Livres
558 059
Membres
606 022

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Mortal Instruments : La Malédiction des anciens, Tome 1 : Les Parchemins rouges



Résumé

Magnus Bane voulait juste partir en vacances avec Alec, son compagnon. Mais dès son arrivée à Paris, il apprend qu'une secte, la Main Écarlate, est décidée à semer le chaos. Magnus et Alec se lancent alors dans une course à travers l'Europe pour traquer la Main Écarlate et son insaisissable leader. Comme si cela ne suffisait pas, des démons les suivent à la trace et il devient de plus en plus difficile de différencier les alliés des ennemis. Pour mener à bien leur quête, Magnus et Alec vont devoir se faire confiance comme jamais auparavant, quitte à révéler des secrets tus depuis bien longtemps...

Afficher en entier

Classement en biblio - 259 lecteurs

extrait

Alec shook his head. “If you recall, an octopus demon was carrying you away.”

“Yes,” Magnus said. “About that. I deeply appreciate you saving my life. I’m very attached to my life. However, if it comes to a choice between your life and mine, Alec, remember I have already lived a very long time.”

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Premier tome d'une nouvelle aventure!

Depuis la fin de la série principale The Mortal Instruments, aucun des nouveaux personnages ne m'a autant touché que ceux de la série originale. C'est donc avec beaucoup d'émotions que je me suis replongée dans cet univers aux côtés d'Alec et Magnus.

Malec, une des trois couples phare de ce monde me tient particulièrement à cœur, ce sont deux personnages que l'on ne voit que brièvement et souvent par le biais d'autres protagonistes dans les autres tomes. Magnus avait déjà été illustré dans The Bane Chronicles, il était donc temps de le découvrir avec Alec, personnage plutôt timide dans le reste de la série mais que l'on avait pu voir s'épanouir aux côtés de Magnus notamment dans The Dark Artifices.

Alec est selon moi, le personnage qui a le plus "grandi", dont le cheminement intérieur est le plus édifiant. Très renfermé sur lui-même à l'arrivée de Clary, on le voit ici s'assumer pleinement aux côtés de celui de celui qui lui a ouvert les yeux sur le monde et les opportunités qui pouvaient s'offrir à lui.

Alec, celui qui ne prend jamais de risques, qui ne déroge pas à la loi et qui suit scrupuleusement les règles se développe ici de manière inattendue, décidant de faire ce qui est juste plutôt que ce qui est attendu de lui car "convenable" pour un jeune chasseur-d'ombres.

Preuve que les règles sont parfois faites pour être transgressées et que le monde doit changer pour suivre l'évolution des sociétés. Le monde doit être en accord avec son époque. Le changement fait peur mais il est à la fois inévitable et nécessaire, parfois même la meilleure chose qui puisse arriver.

Prendre des risques est, comme Alec a pu en faire l'expérience, le seul moyen d'aller de l'avant et se laisser aller n'est pas nécessairement une mauvaise chose. Il faut parfois choisir son cœur et pas seulement sa raison. Les plus belles aventures sont celles faites d'événements inattendus.

Dans ce tome j'ai particulièrement adoré le passage entre Hélène et Aline, la réunion de ces deux couples donne encore plus de profondeur à l'histoire, elle-même transposée dans une Europe plus que réaliste et envoûtante.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par logananas 2019-10-19T17:48:20+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Depuis ma lecture du premier tome de The Mortal Instruments, j'ai toujours rêvé d'avoir une histoire focalisée sur Magnus et Alec, mon deuxième couple chouchou après Simon et Isabelle, et mes voeux ont été exaucés. Comment dire que mes attentes étaient très hautes concernant ce volet avant de commencer ma lecture.

En me lançant dans les premiers chapitres, je me suis sentie comme à la maison car TMI est un univers qui a bercé toute mon adolescence. J'admire tellement sa richesse et sa complexité encore et toujours que je me suis laissée porter par ce panel de créatures obscures et de nos chéris chasseurs d'Ombre. De plus, celui qui est à l'honneur, est mon préféré de tous : Alec.

Ca a été un plaisir de le retrouver même si au début, j'avais du mal à contextualiser ce volet. On suit Simon et Magnus lors de leurs vacances après la guerre causée par Valentin ce qui remonte au tome 3 de TMI de Clary et Jace. Ayant lu tous les tomes, ce n'était pas évident de me remémorer le contexte. Par moment, j'étais un peu perdue car nous retrouvons notre cher Malcolm (héhé) et ça m'a fait tout drôle. Par la même occasion, on assiste à l'amour naissant entre Aline et Helen, un duo que j'appréciais déjà mais que j'apprécie plus maintenant.

Une fois que je suis parvenue à recontextualiser ce volet, je me suis rendue compte à tel point Cassandra Clare a bien pensé à toutes les ficelles de ses intrigues. Pour moi, c'est la grande force de la saga. Tout se rejoint, tout se tient à la perfection. L'univers est très bien ficelé du début à la fin.

MAIS ... MAIS ... Je dois avouer que je suis légèrement déçue de ce roman. D'une part, la traduction et la réimpression du livre : des oublis de lettres, de mention de chapitres, de mots ; des erreurs de syntaxes, de prénoms, d'orthographes ... Bref, la cata, je ne vous dis pas ! Il y en a régulièrement à chaque chapitre et comment dire que ça m'a vite freiné dans ma lecture. J'ai eu une période où je ne voulais pas me remettre dans l'histoire à cause de ce défaut. C'est pour dire à tel point ça a fait baisser mon plaisir pour cette lecture.

Déjà, le style de l'autrice ne vole pas forcément haut. Depuis les TMI Renaissance, le niveau d'écriture ne fait que diminuer à mes yeux. On tombe dans un style très ados avec tous ces clichés : beaucoup, même trop de légereté, des passages d'actions trop courts voire même baclés parfois, une romance qui prend trop de place au point que ça devient lourd.

Alors même si Cassandra Clare a l'audace de mettre en avant le couple d'Alec et Magnus, ils dérivent dans la niaiserie la plus totale ce qui ne colle pas à la personnalité de nos héros.

De cette manière, la thématique LGBTQIA + tombe dans ses stigmates et ses clichés habituels ce qui m'a fait rouler des yeux, parfois. Au lieu de normaliser le sujet, le couple est, au contraire, pointé du doigt régulièrement. J'en ai été gênée car jusque là l'autrice a toujours eu cette finesse d'aborder cette thématique sans tabou, sans complexe. Ici, je ne sais pas pourquoi les problématiques LGBTQIA + sont abordées alors qu'il n'y avait pas besoin.

Chose tout de même surprenante, nos protagonistes ne perdent rien de leur charisme habituel. Magnus comme Alec sont toujours aussi saissants et impermétrables. Heureusement, sur ce point, j'ai été satisfaite mais parfois, faut avouer que leurs comportements sont très puérils. Par moments, il y avait certaines lourdeurs mais heureusement que l'intrigue faisait bien son chemin. De cette manière, je parvenais à oublier ce défaut de temps en temps.

En effet, l'intrigue est bien menée au point que je me suis fais avoir et là, chapeau, je sens que je vais adorer détester ce méchant cette fois car depuis Valentin, je trouvais qu'aucun le talonnait bien de près (le détrôner, je ne vois pas comment. C'est le meilleur à mes yeux). Dans cette saison, je sens que je vais apprécier ce que nous concocte notre antagoniste car la conclusion se termine magnifiquement bien. L'autrice a su recapter mon attention à la dernière page malgré ses défauts.

Une très bonne lecture mais je suis quand même déçue sur de nombreux points d'où sa place en Bronze.

Afficher en entier
Or

Une nouvelle série centrée sur mes deux personnages chouchous, Magnus et Alec, qui ne pouvait que me réjouir ! Comme toujours avec The Mortal Instruments, on a droit à : de l'aventure, des retournements de situation en-veux-tu-en-voilà, des personnages attachants et surprenants, un humour aux petits oignons et de la magie et de la noirceur à foison ! Vivement la traduction du tome 2 !

Afficher en entier
Bronze

Mon avis a chaud est un peu mitigé. J'adore Alec et Magnus c'est pourquoi je tenais absolument à lire ce premier tome de la trilogie qui leur est consacrée. J'ai trouvé l'intrigue bonne et le suspens était pas mal également. Malheureusement je n'ai pas totalement accroché à leur aventure qui ne m'a pas vraiment séduite. Dans l'ensemble ça reste une bonne lecture.

Afficher en entier
Diamant

Le couple Malec n'est pas du tout mon favori. Je dirais même qu'avec tout le fangirling autour, j'ai du mal à les apprécier autant que je le devrais, un peu comme les One Direction à une époque. Mais c'est un énième livre bien écrit par Cassandra Clare et je ne dis jamais non à une série The Mortal Instruments.

Afficher en entier
Diamant

Quelle plaisir de retrouver cette saga et en plus magnus, que j'adore. J'ai passé un très bon moment avec cette lecture, bien qu'un peu rapide à mon gout. J'ai hâte de les retrouver dans le tome 2. Par contre je ne sais plus trop entre quel et quel roman ce déroule cette histoire, ça fait tellement longtemps que j'ai lu les premiers et je me mélange aussi un peu avec la série ^^.

Afficher en entier
Diamant

J'avais hâte de lire le premier tome de cette nouvelle série des Chroniques des Chasseurs d'Ombres.

J'adore le couple Malec, la timidité et le sérieux d'Alec, l'humour, l'amour et l'excentricité de Magnus.

Alors quant j'ai vu que la série La Malédiction des Anciens était centré sur eux j'ai su que je ne pouvais pas passer à côté.

Je n'ai tout simplement pas vu les pages défilés.

Nous sommes entre le tome 3 et 4, après la victoire contre Valentin et son armée démoniaque.

Magnus embarque Alec pour des vacances, un tour d'Europe en amoureux, afin qu'ils se découvrent un peu plus l'un l'autre.

Malheureusement tout ne se passera pas comme prévu.

Clairement après avoir lu les Chronicles de Bane dans lequels on découvre que notre sorcier est un peu Monsieur Catastrophe, on s'en serait douté.

J'ai adoré la douceur de leur relation, l'amour qui transparait à chacun de leurs gestes, de leurs regards.

L'évidence meme de leur amour l'un envers l'autre est tellement visible.

La façon dont ils se lancent à corps perdus dans les ennuis pour protéger l'homme qu'ils aiment, sans se poser de questions.

Malgré tout ce livre pose aussi les bases du tome 5 Spoiler(cliquez pour révéler)et donc de leur douloureuse séparation.

Magnus, même follement amoureux de son Nephilim, j'arrive pas à lui parler de son passé et à lui dévoiler certains points importants le concernant. Par peur de le perdre, comme pour ses autres amours, mais aussi par peur que le partage de ses secrets avec le jeune homme, entraîne de lourdes sanctions si l'Enclave venait à en entendre parler dans le futur.

J'ai également beaucoup aimé découvrir le début de relation entre Helen et Aline.

Tout comme la première rencontre de Lily, Elliot, Raphaël, Catarina et surtout Tessa avec Alec.

Et même si certaines choses me paraissaient évidentes j'ai aimé les différents retournement de situation.

Et surtout que dire des toutes toutes dernières pages.

Mon dieu, j'étais simplement comme une folle.

Vivement la parution du prochain tome en français.

Afficher en entier
Bronze

J'étais contente de lire une nouvelle aventure avec en vedette mon couple préféré de mes années adolescentes, et il y avait évidemment cette nostalgie toujours présente lorsqu'apparaissent des vieux personnages de la saga, mais je dois admettre qu'il manquait à ce livre un petit quelque chose que je ne saurais pas nommer. Il s'agit peut-être du fait que l'on n'en apprend pas plus sur l'univers et ses peuples (comme c'est le cas dans les autres trilogies qui participent toutes énormément à la construction du monde des Shadowhunters) ; ou alors c'est car il n'y a pas beaucoup de suspense, vu que l'on sait déjà qu'à l'issue de ces péripéties, les personnages continuent leurs petites vies dans les autres trilogies ; ou bien c'est peut-être dû au fait que le scénario ne m'a pas du tout absorbé. Globalement, on retrouve dans ce premier tome ce à quoi Cassandra Clare nous a habitué : des personnages géniaux qu'on adore, un bon sens de l'humour, une belle plume...Mais au-delà de ça, il n'y a pas grand chose de plus. C'est évidemment un livre à lire pour tout fan de la saga des Shadowhunters, mais autrement, je ne le recommande pas particulièrement.

Afficher en entier
Diamant

Contente de retrouver Alec et Magnus, même si ce livre n'est pas mon préféré dans l'univers des chasseurs d'ombres...

Afficher en entier
Diamant

À lire !!! j'ai adoré ! Enfin un livre sur mon couple préféré !!!!!!

Afficher en entier
Diamant

À lire !!! Il est trop bien !!!! Un livre sur mon couple préféré !!!!

Afficher en entier

Dates de sortie

The Mortal Instruments : La Malédiction des anciens, Tome 1 : Les Parchemins rouges

  • France : 2020-02-20 (Français)
  • USA : 2019-04-09 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Red Scrolls of Magic (The Eldest Curses #1) - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 259
Commentaires 39
extraits 20
Evaluations 90
Note globale 8.73 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode