Livres
415 575
Membres
328 211

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Throne of Glass, Tome 6 : Tower of Dawn



Description ajoutée par Allie1905 2017-04-30T17:32:07+02:00

Résumé

In the next installment of the New York Times bestselling Throne of Glass series, follow Chaol on his sweeping journey to a distant empire.

Chaol Westfall has always defined himself by his unwavering loyalty, his strength, and his position as the Captain of the Guard. But all of that has changed since the glass castle shattered, since his men were slaughtered, since the King of Adarlan spared him from a killing blow, but left his body broken.

His only shot at recovery lies with the legendary healers of the Torre Cesme in Antica—the stronghold of the southern continent's mighty empire. And with war looming over Dorian and Aelin back home, their survival might lie with Chaol and Nesryn convincing its rulers to ally with them.

But what they discover in Antica will change them both—and be more vital to saving Erilea than they could have imagined.

Afficher en entier

Classement en biblio - 53 lecteurs

Or
9 lecteurs
PAL
33 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par silhouette 2018-01-21T13:02:20+01:00

And though Chaol might have decided against pushing Hasar into the pool behind her, Yrene had no such qualms about doing it herself. One heartbeat, Hasar was smirking up at her.

The next, her legs and skirts and jewels went sky-up, her shriek piercing across the dunes as Yrene shoved the princess, chair and all, into the water.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par PixieofDarkness 2018-05-08T13:26:12+02:00
Or

J'ai commencé ce tome avec un peu d'appréhension, je n'entendais quasiment que des bonnes choses certes mais justement j'avais peur d'être déçue. Le début est un peu lent et je commençais réelement à m'inquiéter!

Cependant, et heuresement, une fois que je me suis adaptée à ce nouveau monde et j'ai pris connaissance de ces nouveaux personnages, je suis tombée totalement amoureuse de cet univers. Ce livre est absolument nécessaire pour la suite de l'histoire parce que beaucoup de réponses à des questions que l'on se pose depuis le tome 1 sont apportées.

Les nouveaux personnages apportent une nouvelle dimension à l'histoire et une diversité tant attendue. Je pense que leurs raisons de s'engager et leur façon d'aborder la guerre qui va se déclencher est très intéressante. J'ai adoré qu'on rentre vraiment dans les raisons contre cette guerre et ses effets néfastes.

J'ai adoré qu'on passe plus de temps avec nos anciens personnages ainsi que la retrouvaille de personnages oubliés. Tout se connecte et c'est vraiment super de voir toutes ces petites histoires s'entrecroiser.

Ce nouveau contient est vif et un beau contraste avec l'autre côté de la mer. Malgré les ombres qui s'y faufillent, ça faisait du bien de passer du temps dans une ville, un pays qui vibre de vie.

Une fois l'exposition terminée, l'intrigue ne s'arrête pas. Le prix de leur quête ne fait que s'élever et chacun se rend compte de ce qu'il y a à perdre.

J'ai hâte de voir comment tout cela va se terminer dans le dernier tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ln_n 2018-05-08T10:19:41+02:00
Diamant

Je sais que le personnage de Chaol n'est pas apprécié pour pleins de raisons.

Mais malgré tout, il est un de mes personnages préférés. Le premier personnage que j'ai aimé dans Throne of Glass.

Malheureusement pour celles et ceux qui ne l'aime pas, vous devez quand même lire ce livre pour pouvoir lire la suite.

Ce tome apporte pleins de réponses et on sent qu'on va en bavé dans le prochain.

J'avais peur que la guérison de Chaol prenne toute la place dan sle récit, mais non ! J'ai trouvé le récit bien équilibré entre guérison, politique, mystère...

Je suis impatiente de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laflut 2018-04-16T01:22:46+02:00
Or

Chaol est un personnage qui avait perdu de sa superbe dans le tome 4. On le sentait à côté de la plaque face aux défis d'Aelin et ça m'avait fait de la peine car il était vraiment un personnage coup de cœur du tome 2. Mais je suis vraiment heureuse de l'avoir retrouvé ici, à combattre ses démons. Toute cette souffrance que je n'avais pas imaginée et qu'il ne laissait pas entrevoir à la fin du tome 4.

J'ai vraiment beaucoup aimé le rapprochement petit à petit avec Yrène dont j'ai vite fait le lien avec le prequel "the assassin and the healer". Elle a vraiment gagné en force et pugnacité depuis ce prequel.

Quant à Nesryn, je n'ai jamais été une grande fan de ce personnage et j'avoue avoir commencé à l'apprécier seulement vers les 15 derniers % du livre. Son rapprochement avec Sartaq est indéniable mais diablement platonique.

Côté action, ce n'est clairement pas le meilleur de tous les tomes. Il ne se passe quasiment rien. On a quelques révélations intéressantes sur l'ennemi, certes.

Mais ce tome est surtout une nouvelle que j'aurais nommée 5.5 plutôt que tome 6 car cette histoire se déroule en parallèle du tome 5. Mais pour les fans de Chaol, ce tome vaut vraiment le détour, c'est la première fois que Throne of Glass me fait verser des larmes et elles auront été pour Chaol, pour toute sa souffrance, pour ce qu'il ne se pardonne pas, pour les claques magistrales que la vie lui a données.

Mais je suis on ne plus heureuse de voir ce poids enfin parti de ses épaules et avoir trouvé son amie, son amante, son épaule, sa partenaire. C'est vraiment un couple magnifique que celui de Chaol et Yrène.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cala 2018-04-08T18:38:05+02:00
Bronze

Laborieux ! J'ai eu tellement de mal à finir ce livre. Les 3/4 du roman sont ennuyeux à mourir, à tel point que je n'avais plus l'envie de lire. Je fais partie de la minorité qui a adoré Crown of Midnight et qui depuis trouve que la série est de moins en moins bien au fil des tomes. Mais malgré ça je pensais apprécier ce tome sur Chaol. Malheureusement, j'ai perdu tout intérêt pour l'histoire et les personnages. Ceci aurait dû resté une nouvelle et ne jamais être transformé en roman de 660 pages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jennifer_tartiflette 2018-03-02T20:16:41+01:00
Argent

Lire la revue complète sur:

https://latentationdulivreenanglais.com/tower-of-dawn-sarah-j-maas/

Ma notation: 4/5

Warning: je vous conseille fortement, si ce n’est pas déjà fait, de lire The Assassin’s Blade avant. J’ai l’impression de me rabâcher à chaque revue, mais c’est important si vous voulez vraiment tout comprendre!

Quand j’ai appris que le dernier tome de la série avait été repoussé pour laisser place à la sortie de Tower of Dawn, j’ai été déçue! Eh oui, Chaol ne fait malheureusement pas parti des personnages que j’affectionne et Nesryn ne m’intéressait pas plus que ça, ce qui explique pourquoi j’ai mis autant de temps avant de lire cet opus… Mais puisque j’étais d’humeur à me lancer dans cette lecture, je n’ai pas hésité une seule seconde avant de le dévorer, au risque que cette envie ne disparaisse! Résultat? Un coup de coeur pour le Continent!

Dans Tower of Dawn, Sarah J. Maas consacre une large partie de son histoire sur le rétablissement psychologique et physique de Chaol. On voit alors un personnage terrassé par un handicap qu’il considère comme une prison: il a le sentiment d’être pris de haut, de ne plus pouvoir rien faire, de ne plus servir à rien… Il n’a plus que son fauteuil roulant pour se déplacer, et lui qui a toujours aidé les autres, il se voit à présent dépendre d’eux. Pourtant, entre regrets et mauvaises actions, Chaol voit sa tragédie comme une punition.

Je trouve que l’auteure a réussi à dresser un portrait très réaliste de l’handicap. Le fait de passer d’une personne active et indépendante à une personne confinée et dépendante est une expérience traumatisante. J’ai été émue par les passages où Chaol se sentait comme un moins que rien car il n’était plus aussi capable qu’autrefois. Toutefois, avec Yrene, l’handicap est présenté davantage comme une épreuve et moins comme un fardeau. Elle représente l’espoir, peut-être pas celui de guérir physiquement, mais celui de continuer à vivre la tête haute! Elle prouve qu’on peut être handicapé et débrouillard.

Cependant, malgré ces aspects positifs, je me suis beaucoup ennuyée avec Chaol. Il y avait tout un tas de détails qui auraient pu être condensés (faire défiler plusieurs jours/semaines aurait pu rendre le récit plus fluide)! Avec 200 pages de moins sur le héros, le livre aurait pu être encore meilleur. Puis, je sais pas, il ne se passe pas grand chose d’intéressant, sauf vers la fin… Sans compter que son attitude était hypocrite et agaçante! Le type fait aux autres ce qu’il n’aime pas qu’on lui fasse, voilà sa logique. Hmmm… NOPE.

Par contre, je m’attendais pas à autant aimer le point de vue de Nesryn! Quelle surprise, honnêtement! Elle qui était toujours dans l’ombre de Chaol, elle a fini par s’affirmer et à montrer son visage d’aventureuse. J’avais eu la même expérience avec Elide, elle n’était pas intéressante jusqu’à ce que l’auteure lui donne une chance de s’explorer! Y a de l’aventure, des ruines, des combats… Je me suis régalée, d’autant plus qu’elle trouve sa place et qu’elle se détache de l’autorité de Chaol! C’était trop cool d’en apprendre plus sur elle.

L’univers m’avait manquée avec ses personnages attachants, ses rebondissements et ses magnifiques paysages! J’ai adoré en savoir plus sur la famille royale, les clans, les ruks et les cavaliers. J’ai eu un gros coup de coeur pour les ruks et leurs cavaliers: Sartaq, Borte, Yeran…. Kadara! Ils sont si glorieux! Les guérisseuses sont superbes, notamment Hafiza par sa bonté et Yrene par sa force. Falkan, lui, est génial!

Aussi, on entrevoit de l’extérieur certaines scènes importantes de Empire of Storms, ce qui était plutôt bien pensé pour nous situer et nous faire voir la bande d’un point de vue externe! On parle aussi d’autre chose que Chaol, donc c’est parfait.

Et les révélations? OMG, on n’en a pas beaucoup, mais elles valent le détour! Je n’ai rien vu venir.

Le seul truc qui m’ennuie, c’est le fait que Sarah J. Maas veuille à tout prix caser tout le monde et le fait qu’elle change constamment ses couples. Bon ok, je veux bien un dernier ship pour la route! Mais c’est le dernier!

Quoi qu’il en soit, le dernier tome va être ÉPIQUE!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par silhouette 2018-01-21T12:57:23+01:00
Diamant

Encore un superbe livre de la part de Sarah j. Maas! La serie throne of glass est en soi une œuvre d'art avec chaque fois un nouveau tome qui surpasse les autres. Celui ci ne fait (presque) pas exception à la règle. J'ai mis très longtemps avant de le commencer mais je n'ai pas été déçue... Effectivement même s'il est long à démarrer, ce livre est simplement superbe. Cette fois ci l'auteur a choisi de nous offrir un tome avec des personnages "secondaires" mais c'est tellement bien écris qu'on s'y attache tout autant que leurs amis principaux et la est la force de ce bouquin. Il y a tout de même moins d'actions que dans les précédents mais on a une analyse psychologiques des personnages très bien faite qui nous maintient tout de même en haleine. La seule chose qui me frustre en tout haut point : la fin. Spoiler(cliquez pour révéler)Tout s'annonçait pour le mieux avec le dernier chapitre malgré des révélations choquantes sur maeve on avait des solutions et une armée et plein de belles choses. Arrive alors ce chapitre : Fireheart et tout volé en éclat !! Il ne me reste plus qu'à attendre le prochain si je ne meure pas d'ici là.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenifael_ 2018-01-14T02:30:51+01:00
Argent

Très franchement, j’ai été plutôt déçue par Tower of Dawn. Maas étant une de mes auteurs préférés, je m’attendais à un livre génial plein de rebondissements avec une intrigue à couper le souffle. Or, il ne se passe pas grand chose durant la majorité du roman et j’ai dû me forcer pour le terminer tellement c’était ennuyant. Ça s’est amélioré environ 200 pages avant la fin ce qui a un peu sauvé l’opinion que j’avais du livre. Déjà, je n’ai pas tellement aimé que Chaol soit le personnage principal puisque je le trouve très antipathique. Les autres personnages, au contraire, sont assez intéressants et j’ai particulièrement aimé Sartaq et Yrene. De plus, je me suis beaucoup attaché à la ville, Antica, qui est maintenant l’endroit que je préfère dans le monde de Throne of Glass. Bref, Tower of Glass a plusieurs bons côtés mais m’a, en général, plutôt déçu. Je suis tout de même satisfaite de l’avoir lu puisqu’il est nécessaire à la compréhension du reste de la série qui est, pour moi, un coup de cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zoubaayed 2017-10-08T17:56:42+02:00
Diamant

Eh bien...Je ne sais pas par ou commencer... Au début j'avais des appréhensions envers ce tome car j'étais pas très fan de Chaol et de Nesryn... Mais je dois dire que ce tome est indispensable... Déjà il renferme des informations vitales et en plus... il m'a surpris... J'ai failli passer une nuit blanche à un certain moment...Spoiler(cliquez pour révéler) lorsque j'avais cru que Sartaq allait mourir et après les révélations de l'araignée... Maeve, une reine Valg!!! J'en suis restée bouche bée Bref, ce tome a calmé mes ardeurs et m'a donné la force nécessaire pour attendre le prochain tome... En tout cas, j'ai adoré Yrene...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sheo 2017-10-02T16:17:49+02:00
Diamant

«"Get. Up." Her mouth tightened. "You want to die in this war so badly, then get up."»

*contient des spoilers des tomes précédents*

Donnez-moi un ruk, un wyvern, ou n'importe quoi! Je peux même y aller avec mes petites jambes. Mais laissez-moi aller me battre aux côtés de mes bébés! (Oui, je viens d'entrer dans la catégorie des petites fangirls hystériques qui disent 'mes bébés' en parlant des personnages qu'elles adorent et je me sens parfaitement à l'aise avec l'idée.)

Je pourrais littéralement écrire mille pages sur Tower of Dawn et ça ne serait jamais assez pour réussir à évoquer tous les sentiments et toutes les foutues émotions qui me sont passées dessus comme de violentes vagues durant ma lecture. Et puis en même temps, je n'ai pas assez de mots et je n'arrive même pas à faire le tri dans mes pensées.

Je l'ai déjà dit dans quelques reviews auparavant (j'aime me répéter) mais à chaque fois que je lis un roman (et surtout un roman de SJM), j'ouvre un traitement de texte dans lequel je note toutes mes réactions, toutes les scènes qui m'ont marquées, les citations, toutes informations intéressantes, etc... Si en général, je finis avec maximum cinq pages de brouillon qui m'aident ensuite à écrire ma review, pour le coup j'ai fini avec douze pages. Autrement dit, je ne sais pas si j'ai passé plus de temps à lire ToD ou à écrire tout et n'importe quoi sur mon foutu traitement de texte...

•Pour ceux qui auraient loupé le mémo, Tower of Dawn suit l'histoire de Chaol durant Empire of Storms (tome 5). À la fin de Queen of Shadows (tome 4), Chaol se retrouvait incapable de se servir de ses jambes. Lui et Nesryn ont donc fait route jusqu'au Continent du Sud pour trouver un guérisseur en mesure de redonner à Chaol toute sa mobilité. Mais en plus de cela, Nesryn et Chaol doivent tout mettre en œuvre pour convaincre la famille qui règne sur le Contient du Sud de se joindre à la guerre contre Erawan.

Je dois bien l'admettre; je ne m'attendais pas à autant aimer Tower of Dawn. Quand j'ai appris en même temps que tout le reste des lecteurs de SJM que le dernier tome était repoussé à 2018 et que cette année on aurait le droit à l'histoire de Chaol, j'étais un peu blasée. J'avais envie de retrouver Manon, Aelin, Elide, Dorian, Aedion... Pas Chaol et Nesryn. Cependant, je crois qu'il est temps que je cesse de sous-estimer Sarah puisqu'à chaque fois je finis sur le cul.

J'ai adoré Tower of Dawn. Pour un tas de raisons (que j'exposerais tout au long de cette review, of course). Mais globalement, ToD est un roman qui mélange parfaitement action, mystère, fantasy, romance, et un tas de petites autres choses irrésistibles.•

•L'univers de la saga me plait toujours autant. Et puis Sarah J. Maas ne manque jamais de quelques révélations croustillantes.

·Même sur un autre contient, les valgs ne sont jamais bien loin. SJM partage avec nous des petites infos sur nos vieux copains qui m'ont comblée de joie. À savoir comment ils sont arrivés dans le monde d'Aelin, pourquoi, etc... Et très honnêtement, si Erawan n'était pas le méchant de l'histoire, je crois que j'aurais un énorme crush sur lui.·

·C'est la même chose du côté des guérisseurs de la Torre. On découvre leur origines, le fonctionnement de la Torre, et on apprend quelques petites choses concernant les pouvoirs qu'ils détiennent. En tout cas, Sarah J. Maas m'en a dit suffisamment pour que je les aime quoi qu'il arrive.·

·On découvre un nouveau peuple: les Kaghanate (si je ne me trompe pas). Ces gars-là sont un mélange entre les indiens d'Amérique et les Dothraki. Clairement, ils ont la classe et ils sont badass.

Parmi les Kaghanate il y a les Rukhin (mon peuple de cœur). Ce sont des hommes et des femmes qui montent des ruks. Un ruk c'est un aigle qui vole... Wait. What? Je voulais dire un aigle géant. (Bien-sûr qu'il vole!) Et je n'ai qu'une question: Est-ce que je peux en avoir un moi aussi? Un bébé ruk, pour Noël. (Non, je ne pense absolument pas déjà à Noël...)·

PS: Je suis la seule à avoir hâte de découvrir la rencontre entre Kadara et Abraxos?•

•Ce n'est pas nouveau. La plume de Sarah J. Maas réussit toujours à m'emporter. Quoi qu'elle écrive, elle parvient toujours à faire de mon être une boule d'émotions prête à exploser en un millier de petites larmes. Sérieusement, je crois que je n'ai jamais passé autant de temps à essayer de ne pas pleurer comme un bébé.

En clair, Sarah J. Maas sait comment faire réagir le lecteur, comment l'immerger dans le récit.•

•Les personnages de Sarah J. Maas font partie des meilleurs, à mon humble avis. Je ne peux jamais m'empêcher de les aimer. Et si je suis bien heureuse de retrouver des têtes familières, je suis toujours partante pour de nouveaux venus. Comment résister à ces femmes fortes et badass? Ou à ces hommes super sexy avec leur genre guerrier romantique? Honnêtement, ma sexualité en prend un coup. ^^

·Sartaq, omg. Dès qu'il est apparu dans l'histoire, j'ai su. J'ai su qu'il volerait mon cœur et que je ne pourrais pas faire autrement qu'être à fond sur son personnage. Que voulez-vous? Il est parfait.·

·Chaol m'a vraiment plu dans ce tome. C'est un personnage que j'ai toujours adoré, c'est vrai. Il aura éternellement une énorme place dans mon cœur, c'est vrai. Mais son comportement dans Queen of Shadows m'avait un peu déçue. Et c'est pourquoi j'avais un peu peur de Tower of Dawn. Cependant, en lisant ce tome, j'ai non seulement découvert une nouvelle facette de Chaol que j'ai adoré mais j'ai aussi retrouvé un peu de celui qu'il était au début, le personnage qui m'avait rendue folle durant les premiers tomes de la saga.

Dans ce tome, je me suis rendue compte que j'avais un peu oublié que Chaol avait des sentiments. Ce n'est pas quelqu'un qui aime les partager, il préfère les enfermer et les oublier dans un coin. Tower of Dawn m'a fait comprendre son comportement, m'a fait réalisé que j'avais sous-estimer ses sentiments, et m'a mené à l'aimer à nouveau pleinement.·

·Si personne ne veut de Kashin, je suis preneuse! Parce qu'il est super mignon, il me donne envie de lui faire des câlins pour l'éternité. Et c'est sérieusement un personnage que j'espérais retrouver dans le prochain tome. De plus, il mérite d'être pleinement heureux avec quelqu'un de fait pour lui. Et je ne peux pas m'empêcher d'espérer que quelque part au nord, ce quelqu'un l'attend sans même le savoir. (Pourquoi pas?)·

·Je ne suis pas conte l'idée de jeter Arghun du haut d'une montagne. Aussi sexy sont côté mauvais puisse-t-il être, il m'a insupporté tout au long du roman. Lui et ses espions à la noix! Lui et son sourire arrogant. Lui et tout ce qui fait qu'il est... lui! Ahrrr!·

·Concernant Hasar, je suis partagée. Il y a une part de moi qui l'aime bien parce qu'au moins on ne peut pas dire qu'elle n'a pas de caractère. Et il y a une autre part de ma personne qui avait aussi envie de la pousser dans une piscine. Et de la noyer. (Comprendra qui pourra.)·

·Mon petit cerveau n'avait pas tilté en lisant le résumé mais mes chers amis, nous avons déjà eu l'occasion de rencontre Yrene Towers auparavant. Et pour ceux qui seraient en train de chercher dans leurs souvenirs, la novella The Assassin and The Healer, ça vous dit quelque chose? Eh oui, dans The Assassin's Blade, SJM nous présentait une petite guérisseuse qui croisait le chemin de Celaena. Eh bien, cette guérisseuse c'est Yrene!!!!

Du coup, j'étais d'autant plus emballée à l'idée de découvrir ce personnage. The Assassin and The Healer n'est pas une nouvelle assez longue pour que j'ai pu me faire un réel avis sur son personnage (au moment où je l'avais lu) mais j'ai adoré voir que sa rencontre avec Celaena a eu un énorme impact sur sa vie. Ça m'a rendue nostalgique.

"For wherever you need to go -and then some. The world needs more healers."

Bref. J'ai adoré Yrene. C'est une jeune femme forte, pleine de courage et d'espoir. Elle a une réelle volonté d'aider ceux qui en ont besoin. Elle est adorable, et en même temps elle a du caractère. Elle sait ce qu'elle veut et elle n'a pas peur d'aller là où son cœur la porte.·

·Borte... mon héroïne. Tout simplement.·

·J'ai eu le coup de foudre pour Yeran. Ce qui signifie que j'ai besoin de le voir d'avantage à l'avenir. Please!·

·Sincèrement, au départ, j'étais persuadée que je n'aimerai pas Falkan. Et puis j'ai découvert son histoire qui m'a touchée en plein cœur. Au final, c'est un personnage que j'aime beaucoup, auquel je me suis attachée à ma grande surprise. Spoiler(cliquez pour révéler)Le fait qu'il soit l'oncle de Lysandra et qu'il l'ait cherché pendant des années, waouh ça m'a émue. Et quand il a pleuré en apprenant qu'il allait enfin la retrouver, je ne vous dit même pas.·

·Il faut vraiment que je vous parle de Maeve. Le mystère se lève autour de ce personnage. On découvre un point important du passé de la reine des salopes Faes. Et la révélation que nous fait Sarah J. Maas m'a laissé sur le cul. Spoiler(cliquez pour révéler)Maeve est en vérité une reine valg! OMFG.·

·Je tiens juste à vous dire que je suis amoureuse de Shen. Et que c'est grave le personnage qui mérite sa propre histoire. ♥·

+ big up aux mentions d'Aelin, Dorian, Rowan, Manon... ^^•

Spoiler(cliquez pour révéler)++ Nehemia *pleure toutes les larmes de son corps*

•La romance chez Sarah J. Maas c'est une plaisante douleur. C'est comme se laisser porter par le vent. Sarah J. Maas a une facilité pour écrire ses romances qui m'hypnotise. Et ma liste de ships s'allonge quoi que je fasse pour y résister.

·Yrene & Kashin· L'histoire entre ces deux-là est une histoire à sens unique. Yrene ne voit Kashin que comme un ami alors que lui a définitivement un énorme faible pour elle. Ce qui m’attriste vraiment pour le gentil garçon qu'il est. Mais je pense qu'à un certain moment dans l'histoire il se fait une raison et réalise qu'il y a sûrement quelqu'un pour lui quelque part... au nord, par exemple. (Je ne me déferait pas de cette idée, sorry.)

·Yrene & Chaol· Je crois que mon pauvre petit cœur les a aimé dès leur rencontre. Parce qu'ils ne sont pas tombés amoureux l'un de l'autre à la seconde où ils se sont rencontrés et parce que leur histoire n'est pas aussi simple qu'il paraît. Mais au final, je trouve qu'ils forment un bon couple. Ils se complètement à la perfection et ils sont en harmonie l'un avec l'autre. Spoiler(cliquez pour révéler)On a encore loupé un mariage.

·Chaol & Nesryn· Je crois qu'à un moment j'ai shippé Chaol et Nesryn. Mais dès le début de Tower of Dawn, j'ai sentie que c'était le calme plat entre eux. On aurait dit que s'ils avaient un jour eu des sentiments l'un pour l'autre, ils les avaient jeté par-dessus bord durant leur voyage jusqu'à Antica. Mais au final, même s'ils ont eu du mal à l'admettre, je pense qu'ils savaient tous les deux qu'ils pouvaient essayer aussi fort qu'ils voulaient, ça ne marcherait pas entre eux. On ne peut pas vraiment dire qu'ils soient sur la même longueur d'onde.

·Nesryn & Sartaq· C'était mignon tout plein. Honnêtement, je ne sais pas quoi dire ce couple hormis le fait que j'ai vraiment bien aimé l'alchimie qui passe doucement entre eux. C'était écrit.

·Borte & Yeran· Ces deux-là, je suis fan. Quoi qu'il y ait entre eux, c'est palpable. Je ne savais jamais s'ils allaient se jeter l'un sur l'autre pour s'étrangler ou pour s'embrasser à pleine bouche. ^^

·Hasar & Reina· Je ne les ship pas spécialement. Mais je suis super heureuse que Sarah J. Maas ait intégré une romance f/f à Throne of Glass.•

•La fin m'a tuée. Elle était parfaite, bien-sûr. Mais tout-de-même, je suis morte à chaque mot lu. Spoiler(cliquez pour révéler) 1. Chaol est à deux doigts de mourir. Toutes les guérisseuses s'unissent donc pour le sauver. Et Yrene accepte un marcher; la vie de Chaol sera à présent liée à la sienne. Ils partagent une vie, en soit. Mais Chaol est à nouveau blessé au niveau de la colonne vertébrale et ne peut pas être "guéri". Mais avec la magie d'Yrene et le fait que leur vies soient liées, tant que les pouvoirs de Yrene sont à leur maximum, il peut marcher normalement. Quand ils ne le sont pas, il perd de sa mobilité et doit se servir du fauteuil. De plus, quand l'un mourra, l'autre mourra aussi. Together.

2. Quand les guérisseuses s'unissent pour sauver Chaol, elles guérissent la cicatrice qu'Aelin lui a laissé sur la joue la nuit de la mort de Nehemia. *je vais pleurer*

3. Les Khaganate s'allient finalement à Aelin et Dorian. Du coup, Maeve et Erawan ont du soucis à se faire vu tous les alliés qu'ont maintenant nos deux bébés.

4. Fireheart.

•En conclusion, je vais avoir du mal à m'en remettre. Et attendre le dernier tome va être une torture. Je suis partagée entre l'envie de l'avoir maintenant et celle de ne jamais l'avoir. Parce qu'ensuite ça sera terminé. Et ça, je ne suis pas sûre que mon petit être puisse le supporter. C'est le genre de saga, d'histoire, qui a l'air tellement infinie!

En plus, je sens que mes bébés vont morflés.•

«I will cherish it always, no matter what may befall the world. No matter the oceans, or mountains, or forests in the way.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/10/02/tower-of-dawn-sarah-j-maas-2/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Callmeluh 2017-09-25T17:44:00+02:00
Argent

Ma note: 3/5

Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2017/09/25/throne-of-glass-tome-6-tower-of-dawn-de-sarah-j-maas/

“He could speak with dignity and command whether he stood on his feet or was flat on his back. The chair was no prison, nothing that made him lesser.”

Quand je me suis lancée dans la lecture de Tower of Dawn, je n’avais pas réellement d’attentes. Certes, Throne of Glass fait partie de mes séries préférées et j’ai lu beaucoup d’avis positifs sur ce sixième tome, mais malgré tout je n’attendais pas énormément de ce livre, principalement parce qu’il se concentre sur Chaol, qui n’est pas un personnage que j’aime particulièrement. Mais bien que mes attentes aient été peu nombreuses, je ressors de ma lecture assez déçue..

/!\ CETTE CHRONIQUE CONTIENT DES SPOILERS DES TOMES PRÉCÉDENTS /!\

Ce tome six se déroule en parallèle au tome cinq, mais ne vous méprenez pas, même si les deux livres se passent en même temps, vous devez quand même lire Empire of Storms avant Tower of Dawn, au risque de vous faire spoiler.

On suit donc Chaol et Nesryn, tous les deux envoyés dans le Continent du Sud afin de tenter de ralier cet empire à leur cause, mais également afin que Chaol reçoive les soins des soigneurs de la tour de Torre pour qu’il puisse remarcher un jour.

Je vais pas tourner autour du pot: je me suis ennuyée. Vraiment. C’est rare, surtout quand il s’agit des livres de Sarah J. Maas, mais ça a été le cas ici. Il ne se passe absolument rien (ou presque) dans la première partie, et j’ai dû me faire violence pour avancer dans ma lecture. Je me doutais que certains moments seraient plus long puisque le point principal de ce livre est la guérison de Chaol (même si tout ne tourne pas autour de ça), mais je ne pensais pas que ce serait à ce point. Il y a énormément de longueurs et du blabla inutile, qui m’a plus donné l’impression que c’était juste pour remplir le plus de pages possibles qu’autre chose. Heureusement la deuxième partie est beaucoup plus intéressante et remplie de rebondissements.

“You would be surprised by how closely the healing of physical wounds is tied to the healing of emotional ones.”

Comme je l’ai dit plus haut, Chaol est loin d’avoir une place dans mon cœur. D’abord trop lisse à mon goût, il a finit par m’énerver, pour en arriver à ce tome, qui m’a donc réellement permis de me faire un avis sur lui. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il se révèle vraiment ici et qu’on le redécouvre. Dans un premier temps il refuse de faire face aux blessures de son passé, mais petit à petit il finit par s’ouvrir et à nous faire comprendre à quel point il a été blessé, bien au delà de sa blessure à la colonne vertébrale. Sa guérison n’est donc pas uniquement physique mais également psychologique. Et même s’il ne fait toujours pas parti de mes personnages préférés de la série, je ne le déteste désormais plus.

Le personnage de Nesryn a été, je pense, plutôt bien développé, même si je m’attendais à un peu plus. Introduite dans Queen of Shadows, j’étais curieuse d’en savoir plus sur elle. Tower of Dawn est pour nous l’occasion de découvrir ses origines ainsi que son histoire que j’ai trouvé vraiment intéressants. Certes je recherchais plus, mais je pense qu’on a déjà eu droit à pas mal de choses sur elle quand même.

Enfin, il y a un troisième point de vue que l’on suit pendant Tower of Dawn: celui de Yrene. Chargée de soigner Chaol, et bien qu’étant réticente au début, elle va se retrouver malgré elle mêlée à des forces obscures venues tout droit du continent de l’autre côté de la Narrow Sea. Je vous avoue que je ne sais pas quoi penser de Yrene. J’ai l’impression que bien qu’elle soit un très bon personnage bien développé, et outre son rôle dans la guérison de Chaol, elle sert surtout à casser le couple Chaol/Nesryn (elle n’est pas la seule d’ailleurs), ce qui semble être la spécialité de Sarah J. Maas quand on regarde certains couples passés de sa saga..

J’ai adoré découvrir le Southern Continent. J’avais peur que le livre entier se passe uniquement à Antica, mais heureusement ça n’a pas été le cas ! L’occasion pour nous de découvrir encore plus l’univers imaginé par Sarah J. Maas, mais également de rencontrer de nouveaux personnages, ici en l’occurrence la famille de l’Empereur (j’ai adoré le personnage de Sartaq), les guérisseurs de la tour de Torre ainsi qu’une partie des guerriers du Southern Continent.

Un peu plus haut j’ai dit avoir préféré la deuxième partie à la première, et je ne vais pas me contredire, mais il y a une chose que je n’ai pas supporté dans cette partie: les clichés. Je ne devrai pourtant plus être étonnée puisque ce n’est pas la première fois que j’en trouve dans les livres de l’auteure, mais je me suis quand même surprise à les remarquer plus que d’habitude, et à rouler les yeux. Je pense que je suis en train de faire une saturation des phrases dans le genre « Je t’ai aimé depuis notre première rencontre » ou encore « Je t’ai aimé avant même de t’avoir rencontré ». STOP. PAR PITIÉ. SI JE VOULAIS LIRE UNE ROMANCE À L’EAU DE ROSE JE N’AURAI PAS LU TOWER OF DAWN !

Ma plus grande peur en ouvrant Tower of Dawn était que SJM massacre l’un des sujets les plus importants de ce tome: le handicap. Ce n’est pas nouveau, Sarah est très loin d’être la reine quand il s’agit de représentation, que ce soit POC ou LGBT+, c’est pas génial génial. Alors forcément, j’ai eu un peu peur que le handicap y passe aussi. D’autant plus que c’est un sujet qui est rarement traité dans les livres, et encore plus dans la Fantasy, donc forcément il y avait des attentes en plus. Heureusement, pour le coup j’ai trouvé qu’elle s’était plutôt bien débrouillée. La difficulté était de parler d’un personnage handicapé (donc Chaol) tout en prenant en compte le fait qu’il a passé sa vie avec une mobilité totale mais que suite à sa blessure à la colonne vertébrale dans Queen of Shadows, il ne peut plus marcher. Et honnêtement, j’ai trouvé que SJM a fait un bon travail, que ce soit pour donner les sentiments de Chaol tout au long du livre ou pour la simple représentation d’un personnage handicapé (je pense que je n’aurai pas pu survivre à plus de clichés dans ma lecture).

“’Using the chair is not a punishment. It is not a prison,’ he said softly. ‘It never was. And I am as much of a man in that chair, or with that cane, as I am standing on my feet.’”

Au final, j’ai trouvé ce livre assez moyen. Je n’avais pas particulièrement d’attentes (sauf pour la représentation de personnages handicapés), mais je suis ressortie de ma lecture assez mitigée. Je pense que le fait que je ne sois pas une grande fan de Chaol a pas mal joué, ainsi que la première moitié où je me suis vraiment ennuyée, et heureusement que la plume de l’auteure se lit assez facilement sinon ça aurait beaucoup plus dur pour moi.

Mais bon, ce tome étant à lire obligatoirement pour comprendre le tome 7 puisque pas mal d’éléments importants pour la saga sont révélés, je n’avais pas beaucoup le choix. Maintenant je suis prête à lire le dernier tome de la saga l’année prochaine !

Afficher en entier

Date de sortie

Throne of Glass, Tome 6 : Tower of Dawn

  • USA : 2017-09-05 (English)

Activité récente

laflut le place en liste or
2018-04-16T01:10:25+02:00
bee17 l'ajoute dans sa biblio or
2018-03-22T15:26:30+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 53
Commentaires 14
Extraits 23
Evaluations 22
Note globale 8.5 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode