Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
hejamy Or
Une plume incroyablement belle. Des thèmes peu communs mais si importants : l’immigration, l’identité, la double culture. Une histoire très touchante entre deux êtres qui se cherchent, qui ont besoin d’être sauvés. Ce livre m’a agréablement surprise tant l’histoire et la plume de l’auteur m’ont transporté des kilomètres plus loin. Je ne m’attendais pas à accrocher autant, mais je suis contente de l’avoir lu.
Par le Editer
Anaelmde Or
Note : 8/10
The Sun is also a star est un roman qui se laisse lire assez facilement. Mais outre cela, c'est un beau roman dans lequel on retrouve plusieurs thèmes, mais le sujet principal reste le destin.

Dans cette histoire, on suit Natasha, une immigrée jamaïcaine qui doit être expulsée dans la soirée, et Daniel, un Coréen qui vit depuis sa plus tendre enfance à New-York. L'un est réaliste, l'autre est plutôt rêveur et porte une importance cruciale à ses sentiments. J'ai aimé suivre leur " histoire d'amour ", du moins le développement de leur histoire. Certes, il font le pari assez loufoque de tomber amoureux en moins de 24H, mais dans un sens comme dans l'autre, on se laisse porter par cette idée et on se dit " tiens, est-ce que ça peut arriver ?".

J'ai aimé le fait que chaque personnage apporte quelque chose l'autre, mais également aux personnes qui les entourent (les personnages secondaires en l'occurrence), de sorte qu'on se rend bien compte avec ce roman que chaque action que l'on commet a un impact sur la vie d'autrui. Je crois même que c'est ce que j'ai le plus apprécié dans ce roman, car souvent dans les histoires d'amour on a l'impression que les amoureux sont dans une espèce de cocon et que le monde extérieur (du moins dans les romans) est sur pause ou n'existe plus. Ici, les personnages secondaires ont une histoire et ont autant d'importance que les personnages secondaires et je dois dire que parvenir à mettre autant en avant les personnages secondaires, sans pour autant éclipser les personnages principaux, est quelque chose d'assez fantastique en soi.

J'ai aimé également le fait que l'auteur pose les véritables problèmes auxquels sont confrontés les couples dits " mixtes ". Le regard des autres, les stéréotypes, les désaccords des parents parfois trop traditionalistes... Tout cela sans en faire des tonnes.

L'aspect que j'ai le moins aimé dans l'oeuvre a sans doute été le côté parfois surréaliste de certains événements, mais bon après tout on joue sur les lois de l'univers et de l'attraction donc bon... Il y aussi le côté scientifique de Natasha qui pour moi était un peu trop poussé par moment, et les motivations du père qui m'ont un peu désarçonné par moment. Mais bon, dans l'ensemble ça reste un très jolie roman, bien écrit, bien bâti et on passe un agréable moment.
Par le Editer
Jade-19 Diamant
Note : 9/10
Décidement je crois que NicolaYoon est mon auteure chochou de cette année 2017 ! J'ai lu ses 2 livres et les 2 m'ont fait pleurer...

J'ai un peu moins apprécier celui-ci que "Everything Everthing" mais il reste un joli coup de <3 tout de même. ^^

L'auteure à une plume d'une justesse incroyable qui vous fait rire, prendre conscience de pleins de choses, pleurer aussi. Bref c'est une magicienne des mots... Elle me bouleverse à chaque fois :)

A LIRE ABSOLUMENT !!!!
Par le Editer
Tout d’abord, restons honnêtes… Au départ, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. C’est pour cela que je ne l’avais pas directement acheté dès sa sortie.. Le résumé me laissait un peu perplexe, je dois avouer. Je ne savais pas si j’allais totalement accroché à l’histoire et surtout aux personnages… La couverture en elle-même m’avait, certes, captivée. Si Laura n’avait pas organisé son concours, je crois que j’aurai certainement encore traîné à l’acheter..
Par le Editer
Nicola Yoon est une auteur que j’ai eu le plaisir de découvrir avec Everything Everything, une lecture aussi addictive que rafraichissante. Ouvrir un de ses livres, c’est la certitude de passer les prochaines heures alpagué à sa plume, complètement conquis par son univers le temps de quelques heures. Et avec ce deuxième titre, Nicola Yoon fait mouche. Encore ! J’ai passé un merveilleux moment avec The Sun is also a star.

Dans cette histoire, on suit deux personnages que tout oppose. D’abord Natasha, une adolescente d’origine jamaïcaine. Lorsqu’elle avait huit ans, elle est partie vivre aux États-Unis. Malheureusement, sa situation et celle de sa famille sont très précaires, et le couperet tombe : ils doivent quitter le territoire le soir-même. Pour Natasha dont toute la vie et les souvenirs se trouve aux États-Unis, la nouvelle est très dure à encaisser. De l’autre côté, on suit Daniel. Ses parents sont d’origine sud-coréenne et il est né sur le sol américain. Le jeune homme se prépare à un rendez-vous pour intégrer une prestigieuse université. Rien ne prédestinait Daniel et Natasha à se rencontrer ce jour-là. Et pourtant, le temps de 24h, ils vont vivre l’aventure la plus étourdissante de leur vie.

The sun is also a star a un petit quelque chose de magique. Un petit quelque chose qui le distingue des autres romans. Un petit quelque chose qui le rend unique en son genre. D’abord dans le choix des protagonistes principaux. Deux profils, deux caractères, deux éducations. Ils sont un peu comme les deux faces d’une même pièce. Natasha est le pragmatisme personnifié. Amère de la vie, révoltée et désespérée, elle ne croit plus en grand-chose et ne jure que par les faits. Pour Daniel, c’est bien le contraire. Si lui non plus n’a pas l’impression d’avoir le choix dans la vie, il se permet tout de même de rêver d’autre chose, de spéculer sur la vie en général et de croire. Et puis un jour, comme ça, par hasard, les vies de Daniel et Natasha se télescopent. Et ça fait de nombreuses étincelles !

On peut appréhender ce livre de multiples façons différentes. Sous des dehors simples et divertissant, il délivre beaucoup de messages et je suis certaine de ne pas en avoir fait le tour en une seule lecture. C'est un roman qui nous présente l'humain, tout simplement. L'humain sous son jour le plus avantageux, mais aussi le plus cruel ou le plus malheureux. C'est un livre qui nous parle de la vie, de la famille, du patrimoine, des petits moments de bonheur simple qu'il faut savourer, de l'importance de se souvenir et de pardonner, sur les rêves que l'on poursuit, les rêves dont on se nourrit et des murs que l'on place dans notre conscience par peur de souffrir. Il serait complètement insensé de définir The sun is also a star avec un seul mot. Parce que ce livre ne fait que parler de la vie dans sa plus pure essence.

On prend conscience de toutes ces choses au fur et à mesure de la lecture. Et c’est sûrement pour ça que ça n'a pas été un coup de cœur immédiat. Ça s'est fait petit à petit. Progressivement. Mais Nicola Yoon, aussi lentement qu’assurément, est parvenue à mettre dans le mille.

En plus de suivre Natasha et Daniel, on attrape ici et là quelques bribes d'histoires, des tranches de vie de personnes qui croisent leur route. Parfois tristes ou pleines d'espoir, ces tranches de vie ont fait vibrer la corde sensible en moi. Le plus surprenant, c’est qu’elles finissent par influencer le devenir du duo. Et pas toujours de la façon qu’on s’imagine.

The Sun is also a star, c’est aussi l'une des romances les plus douces que j'ai pu lire jusqu'à présent. Elle se laisse lire. On se surprend à baisser la garde devant les mots de Nicola Yoon. J’ai surtout apprécié de découvrir un couple mixte. Parce que là encore, ça soulève énormément de questions.

J'ai aimé découvrir et apprivoiser ces cultures qui tout à coup s'entrechoquent les unes aux autres. Ces cultures qui tentent de demeurer intacte dans une société qui a tendance à les brasser. On se rend vraiment compte à quel point l'immigration engendre des conflits intimes chez les gens. Ces immigrés qui sont malgré tout très attachés à leurs racines, qui font des enfants sur le sol américain et qui tentent de garder cette identité bien à eux, malgré les éléments extérieurs qui poussent leurs descendants à emprunter d'autres chemins. C'est un sujet qui m'a toujours passionnée, et le retrouver dans un roman aussi beau, ça n'a fait que confirmer mon coup de cœur. 

En définitive, les messages que cherchent à transmettre Nicola Yoon sont clairs. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de penser. Chacun à sa propre histoire et sa manière de voir la vie et d'appréhender l'avenir. J'ai aimé qu’elle ne nous montre pas LE chemin à suivre, mais juste tous les petits ruisseaux qui tracent leurs sillons et cherchent à se faire une place, malgré les embûches et les imprévus qu'ils rencontrent sur leur route. 

Arrivée à la fin, je n’osais croire que ça puisse se terminer comme ça après l’ascenseur émotionnel que j’avais vécu auprès de Daniel et Natasha. J’étais subjuguée et suspendue à la plume de l'auteur pour connaître le fin mot de l'histoire. Et je n’ai pas été déçue ! Ça non !

En résumé, The sun is also a star est une histoire qui se termine sans bruit, mais qui a l’effet d’un coup de poing. Je suis tombée sous le charme de Daniel, le poète optimiste et rêveur, et de la pragmatique Natasha, qui ne jure que par les faits tangibles. Nicola Yoon est une merveilleuse auteur qui a de la magie au bout de la plume. Un très beau coup de cœur pour une très belle histoire.  

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/contemporaine/the-sun-is-also-a-star-nicola-yoon
Par le Editer
Je n'ai pas de mots pour dire à quel point ce livre est fort ! La plume de l'auteur est simple, le disours n'a rien de moralisateur, l'histoire s'enchaine bien, ce livre aurait pu être un livre banal, agréable à lire et c'est tout. SAUF que non, ce roman est un coup de coeur, un livre qui me trote dans la tête encore 3 mois après et que j'ai relu 4 fois. Les personnages sont si attachants, nos deux ados si differents l'un de l'autre qui par hasard vont se croiser et faire un bout de chemin ensemble (au sens propre et figuré ) ainsi que tout les autres qui croiseront leur route ce jour. Ce livre est un ascenseur émotionnel en continu.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Et LA FIN que dire de cette fin, après avoir pleuré de tristesse, sont venues les larmes de joies. C'etait si innatendu....

Bref, je vous conseille de lire rapidement ce livre, c'est une pépite !
Par le Editer
capucine44 Diamant
Note : 10/10
J'ai tout simplement adoré ce livre. J'ai beaucoup accroché aux personnages et à l'histoire qui est très touchante. Ce livre en fait raconte leurs histoires pendant une et une seule journée. La fin est surprenante ça m'a retournée. Le livre est vraiment très bien écrit cette auteure est vraiment forte la dessus. Ce livre raconte l'histoire de deux immigrés à New York : Natascha, 17 ans et Daniel, 18 ans. Natascha, elle de son coté adore les sciences et ne crois pas à l'avenir et elle a des problèmes d'autorisation pour vivre en Amérique (elle n'a pas de visa, elle quittera donc peut être New York pour la Jamaïque ce soir). Daniel lui, adore la poésie et il espère rencontrer l'amour fou et, il dois devenir médecin et il dois donc étudier dans les meilleures universités d'Amérique.
Par le Editer
Evanna Or
Note : 8/10
Super, après avoir lu Everything Everything ce roman m'a emporté dans l'histoire ou plutôt dans l'aventure de ces deux immigré en Amérique. C'est une histoire passionnante qui nous montre deux façon différente de vivre ou de situation civile après avoir immigré. Nicola Yoon a abordé des sujets intéréssants dans son roman et lui donne de l'ampleur. il est moins "Wouah!" que Everything Everything mais il fait son effet à lui. Je le conseil.
Par le Editer
EloDiie972 Diamant
Note : 8/10
Ma Chronique : https://fiftyshadesofbooks2017.wordpress.com/2017/10/27/the-sun-is-also-a-star/

Je ne sais même pas par ou commencer… Tellement ce livre m’a fait passer par un maelström d’émotion.

Je vais commencer par présenter les personnages et le contexte :
Daniel est Americano-coréen, il est donc née en Amérique de parents coréens. Je ne veux pas tomber dans les clichés pourtant on ne va pas se mentir ! C’est vrai, les parents asiatiques veulent le meilleur pour leurs enfants. Qu’il fasse un bon métier plus tard. Qu’il ne soit pas dans la misère. Les parents de Daniel attendant donc beaucoup de lui.

Natasha, elle, est jamaïquaine. elle est née la bas, mais est arrivé illégalement aux U.S avec sa famille.

Malheureusement, un évènement fera en sorte que Natasha et sa famille soit découvert par les autorités et doivent quitter le pays.

Une chose en entraînant une autre, c’est grâce à de petites situation, des coïncidences que Daniel se retrouve sur le chemin de Natasha.

Aux premiers regards… Il tombe amoureux. Tomber amoureux ? au premier regard ? Je ne vais pas me prononcer dessus, mais quand j’ai vu que dans ce livre Daniel et Natasha tombe amoureux, comme ça… Aussi facilement. je me suis dit : Non… IT’S A JOKE ?

Mais quand j’ai compris ou l’auteur voulait nous emmener, Je ne m’attendais pas à ce coup de coeur. Ce livre est poétique !

Daniel est un poète dans l’âme. Il croit au destin, il aime le pouvoir des mots. Daniel est L’ESPOIR et LES RÊVES.
Natasha est une scientifique dans l’âme. Elle croit à la science. Etudier l’univers et ce qu’il constitue est sa passion. Natasha est LA RAISON et LA LOGIQUE.
Et ensemble, même s’il ne sont pas toujours d’accord, ils vont apprendre à se connaître. Ils vont se découvrir. En voyant Natasha, Daniel n’a qu’une idée en tête qu’il lui expose : Je te parie que j’arrive à te faire tomber amoureux de moi en une journée. Et c’est exactement ce qu’il fait.

Ce que j’ai aimé aussi, c’est le point de vue, il est à 1000 voix. On a le point de vue de Daniel ET Natasha. Mais entre quelques chapitres, on a le point de vue de leurs famille (à la troisième personne) ou des personnes qu’ils croisent en chemin. On marche ainsi dans leurs pas, empruntant leurs chaussures. Ce qui fait que chaque personnages avaient son importance. Ce qui me ramène à la couverture. Des fils de toutes les couleurs qui se rencontrent. Tout comme dans le livre, une rencontre, un évènement, une chose peut nous dévier de notre route. Daniel et Natasha se sont rencontré grâce à une série d’élément, sans s’en rendre compte, ils ont impacté la vie des gens, leurs faisant ainsi dévié de leurs routes, rencontrant eux mêmes d’autres personnes ! Bref magnifique cette métaphore.

J’ai aimé Daniel, il est gentil, attachant et tellement vif ! Natasha, elle, si elle est plus réaliste est adorable et courageuse.

Il y a des choses que j’ai moins aimé mais qui justement m’a fait aimer cette pépite réaliste : Le Racisme.

Natasha rencontre les parents de Daniel car celui ci doit remettre un objet à son père. Et la violence de leurs parole et leurs actes à brisé mes rêves ! Moi qui me voyais déjà épouser un coréen… Genre Siwon. Mes rêves ont été brisé !

Trêve de plaisanterie. Je suis choqué, car j’imagine que l’auteur nous dépeint tels quel la réalité. Les parents coréens, asiatique mais noir aussi je ne vais pas spéculer sont assez conservateur. Ce qui m’a choqué le plus je crois, c’est le fait que le père de Daniel tende un pot de défrisage à Natasha car je cite » Ces cheveux sont trop gros « Non mais JE RÊVE ??!!!

Natasha ! Tu as un magnifique afro j’imagine et je suis fière que tu en sois fière !!!

De plus, j’ai ris *Sarcasme x 100000* , les coréens dans ce livre immigrent dans un pays qui n’est pas le leurs, veulent s’adapter, mais n’accepte pas que leurs enfants sortent avec des personnes de nationalités différences ! OK… Je peux voir la tradition et tout le TRALALA… Mais détester et invectiver quelqu’un parce qu’il est différent, et en l’occurrence ici, NOIR… Non mais on est ou là ???

Je dis bien les coréens de CE LIVRE, mais je note toutes les personnes de nationalités différente qui font ça AUSSI. WHATEVER…

Le racisme est vraiment un fléau. Ce livre est une leçon à ce sujet.

Pour s’éloigner des sujets fâcheux. Je vais me rabattre sur l’histoire d’amour entre Natasha et Daniel. Elle était belle. Sincèrement, si au début je l’ai trouvé trop rapide… Plus on apprenait à les connaître, plus on les voyait se connaître, plus c’était beau. J’avais lu un commentaire et j’ai cru qu’à la fin, il ne se reverrait jamais. Et bien Non… Ils se revoit et je suis pleinement satisfaite de cette fin et le pire, c’est encore cette histoire de fils. Sans un élément déclencheur, un élément ayant déjà croisé leurs routes, il ne ce serait pas vu !

Entre la raison et le rêve, il y a une mince ligne. Natasha et Daniel le comprendront et ne ferons qu’allier les deux. Cela donnera ainsi, quelques choses d’explosif.

En définitive, a part la romance, beaucoup de sujet son évoqué ici : le désir trop fort des parents n’écoutant pas leurs enfants, le racisme, l’immigration, la trahison sentimentale ! Les rêves irréalisables, le rêve américain. Je n’ai que deux mots à dire LISEZ-LE !
Par le Editer
Iscia Diamant
Note : 10/10
Nicola Yoon est artiste, c'est sûr maintenant.
Dans ce deuxième ouvrage, elle nous fait comprendre qu'il y a des choses qui sont faites pour rester inexplicables, que parfois, entre le savant et le poète, aucun n'a tord et aucun n'a raison. On a tous des choses à apprendre des autres, deux points de vue si radicalement opposé sont peut-être fait pour s'entendre.
Ce livre est la digne suite de Everything Everything.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.