Livres
550 863
Membres
592 010

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Mortal Instruments - Les dernières heures, tome 1 : La chaîne d'or



Résumé

Et si tomber amoureuse était plus compliqué que de combattre les créatures des ténèbres ?

Cordélia Carstairs imaginait son avenir tout tracé : s'entraîner dur pour devenir une Chasseuse d'Ombres et protéger le monde. L'arrestation de son père va tout remettre en question. Accompagnée de son frère, la voilà à Londres pour tenter de le tirer d'affaire. Là-bas, elle renoue avec James et Lucie Herondale, ses amis d'enfance.

Bientôt, Cordélia se retrouve entraînée de bals en missions secrètes... tout en essayant de réprimer ses sentiments naissants pour James, déjà engagé. Pendant ce temps, le danger rôde. Quand une série d'attaques démoniaques d'une ampleur inédite met la ville à feu et à sang, Cordélia et ses amis décident d'agir. Mais comment écraser l'ennemi lorsqu'il est invincible ? Et qui est derrière ces attaques ? Une autre question se fait obsédante : ont-ils les qualités pour être des héros ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 179 lecteurs

extrait

We don’t always love people who deserve it.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Ce premier tome de The Last Hours m’a rendue très nostalgique, j’ai lu The Infernal Devices il y a plusieurs années ; retrouver Will, Tessa, Jem (et tous les autres) m’a ramenée cinq ans en arrière, voir ces personnages adultes, plus mûrs, qui du fait de leur positions et de leurs responsabilités ne peuvent plus se permettre d’être aussi téméraires que le sont désormais leurs enfants offre une nouvelle perspective.

SPOILER ALERT, je vais évidemment discuter de plusieurs passages du livre dans ce commentaire et je ne vais pas entièrement le mettre en Spoiler(cliquez pour révéler) SPOIL .

Voir James, Lucie, Cordelia, Matthew, Thomas, Christopher, Alastair & co dans leur petit groupe de jeunes Chasseurs d’Ombres de l’Enclave londonienne, m’a rappelé à la fois Tessa, Gabriel, Gideon, Jem, Will et Alec, Jace, Clary, Isabelle, Simon à leurs débuts. Il est toujours difficile de s’intégrer quand on arrive d’un autre monde comme Tessa, Cordelia ou Clary et Simon, il s’agit à la fois de comprendre comment fonctionne le groupe, quelles sont les relations entre chacun et de prendre part aux échanges pour se créer sa propre place.

Dans le cas de Cordelia (ou de Tessa) on retrouve aussi les règles sociales de l’époque qui codifient la vie en société et en particulier l’attitude que les jeunes femmes sont tenues d’adopter.

Comme toujours, Cassie sait nous plonger dans son univers, on oublie le monde extérieur et on atterrit dans un Londres des années 1900, on a peut-être un aperçu plus restreint de l’époque que dans The Infernal Devices, mais on s’imagine toujours très bien le cadre de l’histoire. J’aime le fait que tous ne vivent pas à l’Institut, tout n’est pas centré autour de celui-ci comme cela a pu être le cas précédemment.

Mon personnage préféré ? si celui auquel je me suis le plus attachée est bien évidemment Cordelia, pendant les premières pages j’étais assez septique, je n’accrochais pas totalement avec elle, mais l’histoire étant centrée autour d’elle, on ne peut qu’être séduit, sinon l’histoire risque d’être très longue… celui qui a le plus retenu mon attention et que j’aimerai voir plus en lumière est Anna Lightwood. C’est LE personnage qui m’a captivée, surtout dans le dernier passage lors du bal de fiançailles. Elle est très discrète mais particulièrement attentionnée, empathique et bienveillante. Le sens de l’observation dont elle fait preuve dans ce passage (que l’on avait pu apercevoir dans le bal de bienvenue des Carstairs) et l’attention qu’elle porte aux émotions de chacun m’a beaucoup touchée.

Anna Lightwood m’intrigue beaucoup, elle s’est affirmée de par son style vestimentaire et son style de vie dans une société encore très ancrée dans ses principes tout en restant respectée et reconnue au sein de l’Enclave. Elle détient une certaine autorité, étant l’une des rares Chasseuses d’Ombres majeure dans le groupe « des enfants de » ; elle vit sa vie comme elle l’entend aux côtés des Créatures Obscures et des Chasseurs d’Ombres, elle est entre deux mondes, ne se limitant pas ni à l’un ni à l’autre mais préférant profiter de ce qu’ils ont à offrir indifféremment. Si je devais la comparer à un autre personnage qui me tient très à cœur ce serait Magnus Bane ; au fil des séries (dont deux centrées sur lui) on découvre un Sorcier à cheval entre ces deux univers, Créature Obscure certes, mais à toutes les époques il reste particulièrement proche de multiples Chasseurs d’Ombres contrairement à d’autres Créatures Obscures (Will, Edmund… et évidemment Alec pour ne citer qu’eux). C’est un personnage aussi à l’aise avec les Vampires, les Loups, les Terrestres, les Fées qu’avec les siens, comme il a été prouvé lors de ses nombreuses fêtes. Anna incarne réellement une « révolution », une Chasseuse d’Ombre qui ne cache pas son attachement pour les femmes au début des année 1900, qui ne fait pas de différence entre Créature Obscure et Néphilim et qui fait preuve d’une ouverture d’esprit et d’une douceur de vivre qui me donnent envie d’en apprendre plus sur elle.

Concernant le personnage de Tatiana, j’ai le sentiment qu’on aurait pu plus en apprendre sur elle, sur ce qu’elle a vécu à la mort de Jesse, (cela viendra peut-être dans les prochains tome). Quand on apprend la mort de celui-ci j’aurai trouvé intéressant d’avoir un passage du point de vue de Tatiana, de prendre conscience de cette haine qui l’anime à l’encontre des Herondales et de ses frères, comme on le voit dans la nouvelle « Fairy Tales of London » (à la fin de ma copie de CoG) cette animosité est de longue date, mais je ne la trouve pas assez exploitée. Elle ne les supporte pas, mais il n’y a aucune perspective du point de vue de Gabriel, Gideon ou Will sur la situation. De même on ne sait que très peu de choses sur comment elle en est venue à adopter Grace.

Un passage que je n’ai pas réellement aimé ? Quand James se retrouve dans cet univers démoniaque pour rencontrer son grand-père. La résolution est un peu trop simple, la description reste basique, des dunes de sable quelques ruines, mais on en apprend peu sur ce que représente ce monde, quelle est réellement sa pertinence ? J’aurai peut-être aimé un peu plus de lien avec Tessa, c’est après tout de son père dont il est question, celui qu’elle et Jem ont longuement chercher à retrouver. Mais aussi lors du bal de fiançailles, la scène entre Matthew et Magnus me semble tombée comme un cheveux sur la soupe, peut être que je n’ai pas compris, mais j’avais supposé qu’il portait une affection particulière pour Lucie, or il semble en vouloir à James d’épouser Cordelia et se compare à Jem ( ?).

J’espère que Chain of Iron apportera des réponses, beaucoup de réponses, sur ce bracelet que Grace a confié/forcé James à garder, sur le lien entre Jesse Blackthorn et Belial, et sur la relation entre Ariadne et Anna, comment Anna est tombée amoureuse d’elle avant de ne plus croire en l’amour, sur ce qu’il s’est passé entre elles.

Je suis très attachée à l’univers de Cassandra Clare, ses livres me suivent depuis plus de cinq ans maintenant et je ne sais pas être réellement objective sur une série à laquelle je suis émotionnellement attachée et qui représente beaucoup pour moi. Avec le temps, mes lectures, j’arrive à avoir un avis plus critique sur certains passages, mais dans tous les cas, bien rédigés ou non, ses livres sont toujours un réconfort, un monde familier quelle que soit l’époque avec des personnages qui restent similaires ou que l’on retrouve qui donne le sentiment de « rentrer à la maison ».

PS : Dans mon édition se trouve la nouvelle « Fairy Tales of London », elle n’apporte pas grand-chose, si ce n’est le récit du mariage de Tessa et Will ainsi qu’une nouvelle preuve de l’animosité de Tatiana envers lui et l’introduction de Charles et Jesse bébés.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par logananas 2021-02-10T00:33:20+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Tous les livres de Cassandra Clare sont a chaque fois meilleur que le précédent ! Chain of gold est vraiment une pépite je n’ai pas vu les 700 pages passer j’aurais même aimé qu’il y en ai encore plus ! Les personnages sont tous plus attachant les uns que les autres et l’amitié qu’il y a entre eux est juste magnifique ! Je recommande néanmoins de lire le recueil de nouvelles « Ghost of the shadow market » qui permet d’en apprendre sur le passé des personnages et de mieux comprendre certaines réactions. Le livre est lui même est génial et je le recommande mille fois, j’ai mille théories en tête pour Chain of Iron, j’attends avec impatience sa traduction française !

Afficher en entier
Diamant

OMG, j'ai adoré ce livre, je l'ai littéralement dévoré page après page avec une seule idée en tête : connaître la suite de l'histoire.

C'était pon tout premier shadowhunters et je pense que ce ne sera pas le dernier car le monde a été super bien construit, j'en suis bluffée, les personnages sont hyper bien développés et super attachants.

Donc là on va suivre l'histoire de plusieurs point de vue et à différents moments, le passé pour en apprendre plus et le présent. J'adore ce fait, ça rajoute un plus.

Parlons de l'histoire, Cordélia se voit obligé de partir à Londres pour essayer de convaincre le Consul de libérer son père qui emprisonné car on le suspecte d'avoir tendu un piège à d'autres chasseurs d'ombres. Elle retrouve sa futur parabatai, Lucie et son amour depuis l'enfance là-bas, James. Sauf que James, lui est fou amoureux d'une autre. Cordélia apprend à connaître le petit groupe d'amis des deux. Mais depuis son arrivée, de grands attaques de démons surgissent à travers Londres, entre chasse, suspens, amitié, blessure, souvenir et bien d'autres, Cordélia et ses amis devront combattre le mal qui les entoure.

Je suis frustrée par cette fin, je n'ai qu'une envie : lire le prochain tome. La fin est parfaite, je trouve qu'elle super bien mise en place car le lecteur a ce qu'il voulait depuis le début mais pas de la bonne façon, c'est très dérangeant mais de la bonne manière !

Si je devais vous donner un conseille, je vous dirai de le lire, l'écriture de Cassandra Clare est très belle, ses personnages de même et son Londres jute parfait !

Afficher en entier
Bronze

Je sors de cette lecture avec un goût moins amer que pour le précédent arc renaissance qui avait été une réelle déception. J’y ai retrouvé de l’action, enfin, des sentiments sans les configurations nombreuses et improbables de l’arc renaissance. Cela demeure néanmoins selon moi bien en dessous des premiers arcs. Je continue d’y croire néanmoins et je lirai la suite

Afficher en entier
Or

https://littcentcinquante.wordpress.com/2021/04/28/the-mortal-instruments-les-dernieres-heures-tome-1-la-chaine-dor/

J’attendais pas forcément grand-chose de cette série, car même si j’avais passé de bons moments de lecture avec la précédente série de C. Clare (The Dark Artificies) c’était assez décevant vis-à-vis des 2 autres séries TMI. Pourtant, j’ai été assez convaincue par ce T1. C’est plutôt amusant, car les personnages continuent de se ressembler les uns les autres (sauf exceptions comme Anna qui est assez marginalisée) et les dynamiques sont toujours aussi prévisibles (triangles amoureux, manipulation, jalousie… bref toujours des ados pubères aux commandes quoi) et le scénario n’est pas fifou-fifou (ça fait le job). Pourtant, j’ai été plus convaincue par ce T1 que par les enjeux de TDA. Je crois que l’époque joue pas mal. De base, je préfère la trilogie des origines (The Infernal Devices, TID) à la double trilogie de TMI. J’aime particulièrement le charme qui se dégage de ce Londres du XIXe siècle. Sans compter que retrouver les personnages de TID (James, Tessa, Will, Charlotte, Cecily, Sophie, Gabriel, etc) participe complètement au plaisir de retomber dans l’univers des Chasseurs d’ombre.

Pour m’attarder plus longuement sur les personnages, le début du roman est ardu, car on nous expose une quinzaine de personnages en quelques chapitres (je déconseille complètement de découvrir l’univers des Chasseurs d’ombre avec les Dernières Heures d’ailleurs). L’héroïne, Cordélia, est rafraîchissante dans sa multiculture et sa détermination, mais c’est à peu près tout. Elle serait géniale si elle était pas si amourachée du beau et mystérieux personnage masculin. Un autre personnage qui m’intrigue pas mal est Matthews, qui joue dangereusement avec le bien et le mal. J’ai envie de mieux comprendre ses démons personnels.

Du côté de l’écriture, l’équilibre entre dialogues, descriptions et actions est calé sur mes goûts, donc la lecture a été fluide et plaisante ! Les descriptions sont assez précises pour qu’on se figure correctement les lieux, sans être lourdes pour autant. Je trouve aussi les changements des points de vue au sein des chapitres mieux gérés.

Afficher en entier
Or

Le retour de la Cité des Ténèbres tel que je l’aime !

Merlin que le chemin a été long pour moi. La Cité des Ténèbres ça remonte pour moi au collège et j’avais a-do-ré. Jace, Clary, Simon, Isabelle, Alec, Magnus… autant de personnages que j’avais adoré et avec qui j’avais pleuré, rigolé et vécut des aventures incroyables. Sans parler de l’univers dont j’étais tombée littéralement a-mou-reuse. Mais voilà, après la trilogie originale je suis allée de déception en déception. Les trois autres tomes des aventures de Clary et Jace ne m’avaient pas forcément convaincu, la saga Origines était bien sans être incroyables et je n’ai jamais dépassé les deux cents premières pages de la saga Renaissance pour laquelle j’ai une profonde aversion (je DETESTE Emma). Pour être honnête, s’il n’y avait pas eu le confinement et que je n’avais pas eu profondément envie de lire, je n’aurais même pas acheté Les Dernières Heures. MAIS, je l’ai fait et je n’ai aucun regret.

Pour tout vous dire après la lecture de ce premier tome, j’ai eu une petite déprime post super lecture, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps. J’ai trimballé le livre pendant une semaine et il est toujours à côté de mon lit. J’ai dévoré le lire en une petite dizaine d’heures (sept cents pages, une belle bête).

Dans un premier temps, j’ai adoré retrouver l’univers des Shadowhunters et retrouver Londres, la ville de mon cœur. Mais plus que tout, j’ai de nouveau réussi à m’attacher à des personnages ! Il n’y en a pas un qui est resté en reste. Bon, petit coup de foudre pour Cordélia, une héroïne comme je les aime à qui tout ne tombe pas tout cuit dans le bec, qui prend des décisions et ne se laisse pas toujours porter par les autres, avec un tempérament mais sans en devenir complètement contre-productive. J’ai adoré la suivre et si j’avais pu j’aurais fais des bannières « hourra Cordélia ». Mais je peux aussi parler de James, Lucie, Alastair, Jess, Anna, Matthew et tous les autres ! Ils ont tous un petit quelque chose que j’ai adoré. À certains moments j’en viens même à me demander si je n’ai pas préféré Les Dernières Heures à la saga originale, mais je pense que c’est juste la joie de retrouver dans cette saga ce que j’avais aimé dans la première trilogie avec en plus le souffle de la nouveauté. J’ai assez bien aimé la trame de fond. J’avais peur en ouvrant ce livre de me dire « encore des démons et des histoires abracadabrantes » et non, tout est plutôt bien passait. Pour ma part, je n’ai pas senti de longueur, je trouvais que l’équilibre était bon entre l’action et le reste. Le seul moment où je me suis dit « ça tombe comme un cheveu sur la soupe » c’est quand Spoiler(cliquez pour révéler)Matthew sous-entends être amoureux de Cordélia à la fin, alors qu’on pensait qu’il aimait Lucie, c’était vraiment pour nous foutre un trio amoureux sur le tard j’ai eu l’impression

Je ne dirais rien sur les histoires d’amours, mais je suis : fan.

Enfin bref, pour résumer une super bonne lecture, une fin géniale et je dois dire que j’en attends beaucoup pour la suite ! En espérant qu’elle soit à la hauteur !

Afficher en entier
Diamant

Je l'ai enfin terminé... L'histoire est assez longue à démarrer. Beaucoup de nouveaux personnages sont introduits, dont certains inutilement car ils n'ont aucune influence sur l'histoire et on ne les voit vraiment pas longtemps. Ce qui fait que j'ai mis beaucoup de temps à rentrer dans l'histoire.

Mais finalement j'ai adoré.

Par contre il faudrait presque un arbre généalogique en annexe on se perd un peu pour savoir qui est l'enfant de qui...

L'auteur est quand même incroyable d'avoir développé un tel univers qui s'étend à travers les époques.

Afficher en entier
Diamant

Une entrée en matière très intéressante.

C'est toujours avec beaucoup de plaisir et d'attente que l'on commence un nouveau cycle de Cassandra Clare, et comme à chaque fois, je n'ai pas du tout était déçu.

Une nouvelle intrigue se met en place à différents niveaux avec de nouveaux personnages, et non des moindres, puisque nous partons à l'aventure avec les enfants de Will et Tessa, Gideon et Sophie, Gabriel et Cecily, Henry et Charlotte, etc.

La nouvelle génération prend le relais et chacun y va de son grain de sel.

Spoiler(cliquez pour révéler)James le fis de Will et Tessa, dispose d'un pouvoir hérité de son grand-père démoniaque qu'il ne contrôle pas. Et bien sûr, (Herondale obligé) il donne son cœur (reste à savoir à qui).

Spoiler(cliquez pour révéler)Sa sœur, Lucie, voit un fantôme invisible pour tout les autres

Spoiler(cliquez pour révéler)Cordélia, nouvelle arrivée à Londres, doit se débattre au milieu de l'arrestation de son père, de ses sentiments pour son ami d'enfance, et de son frère cachottier.

Spoiler(cliquez pour révéler)Matthew (mon véritable coup de cœur), fils de la Consul et parabatai de James, doit trouver le juste équilibre pour aider son ami, réfréner ses émotions, affronter ses démons... Et le tout sans lâcher sa flasque !

Spoiler(cliquez pour révéler)Et je ne parle pas de tout les autres personnages qui les entoure : Chris, Thomas, Alastair, Anna...

Hormis cela, c'est aussi une joie immense de revoir d'autre personnage incontournable, je pense notamment à Magnus, Jem et bien sûr les parents des protagonistes.

En résumé, l'auteure nous présente une nouvelle époque de l'univers des chasseurs d'ombres ; en mettant toujours en avant l'importance de l'amour, la grandeur de l'amitié et de la loyauté ainsi qu'une ouverture d'esprit qui donne de quoi rêver à un monde comme le leur.

Patienter jusqu'à la sortie du deuxième tome va être très très long.

Pulvis Et Umbra Sumus

Afficher en entier
Diamant

J'attendais que ce livre soit traduit depuis si looongtemps^^

Je n'ai pas été déçu. je me suis beaucoup attachée aux personnages, Cordélia, Matthew, James, Lucie, Anna... L'histoire était vraiment bien et j'attends la suite^^

J'ai juste trouvé qu'il manquait un peu de créatures obscures même s'il y avait évidemment Magnus Bane et quelques fées et sorcières... Les loups-garous m'ont manqué sur tout

Afficher en entier
Diamant

Le premier tome d'une nouvelle saga issue du merveilleux univers des Chasseurs d'Ombres qui m'aura tout bonnement fait fondre et exaltée ! Je suis tombée en amour pour ce Londres grisâtre du début 20ème siècle et de ces nouveaux personnages qui ne manquent assurément pas de mordant et de charisme. Je me suis particulièrement attachée à Cordélia et Will dont la complicité et l'alchimie aura fait battre la chamade à mon petit cœur éprouvé, ainsi qu'à Lucy, qui m'aura rappelé un personnage du même nom dégageant la même douceur et détermination en plus âgé issu d'une autre de mes sagas littéraires phares. Bref, j'ai été séduite par ce premier tome et je me jetterai sans hésiter sur la suite dès qu'elle sera disponible en V.F. !

Afficher en entier
Diamant

J'ai adorer retrouver Will, Tessa et Jem même si l'histoire est centré sur les enfants de Will et Tessa. Comme toujours, l'histoire est bien rythmé et alors qu'on pouvais penser que Clare Cassandra aurais fait le tour de cette saga, elle parvient une fois de plus à nous immerger dans une nouvelle aventure de nos chasseurs d'ombres avec des personnages toujours aussi attachant.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"The Mortal Instruments - Les dernières heures, tome 1 : La chaîne d'or" est sorti 2021-02-11T07:08:51+01:00
background Layer 1 11 Février

Dates de sortie

The Mortal Instruments - Les dernières heures, tome 1 : La chaîne d'or

  • France : 2021-02-11 (Français)
  • USA : 2020-03-03 (English)

Activité récente

Myms-H l'ajoute dans sa biblio or
2021-05-17T18:25:21+02:00

Titres alternatifs

  • Chain of Gold (The Last Hours #1) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 179
Commentaires 33
extraits 26
Evaluations 72
Note globale 8.85 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode