Livres
564 730
Membres
617 371

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Extrait

Extrait ajouté par Jessica-142 2021-04-26T14:23:47+02:00

– Alors, le match t’a plu ?

Je reviens immédiatement me noyer dans les iris bruns de Cruz, contente de l’entendre ouvrir le dialogue.

– C’était violent, mais travaillé, donc je dirais que oui, ça m’a plu.

Je marque une pause et me rapproche de la table. Cruz ne bouge pas, aussi figé qu’une statue de cire. J’aimerais pouvoir dire qu’il est sur la défensive ou encore qu’il se retient d’avancer vers moi, or cet homme est impossible à décrypter.

– D’où viens-tu ? m’enquiers-je sans transition.

Cette fois, il me surprend à étouffer un soupir en détournant furtivement le regard. Presque immédiatement, deux de ses doigts viennent frôler son menton couvert d’une fine barbe.

Encore ce tic...

– C’était une connerie, marmonne-t-il en attrapant son verre pour en boire deux belles gorgées.

– Qu’est-ce qui était une connerie ?

Curieusement, un léger spasme vient contracter mon estomac. OK, c’est mal parti...

– Qu’est-ce que tu veux ? m’assène-t-il d’un ton trop sec.

– Faire connaissance. Discuter. Passer un bon moment.

Encore maintenant, son regard se lie au mien et me fragilise. Je tiens toujours sur mes jambes, mais je me sens ébranlée. Par lui. Par son incapacité à communiquer normalement. Par sa supposée méfiance et dans un même temps par les éclats d’inquiétude qui brûlent à présent dans ses prunelles. Par ce fourmillement enivrant qui chahute mon épiderme maintenant que son odeur se fixe à mes narines. Par ce besoin de contact qui s’impose à moi comme une nécessité...

– C’est tout ?

Non, ce n’est pas tout.

Je pourrais noyer le poisson, essayer de me raccrocher aux branches et mentir dans le seul but de ne pas altérer ce début de relation déjà bancale. Juste pour avoir la chance de le revoir. Sauf que je ne peux décemment pas nier que quelque chose de plus charnel anime mon pouls lorsque je suis près de lui.

– Je ne suis pas à ton goût ? demandé-je en souriant malicieusement tandis que j’amorce un nouveau pas vers lui.

– Tu l’es bien trop... Mais je risque de t’abîmer, murmure-t-il à mon oreille.

Son regard noir me dévisage avec sérieux, pourtant je souris et approche à mon tour.

– Alors tu devras faire attention...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode