Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Robinson Crusoé

Les livres sur le thème "Robinson Crusoé"

Robinson Crusoé - Classement

Les meilleurs livres sur le thème "Robinson Crusoé"

Robinson Crusoé - Extraits

Les extraits de livres ayant le thème "Robinson Crusoé"

Dernier extraits ajoutés

Ajouté par Hillja le 17 Novembre 2017 Editer
A propos de :
Éloges
Éloges
Prix
C'est un autre.
Un marin bègue l'avait donné à la vieille femme qui l'a vendu. Il est sur le palier près de la lucarne, là où s'emmêle au noir la brume sale du jour couleur de venelles.
Ajouté par Hillja le 17 Novembre 2017 Editer
A propos de :
Éloges
Éloges
Prix
Il est dans l'odeur grise de poussière, dans la soupente du grenier. Il est sous une table à trois pieds ; c'est entre la caisse où il y a du sable pour la chatte et le fût décerclé où s'entasse la plume.
Ajouté par pourquoipasmoi le 6 Août 2015 Editer
"Ecoute-moi. Est-ce que la lune est le galet du ciel, ou est-ce ce petit galet qui est la lune du sable ?"
Ajouté par Soleil-du-Matin le 15 Octobre 2014 Editer
Robinson en voulait beaucoup à Vendredi de la cruauté qu'il avait montrée dans cette affaire de bouclier. Mais un peu plus tard, il eut l'occasion de voir à quel point Vendredi pouvait être gentil et dévoué envers une bête quand il l'avait adoptée.
Malheureusement il s'agissait cette fois d'un petit vautour que ses parents avaient abandonné. C'était une horrible petite bête, avec sa grosse tête aux yeux exorbités, ses lourdes pattes maladroites, et ce petit corps tout nu et tordu comme celui d'un infirme. Il ouvrait largement son énorme bec et le tendait en piaillant chaque fois qu'on s'approchait de lui.
Vendredi commença par lui donner des morceaux de viande fraîche qu'il avalait avec avidité. Mais bientôt le petit vautour donna des signes de maladie. Il dormait toute le journée, et sous son maigre duvet son gésier saillait comme une boule dure. En vérité, il ne pouvait pas digérer cette viande fraîche.
Il fallait trouver autre chose. Alors Vendredi laissa des boyaux de chèvre pourrir au soleil. Bientôt on vit des asticots blancs et gras qui grouillaient dans la viande nauséabonde. Vendredi les recueillit avec un coquillage. Puis il le mit dans sa bouche et les mâcha longtemps. Enfin il laissa couler dans le bec du petit vautour la bouillie blanche et épaisse qui résultait de cette mastication.
Ajouté par kaminari le 21 Octobre 2013 Editer
"Il n'y avait pas un bruit, et aucun animal ne se montrait. Aussi, Robinson fut-il bien étonné en apercevant à une centaine de pas la silhouette d'un bouc sauvage au poil très long qui se dressait, immobile, et qui paraissait l'observer. Lâchant sa canne trop légère, Robinson ramassa une grosse souche qui pourrait lui servir de massue. Quand il arriva à proximité du bouc, l'animal baissa la tête et grogna sourdement. Robinson crut qu'il allait foncer sur lui. Il leva sa massue et l'abattit de toutes ses forces entre les cornes du bouc. La bête tomba sur les genoux, puis bascula sur le flanc."

Les sorties récentes

Sorties de livres sur le thème Robinson Crusoé

Top Auteur

Les meilleurs auteurs parlant de Robinson Crusoé
Lire la suite...