Livres
580 063
Membres
644 926

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par EloLML 2021-12-31T15:24:03+01:00
Or

La vie de Cérès bascule lorsque Lesath débarque dans sa vie et lui demande de quitter Rome afin de le suivre sur Herulya, la nation qui l’a vu naître, elle est promise au Prince héritier. Sur place, elle va devoir apprendre à connaître et à vivre avec des créatures surnaturelles et s’imposer face aux mépris et aux complots qui se trament autour d’elle.

Lesath éveille en elle un désir incontrôlé mais sera-t-il un allié ou un ennemi ?

Ses émotions naissantes seront-elles compatibles avec sa future destinée ?

Cérès a toujours fait en sorte d’être dans l’ombre, toute cette nouvelle attention l’a met mal à l’aise, ce tome est clairement celui de la découverte, celle de son peuple mais aussi celle de sa nature profonde, elle aura la volonté de réussir mais sera aussi d’une réelle fragilité, j’ai hâte qu’elle fasse de son don une force, qu’elle s’impose.

Lesath est à la fois désinvolte, déterminé, séducteur et protecteur, il peut être si agaçant, si perturbant, cependant leur complicité et leur attraction le rendent aussi diablement charmant, je vous le dis, il vous sera impossible de rester de marbre face à lui.

Cette histoire est particulière pour moi, je l’ai découverte dans une version plus « brute » il y’a de cela longtemps et espérais que Farah la publie, c’est maintenant chose faites et je dois dire que la version définitive me plaît tout autant voir plus.

Farah joue avec nos nerfs et on en redemande, elle attise la frustration, la curiosité, a le don de rendre certains personnages à la fois attachants et agaçants, combien de fois j’ai eu le tournis à passer du mode je l’aime à je le déteste et pas forcément que pour Lesath… J’ai adoré la tension continuelle qui se dégage du récit, complot politique, mensonges, révélations, érotisme et désir interdit, offrent un premier tome plein de mystères et intriguent fortement pour la suite.

Je remercie Black Ink Édtions pour leur confiance et vous donne rendez-vous le 28 janvier 2022 pour le second tome ♥️

Note : 4,5/5

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gmariane3 2021-12-23T15:31:59+01:00
Argent

Avez vous remarqué vous aussi que @black_ink_editions propose de plus en plus de livres de fantasy, fantastique, dystopique ? Je suis tellement en joie, car avec les romances, c’est toute la base de mes lectures, et comme tout est dans un style très adulte chez eux c’est juste parfait pour moi !

Ici le monde fantastique proposé par Farah nous plonge au coeur de Herulya, une île mystérieuse, ou toute la planète sait qu’il y a des habitants différents, de la magie, mais l’humanité n’en sait pas plus car ses habitants ne se mélangent jamais à eux.

Cérès était une étudiante lambda à Rome, jusqu’au jour ou elle apprend qu’elle vient d’Herulya et qu’elle doit y retourner auprès de Lesath, après avoir passé toute sa vie parmi les humains.. elle a des pouvoirs particuliers et doit apprendre à s’en servir…

Lesath est sombre, mystérieux, drôle parfois, sexy souvent. Gentil ? Méchant ? À la fin de ce livre, on ne le sait toujours pas.

D’ailleurs, à la fin de ce livre, on ne sait finalement pas grand chose, j’ai l’impression d’avoir toutes les clés en main, mais je n’arrive pas à trouve les serrures. La fin était tellement mystérieuse et j’étais en mode « hein ? Mais que se passe-t-il ? ». 😂

Et ce qui me fait peur, c’est que l’autrice m’a dit de que je n’étais pas au bout de mes peines, et que j’aurais vite les réponses. Du coup maintenant je m’imagine Farah morte de rire en diable derrière son téléphone quand elle voit nos stories d’incompréhension 😂

Maintenant je suis trop curieuse d’avoir la suite, d’autant que j’aime beaucoup le personnage de Ceres 🤩

Afficher en entier
Or

https://www.ddchroniques.fr/2021/11/the-wrong-prince-1-farah-anah/

J’ai beaucoup entendu parler de Farah Anah sans avoir réellement eu le temps de la lire. Erreur réparée aujourd’hui puisque je me suis plongée dans le premier tome de The Wrong Prince. Je confirme ce que l’on m’a dit jusqu’à présent et je peux affirmer que je vais suivre ses prochaines parutions avec encore plus d’intérêt que celui que je leur portais déjà.

Tout d’abord, j’aimerais que l’on parle de cette sublime couverture qui est la première chose qui m’a attirée vers ce roman. Ce dessin représentant Cérès et Lesath diffuse, à mon sens, à la fois une force et une vulnérabilité touchante. Il représente, parfaitement, à lui seul le lien qui les unit.

« Cet homme me perd, chamboule ma capacité de jugement. C’en est rageant. »

En ce qui concerne l’histoire en elle-même, je dois dire que je la trouve très complète et aboutie. En effet, l’autrice nous expose toutes les facettes de ses personnages principaux ainsi que celles d’Herulya et de ses multiples habitants. J’aime la diversité qu’elle propose et la manière dont elle aborde les différentes situations. Rien n’est laissé au hasard, tout est relié ce qui permet de prendre part non pas à une simple romance, mais bien à un univers tout entier.

La relation qui se tisse entre Cérès et Lesath est on ne peut plus complexe. De par leur futur statut au sein du royaume, mais également de par leur condition et leurs origines. J’ai vraiment aimé pouvoir les observer et les voir interagir de la sorte. Il y a une fascination, une obsession qui se développe entre eux qui ne laissent rien présager de bon pour la suite des événements. Ils se retrouvent embourber dans une histoire dont ils sont incapables de se sortir tout en faisant face à une multitude d’émotions contradictoires qui les rend totalement fous.

« J’enrage. Contre moi-même, un peu. Mais davantage contre lui. »

Si j’ai adoré la façon dont ils s’attirent autant qu’ils se repoussent, je me suis sentie captivée par la nature de leurs pouvoirs et par la puissance de ceux-ci. Je ne vous cache pas, cependant, que l’attitude de Cérès m’a parfois exaspérée, mais je pense qu’il ne s’agit que d’un aperçu de ce dont elle est capable et j’ai hâte de la voir les maîtriser afin de, pourquoi pas, s’extirper du destin tragique qui semble l’attendre au tournant.

« Cérès signera ma perte et la sienne, si je la laisse plonger ses doigts délicats dans mes tréfonds et y dénicher ma véritable nature. »

De plus, bon nombre de personnages ont retenu mon attention durant ma lecture, outre bien entendu le couple que forment Cérès et Lesath. Le fait d’avoir affaire à autant de personnalités différentes est intéressant, car cela nous permet de prendre pleinement conscience de tous les enjeux de cette union, mais pas que. En effet, s’il y a bien un bénéfice « politique » il n’en reste pas moins que les machinations, les alliances et les manipulations se font la part belle dans ce premier opus.

Je finirai cet avis en vous disant que j’ai pris un vrai plaisir à me plonger dans ce livre. Je suis séduite par cette urban fantasy dirigée de main de maître par Farah Anah. Je suis impatiente de découvrir ce qu’elle leur réserve pour la suite, car la dernière scène reste gravée dans ma mémoire et demande d’ores et déjà des réponses à ses questions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Heartlessbooks 2021-12-10T19:05:40+01:00
Diamant

C’est un roman d’Urban fantasy qui transpire la tension, le danger.

Lesath est mystérieux, puissant, charmeur. Il a du caractère, très souvent ponctué d’une pointe d’humour. Son allure désinvolte cache une sombre détermination.

Cérès est une héroïne fragile, qui n’a pas confiance en elle. Elle débarque dans un nouveau monde, qui lui est totalement inconnu.

C’est un roman captivant, on découvre des pleins de personnages, leurs différentes races, leurs pouvoirs. On entre dans un monde peuplé d’êtres manipulateurs, calculateurs, perfides et mauvais. Il ne faut faire confiance à personne.

La plume de l’auteure est très belle, fluide et intense. L’auteure sait manier les mots pour nous faire vibrer, douter. L’intrigue est très bien menée, on est tenu en haleine jusqu’à la fin… et quelle fin !!! Le mystère qu’elle laisse derrière elle nous donne envie de connaître la suite.

En bref, je ne peux que vous conseiller ce premier tome original, avec des personnages développés et une intrigue captivante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cassandre-28 2021-12-06T08:22:49+01:00
Argent

Cérès est une brillante étudiante de l’université de Rome. Adoptée par ses parents lorsqu’elle avait 7 ans, c’est avec surprise que le beau Lesath, un émissaire venu du royaume d’Hérulya dont elle serait originaire, vient pour qu’elle s’acquitte de son devoir : épouser le prince héritier du royaume.

Elle s’engage donc à le suivre en Hérulya, pour sauver ses parents adoptifs d’éventuelles représailles, ainsi que pour en apprendre plus sur ses origines.

Le bilan global de cette lecture est très bon, mais elle m’a beaucoup déroutée!

En soi, il n’y a pas beaucoup d’actions dans ce roman, l’histoire se déroule globalement dans un même lieu, et ce sont surtout des intrigues de cour (avec son lot de mépris et de trahison, of course).

La plume de l’autrice est addictive et fluide, ce qui rend la lecture très agréable. Le livre est surtout du point de vue de Cérès, mais certains chapitres sont de celui de Lesath, et du prince, ce qui nous aide à comprendre certaines choses, MAIS entretient aussi le mystère autour de ces deux hommes.

Tout au long de ce roman, nos sentiments sont mis à rude épreuve : d'une part car Cérès et Lesath entretiennent une relation ambigüe, et l’attirance qu’ils ont l’un pour l’autre ne passe pas inaperçu aux yeux du lecteur, et d'autres part car Cérès est continuellement rabaissée par tous les autres membres de cette cour.

Les personnages sont bien construits selon moi. On en « connait » vraiment que deux, grâce aux chapitres de leur pdv, mais les autres personnages qui gravitent autour sont très intéressants, et j’ai hâte de voir l'évolution de leurs relations dans le tome suivant.

Je disais que cette lecture m’a déroutée, car elle soulève énormément de questions et de mystère : le dernier chapitre m’a laissé dans le flou total concernant la suite, mais vraiment un très gros flou, dans le sens où je suis complétement perdue ! Je n’ai aucune idée de la direction que va prendre cette saga. J’ai fais des théories, bien sûr, à voir si j’ai bien "senti" les choses !

L’autrice a pris le temps de m'envoyer un message sur IG, et elle m'a répondu que toutes les réponses nous attendront dans le tome 2 (sortie prévue fin janvier 2022).

Donc un conclusion, j’ai vraiment aimé ma lecture qui pourrait être un coup de cœur… SELON le tome 2 !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par worldofdramapassion 2021-12-01T23:03:25+01:00
Pas apprécié

Contrairement à tous les avis positifs que j’ai pu lire sur ce livre, je n’ai pas du tout réussi à accrocher. Mais alors pas du tout. Pourtant, ce n’est pas comme si je ne connaissais pas Farah Anah. J’ai déjà pu lire une de ses sagas, et je me rappelle l’avoir beaucoup appréciée. Alors oui, je m’attendais à ressentir quelque chose de similaire pour « The Wrong Prince ». Malheureusement, cette histoire n’était définitivement pas faite pour moi.

Les raisons ?

J’ai assez vite compris que cette histoire n’allait pas me plaire. Pas avec les premières pages, parce que dans le fond j’y croyais vraiment. Mais je pense que le gros point noir de ce roman réside dans la familiarité beaucoup trop précipitée encore les deux personnages principaux. Alors que Cérès mène une vie des plus normales sans se douter la moindre seconde de ses origines, elle se retrouve contrainte de suivre Lesath afin d’embraser son destin en épousant le prince héritier d’Herulya. Au lieu de le détester pour l’arracher à sa famille et sa meilleure amie, elle développe beaucoup trop rapidement des sentiments pour lui. Le vouvoiement est lui aussi jeté à la poubelle à une vitesse éclair. Peut-être que cela ne dérange personne, mais ce rapprochement soudain m’a paru irréaliste à la situation que Cérès faisait face.

De plus, je ne vous cache pas que je n’ai pas non plus accroché aux personnages. Cérès est pour moi une héroïne particulièrement fade. Je n’ai pas réussi à m’attacher à elle, et je n’ai pas trouvé ses réactions touchantes. Lesath ne m’a pas spécialement convaincu en tant que personnage masculin. Il souffle le chaud et le froid sans jamais réellement prendre ses responsabilités.

A la fin de ma lecture, je peux quand même dire que je ne pense pas lire la suite de « The Wrong Prince ». Bien qu’il y avait des idées intéressantes dans la construction de l’intrigue, ce livre n’a pas réussi à m’embarquer dans son histoire. Je me suis accrochée jusqu’à la fin pour tenter de discerner ce que les autres lectrices avaient pu aimer, mais non, ça n’a définitivement pas été concluant. Je passe donc mon tour…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Momominouche 2021-11-30T14:11:47+01:00
Diamant

Cérès est une jeune fille banale qui fait ses études. Sans histoire, un peu garçon manqué, elle rêve de travailler dans les zoos comme ses parents.

Mais quand un jour, un homme venu d’une île secrète où les hommes ne peuvent pas aller, vient la revendiquer comme la future reine d’Herulya, elle ne veut pas y croire. Elle ne veut pas quitter sa famille, mais elle n’a pas le choix et s’y voit contrainte.

Cérès arrivera-t-elle à avoir le comportement qu’on attend d’elle, mais surtout comment va-t-elle réagir à tout ce qu’elle va apprendre?

Qui est vraiment Lesath, cet homme de main, venu la chercher ?

Waouh !!! Je ne m’étais pas attendue à ça. Je vous assure, je n’étais pas prête. J’ai dévoré ce tome 1, j’ai tourné les pages avec une envie de fou. Impossible de le lâcher. Il se passe à chaque fois un truc, des révélations de dingue, je me suis posée mille et une questions. J’ai hâte d’avoir la suite, savoir si mes doutes sont fondés ou pas.

On va rencontrer des personnages plus diverses les uns des autres, mais tous autant manipulateurs, calculateurs et pour certains ignobles et mauvais. On ne sait plus à qui faire confiance.

La plume de l’auteure est juste sublime et intense. L’auteure sait manier et jouer avec les mots pour nous torturer, nous faire douter. J’adore sa façon d’écrire. Son intrigue est juste énorme, je peux vous dire qu’une fois commencé, c’est dur quitter ce livre.

J’ai été conquise par ce tome 1 et j’ai tellement hâte d’avoir la suite même si j’ai peur de ce que je vais découvrir, peur de ce qui va se passer. Je croise les doigts pour notre pauvre Cérès car je trouve qu’il y a beaucoup de mystères autour d’elle et de sa famille à tel point que ça m’intrigue.

Les personnages sont mystérieux, intenses, profonds, ils donnent chauds, mais donnent aussi envie de frapper. Impossible de savoir qui est du bon côté ou du mauvais. Je vais devenir dingue avec ce livre qui me remue de l’intérieur et fait sauter mes neurones pour comprendre certaines choses.

Foncez le lire, c’est juste intense, prenant et addictif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plume-Rose 2021-11-26T08:56:51+01:00
Diamant

Qu’augure l’avenir quand votre quotidien se trouve bousculé par le passé, que l’on vous contraint à renouer avec vos origines ?

C’est ainsi que Lesath fait effraction dans la vie bien rangée de Cérès. Il s’immisce dans son miroir teinté d’invisibilité pour la projeter dans une lumière qu’elle a toujours tenté d’étouffer.

Hérulya est sa fatalité, en être la princesse est un chemin dont elle ne peut se détourner.

Un Roi en devenir à épouser ? Qui est le prince Altaïr à qui elle est destinée et dont la personnalité n’est que sous-entendue, laissant planer l’effroi ?

Un royaume mis à ses pieds ? Rien n’est moins sûr. Rien n’est plus faux.

Le palais de Tasman n’est en rien propice aux flatteries, à la ferveur et à l’élan de retrouvailles. Cérès va en faire l’amère expérience… Elle qui s’est évertuée à se draper d’insignifiance est soudain soumise aux feux des regards, aux jeux de pouvoirs, à l’hostilité et à la malveillance. Or rien ne l’y préparait. Un « petit oiseau » lancé en proie aux vautours, habitant un corps si étranger qu’elle peine à se camper en tant que femme affirmée.

Pourtant… Sa féminité est la pièce maitresse de son avenir. Une féminité si longtemps bâillonnée qu’elle en vient à suffoquer et réclamer sa liberté. Et surtout qui l’irradie en la présence de celui qui est devenu son seul repère, Lesath.

Lesath, un homme à l’allure désinvolte, souvent canaille, jouant d’aplomb et d’assurance…Est-ce sa véritable nature ou cache-t-il une sombre détermination teintée de tourments? Quelles sont ses intentions ?

S’immerger dans ce royaume c’est ouvrir les portes d’un passé non maitrisé, errer entre des personnages insondables, naviguer dans l’obscurité de complots chuchotés. Si les ombres se pourlèchent de la naïveté de Cérès, elle semble néanmoins être la clef de leurs intérêts.

« The Wrong Prince » est une lecture scénique, séquencée à la manière d’actes dans une pièce de théâtre. Farah Anah distribue la parole à différents personnages, fait murmurer les conspirations et nous plante avec un acte final digne de cette intrigue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Titelle56 2021-11-23T09:22:21+01:00
Bronze

Après mon coup de coeur sur "On you", je me suis jetée sur "The wrong prince" mais j'ai moins accroché. Malgré une plume addictive et une histoire qui change de ce qu'on peut lire, j'ai mis plus de temps à accrocher à l'histoire (bon par contre j'ai accroché direct en Lesath ^^), mais cela reste du Farah, une lecture bien menée.

Et quelle frustration, ça ne m'était encore jamais arrivée !!!!! je lirais quand même le deuxième tome pour connaitre la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jen000 2021-11-21T21:04:59+01:00
Or

Le dernier bébé de Farah Hannah , dans le registre fantastique pour le coup . Une très belle réussite . On est plongé au cœur d une urban fantasy ou notre héroïne a été élevée dans notre monde par une famille d adoption . Et qui va être contraint à tout quitter car elle promise à un prince venant du continent interdit . L Océanie , est au cœur de ce monde dystopique . Un monde où toutes les créatures y sont concentrée . Et où elle devra épouser ce prince dont elle ignore tout . Malgres elle , elle tombe amoureuse de celui qui est venue la kidnapper . J ai adoré leur romance . Il a clairement un rôle protecteur envers elle . Il lui enseigne leur codes et leurs mœurs dans ce nouveau monde maléfiques. Auxquelles elle devra exister et survivre . Face à elle un monde qui la déteste , il est le seul sur qui elle peut compter .

Nous avons donc une héroïne fragiles , avec absolument aucunes confiance en elle . Mais qui a du caractère malgres tout . L écriture forcément est fluide , les émotions sont intenses . Bizarrement pour ce tome 1 , l auteur nous fait ressentir beaucoup de choses , mais je n ‘ai pas été torturée émotionnellement . Quand on connaît les écrit de Farah on sait de quoi elle est capable .

Néanmoins , on est quand même dans une frustration sexuelle évidente . Car oui ce roman fantastique a un côté érotique omniprésent . D’une intensité mystique . Et clairement le lecteur est accro . En tout cas , j’ai hâte de poursuivre le tome 2 , pour voir où cela va nous mener … j’ai passée un très bon moment de lecture .

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode