Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Zombies

Les livres sur le thème "Zombies"

Zombies - Classement

Les meilleurs livres sur le thème "Zombies"

Zombies - Extraits

Les extraits de livres ayant le thème "Zombies"

Dernier extraits ajoutés

Ajouté par Shesska le 14 Avril 2017 Editer
(Frosty)

J'ai beaucoup appris sur elle ces derniers temps. Elle est forte, mais vulnérable. Elle est dure comme la pierre, mais elle a le cœur tendre. Elle est très intelligente, mais elle peut se laisser aveugler par l'amour. Elle est entière, mais brisée.
Elle est une contradiction sur pattes-et ça me fascine totalement.
A l'inverse de Kat, elle ne sait pas encore à quel point elle est quelqu'un de bien. Et je n'ai rien fait pour l'aider à en prendre conscience. Les autres non plus.
Elle mérite que quelqu'un lui tende la main.
Ajouté par Shesska le 14 Avril 2017 Editer
(Milla)

Le garçon qui me fait craquer.
Parce que c'est indéniable, il me fait craquer. Il me plaît. Je suis dingue de lui. Il est beau. Il est fort. Il est intelligent. Il est courageux. Il sait se montrer charmant quand il le faut et violent quand c'est nécessaire. C'est un mec bien. Et, quand il aime c'est de tout son cœur.
Ajouté par Shesska le 14 Avril 2017 Editer
(Milla)

Et son regard brûlant de haine, au lieu de m'effrayer, m'a rappelé le regard brûlant d'amour qu'il posait autrefois sur Kat.
Je me souviens qu'il me fascinait.
Personne ne m'a regardée comme il regardait Kat. Comme quelqu'un d'important. De plus important que tout. Plus important que le soleil, la lune et les étoiles. Et personne ne me regardera jamais ainsi. Pas après ce que j'ai fait.
Mais je l'accepte. J'ai semer la mort. Je récolte la haine.
Je contemple le mot "Trahison" que j'ai tracé sur mon poignet. La trahison est une abomination qui se paye très cher.
Mais je ne suis pas là pour m'apitoyer sur mon sort.
Ajouté par Shesska le 14 Avril 2017 Editer
(Frosty)

Mais à la nuit tombée ça me reprend, j'ai le cafard, la solitude m'est insupportable. Alors je file au club, je descends quelques verres de whisky et je me trouve une brune à la peau dorée. L'alcool aidant, j'arrive à me persuader que c'est ma douce petite Kat, mon chaton... Je la caresse, elle adore ça, elle me supplie de continuer. C'est merveilleux. Nous sommes de nouveau ensemble. Pour toujours. Je me fais croire qu'elle va se pelotonner contre moi quand nous aurons fait l'amour et me dire des trucs du genre : "Tu es le mec le plus chanceux de la terre et tu ne me mérite pas. Mais, t'en fait pas, personne ne me mérite." Et moi je rirai, parce qu'elle est grotesque et adorable, et que tout est bien dans le meilleur des mondes. Je sais que le lendemain elle me demandera de m'excuser parce que j'ai été méchant avec elle dans ses rêves, mais ça m'est égal.
Avec elle, ma vie a de nouveau un sens.
Mais, le matin, la réalité me rattrape. Kat n'est plus là, elle est morte, je n'ai pas été capable de la sauver, je l'ai laissée mourir.
Je souffre, et c'est bien fait pour moi, parce que je suis un beau salaud, uniquement bon à se lamenter sur son sort.
Ajouté par bellajessica le 9 Avril 2017 Editer
A propos de :
Zombiguïté
Zombiguïté
Prix
— Saloperie de Magie !!! 

Les sciences occultes avaient décidément pensé à tout, même à l’alimentation détraquée d’une femme dans son premier trimestre de grossesse. Entre la bulle de protection et ça, Evy commençait à se sentir surveillée, et l’idée ne lui plaisait pas du tout. Mais alors vraiment pas du tout. Elle dégaina son téléphone portable, les oreilles fumantes de colère.

— Allô ? Evy ? 

— Bonjour, Grand-mère So. 

— Oh là, quelque chose ne va pas, ma chérie ? 

— Grand-mère So, la magie m’a volé mon Nutella ! 

Dernier pas vers l’humiliation totale, Evangeline éclata en sanglots. Elle avait conscience d’être ridicule, que ce n’était pas grave, et qu’on ne dérangeait pas la Matriarche des Nécrocides pour une affaire de pâte à tartiner, mais ce fut plus fort qu’elle.

— Allons, allons, Evy. Qu’est-ce que tu veux dire par « la magie t’a volé ton pot de Nutella » ? 

— Eh bien, snif, il y avait mon pot, dans le placard, snif, et ce matin, snif, il n’était plus là ! Et personne n’est entré dans l’appart, snif, donc personne a fait ça, snif, mais c’est sûr que c’est la magie, parce que, snif, je mange n’importe quoi, snif, et c’est pas bon pour le Microbe. 

— Le Microbe... ?
Lire la suite...