Livres
432 545
Membres
354 576

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Illuminae Files, Tome 3 : Obsidio



Description ajoutée par Aur31 2018-06-14T18:13:56+02:00

Résumé

Kady, Ezra, Hanna et Nick ont réussi à s'échapper de la station Heimdall. Ils sont désormais réunis sur le vaisseau Mao où s entassent 2 000 réfugiés. Les nerfs sont à vif car la menace Bei-tech est toujours là. De plus, ils n'ont plus aucun moyen de communiquer avec l'extérieur, les vivres manquent, et bientôt, l'oxygène. La seule option est de retourner sur Kerenza. Mais des mois après l'invasion, qui sait ce qui les y attend ? Comble de malchance, une mutinerie éclate à bord du Mao... tandis qu'à terre, Asha, la cousine de Kady, essaie tant bien que mal d'organiser la Résistance...

Afficher en entier

Classement en biblio - 16 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Tinoue2000 2017-08-26T15:25:28+02:00

( traduction personnelle )

Chief Prosecutor:

Gabriel Crowhurst, BSA, MFS, JD

Chief Defense Counsel:

Kin Hebi, BSA, ARP, JD

Tribunal:

Hua Li Jun, BSA, JD, MD; Saladin Al Nakat, BSA, JD; Shannelle Gillianne Chua, BSA, JD, OKT

Witness:

Leanne Frobisher, Executive Director, BeiTech Industries, MFA, MBA, PhD

Date:

11/04/76

Timestamp:

13:06

— cont. from pg. 1172—

Crowhurst, G:

Perhaps we should get proceedings under way? Miss Donnelly, is the video feed operating at your end?

( Peut-être pourrions nous lancer la procédure ? Mademoiselle Donnelly, est-ce que la transmission vidéo est opérationnelle de votre côté ? )

Donnelly, H:

We can see you, Mr. Crowhurst.

( Nous pouvons vous voir, Mr. Crowhurst )

Crowhurst, G:

Thank you for making yourself available to us today. Please state your name and occupation for the record.

( Merci de vous être rendue disponible pour nous aujourd'hui. S'il vous plaît donner votre nom et votre profession pour l'enregistrement )

Donnelly, H:

Hanna Alimah Donnelly. I don’t really have an occupation. My father was Charles Donnelly, commander of Jump Station

Heimdall.

( Hanna Alimah Donnelly. Je n'ai pas vraiment de profession. Mon père était Charles Donnelly, commandant de la station de saut Heimdall )

Al Nakat, S:

Miss Donnelly, the tribunal must again remind you that remote testimony is a privilege, not a right. One can’t help but notice your so- called Illuminae Group has a flair for the dramatic. Should these proceedings devolve into melodrama or farce, I will not hesitate to suspend the session, do you understand ?

( Mademoiselle Donnelly, le tribunal doit encore vous rappeler que le témoignage à distance est un privilège, non un droit. Nous ne pouvons nous empêcher de remarquer que votre soi-disant Groupe Illuminae a un penchant pour le drame. Ces procédures se transformeraient-elles en mélodrame et en farce, je n'hésiterais pas à suspendre cette séance, est-ce que vous comprenez ? )

Donnelly, H:

We understand, Your Honor.

( Nous comprenons, Votre Honneur )

Crowhurst, G:

Miss Donnelly, you’ve already been sworn in. Do you understand the penalties for providing fraudulent testimony to a United Terran Authority tribunal?

( Mademoiselle Donnelly, vous avez déjà prêté serment. Est-ce que vous comprenez les pénalités pour avoir donné un témoignage frauduleux à un tribunal des Autorités des Terres Unis ? )

Donnelly, H:

I’m sure Dr. Frobisher’s lawyers can explain it to me. Pretty certain they would’ve warned her before she got on the wit-ness stand for her stand- up routine.

( Je suis sûre que les avocats du Dr. Frobisher peuvent me l'expliquer. Plutôt sûre qu'ils auront avertis avant qu'elle aille sur la tribune du témoin pour sa routine de démarcation. )

Hebi, K:

Objection!

Donnelly, H:

Hello, Leanne. Nice suit. A Feeney original, am I right?

( Bonjour, Leanne. Jolie costume. Un original Feeney, j'ai raison ? )

Frobisher, L:

[inaudible]

Hebi, K:

Your Honors— ( Vos Honneurs- )

Al Nakat, S:

Miss Donnelly, these are exactly the kinds of theatrics I will not tolerate. You will address the tribunal members or counsel only, or we will find you in contempt. Do I make myself clear?

( Mademoiselle Donnelly, c'est exactement le genre de performance que je ne tolérerais pas. Vous adresserais seulement aux membres du tribunal ou au conseil ou nous vous déclarerons coupable d'outrage. Ai-je été clair ? )

Donnelly, H:

Yes, Your Honor. Crystal.

( Oui, Votre Honneur. Comme du cristal. )

Crowhurst, G:

Miss Donnelly, the tribunal has already covered the first and second segments of the Illuminae Files, addressing the initial invasion of Kerenza IV by BeiTech Industries—

( Mademoiselle Donnelly, le tribunal a déjà examiner le premier et le deuxième segment des Illuminae Files, au sujet de l'invasion initiale de Kerenza IV par BeiTech Industries- )

Hebi, K:

Objection.Alleged invasion. ( Objection. Prétendue invasion )

Chua, S:

Sustained. ( Retenue )

Crowhurst, G:

Apologies. Alleged invasion. ( Pardon. Prétendue invasion)

Crowhurst, G:

We’ve reviewed records of the battle between the Lincoln and the Alexander. From there we moved on to the alleged siege of Jump Station Heimdall by BeiTech special operatives and the arrival of WUC science vessel Hypatia.

( Nous avons passé en revue les enregistrement de la bataille entre le Lincoln et l'Alexander. De là, nous avons bougés au prétendu siège de la Station de Saut Heimdall par les agents secrets BeiTech et l'arrivée du vaisseau scientifique WUC Hypatia. )

Donnelly, H:

Don’t forget the universe almost imploding. Twice.

( N'oubliez pas l'univers qui a presque implosé. Deux fois. )

Crowhurst, G:

Quite. And yet, you still haven’t explained how you’re talking to us now. Jump Station Heimdall was destroyed. If, as you claim, you and Heimdall’s remaining population traveled to the Kerenza system before the station’s destruction, using the ship belonging to Travis Falk— the Mao—you would have been trapped there with the crew of the Hypatia, with no way of returning to the Core. With the wormhole down, you wouldn’t even be able to transmit to us.

( Silence. Et pourtant, vous n'avez pas encore expliqué comment vous êtes maintenant en train de nous parler. La Station de Saut Heimdall a été détruite. Si, comme vous le clamez, vous et la population restante d'Heimdall avaient voyagé vers le système Kerenza avant la destruction de la station, en utilisant le vaisseau appartenant à Travis Falk - le Mao - vous auriez été piégé là-bas avec l'équipage de l'Hypatia, sans moyen de retour vers le Core. Avec le trou de verre fermé, vous ne pourriez même pas être capable de transmettre vers nous. )

Donnelly, H:

Ten points. ( 10 points. )

Crowhurst, G:

So where are you right now, Miss Donnelly?

( Donc où êtes vous tout de suite, Mademoiselle Donnelly ? )

Donnelly, H:

I’m not at liberty to say.

( Je n'ai pas la liberté de le dire )

Crowhurst, G:

But you’re not in the Kerenza system?

( Mais vous n'êtes pas dans le système Kerenza ? )

Donnelly, H:

That’d be impossible. The Illuminae Group saved two universes from annihilation in a hyperspatial paradox event, but we’re not miracle workers.

( Cela serait impossible. Le Groupe Illuminae ont sauvé deux univers de l'annihilation dans un évènement paradoxale hyperspatiale, mais nous ne somme pas des faiseurs de miracles )

Jun, H:

Miss Donnelly, please answer the question.

( Mademoiselle Donnelly, s'il vous plaît répondez à la question )

Donnelly, H:

Sorry. No. The answer is no. We’re not in Kerenza.

( Désolé. Non. La réponse est non. Nous ne se sommes pas dans Kerenza )

Crowhurst, G:

Very well. So, given that it should have been a trip of several thousand years back to the Core without jump travel, would you care to explain to the tribunal how it is you and your colleagues escaped the system?

