de la petite chenille au papillon en lui faisant prendre conscience qu'elle aussi, elle a une voix qu'elle peut laisser entendre même si elle ne fait pas partie d'un milieu aisé. Starr vivra donc une grosse évolution qui nous montre bien quel genre de femme elle deviendra. Je peux même dire qu'elle est un modèle pour toutes les jeunes filles et femmes qui peuvent s'inspirer de sa détermination afin de les aider elles-mêmes dans leur quête intérieure. J'ai adoré le personnage de Starr qui m'a beaucoup inspiré.

En conclusion, je ne peux que me répéter en vous disant que ce roman fut un énorme coup de coeur et maintenant, je meurs d'envie d'aller voir le film quand il sortira afin de voir s'ils ont su être fidèle à cet oeuvre. J'ai adoré de la première à la dernière page et la fin m'a laissé en larmes tellement j'ai été touchée. Si vous cherchez un roman qui saura vous chambouler et qui bousculera votre façon de voir le monde, alors ce roman est la lecture parfaite pour vous. J'ai découvert la plume d'Angie Thomas avec ce roman et je me laisserai sûrement tenter par ses autres romans dans le futur. La seule chose que je peux vous conseiller, c'est de vous procurer ce roman le plus rapidement possible parce que vous ne savez pas ce que vous manquer.

Sur ce, je vous souhaite à tous une bonne lecture !

Je tiens à remercier Interforum Éditis Canada pour la lecture de ce roman !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lou73 2018-09-28T08:45:41+02:00
Argent

"The Hate U Give" a fait énormément de bruit à sa sortie. On en parlait partout, sur les blogs, sur Booktube, parfois même dans les journaux, et j'étais sûre de le trouver mis en avant dans chaque librairie où je me rendais.

J’ai attendu que son succès se tasse un peu avant de commencer à m’y intéresser, ne voulant pas être influencée par cet élan enthousiaste.

Dès les premières pages, j’ai été rebuté par le langage de Starr et de ses proches, et malheureusement, cette barrière m’a suivi tout au long de ma lecture, m’empêchant de l’apprécier autant que je l’aurais voulu.

En effet, je n’ai pas du tout l’habitude de cette façon de parler, je ne l’ai d’ailleurs pas beaucoup aimé, et le fait de la lire m’a semblé vraiment étrange, comme si elle n’avait rien à faire là.

De plus, le style d’écriture de l’auteur était assez maladroit (par exemple ponctuées de phrases courtes qui auraient pu être articulées différemment), et quand il ne l’était pas, restait basique. J’avais parfois l’impression de lire une jeune fille qui se lançait la première fois dans l’écriture, et dont l’hésitation se sent à chaque page ou presque.

Cela ne l’a pas vraiment fait avec Starr et moi, encore une fois, sa façon de se comporter, d’être, tout simplement, ne m’as pas accrochée plus que cela, et je n’ai pas ressenti beaucoup d’empathie pour ce personnage, même si au cours du roman, son évolution m’a plu. J’ai aimé la voir se révolter petit à petit, gagner en confiance, gagner en fureur, sa soif de justice m’était familière et je n’ai pas que la soutenir.

J’en viens donc à ce pourquoi je place ce livre en « argent » : son message. En effet, il renferme un sujet d’actualité, difficile à traiter, qui suscite la révolte.

Aujourd’hui, on entend souvent parler de personnes noires de peau abattues sans raison apparente par un policier blanc raciste, qui se sert de sa fonction pour régler ses comptes.

C’est une chose d’en entendre vaguement parler aux informations, s’en est une autre de suivre le quotidien d’une personne touchée, même si le récit est fictif. Mais ce qui s’y passe ne l’est pas, c’est bien réel et ça ne devrait pas l’être.

A travers son livre, Angie Thomas nous livre une incitation à la révolte, qui ne peut que nous parler, même si l’on ne sent pas directement concerné.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mathilde6666 2018-09-22T10:32:27+02:00
Diamant

Ce roman va bien au-delà de la catégorie diamant. Il mérite une place spéciale, une place classée: "je te fais réfléchir, je te fais pleurer, je te donne envie de tout casser, je te donne envie de te battre".

The Hate U Give, ce n'est même pas de l'or en barre. C'est bien plus pur, bien plus poignant. C'est un concentré d'émotions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melaivy 2018-09-16T22:52:34+02:00
Or

Simple et pourtant puissant, ce livre raconte la vie de "ghettosards" au milieu de la violence, du racisme, de la vie de tous les jours, des bons et mauvais policiers, ... Comment chacun, en tant qu'individu et en tant que membre d'une communauté, réagit à ce drame trop ordinaire d'une bavure policière dont la victime est un jeune noir ? Comment continuer et passer au dessus ? On dit beaucoup de bien de l'oeuvre, et c'est mérité.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode