Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de thilmada_ : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 3 : La Bibliothèque des âmes Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 3 : La Bibliothèque des âmes
Ransom Riggs   
«No one can hurt you as badly as the people you love.»

J'ai l'impression que j'ai perdu tous mes mots entre la première et la dernière page. Alors aussi banal que ça soit dit comme ça, j'ai adoré cette trilogie.

Ransom Riggs a une imagination que j'ai aimé du début jusqu'à la fin. L'univers, l'histoire et les personnages qu'il a créé et a partagé m'ont tout bêtement transportée !
Et puis, il a cette plume qui vous fait voyager, entraînante et fluide.
Que demander de plus ?

Depuis sa sortie, je jetais régulièrement des coups d’œil à La Bibliothèque des âmes qui m'attendait sagement dans ma PAL. À plus d'une reprise j'ai failli me jeter dessus et le dévorer mais aussi bête que ça semble, je tenais vraiment à lire ce livre à quelques jours de Halloween.
J'ai presque envie de me féliciter d'avoir réussi parce que c'était sérieusement pas du gâteau ! ^^

Au-delà de l'histoire que j'adore comme pas possible, je suis toujours en adoration face aux photos. Je suis vraiment fan de ce qu'elle apporte autant à l'histoire qu'à l'atmosphère du livre.
Un pur régal.

Ce n'est pas vraiment surprenant si je dis que je me suis attachée aux personnages, n'est-ce pas ? Les enfants particuliers qui vous font vous sentir tristement normal même avec toutes les différences du monde sont très attachants.
Quand je me suis lancée dans cette trilogie, je ne m'attendais pas à tant les aimer. Et c'est peut-être comme ça pour tout le monde et pour n'importe quel livre dans lequel on se lance sans savoir qu'il va nous retourner dans tous les sens du terme. Mais sérieusement, je les adore au-delà de tous les mots du monde !
Et je dois bien avouer qu'ils vont me manquer, ces enfants particuliers.

Quant à la fin, je dois dire que je ne m'attendais pas trop à ça. En fait, je m'attendais plus à ce qu'il se passe l'exact contraire. C'est une fin que j'ai adoré, n'allez surtout pas croire que ce n'est pas le cas !
Mais je dois avouer que [spoiler] 1. une part de moi n'aurait pas trouvé ça trop dommage si Jacob n'avait jamais revu ses amis. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi.
2. Je m'attendais donc à ce que Jacob reste avec les particuliers. Quitte à ne pas revoir ses parents. Je ne m'attendais pas à ce que ce soient les particuliers qui restent avec Jacob.
Au final, j'aime beaucoup l'idée que maintenant ils vont tous vieillir normalement, un jour après l'autre.[/spoiler]
J'aurais jamais osé imaginer cette fin avant que Ransom Riggs nous l'offre pour clore son histoire.

En conclusion, Miss Peregrine et les enfants particuliers est une trilogie que je recommande sincèrement. C'est original, entraînant et tout simplement, ça vaut mille fois le détour !
Et puis, pour la période d'Halloween, c'est parfait.
Oh et vous savez quoi ? Même quand c'est pas la période d'Halloween, c'est parfait. ;)

«my brain is a hope-making engine.»

par Sheo
Il est de retour Il est de retour
Timur Vermes   
Je passe sur les polémiques liées au concept même du livre, je les trouve inintéressantes au possible. Déjà, je pars du principe que quiconque qui achète ce livre et qui n'est pas complètement idiot sait quand même à peu près à quoi s'attendre ! Oui, l'humour de ce livre se base parfois sur des remarques que certains qualifieront de racistes, mais ça me semble quand même très cohérent avec la personnalité de notre original personnage principal et narrateur, et on nous présente les vraies idéologies nazies, pas un truc dilué qui n'aurait eu absolument aucun sens dans ce contexte. Mais ce n'est jamais fait dans le but de stigmatiser réellement ou de blesser qui que ce soit. Personnellement, j'ai rien vu de choquant dans ce livre. Les choses m'ont semblé assez claires et à aucun moment j'ai eu l'impression que l'auteur défendait le nazisme. Au contraire, durant de nombreux passages, l'auteur arrive à pointer du doigt des incohérences et faiblesses de cette idéologie. Bref, je ne comprends absolument pas la polémique. Même si ce n'est pas un livre anodin, ça me semble vraiment chercher le mal partout. Ceci étant dit, pour d'autres raisons, mon avis sur ce livre sera plutôt nuancé, "moyen plus" on va dire.

J'ai sincèrement adoré le début, disons le premier quart du livre. Pourquoi j'ai adoré ? Bah déjà pour le concept, qui est quand même surprenant, et je pense bien exploité. Ensuite parce que le style d'écriture simple et fluide nous fait plonger sans aucun effort dans l'histoire. Enfin, parce que c'est tout simplement très drôle. On enchaine les quiproquos et situations improbables qui sont vraiment on ne peut plus distrayant.

Sauf que, comme bien souvent je me suis fais la réflexion quand j'ai lu des livres humoristiques, les meilleures blagues sont en générale les plus courtes... Et à un moment ce livre ne m'as plus vraiment fait rire parce qu'il est un poil trop long et n'arrive plus à nous surprendre, je trouve. On comprend assez vite la "mécanique" du truc. Une fois l'intrigue mise en place, je n'ai pas vu des rebondissements énormes. Bref, les quiproquos qui faisait le charme des débuts deviennent attendus et tombent un peu à l'eau pour ma part. Tout n'est pas à jeter pour autant dans les trois quarts restant du livre, mais c'est juste plus drôle. Et après un départ de si haut niveau, c'est vrai que ça m'a un peu déçu.

J'ajouterais que je n'ai pas plus accroché que ça à l'intrigue. Cette espèce de success-story télévisuelle d'Hitler a de quoi surprendre par son caractère absurde et improbable, mais ça ne m'a pas vraiment intéressé pour autant. Je trouvais que ça manquait un peu d'enjeux et tournait même en rond. Les 'ficelles' de l'histoire étaient quand même assez grosses et, là encore, les effets de surprises et les tentatives d'humour tombaient à l'eau à mon sens. J'aurais espéré une chute intéressante remontant le niveau, mais j'ai trouvé la fin vraiment très fade et même en partie prévisible, ce qui est très dommage.

Malgré tout, ça reste, je pense un livre intelligent et malin. Malgré que l'intrigue nous soit raconté à travers les yeux d'un personnage historique, j'ai trouvé ce livre on ne peut plus moderne. Certes, il y a des références inévitables à la Seconde Guerre Mondiale, mais on n'est pas du tout figé dans le passé pour autant. On nous parle surtout de l'Allemagne actuelle. Moi qui connais assez bien ce pays, je m'y suis complètement retrouvée. La description, mais aussi la critique qu'on en fait est juste. On traite en plus de sujets vraiment très variés, de la politique d'Angela Merkel et des autres partis politiques allemands, à la dépendance au pétrole, en passant par l'Union Européenne et les débilités passant à la télé. On fait référence à de vrais journaux, à de vraies chaines de magasins et à de vraies personnalités politiques (à ce sujet, le glossaire en fin de livre est bien pensé car il rend le livre accessible à tous, peu importe sa connaissance de l'Allemagne). On dresse un portrait assez complet et surtout parfaitement crédible, ce qui m'a beaucoup plu. Personnellement, je pense que c'est ça, plus que le personnage d'Hitler qui a fait que ce livre a connu un si grand succès dans son pays d'origine.
Pour moi, ce livre est une bonne satire politique, mais pas de celle qu'on croit. Ce n'est pas vraiment une critique du nazisme, c'est avant tout une critique de nous-mêmes. Et donc si ce livre m'a peu être un peu déçu coté humour, il a aussi su, sur ce point, me surprendre par sa pertinence.

Je tiens aussi à dire que la version d'Hitler que nous propose Timur Vermes est assez crédible. Je trouve qu'il a réussi à lui donner une personnalité cohérente avec l'idée qu'on s'en fait et avec ses traits de caractère qui sont avérés historiquement parlant. Et surtout il arrive à s'y tenir du début à la fin, ce qui me semble pas évident. Surtout avec une histoire aussi absurde, on serait vite tenté de faire tourner le personnage au grotesque, et ce n'est pas le cas. Dommage que les autres personnages de l'histoire soit bien plus passe-partout.
J'ai bien aimé également la stratégie commerciale qu'à eu ce livre. Par exemple, cette couverture absolument géniale : même à 200 mètres, on ne peut pas ne pas être attiré par ce visuel. Ça rend le livre très vendeur, je pense.
Les Borgia, Enquête historique Les Borgia, Enquête historique
Guy Le Thiec   
Un livre très intéressant qui lève le voile sur la légende noire des Borgia.
Les égyptiennes Les égyptiennes
Christian Jacq   
Un livre vraiment intéressant. Une bonne introduction aux œuvres de l'auteur. Il traite d'un sujet captivant et méconnu que sont les figures égyptiennes dans l'Egypte ancienne.
On découvre l'importance de la femme dans vie quotidienne, politique et religieuse. Les grandes femmes de cette époque y sont évoquées.
Ce livre fait réfléchir aux sociétés d'aujourd'hui et montre combien l'Egypte ancienne était plus ouverte et tolérante vis-à-vis des femmes par rapport à celles de l'époque moderne.

par laorus
Les femmes de l'islam, tome 1 : Khadija Les femmes de l'islam, tome 1 : Khadija
Marek Halter   
Un livre audacieux mais qui nous donne le sentiment de voyager dans le temps et qui réussit habilement à dépeindre des personnages forts et réussis ainsi que des lieux que l'on peut s'imaginer sans mal grâce à de belles descriptions. Il n'y a presque pas de longueurs et je me suis beaucoup attachée aux personnages dont Khadija bien sûr, femme forte et courageuse mais pas seulement: qu'il s'agisse d'Ashemou, de Muhammad, de Barrira... chaque personnage a son caractère et son importance et on se laisse vite prendre par le récit.

Bien sûr la question des croyances a son importance au sein du livre mais c'est bien les femmes, ici Khadija, qui sont mises à l'honneur par Marek Halter et je trouve le message implicite qu'il véhicule important.

Une belle épopée à découvrir !
Marilyn et John - Destins brisés Marilyn et John - Destins brisés
Marylène Vincent   
La vie et le destin cotisé, puis brisé, de deux mythes de l'après-guerre. Marilyn Monroe et John Kennedy.
Marylène Vincent, l'auteure, décrit la vie des deux personnages par le menu, plongeant dans leur intimité. Assurément un très important travail de recherche. Mais elle réussit surtout à nous les rendre proches et à éviter l'énumération de faits. Un excellent livre pour découvrir ces deux personnages qui ont marqué le XXème siècle. Je le recommande à ceux qui veulent se rapprocher de ces étoiles...
Max Max
Sarah Cohen-Scali   
Wahouh! Un livre tout simplement incroyable que j'ai dévoré! L'univers est assez dur et nous plonge au coeur de l'Allemagne où des bébés comme Konrad (ou Max) naissent dans le plus grand secret. On suit alors l'évolution de cet enfant (et de l'Allemagne) à travers son regard qui est conditionné depuis sa naissance. La rencontre entre Max et Lukas et l'attachement qu'ils auront l'un pour l'autre bouleversera les pensées du jeune "Aryen". La fin m'a toute chamboulé et j'ai été jusqu'à verser une petite larme (rare sont les livres qui me font pleurer).Et la détermination de chacun des personnages (Max, Lukas, la mère de Max...) m'a beaucoup plut. La lecture de cette histoire rude est facilitée par une écriture agréable. Ce livre nous révèle une Allemagne dure et les méthodes employés pour l'embrigadement des jeunes et leur devenir. Mais aussi les moyens utilisaient pour parvenir à obtenir une futur population d'"aryen" (rapt d'enfants polonais, sélection...)
Bref je conseille vivement ce livre.

par Cappy_da
Sévère Sévère
Régis Jauffret   
Quand le bourreau est la victime, quand la victime devient bourreau. Pour de l'argent et un peu de reconnaissance, ce texte se lit très rapidement, on est vite happée par cette meurtrière en quête de répit et de réponse sur son acte.

par myrtie
Lorsque j'étais une œuvre d'art Lorsque j'étais une œuvre d'art
Éric-Emmanuel Schmitt   
Un très bon livre, qui nous captive dès les premières pages par l'étrangeté du personnage et l'originalité de l'histoire. On s'attache au fil des pages au personnage principal, allant même jusqu'à éprouver de la pitié pour lui. J'ai beaucoup aimé !