Livres
511 990
Membres
523 029

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Queen of Air and Darkness est le troisième et dernier tome de la série The Dark Artifices qui fait partie des Shadowhunters Chronicles de Cassandra Clare. Il clôt les aventures d’Emma Carstairs et Julian Blackthorn.

Ces quelques 900 pages qui concluaient TDA sont passées très vite et pour cause : il n’y a pas de temps morts, seulement des rires et des larmes.

La malédiction des Parabatai est au centre même de The Dark Artifices : l’histoire d’amour de Julian et Emma rendue impossible par cette malédiction. Dans ce quatrième et dernier tome, on connaît enfin le fin mot de l’histoire : d’où vient la malédiction, quel est exactement son effet ?

Il est horrible comme on nous l’avait annoncé et Emma et Jules souffrent dans ce tome comme ce n’avais jamais été le cas dans les deux premiers. Un véritable déchirement, qui m’ plus d’une fois tiré des larmes.

Cassandra Clare l’avait promis, nos chasseurs d’ombres favoris découvriraient un autre monde dans Queen of Air and Darkness. A ce prix-là, ils auraient très bien pu rester ici, hein, on aurait moins souffert. Je ne vais pas rentrer dans les détails (spoiler-free oblige) mais il est question de points critiques, de ratés, de gens morts alors qu’ils devaient être en vie et inversement.

Après la mort tragique de Robert Lightwood, une certaine ordure répondant au nom de Horace Dearborn réussit à se faire nommer inquisiteur. Je trouve cette partie-là de l’histoire particulièrement intéressante car la Cohorte joue avec les peurs des Chasseurs d’ombres comme certains partis extrémistes peuvent le faire. L’analogie est forte.

Toujours est-il que si l’Enclave avait pu autrefois être un soutien en les personnes de Robert et Jia, elle devient dangereuse lorsqu’Horace Dearborn déterre des secrets et s’en sert à mauvais escient. Le pire étant les impostures de Zara, j’ai rarement autant éprouvé de haine envers un personnage. Cette fille est répugnante, du début à la fin du livre.

Laissons les triangles amoureux aux autres, Cassandra Clare préfère les histoires mêlant cinq ou six protagonistes au bas mot. Le trio formé par Keiran, Mark Blackthorn et Cristina Rosales Mendoza est fascinant, et encore une fois la conclusion est loin d’être facile et bateau. Gros fou rire avec la réaction de la mère de Cristina, qui m’a l’air d’être une femme tout à fait intéressante.

Et enfin la conclusion dont on rêvait. Bon, ok, pas exactement celle dont on rêvait. Mais l’épilogue de Queen of Air and Darkness, sans être aussi bien que celui de la Princesse Mécanique, ne laissera pas les fans des chasseurs d’ombres insensibles. Je n’en dis pas plus et je vous laisse découvrir par vous-même ce beau moment.

Afficher en entier
Diamant

Toujours autant d'émotions en finissant un des livres de Cassandra Clare. The Dark Artifices série étant ma préférée, il est difficile de dire au revoir aux personnages à la fin de ce tome, et ce même temporairement. Et quel tome ! Mon préféré des 3, sans contexte. Avec sa plume toujours aussi belle, l'auteure nous emmène dans es profondeurs du royaume des fées une fois encore, et nous fait pleurer, rire, trembler de toute notre âme. Spoiler(cliquez pour révéler)La partie dans l'univers parallèle était incroyable, aussi dure à vivre qu'à quitter. J'ai pleuré de frustration quand Jules était privé de ses émotions, et tremblé lorsqu'une Lizzie détuite par le deuil prenait en main une révolution dans un monde où Sebastien avait gagné. Je ne peux pas exprimer avec assez de mots combien chaque livre de cet univers me touche, combien je tremble en lisant et tournant chaque page, comment je serai prête à tuer pour vivre une passion telle que celle décrite entre Jules et Emma. Spoiler(cliquez pour révéler)L'amour étrange et non-conventionnel entre Kieran, Mark et Christina m'a également beaucoup émue. C'est la première fois que je vois dasn un livre un amour polygame décrit et fonctionnel. J'ai tellement de choses à dire sur ce livre ! Tellement d'émotions à décrire, de personnages à encenser. La trame du récit et le scénario est encore une fois pleine de surprises, et des indices sont dispersés au fur et à mesure de l'histoire, semant les graines d'une autre saga épique à venir. J'étais très soulagée d'apprendre que Spoiler(cliquez pour révéler)la mort de Clary, que cette dernière avait vu en rêve, était en fait une vision du monde parallèle. L'arrivée du Jace ténébreux à la fin m'a laissé un espoir de revoir les personnages, car je ne savais pas avant de faire quelques recherches qu'une autre trilogie allait prendre place (ô joie !!! ô bonheur!!!. Le personnage de Zara, que je trouvais plus détestable à chaque intervention, est très représentatif du racisme et de l'ignorance que l'Amerique (et le monde) connait aujourd'hui, et Cassandra Clare le traduit d'une façon remarquable (y-a-t'il quelque chose qu'elle ne sait pas faire?). En résumé, encore une aventure incroyable, que j'ai dévoré à travers mes larmes. A lire et relire absolument. Cassandra Clare, tu es vraiment mon auteur préférée.

Afficher en entier
Diamant

Je ne pouvais pas imaginer meilleure fin possible pour la trilogie "The Dark Artifice".

Après nous avoir brisé le cœur en mille morceaux, le tome 2 lançait aussi une nouvelle intrigue ainsi que des nouveaux méchants.

Et "Queen of Air and Darkness" répond à toutes ces questions et apportent même des réponses à des problèmes que j'imaginais impossible à résoudre.

L'amour entre Julian et Emma grandit de jour en jour, tout comme la malédiction qui les menace. Ils n'ont plus aucuns alliés et aucune issue ne se présentent à eux pour se sortir de ce pétrin.

Après le meurtre de Livvy, plus rien n'est pareil dans la famille des Blackthorne. Ty est dévasté, mais il s'accroche à son plan, Dru s'isole plus que jamais, Mark et Helen essayent tant bien que mal de s'intégrer de nouveau dans cette famille déchirée.

"Queen of Air and Darkness" est le tome le plus sombre de la série, car les méchants ont un plan pour contrôler tous les Shadowhunters, les démons, les sorciers, les vampires, et même les fées.

Autrement dit, toutes les guerres que Jace, Clary et les autres ont subit n'auront servit à rien et le pire est en train d'arriver.

Il y a beaucoup d'intrigues, de coups bas, de mystères, mais aussi de grandes révélations qui bouleversent tout. Le roman se termine sur une fin encore meilleure que ce à quoi je m'attendais, mon coeur était remplit d'amour et lorsque j'ai terminé les dernierères pages, je me suis dis que j'allais avoir du mal à lire un autre livre pendant un moment !

Un dernier tome grandiose et épique qui montre, une fois encore, le génie de Cassandra Clare. C'est avec impatiente que j'attends maintenant la suite des aventures !

Afficher en entier
Diamant

C'est une attente longue de presque deux ans qui se termine pour moi. Le premier tome de cette série m'a ensorcelée. Je me déclare satisfaite après avoir lu le dernier tome, bien que le destin de plusieurs de mes personnages favoris ne soit pas encore réglé.

Encore une fois, l'autrice a réussi a faire vivre ses personnages, et à les laisser se heurter aux évènements avec crédibilité. Les épreuves qui les ont éprouvés et qui les attendent dans ce tome donnent une couche de maturité à certains auxquels j'étais moins attachée.

Deux histoires d'amour connaitront un dénouement, pour les autres j'ai versé des larmes, malgré le fait que j'ai lu ce livre dans un train, entouré de personnes qui m'ont trouvée un peu étrange.

On ne peut passer sous silence des parallèles à tracer entre l'histoire et la situation politique mondiale. Pour son analyse profonde et les réflexions et décisions qu'elle fait vivre à ses personnages, je ne peux que saluer la sagesse de l'autrice. En espérant qu'on arrive à en apprendre.

10/10

Et toujours en attente d'une suite qui, si j'ai bien compris, ne sera jamais finale ...

Afficher en entier
Diamant

Un très bon tome, même si j'accroche moi qu'avec clary et jace ou bien même les origines. cependant l'histoire reste très intriguante et donne envie de savoir la suite, après j'ai pas trop aimé la tournure que prend les évènements mais qui sait je serais probablement surpris de la fin !!

En tout cas, toujours une aussi belle écriture de la part de l'auteur

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis assez mitigé sur cette trilogie qui se consacre plus sur les histoires d'amour des personnages plutôt que l'action.

Même si ce tome a un peu plus d'action que le deuxième tome je suis resté assez distante avec l'histoire.

Pour autant ça se lit bien mais le principal problème est que hormis dru kieran et Mark je ne me suis pas attaché aux personnages particulièrement.

Je reste donc assez détaché de ce qui leur arrive et donc de l'histoire après comme pk jeunesse a coupé le tome en deux je pense que le coté plus action viendra dans la partie 2.

Une lecture qui se lit bien mais bien que mortal instruments soit l'une de mes séries préférées cette trilogie reste vraiment en dessous des autres pour moi.

Afficher en entier
Diamant

Toujours aussi agréable de lire Cassandra Clare, bien que ce roman soit bien sombre... Nos héros se remettent tant bien que mal de la fin tragique du dernier tome et on sent que leur malheur n'est pas près de s'arrêter. Quant à Julian, j'ai l'impression qu'on le perd un peu plus à chaque tome et j'ai encore plus de mal à entrevoir une fin heureuse, ce qui n'est finalement pas pour me déplaire.

Afficher en entier
Diamant

Comme n'importe qui de censé, je trouve que le découpage de ce dernier tome en deux est une aberration !

Cela dit, l'histoire et la plume d l'auteure sont toujours passionnantes et la coupure d efin est plutôt bien faite...

Même si je déteste avoir à dire ça : vivement la suite pour connaître la fin de cette série !

Afficher en entier
Or

Une saga qui commence à s essoufflée et qu il est temps de conclure.pour moi ce tome est presque de « trop » et pourtant je suis et reste une fan incontestée de cette fabuleuse saga des mortels instruments mais il est temps d clore celle ci.

Afficher en entier
Diamant

Le monde des Chasseurs d'Ombres est plongé dans le chaos. Au milieu de cette période de crise, les Blackthorn déchirés, Emma et leurs alliés doivent lutter contre la Cohorte, une milice qui souhaite prendre le pouvoir et imposer un régime dictatoriale sur le Monde Obscur.

[Livre lu en VO]

Vous le savez très probablement, je suis une très grande fan de tout ce qu'écrit Cassandra Clare, et surtout des Shadowhunters Chronicles, dont je dévore chaque nouveau tome dès qu'il sort. Queen of Air and Darkness n'a pas échappé à la règle, malgré mon emploi du temps assez chargé ces derniers temps, et j'ai lu ses 900 et quelques pages en deux jours. Malheureusement, il est arrivé l'impensable : j'ai été déçue par un Cassandra Clare.

Il y a beaucoup de choix de l'auteure que je n'ai pas compris, des éléments qui m'ont parus incohérents ou inutiles, si bien que je vais le dire, oui, j'ai parfois eu l'impression de lire une fanfiction. Une très bonne fanfiction, avec la même plume que celle de Clare, mais une fanfiction quand même. Il manquait ce quelque chose d'épique qui est propre à chaque final des Shadowhunters Chronicles, et que j'attendais depuis maintenant un an et demi.

Parmi les éléments incohérents ou inutiles, j'inclus l'une des romances secondaires : cet étrange triangle amoureux entre Cristina, Mark et Kieran. Il me semble que l'auteure a voulu inclure une relation polyamoureuse, un concept qui m'est encore assez étrangé et que j'ai encore du mal à cerner. Sauf que voilà : c'est vraiment très TRÈS loin du magnifique triangle amoureux qu'elle nous avait offert dans Les Origines. Celui-ci est très mal construit, car je n'ai pas du tout vu l'alchimie entre Mark et Cristina, et encore moins entre Kieran et Cristina, qui de mon point de vue se connaissent à peine. Très honnêtement, lire le point de vue de Cristina qui fantasme sur deux hommes en couple m'a presque paru malsain, et j'en suis venue à beaucoup moins apprécier ces trois personnages, alors même que j'adorais Kieran et Mark dans les deux premiers tomes.

Au départ, ça ne m'a pas du tout dérangé de passer les 400 premières pages du bouquin sans beaucoup d'action ou de choses intéressantes. Je suis également passée outre les révélations attendues que tout le monde connaissait déjà, en me disant que ce qui importait serait le grand final. Sauf que comme je vous l'ai dit, il n'y en a pas eu. C'était extrêmement anti-climatique tout du long, et par conséquent le point le plus décevant. Si vous n'êtes pas, comme je l'étais, à fond dans l'histoire dès le début, vous risquez de beaucoup vous ennuyez, même avec la superbe plume de Cassandra Clare.

Au final, mon bonheur de retrouver ces personnages que j'adore tant, aussi bien ceux de The Mortal Instruments, Les Origines ou Renaissance, a été gâché par les longueurs, le côté anti-climatique et des éléments incohérents qui ont beaucoup de mal à passer, sans compter la fin, que je ne spoilerai pas, mais où les personnages font des décisions qui me paraissent grandement illogiques. Cependant, si je n'avais eu d'aussi grandes attentes, et si le livre n'avait pas été aussi long, on peut dire qu'il reste tout de même très bon, car très bien écrit et travaillé, dans un monde développé à merveille ; et je ne doute pas que beaucoup de fans de Cassandra Clare y trouveront quand même leur compte.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode