Livres
429 132
Membres
350 672

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Trois filles d'Ève



Description ajoutée par Ocelline 2017-12-31T14:57:54+01:00

Résumé

Mariée à un riche promoteur, Peri assiste à un grand dîner dans une somptueuse villa du Bosphore. Au cours du repas, chacun commente les événements dramatiques que traverse la Turquie pendant qu’elle repense à sa jeunesse, à l’affrontement entre son père laïc et sa mère très pieuse, puis étudiante à Oxford entre ses deux amies : Shirin, Iranienne émancipée, et Mona, musulmane pratiquante et féministe.

Elle se remémore aussi sa rencontre avec Azur, le flamboyant professeur de philosophie qui les a réunies. Cette soirée pas comme les autres fera ressortir les contradictions de la femme d’aujourd’hui et les impasses dans lesquelles se débat une société coincée entre tradition et modernité.

Elif Shafak signe une satire violente de la bourgeoisie stambouliote comme du fanatisme religieux, également aveugles aux aspirations d’une jeunesse en quête de vérité et de liberté.

(Source : Flammarion)

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par comete_etoile 2018-03-14T15:44:09+01:00

"« Je n'ai pas de sympathie pour la religion, ni pour les religieux, mais tu sais pourquoi j'aime encore Dieu ? »

Peri fit non de la tête.

« Parce qu'Il est tout seul, Pericim, comme moi... comme toi. Tout seul là-haut quelque part, personne à qui parler - oui, bon, peut-être avec quelques anges, mais si tu crois qu'on rigole beaucoup avec des chérubins ! Il y a des milliards de gens qui Le prient : "Oh donne-moi la victoire, donne-moi de l'argent, donne-moi une Ferrari, fais-ci, fais-ça..." Les mêmes mots encore et toujours, mais pratiquement personne ne se donne la peine de chercher à le connaître. »"

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LaurianeLa 2018-08-09T11:49:38+02:00
Diamant

Ce roman là m'a littéralement bouleversé mais je vous parlerais prochainement de ce que j'ai ressenti pendant et après car cela mérite un poste à part entière. Mais aujourd'hui, je vous parle du roman en lui-même, et de l'intrigue.

Ce roman est déjà un énorme coup de cœur. Je l'ai eu pour mes 18 ans après l'avoir vu dans le catalogue de Leclerc et la couverture et le résumé m'intriguer. Mais bizarrement, je savais qu'il faudrait que j'attende d'avoir vraiment le temps pour le lire, pour le savourer.

C'est simple, plus le roman avancé et plus j'avais du mal à lâcher mon livre. J'ai aimé chaque personnage, pour sa personnalité et pour se qu'il montre du monde. Shirin, la fille libre. Mona, la musulmane qui veut montrer la vérité sur sa religion. Azur, qui cherche à faire évoluer ses élèves. Les deux frères de Peri, partageait, tout comme ses parents. Et au milieu, elle. Qui ne sait pas qui elle est : athée ou croyante ?

J'ai trouvé ce roman tellement bien construit, qui montre les problèmes de la Turquie des années 80 mais aussi des années 2000. Et le suspense à la fin... J'ai passé deux heures à réfléchir à la suite de ce roman...

Ce roman n'est pas une critique de la religion ni même de l'athéisme. Avec le professeur, il montre que chacun à le choix. Mais il démontre aussi que mine de rien, on peut être musulman et moderniste.

J'avoue avoir parfois détester Azur pour son utilisation de l'être humain. Mais j'aime tellement ces paroles que je ne peux pas résister à ce personnage.

Il y aurait tellement de chose à dire mais je risque d'en spoiler... Je le conseil à tout le monde, sincèrement. Mais, pour le lire, il faut avoir un minimum d'ouverture d'esprit... Raciste, macho, islamophobe et radicaux en matière de religion, ce livre n'est pas pour vous. Mais pour ceux qui sont près à remettre en question la manière de pensée habituel, n'hésitez plus.

Si certains l'ont lu, je serais ravie de parler avec eux en privé. J'aimerais vraiment en discuter plus longuement.

En attendant, voici quelques citations que j'ai aimé.

« Souffrir et faire souffrir, voilà un trait foncièrement humain »

« Les livres vous libéraient, ils débordaient de vie »

«  La plus haute activité dont soit capable l'être humain, c'est d'apprendre pour comprendre, car comprendre c'est être libre » cette citation est de spinoza mais je les découvert dans ce roman.

« La certitude était à la curiosité ce que le soleil était aux ailes d'Icare »

« Les visages que nous voyons dans le miroir ne sont pas vraiment les nôtres, mais de simples reflets. Nous ne pouvons découvrir notre être véritable qu'à travers le visage de l'Autre. »

Afficher en entier
Commentaire ajouté par comete_etoile 2018-03-20T12:26:59+01:00
Argent

Des personnages intéressants, et une réflexion sur Dieu tout le long de l'ouvrage très approfondie. Cependant il est vrai que la fin est un peu brutale, et l'intrigue quasi nulle. Mais le livre reste d'une écriture fine, ciselée, et comme j'apprécie beaucoup Elif Shafak, je le place en argent. Même si ce n'est pas son meilleur roman, je préfère de loin "Soufi mon amour"...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blablaude 2018-03-08T22:15:47+01:00
Lu aussi

C était bien parti. Addictif - juste pour savoir ce qu il y a pu se passer a un moment de l histoire pour qu on en soit la , et puis plouf , fin de l’histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mounamakeda 2017-02-21T11:57:49+01:00
Or

... Comme j'aurais aimé être plus assidue en anglais... Pour ne pas avoir à attendre la traduction française...

Afficher en entier

Date de sortie

Trois filles d'Ève

  • France : 2018-01-10 (Français)

Activité récente

leloby l'ajoute dans sa biblio or
2017-07-15T15:55:30+02:00

Les chiffres

Lecteurs 10
Commentaires 4
Extraits 5
Evaluations 4
Note globale 7.75 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Three Daughters of Eve - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode