Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de themusik : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Une sirène à Paris Une sirène à Paris
Mathias Malzieu   
Ce livre n'est pas fait pour moi, je ne doute pas du potentiel, malgré ses défauts, mais la plume de l'auteur me dérange au plus haut point. Je ne suis pas quelqu'un de très littéraire, je ne m'intéresse pas à comment c'est dit, mais plus à ce qui est dit et c'est justement sûr ça que le livre pêche. Car l'auteur à un talent d'écriture indéniable, mais pour moi qui aime les lectures simples (langage de tous les jours) ça le fait pas. J'ai impression qu'il en fait trop dans le poétique, trop littéraire... je ne sais pas ça donne un effet de trop qui me donne l'impression de complexifier une histoire simple.

Une histoire beaucoup trop simple, c'est même banal. Alors, oui les histoires de sirènes c'est rare, mais malgré cela ce n'est pas innovent, car on a juste tous les clichés de ce qu'on s'attend à voir dans ce genre de récit, donc forcément il y a plein d'élément qui me rappelle la série télé siren (que je n'aime pas).

Pour ce qui est du surnaturel et de la place qu'il occupe dans le récit c'est comment dire : pas très claire. Tout semble banal et ça surprend personne, mais en même temps les sirènes ne sont pas censées exister dans cet univers. Je me sens un peu perdu.

Après les personnages je ne peux pas. Je ne sais pas si Gaspard est simplet ou naïf (c'est un rêveur, « surprisier » mais bon moi j'ai du mal à le voir comme ça). Il prend toujours les pires choix ceux qui conduisent inévitablement à une catastrophe. Lula, je n'accroche pas, elle manque de compassion. Milena (antagoniste même si pour moi c'est Luna) c'est juste une blague, c'est un personnage fonction. Donc c'est évident que je ne me suis pas attachée à eux.

La romance tombe comme un cheveu sur la soupe. Il ne veut pas me tuer : je l'aime. Elle est belle et chante bien : je l'aime. Euh non !

La fin est prévisible, mais surtout elle me déçoit, elle est douce amère, mais elle aurait eu beaucoup plus de poids si elle était amère, il y avait tout pour faire une fin marquante, digne d'une tragédie grecque. C'est dingue que j'écrive cela, car je suis une fan incontesté des happy end.

Je pense que ça peut être sympa en adaptation cinématographique par contre. Si on met plus de développement, malgré la plume qui me perturbe, je m'imagine de merveilleux décor (la magnifique couverture aide).

Pour moi, il y a une perte de sens en voulant faire quelque chose de trop poétique.
Ugly Love Ugly Love
Colleen Hoover   
Alors là. .. waw. Chapeau bas Colleen Hoover.
Ce qui m'a le plus bouleversé dans cette histoire c'est ce que j ai ressenti par rapport aux personnages. C'est la premiere fois que je lis une romance ou j ai l impression que les personnages sont vivants. Vraiment vivants. La seul fois ou j ai du faire une pause dans ma lecture c etait pour aller au restaurant et Miles et Tate étaient là avec moi. Encore et toujours.
Ce livre a tout pour plaire. L ecriture, les jolies phrases, les scènes d'amour qui ne sont pas supposées être des scènes d'amour, les mots, les regards,... j en ai eu les larmes aux yeux. Ce livre m'a donné envie de tomber amoureuse, quitte à ressentir la douleur qui accompagne l'amour, parce que c'est inévitable. La perfection n'existe qu'avec l imperfection, dit on. Cette histoire m'a retournée, émue et fait ressentir des choses que je croyais enfouies en moi à jamais.
Un immense coup de coeur.

par Lulla-By
Les Trois Princes, Tome 1 : Puritaine et catin Les Trois Princes, Tome 1 : Puritaine et catin
Elizabeth Hoyt   
Cest une très belle histoire et en plus ce livre a quelque chose que beaucoup d'autres n'ont pas : l'un des deux héros est carrément laid non j'exagère pas il n'est pas quelconque mais laid ça c'est une première dans le livre d'Eloisa James "Il était une fois la belle et la bête " on retrouve cet aspect mais il est moins fort que dans ce livre (oui le héros avait besoin d'une canne et il avait un visage dur mais il n'était pas décrit comme laid ).
Dans ce livre d'Elizabeth Hoyt, Edward a eu la vérole (si je ne me trompe pas ) et ça a laissé des traces qui le rendent pas attrayants faut le dire mais Anna a réussit a lui trouver des qualités physiques et morales alors qu'il ne le méritait vu son comportement odieux avec elle du début à la fin .
Anna est vraiment le personnage que j'aime le plus dans ce livre elle est une femme douce patiente mais elle reste quelqu'un de passioné : j'ai adoré le passage ou elle se fait passer pour la prostituée qui devait satisfaire Edward afin de l'avoir rien que pour elle je trouve ça mignon de tout faire pour avoir celui qu'elle aime.
Ce que je n'ai pas aimé dans ce livre c'est qu'Edward est fanchement dégueulasse quand il découvre que c'est elle la prostituée masquée c'est bon quoi elle l'a pas trahi surtout qu'il la désirait lui aussi je vois pas pourquoi il le prend aussi mal je sais pas ça se voyait qu'elle faisait pas semblant je comprends pas pourquoi il s'est senti trompé ...
Autre chose que j'ai aimé et que je n'ai pas apprécié en même temps c'est que l'héroine arrive toujours à trouver des choses positives dans le physique d'Edward même si il est décrit comme disgracieux franchement ça se voit qu'une femme ne se base pas sur le physique d'un homme pour l'aimer alors qu'un homme lui regarde d'abord à l'extérieur et ensuite à l'intérieur ( certaines le font aussi mais c'est moins courant dans ces livres ) .
On voit les hommes qui sont pas très beaux mais qui sont acceptés par les heroines mais est ce qu'on trouve facilement des livres aventures et passions avec des heroines hyper moches ( pas banales ou rondelettes mais des nanas avec des traces de varicelle sur le visage comme Edward ) mais qui sont quand même aimées peut être qu'il doit y en avoir mais de tous les livres aventures et passions que j'ai pu lire je n'en ai pas vu une seule décrite comme laide ;P
Mais bon même si je râle un peu sur certains points j'ai adoré ce livre ;D

par ingaelisa
Retour à Cedar Cove, Tome 1 : La Maison d'hôtes Retour à Cedar Cove, Tome 1 : La Maison d'hôtes
Debbie Macomber   
super roman, les personnage son très attachant nous rentrons tout de suite dans leur vie.
c'est le genre de livre que j'aime beacoup

par agad79
Histoires extraordinaires Histoires extraordinaires
Edgar Allan Poe   
On frissone, on adore, c'est génial. Un style noir, mais pas malsain.
Le style est assez lourd, mais on ne changerait aucune phrase
Je conseille !

par Altanais
La Promesse Interdite, Tome 3 : Le Pacte de Sang La Promesse Interdite, Tome 3 : Le Pacte de Sang
Gena Showalter   
Wahou...
Je vais faire cours: Ce tome est un vrai rouleau compresseur.
Il contient énormément de rebondissements. A aucun moment on arrive à deviner ce que l'auteur nous réserve.
Chaque chapitre a son lot de surprises.
Chaque personnage est mal mené.
Ils souffrent tous et on souffre pour eux.
Plus on approche de la fin, plus on a le coeur qui se brise. Et quelle fin!!!
C'est tout bonnement diabolique.
On se dit: "Non, l'auteur ne peut pas terminer la saga comme ça... ce n'est pas possible"
Heureusement, il y aura bien un tome 4 mais il faudra être très très très patient.
Pas avant 2013.

par Adèle
La Promesse Interdite, Tome 2 : Les Fiancés de l'Ombre La Promesse Interdite, Tome 2 : Les Fiancés de l'Ombre
Gena Showalter   
Encore mieux que le tome 1.
Comme prévu, j'ai dévoré les 600 pages de ce livre en une journée. Une fois commencé, on ne peut plus s'arrêter.
Les pages défilent à une vitesse inégalée, l'action est présente dans tous le roman.
Aucun personnage n'est mis de côté, l'intrigue autour des couples Aden/Victoria et Mary-Ann/Riley est trés bien menée.
On passe par un déluge de sentiments: haine, joie, tristesse, doute...
Aden est toujours aussi mal chanceux, tout le monde veut le tuer.
Victoria apprend à s'humaniser un peu.
Mary-Ann développe un pouvoir rare et s'isole de plus en plus.
Riley, quant à llui, doit tout mener de front. Il doit protéger Aden et Victoria mais égalment Mary Ann qui devient dangereuse.

Et que dire de la Fin qui est une avalance de surprises et révélations.
Sortie du tome 3 en décembre 2011, ça me parait tellement loin....

par Adèle
Emily the Strange, Tome 2 : De Plus en Plus Étrange Emily the Strange, Tome 2 : De Plus en Plus Étrange
Rob Reger   
j'ai assez aimé se tome deux il e st toujours aussi plein de suspens!!!!!!!!!!!!!!!
Cycle des Retrievers, Tome 1 : Noire Magie Cycle des Retrievers, Tome 1 : Noire Magie
Laura Anne Gilman   
je n'ai pas du tout accroché l'histoire.Laura Anne Gilman entre tout de suite dans le vif du sujet sans prêter attention aux lecteurs! c'est-à-dire qu'elle est déjà dans son monde, et que rien n'est expliqué!Concrêtement, pendant une cinquantaine de pages, on ne sait pas du tout de quoi elle parle! et c'est bien dommage car le livre avait l'air interessant! du coup, je ne l'ai pas fini car à mon sens cela n'avait ni queue ni tête! par contre une amie, fidèle de Darkiss a trouvé que la fin était bien, même si elle a eu du mal à terminer ce livre!
Steampunk Chronicles, Tome 1 : L'étrange pouvoir de Finley Jayne Steampunk Chronicles, Tome 1 : L'étrange pouvoir de Finley Jayne
Kady Cross   
C'est un monde très original qu'on nous propose, du moins original pour la fille qui n'est pas habitée à la steampunk que je suis. C'est La ligue des gentlemen extraordinaires rencontre X-men version ado selon Kady Cross.
L'histoire se passe à Londres à l'époque victorienne (la reine est même impliquée dans l'histoire), on s'y croirait avec les lieux typiques comme Hyde Park ou Piccadilly Circus, Madame Tussaud. Nous avons une mode à la fois moderne et ancienne, un lien avec la nature qui me plait énormément, des personnages très attachants et des références qu'on reconnaît et qui font se sentir intelligent (c'est très important de brosser le lecteur dans le sens du poil).
Les interactions entre ces personnages sont une des choses qui m'a vraiment plu dans ce livre, qu'est-ce que j'ai pu sourire ! Ils se cherchent, se détestent, s'adorent, le tout avec une certaine retenue victorienne qui vient compliquer les choses, bien sûr...
L'intrigue est sympathique, ce n'est pas les surprises qui se suivent en cascade, j'avais deviné qui était le Machiniste, mais plutôt que de m'ennuyer, je m'en suis sentie... intelligente (encore), sans rire, et donc c'est plaisant, on suit l'enquête du groupe de Griffin, sur le Machiniste et sur Finley avec plaisir.

par Lothfleur