( Trés bien. Donc, étant donné que il aura fallu un voyage de plusieurs milliers d'année pour revenir au Core sans voyage de saut, cela vous importerais-t-il d'expliquer à ce tribunal comment vous et vos collègues avez échappés au système ? )

Donnelly, H:

. . . Not all of us did. (...Nous ne l'avons pas tous fait. )

Crowhurst, G:

I beg your pardon? ( Je vous demande pardon ? )

Donnelly, H:

Not all of us escaped Kerenza, Mr. Crowhurst.

( Nous avons pas tous échappé de Kerenza, Mr. Crowhurst. )

Crowhurst, G:

Are you saying some of your group are still there?

(Etes vous en train de dire que certains de votre sont encore là-bas ? )

Donnelly, H:

I’m saying they’ll never leave. That’s the point of all this. That’s why we’re here today. To tell the story for everyone who can’t tell you themselves. To shine a light. To speak for the dead, Mr. Crowhurst.

( Je dis qu'ils ne partiront jamais. C'est le but de tout ça. C'est pourquoi nous sommes ici aujourd'hui. Pour raconter l'histoire pour tout ceux qui ne peuvent pas le faire eux-même. Pour faire brille la lumière. Parler pour les morts, Mr Crowhurst. )

Donnelly, H:

The dead, Dr. Frobisher. ( Les morts, Dr. Frobisher )

Al Nakat, S:

Miss Donnelly, I will not warn you again!

(Mademoiselle Donnelly, je ne vous avertirais pas encore une fois !)

Donnelly, H:

. . . I’m sorry, Your Honor. (... Je suis désolée, Votre Honneur )

Crowhurst, G:

Miss Donnelly, perhaps we can start at the beginning. Given your predicament after Heimdall’s demolition, how did you escape the Kerenza system?

( Mademoiselle Donnelly, peut-être que nous pouvons commencer du début. Etant donné votre situation après la démolition d'Heimdall, comment avez vous échappé le système de Kerenza ?)

Donnelly, H:

That’s a long story. And it includes some people you haven’t met yet. See, what we didn’t know at the time, what nobody knew until after Heimdall station was destroyed, was that there were still survivors on Kerenza IV.

( C'est une longue histoire. Et cela inclus des personnes que vous n'avez pas encore rencontré. Vous voyer, ce que nous ne savons pas à l'époque, ce que personne ne savait après que la station Heimdall soit détruite, c'est qu'il y avait encore des survivants sur Kerenza IV )

[sound of crowd] ( bruit de foule )

Jun, H:

Order! Order in the court! ( De l'ordre ! De l'ordre dans la cour ! )

Crowhurst, G:

I’m sorry, Miss Donnelly. Survivors ?

( Je suis désolé, Mademoiselle Donnelly. Des survivants ? )

Donnelly, H:

Think about it. Four dreadnoughts attacked the planet in the initial invasion, along with Mobile Jump Platform Magellan.The

Alexander crippled Magellan, so nobody could jump out of the system, but only two dreads were actually destroyed. The others were still in orbit around Kerenza IV with no way to get home.

( Pensez y. Quatre cuirassés ont attaqué la planète dans l'invasion initiale, en même temps que la Plateforme de Saut Mobile Magellan. L'Alexander a handicapé Magellan, donc personne ne pouvait sauter hors du système, mais seulement deux deux cuirassés ont été détruits. Les autres étaient encore en orbite autour de Kerenza IV sans aucun moyen de rentre à la maison. )

Crowhurst, G:

So there was a BeiTech force on the planet?

( Alors il y avait encore une force BeiTech sur la planète ? )

Donnelly, H:

Correct. By the time Hypatia reached the Heimdall way-point, the occupying force had been stranded planetside for almost seven months. Along with a bunch of colonists who never made it out on the Alexander fleet.

( Correcte. Au moment où l'Hypatia atteignait le point de passage Heimdall, la force occupante avait été coincé côté planète pendant presque sept mois. Avec en même temps une poignée de colons qui n'ont jamais réussis à rejoindre la flotte Alexander. )

Crowhurst, G:

But wouldn’t these dreadnoughts and their BeiTech crew have been able to transmit a message to Rapier? The BeiTech operative on Heimdall ? BeiTech would have known these survivors were there, surely.

( Mais ces cuirassés et leur équipage BeiTech n'auraient-ils pas pû transmettre un message à Rapier ? Les agents BeiTech

sur Heimdall ? BeiTech aurait surement su si ces survivants étaient là. )

Donnelly, H:

This is a little complex to explain. Fortunately, we just happen to have assembled a file on the topic . . .

( C'est un peu compliqué à expliquer. Heureusement, nous somme arrivés à assembler un fichier sur le sujet... )

Frobisher, L:

Of course you have. ( Bien sûr que vous l'avez fait. )

Donnelly, H:

No need to be snippy, Leanne.

( Pas besoin d'être brusque, Leanne. )

Donnelly, H:

Is everyone sitting comfortably? Anyone need to go to the bathroom bef—

( Tout le monde est assis confortablement ? Quelqu'un a besoin d'aller à la salle de bain av- )

Al Nakat, S:

Miss Donnelly . . . ( Mademoiselle Donnelly... )

Donnelly, H:

Okay, if you can open your readers to page one?

( Okay, si vous pouvez ouvrir vos liseuses à la page une ? )

Donnelly, H:

Once upon a time, on a little speck of ice at the ass end of the universe known as Kerenza IV . . .

( Il était une fois, sur un petit grain de glace au bout du *** de l'univers connu comme Kerenza IV... ) pages 1 à 6 sur 618

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Callmeluh 2018-07-14T11:46:16+02:00
Or

Ma note: 4.25/5

Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2018/07/14/the-illuminae-files-tome-3-obsidio-de-amie-kaufman-jay-kristoff/

“Live a life worth dying for.”

Je pense que ça fait un peu plus d’un an que j’attends Obsidio. Après avoir lu dévoré les deux premiers tomes, je n’avais plus qu’une seule hâte: découvrir la fin de cette trilogie. Alors il y a quelques temps, quand j’ai reçu ma copie de Obsidio, j’ai relu Illuminae et Gemina pour me préparer, et j’ai tout de suite enchaîner sur le dernier tome. Alors certes, j’ai beaucoup aimé ma lecture, mais j’avoue avoir été un peu déçue aussi…

Par où commencer ? Tout comme les deux tomes précédent, Obsidio est un complexe assemblage de fichiers divers (conversations, dessins, transcriptions vidéos et autres). Après avoir suivi les aventures des survivants de l’attaque sur Kerenza à bord de l’Hypathia et de l’Alexander, et après avoir découvert ce qu’il se passait sur la station Heimdall, il est temps de s’intéresser aux survivant de l’attaque de BeiTech qui n’ont pas pu s’échapper de Kerenza. Après avoir lu Gemina, je m’attendais à ce qu’on ne se retrouve que sur Kerenza, mais non: on suit également le point de vue de nos personnages préférés, à savoir: Ezra, Kady, Hanna, Nik et Ella.

Je vous avoue qu’au début j’étais un peu perturbée par ce changement fréquent de point de vue, mais très rapidement je suis parvenue à m’y habituer.

Ainsi on fait la connaissance de Asha, la cousine de Kady qui n’a malheureusement pas pu évacuer Kerenza lors de l’attaque de BeiTech. Réquisitionnée par BeiTech dans le seul hôpital de la planète, elle tente tant bien que mal de survivre, tout en travaillant avec la Résistance. Tout change quand elle voit Rhys, son ex petit-ami, qui travaille maintenant pour l’ennemi. Mais un amour de jeunesse ne s’oublie pas comme ça, peu importe comment les choses se sont terminées entre eux, et bientôt Asha se retrouve à utiliser ce qu’il reste entre eux pour combattre BeiTech.

Pendant ce temps, nos échappés de l’attaque et les survivants de la station Heimdall se retrouvent coincés sur le Mao et doivent faire face à plusieurs dangers, à commencer par une potentielle mutinerie…

“Every story needs its hero. And its villain. And its monster.”

Comme ça avait été le cas lorsque j’ai lu Gemina, j’ai eu un peu peur de ne pas aimer les nouveaux personnages introduits dans Obsidio.

Au final je les ai énormément aimés. Asha en particulier a gagné une place dans mon cœur. Contrairement à Kady et Hanna, qui ont des capacités bien particulières, Asha est ce qu’on pourrait considérer comme ‘normale’, mais ça ne l’empêche pas de briller par sa bravoure, et on se retrouve plus facilement en son personnage. Elle est courageuse et déterminée, et c’est ce que j’ai aimé chez elle.

Quant au personnage de Rhys, je vous avoue que j’ai eu un peu de mal au début. C’est un bon personnage, mais un peu trop prévisible, et ça m’a un peu dérangée. Il y a peut-être eu une ou deux fois où il est parvenu à me surprendre, mais c’est tout. Il n’est pas difficile à apprécier, au contraire, mais si vous cherchez un personnage imprévisible, vous allez pas le trouver chez lui.

Mon plus gros problème avec Obsidio, je pense, c’est le manque de diversité dans les fichiers proposés. Je m’explique: Illuminae et Gemina étaient des compilations de fichiers très divers, on retrouvait très peu de fois de suite le même type de fichier. Obsidio, en revanche, regroupe principalement des transcriptions vidéo. Il y a des moments où on peut retrouver deux à trois transcriptions d’affilé. Alors certes, il n’y avait pas que ça, mais ce tome doit être constitué au moins à 50% de transcriptions, et ça m’a un peu rebutée. Ce que j’aime le plus dans cette saga c’est son format, et j’ai eu l’impression de lire un roman normal plus qu’autre chose.

J’ai aussi été un peu déçue par la fin. C’était une fin badass et stressante, je dis pas le contraire, et ça aurait même pu être une très bonne fin, mais j’ai trouvé ça un peu trop simple malgré tout. Et en plus de ça, j’ai vu certains détails de cette fin venir à mille kilomètres. Autant les deux premiers tomes avaient une fin complètement imprévisible, autant pour ce tome là c’était un peu trop facile à deviner. Sûrement parce qu’ils ont déjà fait la même chose deux fois, donc la surprise n’est plus là.

“Have you noticed all the moments we live and all the miles we walk never seem to get us anywhere but dead?”

Au final, Obsidio n’était pas la fin à laquelle je m’attendais, même si j’ai malgré tout aimé ma lecture. C’était un bon livre, juste pas aussi bon que Illuminae ou Gemina (qui reste, je pense, mon tome préféré). Il y a encore certains points que j’aurai aimé développé dans cette chronique, mais comme je me fais un point d’honneur à ne pas mettre de spoilers, je n’en parlerai pas ici, même s’il y a un ou deux détails que j’aurai aimé voir dans ce tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jo1o 2018-06-14T07:22:01+02:00
Or

Constat de ma lecture d’Obsidio : c’est un très bon livre, mais je l’ai moins apprécié que les deux premiers tomes. Premièrement, les auteurs continuent de jouer avec nos sentiments tout au long du roman. J’ai passé de l’éclat de rire, à la tristesse, à être atterrée, à être stressée pour les personnages, etc.. J’ai aimé revoir les autres personnages des deux premiers livres : Kady, Ezra, Hanna, Nik et Ella. Bien que je l’ai adoré et que je vais les adorer pour le restant de mes jours, j’aurais aimé qu’ils soient moins présents pour que je puisse avoir la chance d’apprendre à connaître mieux Asha et Rhys. J’ai eu l’impression que les auteurs allaient moins dans les détails du récit des nouveaux personnages. C’est la chose que je trouve qu’il manque vraiment à l’histoire puisque bien que j’étais capable de compatir pour eux, j’entrais moins dans l’histoire quand il s’agit du récit d’Ashe et de Rhys. Deuxièmement, j’ai vraiment aimé que les auteurs continuent de raconter l’histoire de la même façon que les deux livres précédents. Ils ont même rajouté une partie en bande dessinée! Désolée, c’est la partie enfant en moi qui a pris le dessus. Par contre, a trois moments, j’ai été capable de prédire ce qui allait s’en suivre, ce qui n’était jamais arrivé avant dans la trilogie. Donc, je suis dans l’obligation de dire que Obsidio est une coche en dessous des deux premiers tomes malgré le fait qu’il est quand même très bon!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lo997 2018-06-11T21:57:53+02:00
Envies

Sortie prévue chez Casterman le 14/11/2018!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jennifer_tartiflette 2018-04-08T13:34:35+02:00
Argent

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/obsidio-amie-kaufman-jay-kristoff/

Ma notation: 4/5

J’attendais Obsidio avec beaucoup d’impatience et d’appréhension. Eh ouais. Comment voulez-vous que je dise au revoir à ces personnages qui m’ont fait vivre tant d’aventures et de tragédies? Et surtout… Comment puis-je avoir confiance en des auteurs qui m’ont causé des ulcères à répétition? NO WAY. Néanmoins, il fallait que je sache ce qu’il advenait de nos héros. Certes, cet opus n’est pas le plus percutant de la trilogie, mais le récit est toujours aussi qualitatif. Je ne sais même pas qui du livre ou de moi a fini l’autre en premier!

Même si ce troisième tome n’est pas aussi excellent que les deux premiers, l’histoire reste dynamique, haletante et bien construite! Forcément, on se dirige vers la fin de notre épopée spatiale, du coup, on n’a plus affaire aux grandes révélations qui nous scotchaient au plafond et aux créatures qui nous faisaient tant frissonner. Non, on revient davantage au but premier de la série: survivre pour dévoiler la vérité. Mais ne vous méprenez pas, Obsidio a son lot de mort soudaine, de catastrophe humaine, de joie et de peine.

Mon sérieux détachement vient de mon manque de connexion avec Asha et Rhys. Je n’ai rien ressenti pour ces personnages, je dirais même qu’ils m’ont gonflée! Surtout Asha… La raison « hasardeuse » justifiant leur rupture de base était peu convaincante, tout comme la méfiance d’Asha qui se base sur des raisonnements contradictoires. Genre, elle aurait quitté Rhys à cause de sa mauvaise influence, mais à présent, elle ne le croit plus parce qu’il n’est plus le gentil garçon d’autrefois? NO SENSE.

En revanche, les réflexions apportées par ces héros sont éclairantes, notamment celles de Rhys qui nuancent le comportement des soldats de BeiTech. Au début, j’avais du mal à saisir son attachement pour ses collègues, et c’est justement pour ça que son immersion a été intéressante. Elle montre que des officiers n’ont pas le choix et que d’autres, violents avec les humains, peuvent compatir pour un animal affamé.

Heureusement qu’il y avait Kady et Ezra, c’est mon couple chouchou! Ils ne se laissent pas facilement abattre et se taquinent sans arrêt. Même Hanna et Nik, je les aime beaucoup! C’est juste dommage qu’ils ne servent pas à grand chose durant une bonne partie du récit. Hmmm. Quant à Ella, elle est géniale! J’adore ce petit groupe, il y a de l’humour, de la complicité, du soutien et de la camaraderie.

Oyez, oyez! AIDAN est de retour pour nous jouer un mauvais tour! Cette machine à la fois touchante, impartiale, monstrueuse et émouvante reste mon personnage préféré. J’ai adoré son évolution et le fait qu’il reste une intelligence artificielle, beaucoup trop d’auteurs tendent à humaniser leurs machines. Mais ce n’est pas le cas ici. Pourtant, AIDAN ne cesse de voir sa conscience grandir, il a même réussi à m’émouvoir, c’est pour dire! Je ressens un attachement spécial pour lui… Limite, un spin-off avec lui serait juste MAGIQUE.

Niveau typographie, on garde les mêmes formes de document et d’illustration, dont quelques unes qui nous donnent, non pas du fil à retordre, mais une nuque à tordre! Quelle comique, je sais! Y a que moi qui me plantais dans le sens des phrases lors des spirales? Je crois que mon moment préféré était celui de la bande dessinée, c’était drôle et trop bien fait. J’aurais voulu qu’il y ait plusieurs scènes de ce genre. Par ailleurs, l’identité de l’analyste va vous surprendre, hehe.

Entre tension, doute, désespoir et espoir, Obsidio nous livre une fin parfaite pour une série parfaite. C’est un honneur et un plaisir d’avoir pu lire une science-fiction aussi épatante et entraînante. Maintenant, j’attends la prochaine collaboration avec impatience!

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie prochaine

"The Illuminae Files, Tome 3 : Obsidio" sort 2018-11-14T00:00:00+01:00
background Layer 1 14 Novembre

Dates de sortie

The Illuminae Files, Tome 3 : Obsidio

  • France : 2018-11-14 (Français)
  • USA : 2018-03-13 (English)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 16
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 8
Note globale 8.63 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode