Livres
451 058
Membres
396 171

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

La date de sortie française est le 20 juin. En revanche ce qu'il me perturbe c'est le "Partie 1" annoncé sur amazon et fnac. Quelqu'un sait quelque chose à ce sujet ? Il va être publié en deux fois ? Et si oui à quand la sortie de la deuxième partie?

Afficher en entier
Envies

Bonjour, je ne sais pas quelle date de sortie est la bonne.

Car sur booknode la sortie en francais est prévue le 18 avril mais sur amazon et la fnac c’est prévu pour le 20 juin.

Donc si quelqu’un aurait la date definitive, je le remercie d’avance.

Afficher en entier
Or

Wouah.

Laissez-moi commencer par vous dire que ce livre est une brique, d'environ 900 pages. C'est une très bonne conclusion pour cette trilogie.

On retrouve nos personnages, tous faisant face à leur propres démons, et chacun ayant un rôle à jouer dans ce livre. Cassie a tellement bien écrit les histoires secondaires que souvent, j'étais plus impatiente de les lire que de lire l'histoire principale.

Il faut dire aussi que Kit a volé encore un peu plus mon cœur, et est venu se ranger à côté de Kieran et Julian comme étant un de mes personnages préférés de cette trilogie.

Il y a toujours de bons retournements de situation, des moments et des décisions déchirantes.

Honnêtement,Spoiler(cliquez pour révéler)je pensais que beaucoup plus de personnages seraient morts dans ce tome : je m'attendais à ce que Julian et/ou Emma meurent, et sûrement un des personnages de TMI. Tant mieux, même si j'aurais aimé voir un peu plus Simon & Izzy.

Concernant les relations entre les personnages, elles étaient toujours aussi prenantes, Spoiler(cliquez pour révéler)celle de Kit et Ty ravissant mon cœur. Ayant étés annoncés comme personnages principaux (entre autres) pour la dernière série sur les Shadowhunters (TWP), je savais qu'ils allaient survivre, mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle les sépare. Les dernières scènes où ils sont tous les deux sont absolument poignantes, et je déplore le quiproquo qui les sépare : je ne sais pas comment je vais pouvoir attendre tellement d'années avant de connaître la suite de leur histoire.

Pour finir, la fin en elle-même m'a étonnée : Spoiler(cliquez pour révéler)sachant que Cassie avait révélée que l'Enclave serait à jamais changée, je m'attendais vraiment à quelque chose d'horrible, et même pendant les dernières pages je ne pouvais m'empêcher de penser au pire. Je suis contente que tout se finisse bien pour nos personnages. J'ai aussi un peu plus apprécié Dru dans ce tome, et Diego et Jaime, ainsi que leur très belle relation fraternelle. Peut-être n'avais-je pas prêté assez d'attention à Aline, mais je l'ai adoré et j'ai adoré son tempérament dans ce livre.

QoAaD était pour moi le meilleur tome de cette trilogie.

Afficher en entier
Diamant

C'est une attente longue de presque deux ans qui se termine pour moi. Le premier tome de cette série m'a ensorcelée. Je me déclare satisfaite après avoir lu le dernier tome, bien que le destin de plusieurs de mes personnages favoris ne soit pas encore réglé.

Encore une fois, l'autrice a réussi a faire vivre ses personnages, et à les laisser se heurter aux évènements avec crédibilité. Les épreuves qui les ont éprouvés et qui les attendent dans ce tome donnent une couche de maturité à certains auxquels j'étais moins attachée.

Deux histoires d'amour connaitront un dénouement, pour les autres j'ai versé des larmes, malgré le fait que j'ai lu ce livre dans un train, entouré de personnes qui m'ont trouvée un peu étrange.

On ne peut passer sous silence des parallèles à tracer entre l'histoire et la situation politique mondiale. Pour son analyse profonde et les réflexions et décisions qu'elle fait vivre à ses personnages, je ne peux que saluer la sagesse de l'autrice. En espérant qu'on arrive à en apprendre.

10/10

Et toujours en attente d'une suite qui, si j'ai bien compris, ne sera jamais finale ...

Afficher en entier
Or

Ma note: 4.5/5

Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2018/12/21/the-dark-artifices-tome-3-queen-of-air-and-darkness-de-cassandra-clare/

“Be careful what mask you wear, child, lest you lose your true face forever.”

Ce n’est jamais facile de dire au revoir à une série, surtout quand celle-ci a pris une place particulière dans votre cœur.

Queen of Air and Darkness était le deuxième livre que j’attendais le plus cette année (après Vengeful). Lady Midnight et Lord of Shadows avaient été d’énormes coups de cœur, et même si la peur de finir cette trilogie était bien présente, elle était surtout dominée par mon envie de découvrir comment tout cela se terminerai. Bon, je l’avoue, sa taille me faisait aussi vraiment peur (vous auriez dû voir ma tête quand j’ai eu ce pavé de 900 pages pour la première fois dans mes mains haha).

Cette lecture a été… mouvementée. Queen of Air and Darkness clos beaucoup d’intrigues différentes qui ont été introduites au fil des tomes de la série, que ce soit la maladie qui se répand chez les sorciers, le sort de Clary ou encore l’avenir du gouvernement des chasseurs d’ombres (entre autres). J’avais peur que cela paraisse trop et de finir par ne plus savoir où donner de la tête, mais finalement Cassandra Clare a réussi à mettre un point final à toutes ces différents branches de l’intrigue (certaines mieux que d’autres).

“We stumble around in the dark and we cause each other pain and we try to make up for it the best we can.”

Cassie nous avait prévenu qu’une partie du livre se passerait dans un endroit qu’on avait pas encore visité et je l’avoue, je m’attendais à tout sauf ça. Je ne vais pas vous en dire plus pour ne pas révéler de spoilers, mais j’ai été vraiment surprise par ce passage. En prenant du recul je ne pense pas avoir l’avoir aimé plus que ça et ce pour plusieurs raisons (que je ne citerai pas ici) et aussi parce qu’il rend la conclusion de certains points de l’intrigue beaucoup trop simple.

J’ai tellement aimé retrouvé ces personnes, qui m’avait tous terriblement manqués (sauf les membres de la Cohort hehe). Que ce soit Julian, Emma, Cristina, Mark, Kieran, Ty, Kit ou Clary, Jace, Magnus, Alec, Izzy et Simon étaient qui également présents. Malheureusement ça voulait aussi dire que Cassandra Clare avait la possibilité de torturer encore plus de personnages, et ça n’a pas manqué ! Si vous pensiez que nos héros étaient au bout de leurs peines, vous vous êtes trompés sur tout la ligne: aucun d’eux n’échappe à la menace.

“Grief does not make us weak. It makes us human.”

Dans ce nouveau livre, Cassandra Clare continue d’approfondir un monde déjà riche et complexe aux multiples facettes, qui nous fait également réfléchir quant à la situation actuelle dans notre monde. Je pense que c’est une des choses que j’aime le plus dans les livres de cette auteure (outre les personnages tellement bien développés) : l’univers du Shadow World s’étend et se complexifie toujours plus, faisant de Cassie l’une des meilleure auteures quand il s’agit de world-building.

Un autre point que Cassie maîtrise de mieux en mieux est le développement de nos personnages et leurs relation. Dans Queen of Air and Darkness, les liens de nos héros sont testés plus que jamais et absolument personne n’y échappe. Certains en ressortent renforcés, d’autres fragilisés.

“Once you no longer feel empathy, you become a monster.”

J’ai adoré ma lecture, mais (vous avez dû le voir venir celui-là) je m’attendais à plus. Lady Midnight et Lord of Shadows ont été d’énormes coups de cœur, et pour moi ils sont parfaits. Peut-être que j’ai mis la barre trop haute à cause de ses deux premiers tomes, mais je suis ressortie de ma lecture un peu déçue.

Déjà pendant ma lecture je n’ai pas eu l’impression d’être aussi détruite que ce à quoi je m’étais préparée. Il m’a manqué ce petit quelque chose qui était là dans les tomes précédents.

Après je vous rassure, j’ai adoré ma lecture. Juste pas autant que je l’aurai aimé. La fin m’a laissé un goût amer, et j’ai trouvé que certaines choses se terminaient un peu trop facilement. Une bonne partie de la fin m’a néanmoins vraiment surprise, je n’aurai pas pensé que l’univers de Cassandra Clare prendrait un tournant aussi radical, et ça me rend curieuse de voir ce qu’elle nous prépare pour la suite.

En sommes c’est une belle fin, et une belle conclusion à cette trilogie qui a fini par se faire une place importante dans mon cœur, j’en attendais juste à plus.

Afficher en entier
Diamant

Le monde des Chasseurs d'Ombres est plongé dans le chaos. Au milieu de cette période de crise, les Blackthorn déchirés, Emma et leurs alliés doivent lutter contre la Cohorte, une milice qui souhaite prendre le pouvoir et imposer un régime dictatoriale sur le Monde Obscur.

[Livre lu en VO]

Vous le savez très probablement, je suis une très grande fan de tout ce qu'écrit Cassandra Clare, et surtout des Shadowhunters Chronicles, dont je dévore chaque nouveau tome dès qu'il sort. Queen of Air and Darkness n'a pas échappé à la règle, malgré mon emploi du temps assez chargé ces derniers temps, et j'ai lu ses 900 et quelques pages en deux jours. Malheureusement, il est arrivé l'impensable : j'ai été déçue par un Cassandra Clare.

Il y a beaucoup de choix de l'auteure que je n'ai pas compris, des éléments qui m'ont parus incohérents ou inutiles, si bien que je vais le dire, oui, j'ai parfois eu l'impression de lire une fanfiction. Une très bonne fanfiction, avec la même plume que celle de Clare, mais une fanfiction quand même. Il manquait ce quelque chose d'épique qui est propre à chaque final des Shadowhunters Chronicles, et que j'attendais depuis maintenant un an et demi.

Parmi les éléments incohérents ou inutiles, j'inclus l'une des romances secondaires : cet étrange triangle amoureux entre Cristina, Mark et Kieran. Il me semble que l'auteure a voulu inclure une relation polyamoureuse, un concept qui m'est encore assez étrangé et que j'ai encore du mal à cerner. Sauf que voilà : c'est vraiment très TRÈS loin du magnifique triangle amoureux qu'elle nous avait offert dans Les Origines. Celui-ci est très mal construit, car je n'ai pas du tout vu l'alchimie entre Mark et Cristina, et encore moins entre Kieran et Cristina, qui de mon point de vue se connaissent à peine. Très honnêtement, lire le point de vue de Cristina qui fantasme sur deux hommes en couple m'a presque paru malsain, et j'en suis venue à beaucoup moins apprécier ces trois personnages, alors même que j'adorais Kieran et Mark dans les deux premiers tomes.

Au départ, ça ne m'a pas du tout dérangé de passer les 400 premières pages du bouquin sans beaucoup d'action ou de choses intéressantes. Je suis également passée outre les révélations attendues que tout le monde connaissait déjà, en me disant que ce qui importait serait le grand final. Sauf que comme je vous l'ai dit, il n'y en a pas eu. C'était extrêmement anti-climatique tout du long, et par conséquent le point le plus décevant. Si vous n'êtes pas, comme je l'étais, à fond dans l'histoire dès le début, vous risquez de beaucoup vous ennuyez, même avec la superbe plume de Cassandra Clare.

Au final, mon bonheur de retrouver ces personnages que j'adore tant, aussi bien ceux de The Mortal Instruments, Les Origines ou Renaissance, a été gâché par les longueurs, le côté anti-climatique et des éléments incohérents qui ont beaucoup de mal à passer, sans compter la fin, que je ne spoilerai pas, mais où les personnages font des décisions qui me paraissent grandement illogiques. Cependant, si je n'avais eu d'aussi grandes attentes, et si le livre n'avait pas été aussi long, on peut dire qu'il reste tout de même très bon, car très bien écrit et travaillé, dans un monde développé à merveille ; et je ne doute pas que beaucoup de fans de Cassandra Clare y trouveront quand même leur compte.

Afficher en entier
Diamant

Je ne pouvais pas imaginer meilleure fin possible pour la trilogie "The Dark Artifice".

Après nous avoir brisé le cœur en mille morceaux, le tome 2 lançait aussi une nouvelle intrigue ainsi que des nouveaux méchants.

Et "Queen of Air and Darkness" répond à toutes ces questions et apportent même des réponses à des problèmes que j'imaginais impossible à résoudre.

L'amour entre Julian et Emma grandit de jour en jour, tout comme la malédiction qui les menace. Ils n'ont plus aucuns alliés et aucune issue ne se présentent à eux pour se sortir de ce pétrin.

Après le meurtre de Livvy, plus rien n'est pareil dans la famille des Blackthorne. Ty est dévasté, mais il s'accroche à son plan, Dru s'isole plus que jamais, Mark et Helen essayent tant bien que mal de s'intégrer de nouveau dans cette famille déchirée.

"Queen of Air and Darkness" est le tome le plus sombre de la série, car les méchants ont un plan pour contrôler tous les Shadowhunters, les démons, les sorciers, les vampires, et même les fées.

Autrement dit, toutes les guerres que Jace, Clary et les autres ont subit n'auront servit à rien et le pire est en train d'arriver.

Il y a beaucoup d'intrigues, de coups bas, de mystères, mais aussi de grandes révélations qui bouleversent tout. Le roman se termine sur une fin encore meilleure que ce à quoi je m'attendais, mon coeur était remplit d'amour et lorsque j'ai terminé les dernierères pages, je me suis dis que j'allais avoir du mal à lire un autre livre pendant un moment !

Un dernier tome grandiose et épique qui montre, une fois encore, le génie de Cassandra Clare. C'est avec impatiente que j'attends maintenant la suite des aventures !

Afficher en entier

Je n'ose pas imaginé la suite sans Livvy! Pourquoi est-elle morte?!! Ma préférée de la fratrie! Et Jules! Sans sa soeur, et surtout Ty! Sans sa jumelle comment va-t-elle faire?

Afficher en entier
Envies

Tellement hâte de le lire !

J'espère qu'on verra encore un peu plus Clace et Malec, qui viendront prêter mains fortes à ce fameux duo de Parabatai qu'on adore ! ^^

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode