Livres
549 558
Membres
589 320

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Bronze

Je sors de cette lecture avec un goût moins amer que pour le précédent arc renaissance qui avait été une réelle déception. J’y ai retrouvé de l’action, enfin, des sentiments sans les configurations nombreuses et improbables de l’arc renaissance. Cela demeure néanmoins selon moi bien en dessous des premiers arcs. Je continue d’y croire néanmoins et je lirai la suite

Afficher en entier
Or

https://littcentcinquante.wordpress.com/2021/04/28/the-mortal-instruments-les-dernieres-heures-tome-1-la-chaine-dor/

J’attendais pas forcément grand-chose de cette série, car même si j’avais passé de bons moments de lecture avec la précédente série de C. Clare (The Dark Artificies) c’était assez décevant vis-à-vis des 2 autres séries TMI. Pourtant, j’ai été assez convaincue par ce T1. C’est plutôt amusant, car les personnages continuent de se ressembler les uns les autres (sauf exceptions comme Anna qui est assez marginalisée) et les dynamiques sont toujours aussi prévisibles (triangles amoureux, manipulation, jalousie… bref toujours des ados pubères aux commandes quoi) et le scénario n’est pas fifou-fifou (ça fait le job). Pourtant, j’ai été plus convaincue par ce T1 que par les enjeux de TDA. Je crois que l’époque joue pas mal. De base, je préfère la trilogie des origines (The Infernal Devices, TID) à la double trilogie de TMI. J’aime particulièrement le charme qui se dégage de ce Londres du XIXe siècle. Sans compter que retrouver les personnages de TID (James, Tessa, Will, Charlotte, Cecily, Sophie, Gabriel, etc) participe complètement au plaisir de retomber dans l’univers des Chasseurs d’ombre.

Pour m’attarder plus longuement sur les personnages, le début du roman est ardu, car on nous expose une quinzaine de personnages en quelques chapitres (je déconseille complètement de découvrir l’univers des Chasseurs d’ombre avec les Dernières Heures d’ailleurs). L’héroïne, Cordélia, est rafraîchissante dans sa multiculture et sa détermination, mais c’est à peu près tout. Elle serait géniale si elle était pas si amourachée du beau et mystérieux personnage masculin. Un autre personnage qui m’intrigue pas mal est Matthews, qui joue dangereusement avec le bien et le mal. J’ai envie de mieux comprendre ses démons personnels.

Du côté de l’écriture, l’équilibre entre dialogues, descriptions et actions est calé sur mes goûts, donc la lecture a été fluide et plaisante ! Les descriptions sont assez précises pour qu’on se figure correctement les lieux, sans être lourdes pour autant. Je trouve aussi les changements des points de vue au sein des chapitres mieux gérés.

Afficher en entier
Or

Le retour de la Cité des Ténèbres tel que je l’aime !

Merlin que le chemin a été long pour moi. La Cité des Ténèbres ça remonte pour moi au collège et j’avais a-do-ré. Jace, Clary, Simon, Isabelle, Alec, Magnus… autant de personnages que j’avais adoré et avec qui j’avais pleuré, rigolé et vécut des aventures incroyables. Sans parler de l’univers dont j’étais tombée littéralement a-mou-reuse. Mais voilà, après la trilogie originale je suis allée de déception en déception. Les trois autres tomes des aventures de Clary et Jace ne m’avaient pas forcément convaincu, la saga Origines était bien sans être incroyables et je n’ai jamais dépassé les deux cents premières pages de la saga Renaissance pour laquelle j’ai une profonde aversion (je DETESTE Emma). Pour être honnête, s’il n’y avait pas eu le confinement et que je n’avais pas eu profondément envie de lire, je n’aurais même pas acheté Les Dernières Heures. MAIS, je l’ai fait et je n’ai aucun regret.

Pour tout vous dire après la lecture de ce premier tome, j’ai eu une petite déprime post super lecture, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps. J’ai trimballé le livre pendant une semaine et il est toujours à côté de mon lit. J’ai dévoré le lire en une petite dizaine d’heures (sept cents pages, une belle bête).

Dans un premier temps, j’ai adoré retrouver l’univers des Shadowhunters et retrouver Londres, la ville de mon cœur. Mais plus que tout, j’ai de nouveau réussi à m’attacher à des personnages ! Il n’y en a pas un qui est resté en reste. Bon, petit coup de foudre pour Cordélia, une héroïne comme je les aime à qui tout ne tombe pas tout cuit dans le bec, qui prend des décisions et ne se laisse pas toujours porter par les autres, avec un tempérament mais sans en devenir complètement contre-productive. J’ai adoré la suivre et si j’avais pu j’aurais fais des bannières « hourra Cordélia ». Mais je peux aussi parler de James, Lucie, Alastair, Jess, Anna, Matthew et tous les autres ! Ils ont tous un petit quelque chose que j’ai adoré. À certains moments j’en viens même à me demander si je n’ai pas préféré Les Dernières Heures à la saga originale, mais je pense que c’est juste la joie de retrouver dans cette saga ce que j’avais aimé dans la première trilogie avec en plus le souffle de la nouveauté. J’ai assez bien aimé la trame de fond. J’avais peur en ouvrant ce livre de me dire « encore des démons et des histoires abracadabrantes » et non, tout est plutôt bien passait. Pour ma part, je n’ai pas senti de longueur, je trouvais que l’équilibre était bon entre l’action et le reste. Le seul moment où je me suis dit « ça tombe comme un cheveu sur la soupe » c’est quand Spoiler(cliquez pour révéler)Matthew sous-entends être amoureux de Cordélia à la fin, alors qu’on pensait qu’il aimait Lucie, c’était vraiment pour nous foutre un trio amoureux sur le tard j’ai eu l’impression

Je ne dirais rien sur les histoires d’amours, mais je suis : fan.

Enfin bref, pour résumer une super bonne lecture, une fin géniale et je dois dire que j’en attends beaucoup pour la suite ! En espérant qu’elle soit à la hauteur !

Afficher en entier
Diamant

Je l'ai enfin terminé... L'histoire est assez longue à démarrer. Beaucoup de nouveaux personnages sont introduits, dont certains inutilement car ils n'ont aucune influence sur l'histoire et on ne les voit vraiment pas longtemps. Ce qui fait que j'ai mis beaucoup de temps à rentrer dans l'histoire.

Mais finalement j'ai adoré.

Par contre il faudrait presque un arbre généalogique en annexe on se perd un peu pour savoir qui est l'enfant de qui...

L'auteur est quand même incroyable d'avoir développé un tel univers qui s'étend à travers les époques.

Afficher en entier
Diamant

Une entrée en matière très intéressante.

C'est toujours avec beaucoup de plaisir et d'attente que l'on commence un nouveau cycle de Cassandra Clare, et comme à chaque fois, je n'ai pas du tout était déçu.

Une nouvelle intrigue se met en place à différents niveaux avec de nouveaux personnages, et non des moindres, puisque nous partons à l'aventure avec les enfants de Will et Tessa, Gideon et Sophie, Gabriel et Cecily, Henry et Charlotte, etc.

La nouvelle génération prend le relais et chacun y va de son grain de sel.

Spoiler(cliquez pour révéler)James le fis de Will et Tessa, dispose d'un pouvoir hérité de son grand-père démoniaque qu'il ne contrôle pas. Et bien sûr, (Herondale obligé) il donne son cœur (reste à savoir à qui).

Spoiler(cliquez pour révéler)Sa sœur, Lucie, voit un fantôme invisible pour tout les autres

Spoiler(cliquez pour révéler)Cordélia, nouvelle arrivée à Londres, doit se débattre au milieu de l'arrestation de son père, de ses sentiments pour son ami d'enfance, et de son frère cachottier.

Spoiler(cliquez pour révéler)Matthew (mon véritable coup de cœur), fils de la Consul et parabatai de James, doit trouver le juste équilibre pour aider son ami, réfréner ses émotions, affronter ses démons... Et le tout sans lâcher sa flasque !

Spoiler(cliquez pour révéler)Et je ne parle pas de tout les autres personnages qui les entoure : Chris, Thomas, Alastair, Anna...

Hormis cela, c'est aussi une joie immense de revoir d'autre personnage incontournable, je pense notamment à Magnus, Jem et bien sûr les parents des protagonistes.

En résumé, l'auteure nous présente une nouvelle époque de l'univers des chasseurs d'ombres ; en mettant toujours en avant l'importance de l'amour, la grandeur de l'amitié et de la loyauté ainsi qu'une ouverture d'esprit qui donne de quoi rêver à un monde comme le leur.

Patienter jusqu'à la sortie du deuxième tome va être très très long.

Pulvis Et Umbra Sumus

Afficher en entier
Diamant

J'attendais que ce livre soit traduit depuis si looongtemps^^

Je n'ai pas été déçu. je me suis beaucoup attachée aux personnages, Cordélia, Matthew, James, Lucie, Anna... L'histoire était vraiment bien et j'attends la suite^^

J'ai juste trouvé qu'il manquait un peu de créatures obscures même s'il y avait évidemment Magnus Bane et quelques fées et sorcières... Les loups-garous m'ont manqué sur tout

Afficher en entier
Diamant

Le premier tome d'une nouvelle saga issue du merveilleux univers des Chasseurs d'Ombres qui m'aura tout bonnement fait fondre et exaltée ! Je suis tombée en amour pour ce Londres grisâtre du début 20ème siècle et de ces nouveaux personnages qui ne manquent assurément pas de mordant et de charisme. Je me suis particulièrement attachée à Cordélia et Will dont la complicité et l'alchimie aura fait battre la chamade à mon petit cœur éprouvé, ainsi qu'à Lucy, qui m'aura rappelé un personnage du même nom dégageant la même douceur et détermination en plus âgé issu d'une autre de mes sagas littéraires phares. Bref, j'ai été séduite par ce premier tome et je me jetterai sans hésiter sur la suite dès qu'elle sera disponible en V.F. !

Afficher en entier
Diamant

J'ai adorer retrouver Will, Tessa et Jem même si l'histoire est centré sur les enfants de Will et Tessa. Comme toujours, l'histoire est bien rythmé et alors qu'on pouvais penser que Clare Cassandra aurais fait le tour de cette saga, elle parvient une fois de plus à nous immerger dans une nouvelle aventure de nos chasseurs d'ombres avec des personnages toujours aussi attachant.

Afficher en entier
Lu aussi

Nouveau roman de Cassandra Clare de sa superbe série « The Mortal Instruments ». Nous rencontrons James et Lucie Herondale, les enfants de nos héros de la série « The Mortal Intruments - Les Origines ». On comprend que ceux-ci possèdent des pouvoirs fort intéressant (même si je l’avoue, j’ai eu du mal à comprendre celui de James.) et qui, je l’espère seront plus exploités dans les tomes suivants.

De même, nous rencontrons Cordélia Castairs, une jeune femme dans la tourmente, car son père est en prison. Une héroïne au caractère bien trempée et qui commence à éprouver des sentiments envers son ami d’enfance. Alors qu’il se pensait en paix, de nombreux démons apparaissent pour déchaîner leurs courroux. Tout cela pour attirer les enfants Herondale à rencontrer leur grand-père démoniaque (Tessa à vraiment un papa diabolique !).

De plus, l’auteur commence à présenter les intrigues amoureuses entre les divers personnages et j’ai hâte d’en découvrir plus, car j’aimerais voir un couple se former et j’espère que Cassandra Clare comblera mes attentes. En revanche, j’ai vraiment du mal à cerner les enfants de la famille Blackthorn, ils cachent véritablement leurs intentions, mais dans quel but ? La réponse peut-être dans le tome suivant ?

En résumé, un très bon début pour cette nouvelle trilogie !! Vivement le tome 2 !

Mon avis complet : https://www.instagram.com/p/CMjwT3qnHdD/?utm_source=ig_web_copy_link

Afficher en entier
Argent

J'ai bien aimé Cordélia, moins James et encore moins d'autres personnages. Retrouver les enfants des personnages de Les Origines était tout de même sympa et surtout de pouvoir revoir Tessa, Will et les autres. Une bonne intrigue de fond et une fin intéressante !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode