Livres
565 254
Membres
618 265

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de thestral : Mes envies

Le prix de la peur Le prix de la peur
Chris Carter   
Chris carter auteur que je ne connaissais pas, mais combien j’ai apprécié. Le prix de la peur est un tueur en série très dur avec ses victimes. Âme sensible s’abstenir car les scènes de crime sont très explicites chapitres très courts donc on lit à 100 à l’heure. L’histoire Robert Hunter et Carlos Garcia police du département de la SSH enquête sur le meurtre d’un prêtre Le père Fabian un prêtre sans histoire c’est ce que nous pensons mais… fait inusité la victime a un numéro sur la poitrine donc on pense qu’il aura d’autre meurtres et effectivement il en a d’autre. Donc un livre prenant qu’on ne lâche pas avant de savoir le dénouement.

par goretti
Criminal Loft Criminal Loft
Armelle Carbonel   
Je dois bien avouer qu'au depart, j'étais un peu dubitative, les 50 premières pages ne faisant que presenter les personnages. Je m'attendais à une version un peu "thrillérisée" de Secret Story (avec le gentil trans, le méchant beau gosse, la péroxydée sans cerveau, la bipolaire...). Eh bien non !
Au risque de passer pour une psychopathe :p , ce roman renferme tout ce que j'aime : non pas un seul mais 8 tueurs en serie complètement dingues, un lieu dont les murs transpirent la terreur et la mort, des meutres, de la torture, de la manipulation..... le tout sans une intrigue admirablement bien ficelée et très très bien écrite.
Amateurs de gore et de glauque, ce livre est pour vous ! Une vrai petite pépite.

par LauraClay
Versus Versus
Luca Tahtieazym   
Luca Tahtieazym signe ici un thriller original et très surprenant tant par le fond (un tueur en série se confie au lecteur) que par la forme (humour noir, scènes difficiles et sanglantes etc).
Achille le "chasseur artiste" doit traquer un copycat et réfléchir sur sa vie, son passé.
L auteur explore la folie, le cerveau d un psychopathe, ses conseils du parfait meurtier sont déconcertants mais collent parfaitement au ton du récit.
Voilà ce qui a fait de cette lecture un moment succulent oscillant entre frénésie meurtrière, réflexion et jeu de piste et humour bien noir. Un régal.
La Terre des morts La Terre des morts
Jean-Christophe Grangé   
Magistral.

C'est le premier mot qui me vient à l'esprit en tournant la dernière page de ce livre.

Noir à souhait !

Un enquêteur tourmenté.
Des crimes abominables avec des victimes à la sexualité hors norme.
Un suspect abject.
Une traque acharnée.
Des pistes brouillées.
Des retournements de situations qui rendent accro.
Et quand tu crois que c'est fini...PAF ! Coup de massue avec une fin SENSATIONNELLE !

A ne pas rater si vous avez envie de frissons :)
Le Clan du Hameau, Tome 1 : Réveil Le Clan du Hameau, Tome 1 : Réveil
Karen Lad   
Je suis toujours en train de farfouiller à la recherche de livres nouveaux. J'ai découvert ce bouquin en me baladant sur le net. Je l'ai acheté en me demandant un peu de quoi il s'agissait.
Et bien la surprise fut excellente !
L'écriture est vive et très fluide. Les dialogues sont vivants. les personnages sont crédibles et attachants.
L'histoire est très bien pensée. On entre dès le début dans la drôle de vie d'Elie, on cherche avec elle , on essaie de comprendre ce qui se passe dans cette vieille baraque... on se prend au jeu sans même sans rendre compte et du coup on a vraiment du mal à poser le bouquin tellement on a besoin de savoir.
Qu'est-ce qui se passe ? qui est qui ? qui fait quoi ? Le suspens est efficace, l'ambiance palpable et le monde fantastique de madame Lad original. Je me suis laissée glisser dans cet univers parallèle et n'en suis ressortie qu'à regret à la fin du bouquin.
Bref vous l'avez compris j'ai adoré et le recommande chaudement !
J'attends le deuxième volet avec impatience.

par snowgirl
Dompteur d'anges Dompteur d'anges
Claire Favan   
J'ai lu ce livre en à peine deux jours, je l'ai dévoré et adoré ! J'ai tout aimé dans ce roman, du début à la fin.
J'ai aimé l'intrigue, prenante, passionnante, qui m'a happée dès les premières pages. Avec les différentes parties du livre, j'ai eu l'impression de lire plusieurs histoires. C'est noir, glauque, violent. On a parfois une petite lueur d'espoir mais on replonge vite dans le côté sombre.
J'ai aimé les personnages aux multiples facettes, tantôt victime, tantôt bourreau, tantôt ange, tantôt démon. On les aime et trois lignes plus bas on les déteste. Ils nous horrifient et malgré tout on ne peut s'empêcher d'éprouver de la compassion pour eux.
J'ai aimé l'écriture, fluide et addictive. L'auteur nous accroche dès le départ, pas de longueurs ni de temps mort, impossible de lâcher le livre avant la fin.
J'ai aimé le suspens présent tout au long du roman. On est tenu en haleine et on lit presque en apnée. C'est un régal.
J'ai aimé la fin. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre et j'ai été finalement surprise. Rien de ce que j'avais imaginé. Top!
Vous l'aurez compris, ce livre est un gros coup de coeur pour moi

par Armony22
Maudit Cupidon, Tome 2 : Saint-Valentin Maudit Cupidon, Tome 2 : Saint-Valentin
Lauren Palphreyman   
Merci à Netgalley & à Hachette de m'avoir permis de lire ce roman

Dire que j'attendais cette suite avec impatience est un euphémisme. J'avais beaucoup aimé le premier tome de cette série, Maudit Cupidon, j'étais donc assez curieuse de voir ce que l'autrice avait prévu pour cette suite. Alors, j'ai aimé Maudit Valentin, mais j'ai trouvé que le récit comportait des défauts qui font que j'ai préféré le premier tome.

Point que j'ai encore une fois grandement apprécié, c'est l'univers développé par l'autrice. Et dans cette suite, Lauren Palphreyman le développe un peu plus en y apportant de nouveaux personnages, comme Valentin, mais également de nouveaux mythes sont abordés comme celui de Chiron et des Enfers. En outre, le système de flèches se complexifie. Encore une fois, l'autrice se réapproprie avec brio les mythes grecs pour en donner sa propre interprétation et ça me plait énormément. J'aime beaucoup beaucoup les réécritures mythologiques, et ce côté réécriture est le point fort de cette série à mes yeux. C'est ce côté qui m'a accroché dès le premier tome, et qui m'accrochera encore pour le troisième.

Mais comme je le disais plus haut, le récit comporte encore quelques défauts à mon sens comme par exemple pour l'utilisation des ellipses. L'autrice les utilise aux mauvais moments, lors des moments cruciaux où il se passe quelque chose de vraiment important, elle va tout simplement passer d'un jour à l'autre sans explication. De plus, cela ne fait pas naturel et déroute un peu le lecteur. J'ai cru qu'il manquait des pages au début. De plus, je trouve que la plume est encore un peu maladroite, notamment pour les dialogues qui manquent de maturité par moment. Après l'autrice est jeune et Maudit Cupidon est l'une de ses premières séries, donc son style a le temps de s'affûter encore.

En ce qui concerne les personnages, j'avais hâte de les retrouver, et notamment mon chouchou Cal. Force est de constater que malheureusement, les personnages sont assez sous-exploités dans ce tome deux. Ils sont assez plats, et immatures par moment, et je le déplore beaucoup. De plus, Cal est quasiment absent, on ne le voit presque jamais, il est mis à l'écart alors qu'il est à mon sens un personnage important de la série. Enfin, parlons de la romance. Ah la romance, j'avais déjà eu du mal avec celle-ci dans le premier tome, je confirme que j'ai toujours un souci avec celle-ci dans le deuxième. Alors, déjà nous avons une sorte de triangle/quatuor amoureux très chelou qui se développe et qui n'apporte strictement rien à l'histoire, sauf beaucoup de malaise pour les personnages. De plus, en ce qui concerne la romance dite "principale" entre Cupidon et Lila, j'ai encore une fois eu du mal, car je trouve Cupidon toujours un peu antipathique, et surtout, ils mettent carrément longtemps avant de se mettre en couple. On nous dit dans le résumé que deux mois ont passé depuis les évènements du tome 1, je me serais donc attendue à ce que durant cet intervalle ils se soient mis ensemble, mais non ! C'est un peu à se demander ce qu'il s'est passé pendant deux mois. Après, il ne s'agit que d'un avis et de goût personnel, beaucoup aiment la romance Cupidon/Lila parce qu'ils aiment le personnage de Cupidon, moi je préfère Cal donc j'aimerais une romance Cal/Lila, mais bon, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ?‍

Néanmois, l'histoire ne manque pas de rebondissements et d'intrigues et ne laisse que peu de temps morts, et l'on ne s'ennuie jamais. J'ai trouvé l'intrigue autour de Valentin intéressante, et suffisamment prenante pour attiser ma curiosité à chaque chapitre. Je suis assez curieuse de savoir ce que l'autrice a imaginé comme intrigue pour le troisième tome, peut être un quatrième frère ?

Une suite que j'attendais avec impatience, et que j'ai aimé, mais légèrement moins que le premier. Cependant, l'univers me plait toujours autant, et il me tarde d'avoir le dernier tome entre les mains.

par themusik
Alex Stern, Tome 1 : La Neuvième Maison Alex Stern, Tome 1 : La Neuvième Maison
Leigh Bardugo   
Je ne sais pas ce que j'espérais en pré-commandant ce livre : j'ai aimé Six of Crows mais n'ai jamais été attiré par Grisha. J'aimais Leigh Bardugo sans pour autant être une grande fan mais son Ninth House m'a appelé, de sa couverture à son résumé. Et puis, il faut bien dire que le bruit autour de la sortie de ce livre était intriguant. Alors j'ai cédé et... je ne l'ai pas regretté.
Par où commencer ? Je ne sais même pas si je pourrais trouver quoique ce soit de négatif à ce roman. Qu'il ne soit pas un stand-alone, peut-être ? Je déteste déjà l'idée de devoir attendre une suite alors même que le premier tome vient seulement de sortir. Damn me, j'aurais dû attendre avant de le dévorer.
Alors oui, certes, ça commence lentement et ça n'accélère pas avant une bonne moitié du roman. Mais est-ce vraiment un défaut quand l'autrice prend simplement son temps pour développer son univers et ses personnages ? Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et Leigh Bardugo a un talent certain quand il s'agit de décrire et de nous envelopper dans l'atmosphère de ses romans. J'ai avancé aux côtés d'Alex tel un Gray, sensible à chacune de ses émotions. Je me suis vu à Yale quand je ne suis même pas sûre d'en avoir un jour vu une simple photographie. J'ai ressenti tout le poids du malaise et de l'obscurité qui règne tant à New Haven que dans le cœur des personnages, auxquels je me suis rapidement et sauvagement attachée.
J'ai compris l'amour quasi inconditionnel de beaucoup de lecteurs pour Darlington dont chaque passage vaut presque le coup d'être cité. La fête des Manuscripts me hantera encore longtemps tant elle était aussi terrible que sexy. J'ai moins compris l'absence d'Alex dans beaucoup de critiques ou les sentiments mitigés qu'elle a inspiré. J'en suis littéralement tombée amoureuse et j'aurais bien du mal à la décrire autrement que terriblement humaine. Elle est forte mais pas invincible, courageuse mais retenue par ses peurs, méfiante mais incapable de ne pas chercher l'approbation et l'amour de ceux auxquels elle s'attache. Sa relation avec Hellie a été décrie d'une façon magnifique et j'ai adoré voir se construire son amitié avec Dawes.
Que dire d'autre si ce n'est que, pour moi, c'est là que le talent de Leigh Bardugo s'exprime le mieux ? Son univers YA m'a plu sans me convaincre à 100% et voilà que devant ce roman-ci, je reste sans voix... la suite, la suite. La suite.

par muze
The Shadows Between Us The Shadows Between Us
Tricia Levenseller   
Quelqu'un sait la sortie en francais ????
L'Empire de sable L'Empire de sable
Kayla Olson   
Je tiens tout d’abord à remercier Collection R et NetGalley pour l’envoi de ce roman. J’avoue que j’ai été intriguée par “la dystopie écologique qui a conquis Léonardo Di Caprio“. J’ai été totalement interpellée par cette accroche et le fait qu’il décide d’en faire l’adaptation au cinéma. Je me demandais comment il était possible qu’une dystopie soit écologique ?

Le lecteur est plongé directement dans l’intrigue dès les premières lignes du livre. On suit alors Eden, une jeune fille qui est seule au goulag sur les bords d’une plage. Elle veut s’échapper et regarde les “loups”, des personnes ayant pris le pouvoir qui sont ses “gardiens” sur cette plage, tout en pensant à ses plans, sauf que tout ne se passe pas vraiment comme prévu puisqu’une explosion frappe à ce moment et c’est le total chaos. On peut le comprendre ce n’est pas une vie rêvée dans ce goulag où tout le monde doit faire des travaux forcés et n’a plus aucune famille vu que tous ont été séparés. En effet, dans les années 2050 est arrivé l’an zéro comme l’appelle les survivants, c’est l’année où tout a basculé et où tout a changé. Les classes défavorisés ont pris le pouvoir, les loups, renversant les classes moyennes et les riches. Certains sont tués, d’autres enfermés dans des goulags. Que vient faire le côté écologiquee a me direz-vous ? En fait, les conditions climatiques se sont détériorées et ont encouragé ces événements. La Société Envirotech devait sauver tout le monde mais les loups ont frappé avant. Après cette explosion, les choses changent encore littéralement pour Eden qui s’échappe de la plage avec plusieurs filles (Finnley, Hope et Alexa) pour essayer de suivre ce qu’elle avait dans un guide qui lui venait de son père. Elle veut trouver Sanctuary, une île qui accueillerait les réfugiés. Bien entendu elle arrive à la trouver mais l’île recèle de surprenante choses et pas forcément ce que les filles attendaient. Elles feront d’ailleurs des rencontres inattendues.

Très bien écrit le roman est descriptif, tout nous fait nous imaginer les scènes au fur et à mesure de notre lecture. Kayla Olson a un très bon style. Pour ma part, je l’ai peut-être trouvé un peu trop descriptif et donc trop long pour moi. Heureusement, les rebondissements sont nombreux et arrivent aux moments où l’on ne s’y attend pas. D’ailleurs, la tournure est assez inattendue dans ce roman et les choses ne sont pas si simples qu’on pourrait le croire. Le scénario est bien recherché et pointilleux, rien n’est laissé au hasard. J’ai beaucoup aimé tous les personnages et encore plus notre héroïne Eden qui est une fille qui sait ce qu’elle veut et qui fera tout pour arriver à ses fins et celles des autres d’ailleurs. J’ai également adoré Lonan (ah ben oui forcément ….). Les autres sont également attachantes par contre les autres garçons ne sont pas assez mis en avant. Au final, tout monte crescendo au fur et à mesure des lignes et l’action prend sa place à plusieurs moments ce qui fait un excellent rythme dans le roman.

En résumé, L’empire de sable est un très bon roman qui saura trouvé très facilement son public grâce à un très bon style d’écriture, de bons personnages et une histoire prenante. Je n’ai pas été déçue par ma lecture même si j’ai trouvé le roman un peu long à cause de ces descriptions nombreuses. Dans tous les cas c’est une bonne dystopie mêlée à une très bonne aventure qui fait un peu penser à la série Lost par moment surtout vue la tournure que prend le scénario sur la fin. Je ne peux que vous encourager à vous lancer dans cette dystopie qui je suis sure vous plaira ! Vivement son adaptation au cinéma !

par LuCioLe79

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode