Livres
469 590
Membres
437 084

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Thomas Passe-mondes, tome 8 : Ancyre



Description ajoutée par MaMt 2015-09-09T15:00:46+02:00

Résumé

Thomas se trouve confronté à la plus terrible épreuve depuis le début de sa quête. La dérive mentale lui a permis de remonter 7.500 ans dans le passé pour découvrir le sixième et dernier nom d'Incréé. Il doit réintégrer son époque d'origine juste à temps pour achever sa mission et sauver le monde. Ce conflit s'achève par un cataclysme majeur à l'origine de l'apparition de la mer Noire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Tamgaali 2015-05-23T10:39:15+02:00

Vsetin fit quelques pas, machinalement. Il leva les yeux au ciel, la bouche béante. L’air paraissait plus épais que sur Altaïa, comme un océan sirupeux, languide et amorphe. Il était respirable, mais paraissait clapoter au fond des poumons comme de l’oxygène liquide. Un vaste soleil rougeâtre flottait au zénith, à demi voilé par des brumes effilochées et des nuages noirs rebondis. Mais ce qui retint en premier lieu l’attention de Vsetin se trouvait au-delà de l’astre à la lumière moribonde. Des zones de couleur, bleue, brune ou verte, semblaient dessiner un immense patchwork dans le lointain flou. Et malgré la pénombre fumeuse qui régnait autour de lui, le prince zninien comprit immédiatement ce qu’il était en train de regarder : des lacs, des montagnes et des forêts, suspendus à l’envers au-dessus de sa tête !

Il était sur la paroi interne de la métalune, comme une mouche accrochée à l’intérieur d’une bouteille. Il réalisa en un éclair qu’il voyait l’intérieur du plus vaste espace clos qu’il eût jamais été donné à un homme de contempler, même s’il était bien difficile d’essayer d’en évaluer les dimensions. Pris de vertige, il écarta les jambes pour ne pas chanceler. Tamgaali éclata de rire et posa une main solide sur le bras du Zninien.

Thomas, quoique plus préparé que Vsetin à ce qu’il allait découvrir, n’en était pas moins confondu. L’idée d’être à l’intérieur d’un gigantesque vaisseau spatial tapissé sur sa face interne de mers et de continents et éclairé par un minuscule soleil central était tout simplement prodigieuse. Le garçon absorbait avec avidité les images que lui transmettaient les yeux de Tamgaali, essayant tant bien que mal de laisser décanter ses émotions. Après le fourmillement du marché de Tanar, il éprouvait un sentiment de paix, d’appartenance aussi curieusement, parmi ces cieux et ces montagnes artificielles.

- Comment l’eau qui est au-dessus de nos têtes ne tombe-elle pas sur nous ? s’étonna Vsetin. Il s’agit d’eau lente ?

- Non, ce sont bien des lacs et des mers d’eau vive, répondit Tamgaali. Mais la métalune tourne sur elle-même suffisamment vite pour plaquer l’eau et tout le reste contre les parois internes, exactement comme une pierre dans une fronde en rotation.

Le Zninien siffla ente ses dents, puis haussa un sourcil.

- Alors elle devrait tomber près des pôles, la où la force centrifuge est inexistante ?

- Parfaitement exact, sourit le Tarse. C’est pourquoi les mers sont concentrées uniquement dans la zone équatoriale, où nous nous trouvons également. Regarde au loin sur ta droite ou sur ta gauche. Le sol des zones polaires est totalement dégagé.

Vsetin tourna la tête sur sa gauche et découvrit un paysage de basses collines boisées ondulant en s’inclinant progressivement, comme des dunes se soulevant pour rencontrer le ciel en raison de la courbure du sol. La où la paroi devenait verticale (pour un observateur situé comme eux dans la zone équatoriale), la surface paraissait parfaitement nue, lisse comme du métal poli. Les arbres ne réapparaissaient que plus haut, tête en bas cette fois...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Crow 2016-08-24T15:37:31+02:00
Argent

J'ai eu un peu de mal à me remettre dans le bain, entre tous les personnages, les lieux et les époques. Un peu long à me plonger dedans donc.

Sinon j'ai bien apprécié ce dernier tome. Je regrette tout de même que la fin soit si vite expédiée... Je trouve qu'on passe trop de temps avec Tamgaali et pas assez dans le présent et les autres personnages.

La fin est très étonnante mais je m'attendais à quelque chose d'un peu plus "pétillant".

Afficher en entier
Or

Une bonne fin, même si elle part un peu loin. Assez peu de point de vus du présent mais une histoire bien construite dans le passé. Un huitième tome sympa mais heureusement qu'il n'y en a pas plus :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par obelix 2015-06-10T21:43:32+02:00
Argent

Ca y est la série est finie! Cependant, déçue par ce dernier tome, qui passe trop de temps de le passé par rapport au "présent" expédié en 2 temps 3 mouvements. Beaucoup de descriptions, trop même, avec du vocabulaire inventé et "trop" compliqué qui empêche de replonger dans l'histoire, après 2 ans... Limite trop bien écrit :) ... L'essentiel, 85%, du tome tourne autour de Tamgaali et de Thomas, l'histoire st sympa mais pour le final des animavilles, on ne les "voit" guère. Les amis de Thomas sont quasi inexistant, trahision trouvée et expédiée en une page... Bref, dommage parce que la série avait vraiment super commencé! Mais on a quand même une belle explication sur les Incrés et le pourquoi/comment de la prophétie.

Bref, tout n'est pas noir bien sûr, juste pas eu dans ce dernier tome ce qui m'avait fait aimé la série dans les tomes précédents!

Afficher en entier

Date de sortie

Thomas Passe-mondes, tome 8 : Ancyre

  • France : 2015-04-25 (Français)

Activité récente

naya511 l'ajoute dans sa biblio or
2016-02-26T21:43:44+01:00

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 3
Extraits 2
Evaluations 4
Note globale 7.25 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode