Livres
647 715
Membres
773 990

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

J'ai découvert ce livre grâce au film (d'ailleurs excellent, foncez le voir), et je savais que je devais lire le bouquin. Quand j'ai eu l'occasion de l'avoir, je n'ai donc pas hésité. Et j'en suis très heureuse ! Nous suivons Starr, une adolescente noire qui vit dans un quartier difficile, mais qui va dans un lycée où la majorité des élèves sont blancs. Elle doit donc changer sa façon d'être selon les endroits. Puis arrive le drame. Alors qu'elle rentre d'une fête avec un ami d'enfance, celui-ci est tué. Par un policier.

Commence alors le combat de Starr pou s'en remettre, mais également pour obtenir justice pour Khalil.

Et là réside tout le génie de ce roman. Car l'auteure a réussi à évoquer tellement de choses que s'en est impressionnant.

Tout d'abord, évidemment, les policiers qui tuent les Noirs aux USA, et qui, le plus souvent, s'en sortent sans problème. Mais il y a également la violence policière, le racisme -caché ou pas, car il est parfois dans les détails-, le problème des gangs, la disparité sociale. Et Angie Thomas nous révèle ça naturellement, car en tant qu'auteure noire, c'est sûrement ce qu'elle a connu et connaît encore aujourd'hui.

L'une des choses que j'ai apprécié également, c'est le fait que les choses ne soient pas toute blanches ou toutes noires -aha-. Évidemment, et je ne dirais jamais le contraire, Cent Quinze est en faute. Mais quelque part -et le film nous le fait peut être plus comprendre, donc mon avis est peut être biaisé- il se savait dans un quartier chaud, et il a sûrement paniqué. C'est sûrement un gars sympa, et même pas raciste consciemment. Car je considère qu'on a tous quelque part un racisme inconscient, fait de préjugés et de blagues parfois cruelles, et je pense que c'est que voulait nous montrer l'auteure.

Quand aux personnages... J'ai adoré Starr. C'est une ado normale, pas une super héros qui va tout péter sur son passage, mais c'est ça qui est super. Elle a ses fêlures, ses fragilités, et ça la rend humaine. Et pourtant, elle est drôle, sarcastiques, très attachée à sa famille -parfis compliquée- et même si elle répète que non, courageuse. Et elle est super pour ça. J'ai adoré le reste de sa famille aussi, comme j'ai rarement aimé une famille dans un livre. Ils sont présents, ils sont vivants, ils ne sont pas à l'arrière plan.

Hayley et Maya, ses amies, sont très intéressantes, surtout Hayley, puisqu'elle est cet exemple du racisme caché et enfoui qu'on ne s'avoue même pas. Quand à Maya, elle est super.

Chris est franchement l'un des meilleurs copains de la Terre à mon sens -bon, j'abuse un peu, mais il est super-. Drôle, compréhensif, respectueux, il va soutenir Starr du mieux qu'il peut.

Un roman qui bouleverse et qui fait réfléchir, et que je conseille donc à tout le monde A lire

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Réponses au commentaire de maidele

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode