Livres
487 122
Membres
477 837

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par CAroline295 2019-08-26T18:13:36+02:00

Tout dans ses traits et dans son sourire indique une personnalité impétueuse, téméraire et arrogante. Le cocktail parfait du type qu’on a envie de connaître plus, d’aimer et de détester tout à la fois. Il craque une allumette sous son nez pour sa cigarette et ses yeux bleus s’enflamment. Instinctivement, j’ai envie de lui fourrer mon badge sous le nez pour lui rappeler la loi, mais je vais bien m’en garder !

– Aucun problème ce soir ? demande-t-il en soufflant une première volute.

Kurt hausse les épaules.

– La routine. J’ai mis un gars dehors tout à l’heure, parce qu’il importunait mademoiselle.

L’inconnu au sourire ravageur se tourne vers moi.

Je soutiens son regard avec nervosité. Quand un homme me plaît, j’aime bien le lui faire savoir. Mon regard franc est habituellement ma meilleure tactique. Mais là, l’agitateur de petites culottes me donne la chair de poule ! Et lorsqu’il me décoche un demi-sourire dévastateur, je me surprends à déglutir et à tout tenter pour ne pas perdre bêtement mes moyens.

– Je t’offre un verre, princesse ?

« Princesse » ? Il a vraiment dit ça ? Ma petite grimace lui fait révéler son intention moqueuse puisque son demi-sourire s’allonge et qu’il semble guetter ma réponse avec plus d’intérêt. Je vois. Il me provoque quoi. Du coup je lui désigne le tabouret à côté du mien, l’air de dire « essaie toujours pour voir ». Il s’avance et prend place tout en soufflant sa fumée sur le côté pour m’épargner. Il écrase sa cigarette sans la terminer. Encore un bon point. Soit il s’enquiert suffisamment de la personne près de lui, soit il veut se consacrer entièrement à sa conquête. Quoi qu’il en soit, j’approuve !

Kurt s’approche avec un deuxième verre et la bouteille de whisky que j’ai entamée. Il nous sert une nouvelle rasade, visiblement amusé par la situation.

– À tes risques et périls, Conquest, prévient-il en me faisant un clin d’œil.

– Conquest ? relevé-je immédiatement.

En guise de commentaire, il me balaie des yeux avec un appétit évident, sans vraiment se cacher. Ouais, ce titre lui va à la perfection. Se sentir désirée de cette manière par un homme comme lui, c’est plutôt intense je dois dire. Pas de faux-semblant, il ne va pas tourner autour du pot. Mon pouls s’emballe, ma nervosité aussi. J’ai très envie de nicher mon nez au creux de son cou, juste là où son blouson est entrouvert et où on devine des tatouages filant sur tout le torse. On ne s’est encore rien dit mais je sais déjà que je le suivrai ce soir s’il me le demande.

– Ce n’est pas un peu prétentieux comme surnom ?

Moi et ma grande gueule.

– Pour un surnom oui, répond-il simplement.

– … Tu t’appelles vraiment Conquest ?

– C’est quoi ton nom, princesse ?

– Selena.

– Un nom de déesse, rien que ça ? s’amuse-t-il avec son sourire marquant.

Je me mordille la lèvre pour m’empêcher de fondre sur les siennes. Bon sang, je n’avais pas ressenti un tel désir irrationnel et soudain depuis bien longtemps ! Je tends la main pour frôler la naissance de son cou du bout du doigt. Je suis à peine penchée vers lui que son odeur me titille. C’est normal un homme qui sent l’essence, le poivre noir et l’ambre ? J’ai mis quoi comme lingerie déjà ? Je ne suis pas sûre que ma culotte tienne très longtemps, elle me démange déjà d’ailleurs, mais j’aimerais bien ne pas passer pour une souillon sans goût.

– T’es tatoué, Conquest ?

Je ne peux pas faire mieux comme invitation. Enfin si, je pourrais me jeter sur lui, ici, là, maintenant, mais si jamais Kurt appelle la police pour conduite indécente, je pourrai dire adieu à ma carrière. Oh là là, sa peau est brûlante, ferme, tendre, douce, parfaite.

– Tu veux vérifier ?

Sa voix ne masque aucune hésitation. Rauque comme une liqueur qui flamberait la gorge, elle coule dans mes oreilles et me fait trembler d’impatience.

– Oui.

Mon cœur se déchaîne subitement. Il attrape son verre pour le vider, je veux l’imiter mais la fébrilité me rend maladroite et je renverse le contenu du mien sur le comptoir.

– Fichtre !

Sans même le voir, j’entends son rire immédiatement contenu et lui jette mon meilleur – ou pire – regard noir. Ce qui n’est pas une mince affaire puisque je craque complètement pour cet inconnu.

– Plus personne ne dit ça depuis deux cents ans, s’amuse-t-il.

– J’ai du mal avec la grossièreté.

– Oui, à l’évidence.

Je grogne et il se moque. Rha, j’ai déjà envie de le détester !

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-06-22T09:18:57+02:00

Une douleur lancinante me hérisse la nuque. À tous les coups, je me suis encore endormie dans une position impossible… qui expliquerait aussi les courbatures crispantes dans mes épaules et mes bras. Je ne suis pas tout à fait réveillée que déjà la migraine me prend. Il faut que je me masse les tempes, m’extirpe de mon lit et prenne une aspirine. Mais j’ai une telle sensation de pesanteur que j’ai l’impression d’être complètement molle et immobile. Je n’ai pourtant pas bu hier soir ? Hier soir… Zut, j’ai comme un trou de mémoire. Qu’est-ce que j’ai fait hier soir ? J’ai peut-être bu en fait. Et je me réveille avec la pire gueule de bois de toute ma vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2019-06-06T17:26:12+02:00

Chapitre 1 : Captive

Conquest

«… Elle serre les dents et ne s’avise pas de baisser les yeux. Elle n’a jamais baissé les yeux devant moi. Même si sa nervosité doit avoisiner la mienne. Est-ce qu’elle savait ce qu’elle faisait la première fois qu’on s’est vus ? Est-ce que cette rencontre était « voulue » ? Décidée en amont ? Planifiée ? Putain est-ce qu’elle a voulu se servir de moi pour atteindre les Horsemen ?

— Je ne sais rien ! finit-elle par s’exclamer tout en s’agitant.

— Pourquoi notre indic dit le contraire ? répliqué-je calmement.

Pourtant, je perçois parfaitement la rage qui me serre les entrailles. Je vois d’ici le scénario catastrophe qui aurait pu nous tomber dessus : une flic sous couvert dans un bar qui tente d’infiltrer notre clan… Fink nous a sauvé la mise sur ce coup.

— Je ne sais pas ! répète-t-elle. Je dis la vérité ! Bon sang !

Je ne peux pas m’empêcher de sourire. Même si je me restreins, mes lèvres esquissent une courbe sur le côté. Elle est toujours incapable de jurer, manifestement. Mis à part son « putain d’merde » lorsqu’elle m’a vu arriver. Alors, elle mentait avant ? Elle ment maintenant ? Un détail me chiffonne.

— C’est quoi ton nom, princesse ?

Elle ouvre la bouche mais la referme aussitôt. Elle hésite. Elle ne veut pas que les deux témoins apprennent quelque chose ? Elle se contente d’un regard noir. Il va falloir que je la prévienne à nouveau, on ne me provoque pas sans un retour de bâton.

— J’attends.

Famine soupire bruyamment.

— J’ai déjà dit tout ce que je savais, soutient ma prisonnière.

— Selena Bennet, grogne ma sœur. C’est son nom. « La flic Selena Bennet sait où est Death », ce sont les mots de Fink.

...»

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2019-06-06T17:25:47+02:00

Chapitre 1 : Captive

Selana

«… Allez, j’ordonne à mon corps endolori de se lever et… Ah. Je ne suis pas couchée, je suis déjà assise… et mes poignets sont attachés ensemble au dossier d’une chaise en ferraille… J’agite mes jambes mais elles aussi sont entravées ! Chacune est attachée à un pied. Je tente de me débattre, histoire de tester la solidité des liens, mais rien à faire, on dirait des colliers de serrage de pro. Je ne percute que maintenant, mais il fait totalement noir ici. Je ne peux pas être dans ma chambre, mon réveil brille dans le noir. Trop même. Non, là le noir est entier. En plus la chaise semble fixée au sol. Et on ne fixe pas une chaise au sol sans raison.

Mon souffle se coupe, ma respiration s’emballe, mon cœur accélère… Où est-ce que je suis ?! Je ne vois rien ! Je n’ai aucun repère !

— OK, Selena, reste calme, murmuré-je à moi-même.

...»

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode