Livres
569 254
Membres
624 708

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 3 : La Reine de l'air et des ombres (I)



Résumé

Le Monde Obscur est en danger, le sang a coulé sur les marches sacrées de la salle du Conseil. Depuis la mort de Livia Blackthorn, l'Enclave est au bord de la guerre civile. Et tandis qu'un mal étrange éradique peu à peu la race des sorciers, Emma et Julian se voient assigner la mission de récupérer le dangereux Livre Noir. Le fléau des parabatai risquant de les détruire, les deux amants sont obligés de mettre leur amour interdit en sourdine. Entre sombres secrets et malédiction, c'est la survie des Chasseurs d'Ombres qui est en jeu.

Afficher en entier

Classement en biblio - 734 lecteurs

extrait

“That’s why I did all this,” Ty said. “I want you with me in any way you can be.”

«C'est pour cette raison que j'ai fait tout ça» dit Ty «Je te veux avec moi de toutes les façons possibles.»

- Traduction personnelle

- Sur le tumblr de l'autrice

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Queen of Air and Darkness est le troisième et dernier tome de la série The Dark Artifices qui fait partie des Shadowhunters Chronicles de Cassandra Clare. Il clôt les aventures d’Emma Carstairs et Julian Blackthorn.

Ces quelques 900 pages qui concluaient TDA sont passées très vite et pour cause : il n’y a pas de temps morts, seulement des rires et des larmes.

La malédiction des Parabatai est au centre même de The Dark Artifices : l’histoire d’amour de Julian et Emma rendue impossible par cette malédiction. Dans ce quatrième et dernier tome, on connaît enfin le fin mot de l’histoire : d’où vient la malédiction, quel est exactement son effet ?

Il est horrible comme on nous l’avait annoncé et Emma et Jules souffrent dans ce tome comme ce n’avais jamais été le cas dans les deux premiers. Un véritable déchirement, qui m’ plus d’une fois tiré des larmes.

Cassandra Clare l’avait promis, nos chasseurs d’ombres favoris découvriraient un autre monde dans Queen of Air and Darkness. A ce prix-là, ils auraient très bien pu rester ici, hein, on aurait moins souffert. Je ne vais pas rentrer dans les détails (spoiler-free oblige) mais il est question de points critiques, de ratés, de gens morts alors qu’ils devaient être en vie et inversement.

Après la mort tragique de Robert Lightwood, une certaine ordure répondant au nom de Horace Dearborn réussit à se faire nommer inquisiteur. Je trouve cette partie-là de l’histoire particulièrement intéressante car la Cohorte joue avec les peurs des Chasseurs d’ombres comme certains partis extrémistes peuvent le faire. L’analogie est forte.

Toujours est-il que si l’Enclave avait pu autrefois être un soutien en les personnes de Robert et Jia, elle devient dangereuse lorsqu’Horace Dearborn déterre des secrets et s’en sert à mauvais escient. Le pire étant les impostures de Zara, j’ai rarement autant éprouvé de haine envers un personnage. Cette fille est répugnante, du début à la fin du livre.

Laissons les triangles amoureux aux autres, Cassandra Clare préfère les histoires mêlant cinq ou six protagonistes au bas mot. Le trio formé par Keiran, Mark Blackthorn et Cristina Rosales Mendoza est fascinant, et encore une fois la conclusion est loin d’être facile et bateau. Gros fou rire avec la réaction de la mère de Cristina, qui m’a l’air d’être une femme tout à fait intéressante.

Et enfin la conclusion dont on rêvait. Bon, ok, pas exactement celle dont on rêvait. Mais l’épilogue de Queen of Air and Darkness, sans être aussi bien que celui de la Princesse Mécanique, ne laissera pas les fans des chasseurs d’ombres insensibles. Je n’en dis pas plus et je vous laisse découvrir par vous-même ce beau moment.

Afficher en entier
Diamant

Je ne pouvais pas imaginer meilleure fin possible pour la trilogie "The Dark Artifice".

Après nous avoir brisé le cœur en mille morceaux, le tome 2 lançait aussi une nouvelle intrigue ainsi que des nouveaux méchants.

Et "Queen of Air and Darkness" répond à toutes ces questions et apportent même des réponses à des problèmes que j'imaginais impossible à résoudre.

L'amour entre Julian et Emma grandit de jour en jour, tout comme la malédiction qui les menace. Ils n'ont plus aucuns alliés et aucune issue ne se présentent à eux pour se sortir de ce pétrin.

Après le meurtre de Livvy, plus rien n'est pareil dans la famille des Blackthorne. Ty est dévasté, mais il s'accroche à son plan, Dru s'isole plus que jamais, Mark et Helen essayent tant bien que mal de s'intégrer de nouveau dans cette famille déchirée.

"Queen of Air and Darkness" est le tome le plus sombre de la série, car les méchants ont un plan pour contrôler tous les Shadowhunters, les démons, les sorciers, les vampires, et même les fées.

Autrement dit, toutes les guerres que Jace, Clary et les autres ont subit n'auront servit à rien et le pire est en train d'arriver.

Il y a beaucoup d'intrigues, de coups bas, de mystères, mais aussi de grandes révélations qui bouleversent tout. Le roman se termine sur une fin encore meilleure que ce à quoi je m'attendais, mon coeur était remplit d'amour et lorsque j'ai terminé les dernierères pages, je me suis dis que j'allais avoir du mal à lire un autre livre pendant un moment !

Un dernier tome grandiose et épique qui montre, une fois encore, le génie de Cassandra Clare. C'est avec impatiente que j'attends maintenant la suite des aventures !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Shaileine 2019-06-12T13:27:17+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

On dirait que c'est un livre de transition plus qu'autre chose, transition entre la mort de Livvie et le véritable dénouement. L'histoire de Cristina, Mark et Kieran se développe et passe presque au premier plan parfois, ils sont adorables. Julian est flippant et ça se voit qu'Emma est perdue, dépassée par les évènements. Ty et Kit sont chous mais ils vont créer des problèmes supplémentaires je le sens. Hâte de connaître la suite.

Afficher en entier
Or

Je dois avouer que je suis très deçu par ce tome le premier tome était exceptionnel, le deuxième bouleversant et ce dernier tome, décevant. Malgré d’importante revelations et de nombreux mystere. Le style d’ecriture est devenu mediocre, les sentiments n’exprime rien. Une impression que ça n’avance pas tellement..Spoiler(cliquez pour révéler)Ty n’avance pas entre le début et la fin, Kit suit son ami a corps perdu ce qui est touchant mais elle ne s'y attarde pas. Il est vrai que je ne m’attendais pas a Ash qui est assez intéressant. Il y a beaucoup de politique dans ce tome ce qui est assez interessant. Mais ce qui est le plus décevant est Julian n’a plus d’emotion car c’est ce qui est touchant dans ce livre. Le garçon de 12 ans qui a trop vite grandi et qui a un besoin maladif de protéger ses frères et sœurs et qui a totalement disparu. En fait il y a trop de différentes histoires ce qui les étouffent un peu car l’auteur les ne les mènes pas aussi bien qu’avant les chapitres sont rapides sans rapport logique. Il enonve plus des faits qu'il ne decrit d'emotions... J'espere que la deuxieme partie du tome sera mieux

Afficher en entier
Bronze

2 ans que je mettais pas plonger dans un TMI, et cela est toujours un plaisir même si je ne ressens pas les mêmes choses que lorsque je les lisais adolescentes.

L'intrigue est bien ficelée, les personnages toujours aussi bien développés.

Les rebondissements toujours aussi bons.

Cependant, la romance dramatique m'a dérangé, et selon moi elle est de trop dans l'intrigue. Par ailleurs j'ai trouvé un peu redondant que Cassandra Clare développe encore une fois une intrigue sur une romance impossible qui va forcement finir en happy end.

Afficher en entier
Diamant

J'ai eu mal au coeur en finissant Renaissance, une autre saga extraordinaire de Cassandra Clare ! Un régale à lire, beaucoup d'humour et de sarcasme de la part de Jace ! Une histoire aussi prenante du début jusqu'à la fin.

Afficher en entier
Argent

Certes, j'apprécie toujours autant l'univers de Cassandra Clare, mais cette série commence à être vraiment creuse, avec des longueurs et des redites. Elle a prétendu devoir scinder son tome 3 en deux parties car elle avait trop de choses à écrire, mais en ôtant l'inutile un seul aurait suffi.

Saluons (ou pas...) Donald Trump, qui a bien malgré lui servi de modèle à Horace Dearborn : showman mais mauvais politicien, n'écoutant que ce qui l'arrange, mythomane profond réécrivant la vérité, hargneux derrière un sourire qui se fissure vite, raciste comme pas deux, jouant sur les peurs, conspirationniste...

Afficher en entier
Or

L'une de mes sagas préférées de tous les temps. Cassandra Clare est parvenue à créer un univers incomparable à aucun autre qu'elle continue à étendre à l'infinie avec toujours autant de passion et de créativité. Sincèrement, je suis admirative.

Afficher en entier
Diamant

http://lesjolieslecturesdepapier.com/2021/03/the-mortal-instruments-renaissance-trilogie-complete-cassandra-clare.html

Note globale : 4,5/5

Après TMI et TMI - Les Origines, je poursuis ma relecture de la saga avec la trilogie TMI - Renaissance (The Dark Artifices pour les amateurs de VO). Sachez que le dernier tome de cette trilogie a été découpé en deux parties, c'est pour cela qu'au lieu d'avoir trois tomes, il y en a quatre. Cette trilogie fait suite aux six principaux tomes de la saga et débute cinq ans après les évènements du sixième tome (La Cité du Feu Sacré). Pour tout vous dire, de toutes les trilogies, celle-ci est ma préférée. Pourquoi me direz-vous ? Installez-vous confortablement, je vais tout vous expliquer…

Premièrement, de nouveaux personnages font leur apparition. Exit Clary, Jace et compagnie, ici on suit principalement la famille Blackthorn et la jeune Emma Carstairs. Ça permet de redynamiser la saga et d’apporter de la nouveauté. Rassurez-vous, les anciens font évidemment partie de la fête. The Mortal Instruments sans Magnus et Alec, ce ne serait plus vraiment The Mortal Instruments, n’est-ce pas ? C’est justement ce point que j’adore avec cette saga, Cassandra Clare se débrouille toujours pour entremêler et lier ses personnages à travers le temps et l’espace. Ainsi, on a l’impression de les avoir quittés sans pour autant que ça soit le cas. Le cadre change également, l’action ne se déroule plus à New-York, mais à Los Angeles. (…)

L'avis complet de la saga sur le blog ;)

Afficher en entier
Or

"Ty touched his hand absently to the locket at his throat. “That was good. You did a really good job, Dru.”

“Yep.You kept your cool,” said Kit. He glanced up and down the street. “I’d suggest we go get milkshakes or something to celebrate but this is kind of a dark alley situation.”

“Shadowhunters don’t worry about dark alleys,” said Dru.

“Have you learned nothing from the death of Batman’s parents?” said Kit, feigning shock.

Ty smiled. And for the first time since Livvy had died, Dru laughed. "

----

Je dois dire que j'ai beaucoup aimé cette fin. Ce tome est certes très long, trop sans doute mais il m'a énormément plu.

Se plonger dans le monde des shadowhunters, c'est comme se blottir dans un bon plaid. Réconfortant en somme.

J'ai adoré retrouver tout les personnages auquels je me suis attachée depuis le début de cette histoire.

Ce roman est un des mieux écrit de l'auteur. Je trouve que Cassandra Clare s'est énormément améliorée dans son écriture et dans la façon de construire ses histoires.

L'histoire comporte tout de même certaines longueurs. Ce roman est une belle bricasse qui aurait pu être raccourci.....

J'ai aimé que l'auteur parle de sujet plus politique dans cette série. On suit une société qui expérimente la monté des extrêmes et la manipulation des peurs. C'était très intéressant.

J'ai passé un très bon moment en compagnie des Blackthorns, Carstairs, Rosales et cie.

Je pense que je lirai la prochaine série de l'auteur prochainement.

Afficher en entier

Je n'aime pas cette saga. J'ai pas accroché mais j'ai quand même lu tout les tomes. Par contre le 3eme tome est celui que j'ai eu le plus de difficulté a finir. Trop de personnages, des prenoms bizarres. L'histoire est trop et pas assez a certains moments. Julian et emma ne m'accroche pas. Leur histoire d'amour encore moins. Des déclarations d'amours soulantes. Trop d'émotions. Ca parait surfait. Ce sont des ados pourtant ils s'envoient en l'air. Tout le monde fini en couple d'une manière ou d'une autre en trio ou entre gamins et ca dérange pas. Je lis tout ce que cassandra clare ecrit mais la je suis pas fan. J'attends une prochaine saga digne des premiers mortals instruments.

Afficher en entier

Dates de sortie

The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 3 : La Reine de l'air et des ombres (I)

  • France : 2019-06-20 (Français)
  • Canada : 2019-08-14 (Français)
  • USA : 2018-12-04 (English)

Activité récente

Emmally l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-19T18:13:59+02:00
Alix318 l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-19T16:36:24+02:00
Tris07 l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-03T17:26:45+02:00
erine02 l'ajoute dans sa biblio or
2021-09-20T13:08:16+02:00

Titres alternatifs

  • The Mortal Instruments - Renaissance, Partie 1, Tome 3 : La Reine de l'air et des ombres - Français
  • The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 3 : La Reine de l'Air et des Ombres - Partie 1 - Français
  • The Mortal Instruments, renaissance, tome 3 : La reine de l'air et des ombres, partie 1 - Français
  • The Mortal Instruments, the Dark Artifices, Book 3 : The Queen of Air and Darkness - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 734
Commentaires 84
extraits 66
Evaluations 218
Note globale 8.78 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode