Livres
600 232
Membres
683 324

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

C'est de Nous qu'il est question, avec un N majuscule. De tous ceux qui nous ressemblent physiquement, qui se sentent comme nous et vivent cette douleur avec nous même s'ils ne nous connaissent pas. Et mon silence ne nous aide pas.

Afficher en entier

Je ne savais pas qu'un mort pouvait être inculpé de son propre meurtre, vous le saviez vous ?

Afficher en entier

J'ai compris tôt que les gens font des erreurs et que c'est à chacun de décider si ces erreurs sont plus importantes ou non que l'amour qu'on leur porte.

Afficher en entier

J'aimerais que les gens comme eux arrêtent de penser que les comme moi ont besoin d'être sauvés

Afficher en entier

At an early age I learned that people make mistakes, and you have to decide if their mistakes are bigger than your love for them

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilpage 2020-06-05T17:08:13+02:00

-Je vais bien, Tam.

Elle se tourne vers moi

-Je suis contente de savoir qu'il était avec toi. Ça me suffit. Pas besoin de détails. L'idée que tu étais là me suffit.

P76

Afficher en entier

Même quand on a tout fait comme il faut, il arrive parfois que les choses tournent mal. Mais il faut persister c'est ça la clé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alahelo 2019-07-19T20:42:38+02:00

Pourtant, je crois qu'un jour ça changera. Comment ? Je ne sais pas. Quand ? Je le sais encore moins. Alors pourquoi ? Parce qu'il y aura toujours quelqu'un pour se battre. Et peut-être qu'à présent c'est mon tour.

D'autres se battent aussi, même à Garden Heights où on a pourtant parfois l'impression qu'il n'y a pas grand-chose à défendre. Les gens réalisent, crient, manifestent, exigent. Ils n'oublient pas. Je crois que c'est ça le plus important.

Khalil, je ne l'oublierai jamais.

Je n'abandonnerai jamais.

Je ne me tairai jamais.

Je le promets.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alahelo 2019-07-19T20:40:16+02:00

Il était une fois un petit garçon aux yeux noisette avec des fossettes. Je l'appelais Khalil. Le monde disait que c'était un voyou.

Il a vécu, mais pas tout à fait assez longtemps, et je me souviendrai de sa mort pour le restant de mes jours.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alahelo 2019-07-18T19:24:19+02:00

Une fois qu'on a vu toutes les blessures de quelqu'un, c'est comme si on l'avait vu nu - et ce n'est plus jamais pareil.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode