Livres
515 393
Membres
528 857

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Toujours autant d'émotions en finissant un des livres de Cassandra Clare. The Dark Artifices série étant ma préférée, il est difficile de dire au revoir aux personnages à la fin de ce tome, et ce même temporairement. Et quel tome ! Mon préféré des 3, sans contexte. Avec sa plume toujours aussi belle, l'auteure nous emmène dans es profondeurs du royaume des fées une fois encore, et nous fait pleurer, rire, trembler de toute notre âme. Spoiler(cliquez pour révéler)La partie dans l'univers parallèle était incroyable, aussi dure à vivre qu'à quitter. J'ai pleuré de frustration quand Jules était privé de ses émotions, et tremblé lorsqu'une Lizzie détuite par le deuil prenait en main une révolution dans un monde où Sebastien avait gagné. Je ne peux pas exprimer avec assez de mots combien chaque livre de cet univers me touche, combien je tremble en lisant et tournant chaque page, comment je serai prête à tuer pour vivre une passion telle que celle décrite entre Jules et Emma. Spoiler(cliquez pour révéler)L'amour étrange et non-conventionnel entre Kieran, Mark et Christina m'a également beaucoup émue. C'est la première fois que je vois dasn un livre un amour polygame décrit et fonctionnel. J'ai tellement de choses à dire sur ce livre ! Tellement d'émotions à décrire, de personnages à encenser. La trame du récit et le scénario est encore une fois pleine de surprises, et des indices sont dispersés au fur et à mesure de l'histoire, semant les graines d'une autre saga épique à venir. J'étais très soulagée d'apprendre que Spoiler(cliquez pour révéler)la mort de Clary, que cette dernière avait vu en rêve, était en fait une vision du monde parallèle. L'arrivée du Jace ténébreux à la fin m'a laissé un espoir de revoir les personnages, car je ne savais pas avant de faire quelques recherches qu'une autre trilogie allait prendre place (ô joie !!! ô bonheur!!!. Le personnage de Zara, que je trouvais plus détestable à chaque intervention, est très représentatif du racisme et de l'ignorance que l'Amerique (et le monde) connait aujourd'hui, et Cassandra Clare le traduit d'une façon remarquable (y-a-t'il quelque chose qu'elle ne sait pas faire?). En résumé, encore une aventure incroyable, que j'ai dévoré à travers mes larmes. A lire et relire absolument. Cassandra Clare, tu es vraiment mon auteur préférée.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode