Livres
447 393
Membres
387 847

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par tueuse-rock 2014-09-18T19:18:02+02:00

Je l’observai en me demandant s’il fallait que je lui dise ou pas. À la base, j’avais prévu d’attendre jusqu’à la fin de la cérémonie mais je savais qu’il arrêterait de stresser si je lui disais et que ça allait le scotcher. Moi, ça m’avait scotchée en tout cas. Une vidéo commença à défiler avec des extraits des clips des groupes de la catégorie et quand la voix de Kellan retentit dans l’auditorium, je me penchai vers lui et murmurai mon secret à son oreille. Il ouvrit grand la bouche, complètement sous le choc, et ses yeux se remplirent de larmes alors que je hochai la tête en réponse

à sa question silencieuse. Quand les présentateurs reprirent la parole à l’unisson, un grand sourire illuminait son visage.

– Et le gagnant dans la catégorie Meilleure révélation est…

Ils firent une pause pour ménager le suspense et Kellan se pencha sur moi pour m’embrasser.

– … les D-Bags !

Toute la salle se mit à crier et à applaudir mais j’étais presque sûre que Kellan ne les entendait même pas. Les garçons se levèrent, mais lui était toujours assis, en train de couvrir mon visage de baisers. Consciente que des millions de téléspectateurs regardaient la cérémonie en direct sur le petit écran, je le poussai doucement et lui dis de se lever. Il se mit enfin debout, en extase, et Matt et Evan lui donnèrent une tape dans le dos avant de le pousser en avant, puis on se leva aussi avec les filles pour applaudir tandis qu’ils se dirigeaient vers la scène. Kellan se retournait pour me regarder toutes les cinq secondes, l’air complètement euphorique, et je ne savais pas si c’était à cause de ce que je venais de lui annoncer ou parce qu’il venait de remporter un prix.

Les garçons montèrent sur scène et saluèrent poliment les célébrités qui animaient la soirée, puis Evan et Matt reculèrent simultanément pour laisser Kellan prendre la parole, tout en retenant Griffin dans ce qui pouvait passer pour une accolade de groupe. Kellan secoua la tête en attrapant la récompense et alla s’installer derrière le micro.

– Ça alors… Waouh. Je ne sais vraiment pas quoi dire. Je voudrais remercier…

Sa voix se brisa et les larmes qui me montaient aux yeux se mirent à rouler sur mes joues. Il secoua la tête et se passa une main dans les cheveux, puis il reprit la parole d’une vois nouée par l’émotion.

Spoiler(cliquez pour révéler)– Je suis désolé. Ma femme vient juste de m’annoncer qu’elle est enceinte.

Il fit un pas en arrière, bouleversé, et tout le monde se mit à hurler. Les D-Bags se jetèrent sur lui pour le féliciter et un tas de visages se tourna dans ma direction, y compris ceux de ma soeur et de mes amies. Je n’en avais encore parlé à personne, pour la bonne et simple raison que je venais juste de l’apprendre. Enfin, je le savais depuis une semaine pour être exacte, et le moins qu’on puisse dire, c’est que j’avais été surprise.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Folize 2014-10-12T11:39:51+02:00

Il croisa les bras et jeta un regard agacé à Kellan.

– Pas d’enterrement de vie de garçon, pas de mariage. C’est la loi.

– Ce n’est pas une loi, Griffin, dis-je en adoptant la même posture que lui.

– Eh bien ça devrait. Pas de nichons, pas de corde au cou.

Il avait ce petit sourire insupportable qui me donnait envie de le gifler mais je résistai. Heureusement, Anna m’aida en lui donnant une tape à l’arrière de la tête.

– Quoi ? lui demanda-t-il en plissant les yeux. C’est normal : si tu dois passer le reste de ta vie avec une seule nana, la moindre des choses, c’est d’en choper une dernière juste avant. Ou deux. Ou trois.

– Ah bon ? demanda Anna en haussant les sourcils. Et ça te plairait qu’un connard fasse ça avec notre fille ?

Elle se caressa le ventre et Griffin suivit sa main du regard.

– Ça ne va pas, non ? Le premier qui fait ça à ma fille, je lui coupe les couilles.

– Je vois.

Afficher en entier
Extrait ajouté par nini84 2014-10-05T21:13:58+02:00

-Kellan, Est-ce que nos vêtements sont par terre?

-Quels vêtements?

-Ceux qu'on n'est pas en train de porter.

Il sourit et roula sur le côté pour poser sa tête sur ma poitrine.

-C'est mon type de vêtement préféré.

Il se mit à me caresser et je fermai les yeux? Puis il prit la couverture entre ses dents et la tira pour exposer ma poitrine, et avant que j'ai le temps de réagir, il était déjà en train d'embrasser la pointe de mes. Qu'Est-ce que j'avais perdu, déjà?

-tu peux regarder s'ils sont par terre?

-Tu es sûre, dit-il sans quitter ma poitrine des yeux.

-Oui, répondis-en riant. S'il te plait.

Il glissa sa tête à travers le rideau et la rentra immédiatement, les sourcils froncés.

-il n'y a rien.

Je m'assis et fouillai partout, y compris sous le matelas. Rien.

-Nos affaire sont où, alors?

-Aucune i...

Il s'interrompit et soupira.

-Je vais le tuer.

Je remontai le drap sous mon menton pour couvrir ma poitrine.

-Griffin a piqué nos vêtements?

Il haussa les sourcils en guise de réponse. J'aurai voulu être mortifié et en colère mais c'était tellement normal que Griffin se comporte comme un abruti que je finis par éclater de rire. J'étais tellement contente que les choses soient redevenues "comme d'habitude" à cet instant que j'eus presque envie d'embrasser Griffin. presque.

lepetitmondedeceline.blogspot.fr

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fannyl 2014-10-21T21:28:30+02:00

– Kiera ? finit-il par demander.

Je levai les yeux : ses yeux pétillaient et il avait un petit sourire aux lèvres.

– Veux-tu m’épouser ?

Je me redressai, le coeur battant à toute vitesse.

– Quoi ?

– Est-ce que tu veux m’épouser ?

Je regardai ma bague, puis la sienne.

– On ne s’est pas déjà mariés ?

– Si, mais je viens de me rendre compte que je ne t’avais jamais fait de vraie demande. Et tu mérites une vraie demande, dit-il en me caressant la joue.

Après avoir dit ça, il eut soudain l’air pensif, et avant que j’aie pu lui répondre, il me poussa doucement. J’essayai de l’attirer de nouveau contre moi pour lui dire oui mais il m’échappa et se leva. Il contourna le lit et me regarda pendant un long moment, et pile au moment où j’allais lui demander ce qu’il faisait, il laissa échapper un long soupir et mit lentement un genou à terre.

Je ne sais pas trop pourquoi, mais le simple fait de le voir faire ça m’arracha un sanglot. Ma vue se brouilla et je dus m’essuyer les yeux pour réussir à bien le voir.

– Kiera Michelle Allen, veux-tu me faire l’honneur de devenir ma femme ? Veux-tu m’épouser ?

J’avais commencé à hocher la tête longtemps avant qu’il ait fini de parler. Je me baissai et pris son visage dans mes mains.

– Oui, bien sûr que oui.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sasy 2015-07-10T11:33:58+02:00

– Kiera…

Il y avait une telle douleur dans sa voix que je coupai l’eau. Je ravalai un sanglot et me regardai dans le miroir en m’ordonnant de me calmer. On ne devait pas laisser le clip se dresser entre nous. Je repensai à son air horrifié et à sa réticence au début du tournage, et ces images aidèrent à apaiser le souvenir des baisers enflammés que j’avais vus ensuite. J’étais capable de supporter ça. J’étais capable d’être avec lui et d’être sa femme.

Je commençais juste à respirer normalement quand sa voix retentit de nouveau.

– Kiera… S’il te plaît.

Soudain, j’entendis un bruit que j’avais souhaité ne plus jamais entendre : il était en train de pleurer. Quand j’ouvris la porte, il tenait sa tête entre ses mains et ses épaules tremblaient. Je le pris dans mes bras et il enfouit son visage dans mon cou.

– Pardonne-moi. Je suis tellement désolé… Ne me quitte pas, je t’en supplie.

Je le serrai contre moi, au bord des larmes, et je lui caressai les cheveux en le berçant.

– C’est bon, je ne suis pas fâchée. Tout va bien.

Il s’écarta et je vis qu’il avait les yeux rouges et les joues humides.

– Comment tu peux ne pas m’en vouloir à mort après ce que tu as vu ? Tu dois me détester…

– Kellan… tu embrassais qui, aujourd’hui ?

– Toi… J’ai repensé à la première fois où on avait fait l’amour… quand tu m’avais dit que tu m’aimais.

Un sourire illumina enfin son visage en dépit de sa tristesse et je lui souris en retour.

– Je sais. Et c’est pour ça que je ne t’en veux pas. Je sais que tu pensais à moi… et je t’aime plus que tout.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-10-23T22:14:08+02:00

Les premières mesures retentirent et je reconnus tout de suite une chanson de Rihana. Un instant plus tard, le cow-boy releva la tête pour balayer la salle du regard et je crachai la gorgée de cocktail que j'avais dans la bouche.

- Putain de Merde !

Jenny, Kate Cheyenne et Rachel se tournèrent toutes vers moi en même temps comme si j'étais devenue complètement cinglée pendant qu'Anna se tenait les côtes, morte de rire.

J'étais incapable de répondre aux regards interrogateurs de mes amies, trop pertubée par le regard d'un bleu profond que je venais de reconnaître. Tandis qu'il commençait à onduler des hanches sous les cris approbateurs du public, ses yeux se rivèrent aux miens, et même si je ne pouvais pas voir sa bouche, je savais qu'il me souriait. J'avais envie de m'enfoncer sous terre, mais je ne pouvais pas le quitter des yeux. Qu'est ce que Kellan fichait là, a danser dans un bar a strip-tease ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-10-21T22:40:59+02:00

Avec un petit sourire. Kellan ramassa la balle et la lança à travers le bus. Il l'atteignit en plein dans l'entrejambe et Griffin devint écarlate sous l'effet de la douleur, tandis que les garçons qui assistaient à la scène se crispaient en laissant échaper un "oooohhhh" compastissant. Justin secoua la tête et il tapota l'épaule de Griffin

- Sa doit faire mal. Ce n'est pas comme ça que tu risque d'avoir d'autres enfants, hein, Hulk ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par lena83 2015-10-18T13:17:46+02:00

Puis il se pencha et embrassa Kellan sur la bouche. Il ne pouvait pas faire grand-chose pour se débarrasser de Griffin étant donné qu’un mouvement trop brusque lui ferait mal et tout le monde dans la pièce éclata de rire.

– Casse-toi, finit-il par dire en le repoussant et en s’essuyant la bouche.

– Félicitations, mon pote, dit Griffin en riant. Content de voir que tu as suivi mes conseils en tout cas, tu commences à bien te débrouiller niveau galoche.

Mes parents eurent l’air horrifiés et j’éclatai de rire. À ma grande surprise, je pris Griffin dans mes bras, et il eut l’air tout aussi surpris.

– Sois gentil avec ma soeur, murmurai-je à son oreille. On va dire que j’aime bien vous voir ensemble.

Griffin s’écarta et me sourit d’un air diabolique.

– Tu m’aimes.

– Je n’ai pas dit ça.

– Mais c’est ce que tu voulais dire. Tu m’aimes !

Il se leva et leva les mains en l’air pour que tout le monde le regarde.

– Kiera veut mon corps !

Matt le poussa pour prendre sa place.

– Ses parents ont dû beaucoup le laisser tomber quand il était petit, dit-il à voix basse.

J’acquiesçai et il me serra tendrement dans ses bras avant de m’embrasser sur la joue.

Afficher en entier
Extrait ajouté par noacrocmot 2014-09-28T03:35:40+02:00

Quand je revins chez Matt, il y avait un petit mot sur la porte qui disait Viens Me Chercher.

Je souris en reconnaissant l’écriture de Kellan et ouvris la porte. Il y avait des pétales de rose alignés par terre avec une lettre sur chacun et je me mis à rire en les suivant. La file de pétales s’étendait jusque devant la porte de la salle de bains et disait J’ai hâte que tu me trouves, dépêche-toi.

– Kellan, qu’est-ce que tu fais là-dedans ? demandai-je en ouvrant la porte.

Sauf que la pièce était vide, à l’exception d’une grande feuille de papier accrochée au mur au-dessus des toilettes. On N’a Pas Le Temps De Faire Des Cochonneries. Concentre-toi, Un Peu !

Je fis demi-tour en riant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2014-09-30T10:33:09+02:00

"- Tu ne peux pas abandonner maintenant.

- Tu as entendu ce qu'ils veulent me faire faire ?

- Oui. Et ça ne me dérange pas.

- Quoi ? Ça ne te dérange pas de me voir m'envoyer Sienna en vidéo ?

Je passai mes bras autour de son cou et il eut l'air de se détendre un tout petit peu.

- Bon, dire que ça ne me dérange pas, c'est peut-être un peu exagéré. Mais on est obligés.

Il secoua la tête et passa ses bras autour de ma taille.

- Non, on n'est pas obligés. Je ne veux pas te faire de mal, et si j'accepte, je sais que je vais t'en faire.

- Sauf que je refuse que tu abandonnes tes rêves à cause de moi."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode